46 534 Avis BD |20 177 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 10 : Calvin Wax
 

XIII Mystery, tome 10 : Calvin Wax

 
 

Résumé

XIII Mystery, tome 10 : Calvin WaxAfin d'acceder au résumé de XIII Mystery, tome 10 : Calvin Wax, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de XIII Mystery, tome 10 : Calvin WaxJe suis un peu mitigé par cet ouvrage. D’un côté, je trouve que c’est une bonne chose de revenir sur ce personnage, dont on avait presque oublié le nom tant il s’est fait discret dans « XIII », alors qu’il est quand même le n°II d’une organisation suffisamment puissante pour organiser le coup d’état qui s’est soldé par l'assassinat de William Sheridan. On le découvre d’ailleurs tisser des liens d’amitié avec le futur président démocrate William Shéridan, alors que lui-même est ultra-conservateur, proche du Ku Klux Klan de Bigs, et bien loin des aspirations démocrates de son ami. Des accointances qui ne sont pas inconnues du président William Shéridan. Toute cette description du passé de cet homme justifie en elle-même cet ouvrage, qui prend place dans une série qui a pour vocation de faire découvrir autrement certains des personnages de la série principale. C’est légitime et c’est assez bien fait, mettant de plus en évidence les machinations et manipulations politiques, dont la violence n’est pas sans rappeler celle que l’on peut voir dans certaines séries TV sur la politique américaine, telle que « House of cards », pour ne citer qu’elle. L’ouvrage décrit assez bien ces mouvements politiques, et permet de mettre en évidence toute la contradiction de certains électeurs, comme ces démocrates ultraconservateurs du Sud (je ne savais même pas que cela pouvait exister).

Un autre élément important pour l’histoire de « XIII », c’est de découvrir que dans la confrérie des XX, Calvin est en fait le réel numéro I, Wally Sheridan n’étant qu’un pauvre pantin manipulé par Calvin Wax. L’auteur nous propose ainsi un nouveau visage de Calvin Wax et de Wally Sheridan, et à travers cela, un nouveau visage pour la confrérie des XX. Pour ces raisons, l’ouvrage peut paraître audacieux et original.

Enfin, on ne pourra que remarquer le dessin de Rouge, absolument dans la tradition de la série, mais en y apportant une touche de modernité. C’est détaillé à souhait, les décors sont superbes, et l’album ne souffre en aucune occasion de ce manque de dynamisme des séries qui revendiquent un style réaliste.

Malgré tout, cet album pose plus de questions qu’il n’en résout et finalement, viendrait presque remettre en cause le scénario original de la série. On pourra se demander pourquoi William Sheridan fait confiance à un tel personnage, et ce si vite. Il est quand même un peu gros de penser que William Sheridan, celui qui était présenté comme un grand humaniste, fasse appel à de telles méthodes pour arriver à ses fins. De même, j’ai du mal à croire en ce Wally Sheridan, tellement impressionnable, tellement manipulable, tellement peu en accord avec le rôle qu’il occupe dans la série mère. On pourra également s’étonner que l’homme dévasté par la mort de l’amour de sa vie dans une baignoire de sang ait pour premier réflexe de demander à ce que l’on s’arrête pour manger un morceau. En complément, on remarquera que le scénario de cet album s’appuie sur celui de Martha Shoebridge (tome 7), qui me laissait également cette étrange impression que l’on réécrivait certains personnages pour, finalement réécrire la série elle-même. Il ne faudrait pas non plus que "XIII Mystery", à force d’inventer des liens qui n’existaient probablement pas dans l’esprit de Van Hamme, vienne dénaturer l’intrigue de "XIII".

Enfin, une confrérie n’est pas un homme seul. Dans le discours de Calvin, on ne saura pas à quel moment il a décidé de fonder cette fameuse confrérie ni avec qui. Il devait pourtant bien être appuyé par quelques autres, pour disposer des moyens énormes que l’on découvre dans la série. Ici, on le présente comme un homme seul, qui se fait tatouer un II sur la clavicule de son propre chef et se dit le cerveau de l’opération. C’est un peu court. J'attendais du tome centré sur le n°II de la confrérie que l’on nous parle davantage de cette dernière, et de comment ses différents membres ont été recrutés….

La narration est très linéaire et se résumerait presque à un long monologue de Calvin Wax. Même si les flash-back sont nombreux pour illustrer les différentes parties de son discours, il n’en reste pas moins que c’est assez peu entraînant : de longs phylactères, beaucoup de textes hors bulles… tout cela vient alourdir le rythme.

Un album qui a le mérite de présenter un homme que l’on n’a très peu vu dans la série « XIII » et qui pourtant, était important puisqu’il était le numéro II. Une présentation du personnage qui donne une vision audacieuse de la politique américaine et qui revisite le personnage de William Sheridan, moins policé que ce qui a été présenté dans la série-mère. Mais une présentation également qui risque de dénaturer l’histoire de "XIII", en intégrant des liens inexistants et en modifiant les personnalités. Si Wally Sheridan était aussi faible que ce que l’on présente dans cet ouvrage, et si le véritable cerveau était Calvin Wax, comment se fait-il que personne ne s’en soit rendu compte dans les 19 tomes de XIII ?

Bref, les environnements sont très réalistes, on retrouve cette description de la politique assez à la mode en ce moment, mais ça manque de crédibilité.


Chronique rédigée par gdev le 26/11/2016
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de gdevReflet de l'avatar de gdev
Statistiques posteur :
  • 3285 (74,22 %)
  • 367 (8,29 %)
  • 774 (17,49 %)
  • Total : 4426 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 11,40 11,40 11,40
Acheter d'occasion : 30,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.00
Dépôt légal : Octobre 2016

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD XIII Mystery, tome 10 : Calvin Wax, lui attribuant une note moyenne de 3,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

17 8 2017
   

Ce tome est une semi déception pour moi. Sur le fond il y a des choses à redire. Le personnage de Calvin Wax est plutôt intéressant, j’avais hâte d’en savoir un peu plus sur lui. Malheureusement je trouve qu’on s’enterre vite dans un complot politique dont finalement on en retire pas grand-chose. Oui Calvin Wax à soif de pouvoir, oui Calvin Wax est attiré par les extrêmes et oui il est prêt à tout pour y arriver. Mais il manque à mon sens un flash back, ou quelque chose qui nous rendrait le personnage plus réaliste, car là je reste sur ma faim et j’ai tendance à ne pas comprendre ce qui le motive. Pareil pour la communauté des XX, on apprendra rien là-dessus et c’est bien dommage.

Sur la forme aussi c’est discutable. Le dessin est chouette, pas grand-chose à redire, il ne dénote pas dans la charte graphique de la série mère. Pour la narration, c’est d’une linéarité assez ennuyeuse et surtout c’est le personnage principal qui raconte à Wally tout du long, et on finit par avoir l’impression d’assister à un monologue.

Je m’attendais à beaucoup mieux et je suis forcément déçu.