46 566 Avis BD |20 199 Albums BD | 7 889 séries BD
Accueil
Tome 26 : 2 132 mètres
 

XIII, tome 26 : 2 132 mètres

 
 

Résumé

XIII, tome 26 : 2 132 mètresAfin d'acceder au résumé de XIII, tome 26 : 2 132 mètres, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de XIII, tome 26 : 2 132 mètresAprès un tome 25 qui permettait, sans grand enthousiasme, de faire le point sur l'Histoire des USA telle que revisitée, ainsi que sur la fondation du Mayflower, voilà que l'on découvre un XIII qui tente de gagner sa place d'administrateur au sein de la puissante organisation. On comprendra assez vite que cette volonté d'intégration n'est pas motivée par le gain, mais qu'il s'agit en fait d'une mission d'infiltration de la très puissante organisation. Tout au long de ce récit, on se dit quand même que Janet Fitzemmons et les autres membres de la fondation font confiance bien facilement à ce nouveau venu, allant jusqu'à lui présenter leurs installations avant même qu'il ait eu le temps de montrer patte blanche. De même, on se dit que pour une organisation super puissante, on entre dans ces laboratoires (et on en ressort) comme dans un moulin, l'agent Sparks réalisant cet exploit sans même qu'il ne soit utile de le montrer au lecteur. Après quelques tomes où il a bien fallu nous faire avaler cette histoire généalogique de Jason, et tenter de légitimer l'existence de cette Fondation, on sent que le récit reprend ainsi péniblement.

Là-dedans, il y a cette histoire de préparation d'un assassinat, avec pour rôle principal notre bon Jason. Le côté sympa de ces quelques pages, que ce soit en début ou en fin d'ouvrage, c'est le parallèle immédiat que propose le nouveau scénariste avec le scénariste historique, en faisant référence immédiatement au "Jour du Soleil Noir". Une façon pour Sente de demander la légitimité qu'il a besoin pour continuer son histoire un peu abracadabrantesque autour de cette nouvelle fondation suprématiste.

Même si on a encore du mal à adhérer pleinement aux nouvelles fondations de la série autour de cette Fondation, il faut reconnaître que ce nouvel ouvrage est plutôt bien rythmé et propose des situations variées. On évite les grands pavés narratifs et on gagne ainsi en impression de dynamisme. De même, les dernières pages sont assez tendues et l'ingéniosité du scénariste se révèle, mettant en place plusieurs détails distillés tout au long des pages sans que l'on ne sache pourquoi, pour leur donner un sens.

Don l'album est plutôt bien réalisé, avec en prime un Jigounov au trait assuré et assez en ligne avec son illustre prédécesseur. Mais l'intrigue de fond reste fragile, car repose sur une idée que l'on a du mal à faire accepter et qui ne recueille pas encore totalement adhésion.


Chronique rédigée par gdev le 15/12/2019
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de gdevReflet de l'avatar de gdev
Statistiques posteur :
  • 3288 (74,24 %)
  • 367 (8,29 %)
  • 774 (17,48 %)
  • Total : 4429 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 11,40 11,40 11,40
Acheter d'occasion : 7,34
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.00
Dépôt légal : Novembre 2019