44 836 Avis BD |19 334 Albums BD | 7 672 séries BD
Accueil
Tome 6 : Le dossier Jason Fly
 

XIII, tome 6 : Le dossier Jason Fly

 
 

Résumé

XIII, tome 6 : Le dossier Jason FlyAfin d'acceder au résumé de XIII, tome 6 : Le dossier Jason Fly, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de XIII, tome 6 : Le dossier Jason FlyL'affaire du coup d'Etat étant classé, XIII est maintenant à la recherche de son passé ! Savoir qui il est et qui il a été...C'est dans un atmosphère assez différente des albums précédents...

Le scénario est une pure merveille : l'auteur prend le malin plaisir de donner des informations sur le héros au fur-et-à-mesure de l'histoire... l'énigme est très bien menée, et je dois dire que ce n'est pas souvent que l'on lit une BD où l'on ignore tout du héros, même son nom... XIII vit de nombreux évènements et fait la connaissance de nouveaux personnages qui on un rôle précis dans sa découverte.

Les dessins sont quant à eux trop basiques, enfin... surtout les couleurs de Pétra ! Il aurait été pas mal d'avoir des couleurs qui sortent de l'ordinaire tout en préservant l'univers réaliste de l'histoire. A noter une très belle couverture signée par Vance...

Une histoire prenante pour les fans de policier.


Chronique rédigée par Charly le 16/04/2002
 
 
Statistiques posteur :
  • 357 (94,44 %)
  • 5 (1,32 %)
  • 16 (4,23 %)
  • Total : 378 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 11,39 11,39 11,39
Acheter d'occasion : 6,76
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.08
Dépôt légal : Janvier 1990

Avis des lecteurs

12 internautes ont donné leur avis sur l'album BD XIII, tome 6 : Le dossier Jason Fly, lui attribuant une note moyenne de 4,08/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

10 7 2017
   

Voilà donc le nouveau cycle, composé en deux tomes celui-ci, où le héros va essayer de retrouver un pan de sa jeunesse. Pour cela il retourne dans la ville où il a vécu étant petit : Greenfalls, petit bled dans une région montagneuses, ancienne ville minière. Pour l’occasion, XIII se verra plus souvent appeler Jason Fly, pour bien marquer qu’il n’est pour l’instant pas question de chiffres romains, un break dans le complot présidentiel. Cette première partie est plutôt agréable mais elle manque d’action, elle sert principalement d’introduction pour nous présenter les personnages. Bien sûr l’avalanche de la fin permet de laisser du suspens mais c’est surtout dans le tome suivant qu’on en apprendra plus sur le passé du héros.

Encore une fois, Fly échappe de façon incongrue aux tentatives de la Mangouste de le mettre hors d’état de nuire et encore une fois son entourage semble souffrir plus que lui, alors que Fly semble intouchable. Jones par exemple blessé fortement dans l’épisode précédent, est la première à pâtir de l’amnésie du héros.

Ces deux épisodes (6 et 7) sont très bons.

27 1 2016
   

Un album plus « calme » de ceux qui l’ont précédé, mais où je vois que le héros est toujours en quête de son identité.
Tout comme le lecteur, d’ailleurs !...
Un bon album qui, cette fois, va se « passer » dans la neige. Une fois de plus, le scénariste nous a concocté une histoire à « tiroirs » où de nouveaux personnages, et faits, vont faire leur apparition.
A « tiroirs » car, petit à petit, le scénariste distille les informations, arrive même à les détourner, et ce en mettant ces dernières entre les « mains » de certains participants.
Une BD, aussi, intimiste, car la « ville » semble confinée par la neige qui l’enveloppe. Le lecteur est ainsi plongé dans une sorte de théâtre « blanc » où le héros semble se débattre.
La vie de ce dernier, et celle du major Jones, sont ainsi comme « disséquées » MAIS les tiroirs se ferment petit à petit sous l’impact de certaines découvertes. Celui qui se fait appeler XIII va en faire « rouvrir »… ce qui va relancer l’action CAR : une fois de plus, il y en a.
Tout l’art du scénariste est, -dans ce qu’il faut bien appeler un espace confiné- de mener plusieurs actions combinées et, de ce point-là, c’est plus que réussi. Un dessin vigoureux retient alors les yeux du lecteur ; lequel se demande –c’est mon cas- ce qui va se passer par la suite.
Vance y va parfois de grandes envolées graphiques qui font retenir l’action, et ça : c’est de l’art tout court.
J’ai bien aimé ce tome où, une fois de plus, quelques révélations me sont faites.

