45 063 Avis BD |19 420 Albums BD | 7 701 séries BD
Accueil
Tome 17 : L'Or de Maximilien
 

XIII, tome 17 : L'Or de Maximilien

 
 

Résumé

XIII, tome 17 : L'Or de MaximilienAfin d'acceder au résumé de XIII, tome 17 : L'Or de Maximilien, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de XIII, tome 17 : L'Or de MaximilienJ'attendais avec inquiétude un nouvel album de XIII... en effet, les 3 derniers ne m'ont pas plu du tout et me donnaient l'impression que l'auteur faisait trainer en longueur son scénario, mais je dois dire que j'ai été un peu rassuré.

En effet, on sait dorénavant, qu'il ne restera plus qu'un album après celui là ; de plus, "L'or de Maximilien" rehausse le niveau des 3 tomes précédents. Certes, l'histoire n'est pas très originale, certes, on est loin de l'ambiance complot/enquête sur son passé/chasse à l'homme du début de la série, certes, cet album n'était pas indispensable... mais le fait est que je ne me suis pas ennuyé comme pour les 3 précédents : la lecture a été plutot agréable (à quelques détails près comme la tête de Batman ou le traitement des émotions... on dirait que les persos se foutent de ce qu'ils font. Que ça marche ou pas, ils s'en foutent royalement... mais bon, c'est un détail...).

Les dessins sont fidèles à la série mais il est temps que ça s'arrête car autant j'appréciais au début, autant maintenant je me suis lassé du style de Vance...

Par contre, mention spéciale à la couverture qui est une de mes préférées avec celle de "Là où va l'Indien".

Pour résumer, meilleur album que les précédents, mais il est temps que ça s'arrête. Pour moi, XIII s'est arrêté au tome ... 13 !


Chronique rédigée par david le 04/10/2005
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de davidReflet de l'avatar de david
Statistiques posteur :
  • 559 (44,51 %)
  • 290 (23,09 %)
  • 407 (32,40 %)
  • Total : 1256 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 2,50 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 11,39 11,39 11,39
Acheter d'occasion : 7,19
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.56
Dépôt légal : Septembre 2005

Avis des lecteurs

9 internautes ont donné leur avis sur l'album BD XIII, tome 17 : L'Or de Maximilien, lui attribuant une note moyenne de 2,56/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

16 10 2017
   

Pour moi c’est celui-ci le plus mauvais épisode de la série. Déjà rien que la couverture est tout simplement horrible, si on regarde la tête du héros, on constate qu’elle est déformée par un rictus qu’on lui a jamais vu. Et cette espèce de pâté devant, bref c’est moche.

Dedans c’est guère mieux, pas du point de vue du dessin (quoique il y a aussi des choses à redire sur toute la fin dans le volcan), mais du scénario. La bonne nouvelle c’est que Van Hamme clos enfin son histoire de chasse au trésor. Mais de quelle façon ! Franchement le code tout pourri déchiffré par un type qui va le donner au futur méchant… c’est déjà bien nul, mais la fin avec la grotte en forme de visage et le trésor qui tombe en emportant les méchants. C’est d’une banalité ! Et encore je passe sur Giordino, dont le scénariste se débarrasse d’une pirouette. Enfin, se « débarrasse » pas vraiment … et pourquoi pas finir l’album sur une morte ressuscitée tient, oui pourquoi pas…

21 12 2011
   

Le temps qui passe, ça n'a pas que des inconvénients. En effet, il y a de quoi rire quand on sait que cet album était sensé être l'avant dernier... Mais je commence à penser que même en Bd, on ne tue pas la poule aux œufs d'or...

En l’occurrence, ce n'est pas d’œufs dont il s'agit, mais de pesos. Une fortune dont on a connaissance depuis un bail, depuis le Tome 11 et Les trois montres d'argent. La dernière d'entre-elles ayant été retrouvée, il ne s'agissait plus que de décoder leurs inscriptions pour remonter la piste...
J'avoue être resté sceptique, car il y a une ficelle grosse comme une poutre. En effet comment croire raisonnablement que le noble Frenchy de la bande est suffisamment naïf pour aller se confier au premier universitaire venu, qui, lui aussi, se distingue comme le seul tronchu d'un bled paumé au Mexique ? Franchement, j'ai beau avoir renoncé à la crédibilité initiale de la série, là, ça flaire bon le Club des 5 !

