46 501 Avis BD |20 162 Albums BD | 7 884 séries BD
Accueil
Tome 2 : Fusion
 

Whiteout, tome 2 : Fusion

 
 

Résumé

Whiteout, tome 2 : FusionAfin d'acceder au résumé de Whiteout, tome 2 : Fusion, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Whiteout, tome 2 : FusionAyant beaucoup apprécié le premier tome de Whiteout, je me suis empressé d'acquérir le second, tout fraîchement rééédité, toujours à l'occasion de la sortie du film adaptant le premier.

Je commencerai par le dessin car c'est pour moi ce qui fait que c'est une bonne série. L'intrigue se déroulant en Antarctique, le graphisme prend une grande place dans la narration afin de rendre au plus juste les situations. Ce deuxième épisode se passe essentiellement en extérieur sur la banquise, et la banquise, c'est blanc. Bon ce n'est pas une surprise mais un dessin blanc, normalement, c'est vide et là, non, on s'y croirait vraiment. Cette fois encore, c'est réussi, Lieber a vraiment un style que j'aime et surtout beaucoup de talent.

L'histoire est bien différente du premier tome, on retrouve Carrie Steko plus remontée que jamais. Après l'affaire résolue du premier volet, on découvre la marshall sous un autre jour. Elle est beaucoup plus sûre d'elle et se permet de férocement tenir tête à ses supérieurs. Ses démons l'ont quittée mais il reste un problème de taille: la banquise, encore la banquise, toujours la banquise. Elle maudit ses supérieurs pour la renvoyer en Antarctique mais la proposition est alléchante alors elle y retourne.

Cette fois il n'y a pas vraiment d'enquête policière car le mystère est rapidement résolu. Il s'agit plutôt d'une poursuite mais surtout de survie. Le scénario comme pour le premier tome n'est pas extraordinaire, mais ce n'est pas le but recherché non plus je pense. Comme pour le dessin, la qualité de cet ouvrage provient de la mise en situation, car dessiner la banquise c'est difficile mais l'écrire l'est également et l'auteur ne sombre pas dans la facilité. Les personnages sont encore confrontés aux pièges que le pôle sud leur tend, ce n'est pas un lieu commun mais bien un endroit extrêmement dangereux et même au 21ème siècle, l'homme ne l'a encore pas dompté.

Si vous avez aimé le premier, vous aimerez celui-là. Si vous ne connaissez pas encore, ouvrez juste un des 2 tomes et si l'intérieur vous plaît, achetez-le.


Chronique rédigée par Fa le 01/12/2009
 
 
Statistiques posteur :
  • 65 (36,72 %)
  • 96 (54,24 %)
  • 16 (9,04 %)
  • Total : 177 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,50 Dessin
 
Acheter neuf : 12,35 12,35 12,35
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.75
Dépôt légal : Novembre 2009

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album Comics Whiteout, tome 2 : Fusion, lui attribuant une note moyenne de 3,75/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

23 4 2012
   

Après l’excellent premier tome, je me demandais comment les auteurs allaient réussir à se renouveler pour ce second tome.
C’est avec fébrilité que j’ouvrais ce tome 2.
Premièrement, le dessin est toujours aussi maitrisé et c’est un bonheur que de retrouver Carrie et son personnage charismatique. Nous rentrons rapidement dans l’action avec une base russe qui part en fumée sur la banquise suite à l’intervention d’une troupe armée non identifiée. Carrie alors en congés sous le soleil se voit renvoyée sur place afin de fouiner et trouver les responsables de ce carnage.
Rapidement, en fait, l’intrigue est dénouée et tous les tenants et aboutissants nous sont dévoilés. Le polar se transforme alors en chasse à l’homme dans la neige, le froid et la glace. Carrie accompagnée d’un espion Russe, part chasser le Speztnaz sur la banquise.
Il n’est dès lors plus question de scénario à rebondissement, mais bien d’un scénario psychologique ou les questions sur l’humanité sur le devoir, sur ses doutes sont magnifiées par l’environnement hostile et les enjeux de chaque partie.
J’avoue que cela m’a un peu moins emballé même si je suis arrivé au bout des 100 pages sans m’en apercevoir.

L’histoire, le rythme, le découpage tiennent le lecteur en haleine de bout en bout de la lecture et rien que pour cela, cet album mérite d’être lu comme cas d’école positif à étudier.
Le dessin, j’y reviens rapidement, tient évidemment lui aussi un rôle énorme dans cette réussite. Si les paysages, les décors, le froid et l’immensité des étendues désertiques n’étaient pas aussi bien rendu, surement que l’intrigue et les personnages verraient leurs belles personnalités disparaitre dans les limbes d’un dessin moribond. Mais, ce n’est pas le cas et dessin, personnalité, scenario se portent et se supportent de belle manière faisant preuve d’une belle osmose.
Bien des scénaristes devraient s’en inspirer pour voir comment des personnages bien campés, des personnalités bien définies et charismatiques peuvent tenir un album de bout en bout.

Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
Whiteout, tome 1 3 3.83
Whiteout, tome 2 : Fusion 2 3.75