14 5 2012
   

Il est vrai que lorsque j'ai découvert pour la première fois les premiers albums de la série, je trouvais ça bizarre de ma part d'autant apprécier alors que d'habitude, les thriller, en BD, ce n'est pas ce que je préfère... Et finalement, au fur et à mesure que j'avance dans la série, mes goûts se vérifient... Comme les 2-3 derniers albums lus, celui-ci n'est pas une bouse, loin de là, mais je n'accroche pas plus que ça.

Entendons nous bien, pour les amateurs de récits policiers/thriller/action, c'est un must, avec une histoire rythmée, beaucoup de révélations faites, des personnages caricaturaux et accrocheurs, des scènes d'actions et l'ombre de ce mystérieux personnage qu'est la Mangouste qui plane au dessus de notre héros.
Mais bon, même si c'est très bien fait, je ne trouve pas que ça soit "génial", et je ne me suis pas passionné pour ces planches.
Comme depuis 6 volumes, le dessin de Vance ne me transcende pas, mais ça reste extrêmement lisible grâce à ce réalisme, certes froid, mais académique.

Pour les amateurs du genre...

9 5 2011
   

Si j'avais trouvé le tome précédent un petit peu en creux, celui-ci repart de plus belle. Exit le complot aux allures de Kennedy pour se recentrer sur le passé de XIII. Et direction Greenfalls, sa neige, ses 2872 habitants et son premier cadavre au bout de six planches ! Bon sang qu'est-ce que ça déménage ! Avec le retour en force de la Mangouste, la place de choix tenue par Jones ainsi que la présence de Judith, à la sombre histoire, c'est toute une galerie de personnages qui tient ce Dossier Jason Fly.
Et le ton de la série s'en révèle changé : on est passé d'un thriller militaro-politique à une ambiance polar. Pendant que XIII explore les premières pistes grâce au dossier remis par Carrington, la Mangouste est déjà sur ses traces. Et comme on le sait, ça nettoie sévère, les instructions sont très claires : on tire à vue. Messieurs, la chasse est ouverte !
C'est pas moi qui le dit, c'est le cliffhanger !

8 5 2010
   

Après le tome précédent, qui marquait une fin de cycle, voilà que l'ingéniosité du scénariste permet de relancer efficacement l'histoire. L'identité de XIII est établie, il s'agit de Jason Fly. Mais ce dernier est amnésique et se lance donc à la recherche de son passé, ce qui l'amène dans la pittoresque ville enneigée de Grennfalls. Il y découvre que son père serait décédé quelques 20 ans plus tôt dans l'incendie de la maison. Mais notre rencontre avec les notables de la ville nous font penser qu'il ne s'agissait pas forcément d'un accident. Dans le même temps, la Mangouste est aux trousses de XIII. On se demande, à ce stade, pourquoi ce personnage s'acharne alors que la confrérie des XX a été démasquée dans le tome précédent, mais n'oublions pas qu'il reste le n°1 à découvrir. C'est donc une nouvelle histoire qui commence, à la manière d'un polar, avec beaucoup d'éléments qui s'acharne contre notre bon vieux héros, Jason. C'est forcément sa bonne identité, malgré le fait que cela ne lui dise absolument rien, car un aveugle de Greenfalls l'a reconnu à se voix. C'est encore une fois plein de rythme, plein d'action et plein de mystère et je suis accroché à cette histoire. C'est encore un peu gros parfois mais il faut bien assurer le spectacle ! Bref, en un tome, voici une histoire relancée efficacement vers une nouvelle direction.
Le dessin est vraiment bien réalisé, j'adore le style de Vance, réaliste tout en étant un petit peu hésitant parfois, tout en étant un petit flou. La série XIII est incontournable pour son scénario de génie, bien sûr, mais son identité graphique n'est pas étrangère à son succès.
C'est pas tout ça, mais moi, j'ai une fin d'histoire à lire, là....

9 11 2007
   

Et c'est reparti pour beaucoup de suspense...

Dans cette deuxieme partie "Jason Fly" part pour Geenfalls (une bourgade dans la montagne) pour retrouver son passé sachant que son père est mort là-bas...
Bien entendu il prend un pseudo "Mr Flemming" (on commence a s'habituer de tout ces noms mais va-t-on pas les melanger ?).
Son arrivée et ses questions derangent beaucoup de personnes.
On y retrouve la fameuse "Mangouste" son ennemi juré et le Major Jones venu a son secours.

La fin de l'album nous réserve encore beaucoup d'aventure a venir.
Mr Van Hamme maitrise bien son sujet.
Tres bon album (comme les autres)
Dessin identique tres correct...