Ça reste cependant divertissant, disons juste que ça ne mange plus de pain... Et puis, faut bien finir ce qu'on a commencé, alors vivement la suite, histoire d'en terminer...

Comment ça s'est pas fini ? Il en sort encore un bientôt ? Dingue, ça... :)

17 5 2010
   

Et voilà certainement le moins bon album de cette série qui était culte. Depuis "Le Jugement", on ne nous dit plus grand chose, on tourne en rond autour de l'identité de XIII, qui pourrait être soit Jason Mac Lane, soit Seamus O'Neil, on tourne en rond autour des relations entre Giordino et XIII.... dans cet album, les auteurs ont décidé d'en finir, presque de bâcler cette histoire de chasse aux trésors. Si j'avais bien aimé le tomé 'les trois montres en argent", avec cet album, cela devient insipide. A commencer par la fameuse énigme sur les trois montres : parce que finalement, le lieu révélé est facilement reconnaissable par les 3 auteurs du message. Dans ce cas, pourquoi avoir fait une énigme ? (dans les albums précédents, on nous dit que c'est pour être sûr que les 3 amis soient réunis pour retrouver le trésor. Mais le lieu étant très caractéristique, chacun aurait pu s'y rendre sans se référer à cette énigme). D'un seul coup, c'est toute l'intrigue autour de la chasse au trésor qui s'écroule. L'intrigue à Washington est un peu parachutée : "on a reçu un mail selon lequel....". Ca sent un peu la facilité et on est loin de l'intrigue développée avec talent dans les premiers tomes de la série. De nouveaux méchants arrivent comme des cheveux sur la soupe. Et le dessin de ces montagnes de quartz est monotone et froid à souhait. Saluons également la performance de Félicity, qui arrive encore à s'en sortir bien facilement....
Non, vraiment, au niveau de l'intrigue, cela reste superficiel et presque bâclé. Au niveau du dessin, c'est pas formidable. Un tome raté, en somme.

24 11 2007
   

L'album le plus décevant de la serie...
Les auteurs nous ont fait patienter avec 2 albums moyens et maintenant ils veulent en finir avec ce fameux tresor.
Nos heros sont refugiés dans un hotel sur une ile cherchant l'enigme des 3 montres...

Une fin de chasse au tresor bidon, avec des nouveaux mechants pas credible du tout.
Le lieu du tresor aurait pu etre mieux dessiné.
L'evasion de Felicity tirée par les cheveux.
Jessica vivante miraculeusement on ne sait pas d'ou elle sort.
On n'entend plus parler d'Irena ?????

Non vraiment deçu par cet album surtout quand on connait la fin de cette chasse au trésor et qu'un album entier y etait consacrer (Trois montres d'argent).
vous pouvez l'ignorer sans probleme
Meme la couverture perd de sa valeur...

26 4 2007
   

On y arrive !
Van Hamme nous solde l'histoire des pièces d'or. Reste la vraie identité de XIII, mais pour ce, il faudra attendre les 2 derniers tomes le 13 novembre 2007.
Ici, on a droit à de l'Action, et des évolutions.
Ce livre est assez bon, quoique inégal. Mais il reste largement d'un niveau correct.

Ca se corse pour Giordino (et ce n'est pas désagréable de le lire), et le fil rouge du livre, la recherche du trésor, fonctionne plutôt bien.
Il se passe vraiment des choses, l'action se mariant avec le psychologique (avantage "action" ici) et des trahisons et des petitesses sont légion, pour le plus grand plaisir.

C'est vrai, les cordes sont un peu usées, mais quel espace reste-t-il aux auteurs à part de dérouler leur fil jusqu'au bout ?
Je conçois donc ce tome comme logique, et les tiroirs se referment, laissant porte ouverte pour une conclusion que j'espère réussie.
J'ai quand même trouvé un peu forcé (mais certainement décisif ?) le retour de notre amie Jessica, reste à savoir dans quel camp elle prendra place. Mais comme elle n'a pas pu tuer XIII au tome 15, je doute de sa grande méchanceté à son égard (mais Jones doit elle se méfier ?).
Inconnue aussi la place finale de Félicity Moreno (ex Rowland), de plus en plus intrigante, de plus en plus sur le devant de la scène.

Tout le monde est sur la ligne de départ, prêt à en découdre. C'est une des qualités de ce tome 17, remettre les pendules (les montres d'or ?) à l'heure, et permettre aux opus finaux de démarrer plein pot.
Prions pour que Van Hamme et Vance nous concoctent véritablement une vraie fin, pas un ersatz de produit marketing.
Ce serait une catastrophe, un enterrement de première pour un ensemble qui n'aurait pas mérité ça.
La série nous a fait vibrer, il faut savoir la faire mourir.
De sa belle mort, avec une fin digne d'elle. J'espère ne pas rêver...

24 3 2006
   

Au début de la lassitude d'une série qui a ses meilleurs albums derrière elle, s'oppose la grande envie de savoir, d'assister au dénouement final.
XIII découvrira-t-il le trésor caché par ses aïeux ?... Ben c'est tout, ou presque.
S'il n'y avait les grosses cylindrées, on se croirait dans un épisode de Blueberry !..
Le dessin est toujours aussi bon, heureusement. Pour ce qui est du scénario, considérons cet album comme un opus "charnière", avant le dénouement de l'histoire prévu dans le tome 18.
Allez, j'attends le retour aux USA et l'ultime confrontation de l'homme sans passé, cet amnésique à la clavicule trouée, avec son histoire...

11 3 2006
   

Je suis étonné des notes ci-dessous...
Je trouve cet album assez mauvais, et complètement en contraste avec tout ce qui à fait de XIII une grande série auparavant.
C'est froid, sans âme, une bête histoire de chasse au trésor qui ne respire vraiment pas l'aventure... la fin était courrue d'avance, l'univers presque fantastique n'a plus rien d'un thriller politique, et les évènements qui se déroulent aux états-unis, permettant de tirer l'histoire de XIII au clair, sentent bon la vieille pirouette foireuse.

Le dessin de Vance est toujours aussi net, la couleur très correcte (sur certaines cases, elle est même assez belle.. je ne m'explique pas vraiment les grosses variations que connaissent certaines planches), et les "plans nichons" ont disparus de cet album ;)

Quant à Jones, c'est bien une miraculée, Alleluyah.

Dargaud n'aurait pas clamé haut et fort que nous avions affaire à l'avant dernier tome de XIII, je me demande bien comment j'aurais pu le deviner, sérieusement...

11 12 2005
   

Voila l'avant dernier tome de la série XIII qui sort en grandes pompes. L'imminence de l'épilogue approche a grand pas et cet opus éclaire quelques points d'ombres de l'intrigue.

Ayant trouvé tous les indices pour localiser le trésor caché par les 3 arrières grand pères "supposés" de numéro XIII, il ne reste plus qu'a décodé le rébus et à partir à la chasse au trésor!

C'est donc dans un décors assez paradisiaque que nos héros se creusent les méninges pour comprendre la signification du code et dans une ambiances beaucoup plus "chaude" qu'ils partent à sa recherche. Niveau scénario, c'est assez dense, on jongle entre les différents groupes de protagonistes avec une dimension politique et de pouvoir d'un coté et une dimension plus aventure pour le groupe de XIII. L'intrigue globale avance bien dans ce tome et rattrape un peu les pirouettes des dernier albums, par contre niveau frisson et action, c'est un peu étrange, on retrouve un peu les même séquences que dans les tomes précédents et un petit manque d'originalité est à regretté (en particulier les évasions qui sont souvent un peu trop simple dans cette série...).

Graphiquement, le trait est efficace, mais j'ai toujours autant de mal avec les visages carrés et peu expressifs... XIII et Juan ont quasiment la même tête. Les méchants ont des vrais têtes de méchants, un peu trop éxagérées... et les choix d'angle de vues pour les gros plans sur les visages sont un peu trop liniéaires : la majorité du temps soit de face soit de profil, et entre les deux, peu d'originalité. C'est assez regrettable.
La mise en couleur est un peu décevante, peu voir pas d'ombres, des fonds très unis, bref agréable mais sans plus...
Petit test, regardés les cases au au centre gauche de la page 12 et en bas à gauche de la page 14 et cherchez les 7 différences ;)

Ce 17 album de la série XIII est donc dans la continuité de la série qui semble à court de rebondissement, on se dirige enfin vers un épilogue tant attendu. Le scénario est intéressant et le graphisme est correct, mais on est loin de l'intensité du mystère et de l'intensité des premiers épisodes.