12 4 2007
   

Pas mal ! Ca repart pas mal !
Cette fois, on sait qui sont les personnages principaux, et c'est clair: 1/ XIII. 2/ Le Major Jones. 3/ Le Général Carrington.
Avec ça, on continue vers les souvenirs de notre baroudeur, cette fois au sein de l'Amérique profonde.
Les autres nouveaux protagonistes de ce tome (et du suivant si je ne m'abuse) sonnent bien, sont bien trouvés et s'accordent bien à notre série. Il y tout type de personnage, et, chose troublante, c'est la première fois que XIII est formellement identifié.
Serait-il Jason Fly, me suis-je dit ? Mais je sais combien Van Hamme aime brouiller les pistes, alors on ne m'y prend pas et j'attend un peu confirmation.

Je trouve que pour un nouveau départ, après le "cycle 1" bouclé, c'est très correct.
On revoit notre vieil ami La Mangouste, et les luttes sont dignes des livres précédents.
C'et clair aussi: l'histoire à Greenfalls se décline en 2 livres, et le suivant coule donc de source. Mais, c'est vrai, il y a un peu moins l'Attente de la suite, ce désir d'aller de l'avant pour tirer au clair la vie passée du célèbre inconnu.
Et pourtant, j'aime bien ce passage "Greenfalls", excellemment scénarisé, contenant tout ce qu'il faut comme il faut. Tous les ingrédients indispensables: il n'y a que des bonnes choses !
Ca ne peut donc pas vous faire de mal.

(et en vitesse comme je n'en ai pas parlé: dessin acceptable, couleurs correctes).

28 2 2006
   

Un gros coup de coeur pour le diptyque que forment les tomes 6 et 7, un véritable voyage dans le passé de XIII, ou plutôt dans celui de son père.
Tout est là pour que le lecteur s'évade : un huis clôs mené de main de maître, dans un paysage incroyable, où les personnes influentes du village font la loi.
Mais aussi un voyage dans l'Amérique profonde, avec tout ce qu'elle a de plus détestable, finalement. Vous découvrirez cela par vous même.

Comme toujours, les personnages de XIII sont hauts en couleurs, leur personnalité étant particulièrement détaillée. L'histoire s'en trouve vraiment renforcée, l'ensemble gagnant vraiment en crédibilité.

En bref, un album de grande qualité d'une série devenue incontournable, en dépis de derniers tomes vraiment baclés... mais nous verrons cela plus tard :)

10 12 2005
   

On laisse de côté la recherche de I ...
XIII enquête sur son propre passé et se retrouve dans la petite ville de son enfance, une bourgade américaine dont les notables n'ont pas l'air d'avoir la conscience tranquille ...
On a l'impression d'avoir affaire à une autre série tellement le ton et le scénario sont différents des autres tomes ... et c'est très agréable !
On a droit à un récit plus intimiste et psychologique aux informations nouvelles savamment distillées et réparties ...
De plus, ce décor montagneux et neigeux contribuent à cette ambiance particulière ...
Si on ajoute à ça quelques scènes d'action sympas, ça nous donne un nouveau souffle à la série ...

24 8 2004
   

Voilà, dorénavant, XIII, n’est plus à la poursuite du numéro I, mais toujours à la poursuite de son identité et de son passé….

Dans ce nouveau tome, Van Hamme nous entraîne au cœur du village où notre héros, Jason Fly à priori, est censé avoir passé son enfance… Un retour aux sources pour XIII, afin de savoir qui il est… Le scénario est toujours aussi bien construit, et comme toujours, Van Hamme prend un malin plaisir à nous délivrer les éléments du passé de XIII au compte-goutte…

Vance, toujours aussi régulier, nous offre quand même des décors montagnards très réussis, réalistes, mais quelque peu romantiques…

Un album qui nous en apprends plus sur l’identité de XIII, et qui nous donne toujours autant envie d’en savoir plus…

Un des meilleurs albums d’une série culte !

1 5 2003
   

Il y a plein de petites choses qui me plaisent dans "Le dossier Jason Fly"... Il y a le fait que Van Hamme replante un décors pour un nouveau cycle (avec le but pour XIII de retrouver ses racines), il y a le fait que les personnages prennent (selon moi) plus d'humanité (je pense au Major Jones notament), le fait que l'histoire de déroule dans un paysage montagneux qui me ravi, moi amateur de montagne et de ski, etc etc...
En tout cas, la trame est bien planté, Van Hamme ammene bien l'intrigue et à la fin de ce tome, j'ai tout de suite eu envi de lire la suite !!
Sinon coté dessins, Vance reste fidèle à lui meme mais cette fois ci, j'apprecie enormément les décors que celui ci a dessiné, les montagnes, la vieille ville renfoncé dans la vallée, la ballade en ski etc...