46 566 Avis BD |20 199 Albums BD | 7 889 séries BD
 

Vinland Saga, tome 4

 
 

Résumé

Vinland Saga, tome 4Afin d'acceder au résumé de Vinland Saga, tome 4, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Vinland Saga, tome 4Ce quatrième volet marque l’arrivée du prince Knut, qui ressemble pour l’instant encore plus à une princesse ou à un jeune froussard couvé par son tuteur. Si ce personnage gagnera en importance par la suite, c’est surtout le passé d’Askeladd qui s’avère particulièrement intéressant. En dévoilant les origines de ce chef viking, Makoto Yukimura ("Planètes") lève également le voile sur les véritables dessins de ce fin stratège, donnant au passage une tournure plus politique à l’ensemble.

Si les batailles sont moins présentes qu’au tome précédent, la violence ambiante n’a pas disparue pour autant, comme en témoigne le massacre d’un village entier. Mais si ce passage est montré de loin et est finalement plus suggéré que sanglant, il contribue néanmoins à saisir toute la cruauté de cette invasion de l’Angleterre par les hommes du nord.

L’ancrage historique de la série et la restitution brillante des décors, des costumes et des armes permet également de restituer l’ambiance de l’époque et contribue au réalisme de cette saga. En se rendant au Pays de Galles, l’auteur de la saga "Planètes" en profite par exemple pour aborder les origines de la légende arthurienne en évoquant l’histoire du général Artorius.

Excellent !


Chronique rédigée par yvan le 23/09/2012
 
 
Statistiques posteur :
  • 2374 (58,34 %)
  • 1123 (27,60 %)
  • 572 (14,06 %)
  • Total : 4069 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 7,27 7,27 7,27
Acheter d'occasion : 13,90
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.67
Dépôt légal : Septembre 2009

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Vinland Saga, tome 4, lui attribuant une note moyenne de 3,67/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

14 2 2014
   

Cette série en est déjà à son quatrième tome et ne s'essouffle en rien. le rythme est toujours très présent, et on continue notre voyage dans cette Angleterre du début du XIème siècle, mise à feu et à sang par les Vikings. Ici, on s'intéressera plus particulièrement au peuple gallois, qui vient à la rescousse d'Askeladd et se sa troupe de Vikings, qui ont récupéré le prince Knut. Au travers de ce voyage, l'auteur reconstitue une réalité historique assez saisissante, et la fin de l'ouvrage vient nous rappeler toute la cruauté de ces envahisseurs venus du nord. En revanche, Thorfinn semble jouer un moindre rôle dans cette histoire (si ce n'est en début de tome) que dans les précédents. Cela pourrait être dommageable mais l'auteur à la bonne idée de venir complexifier le personnage d'Askeladd, qui n'est plus gratuitement méchant, mais à qui on invente un passé qui peut se révéler prometteur pour la suite des événements. Graphiquement, ca reste assez agréable, les décors sont assez fouillés et les personnages bien expressifs. Dans ce quatrième tome, le ton se veut peut-être davantage pédagogique que tourné vers l'action, mais ca reste bien rythmé.

8 7 2013
   

Je me suis plus ennuyé dans ce 4ème volet de la série. Même si l'histoire se laisse suivre sans déplaisir grâce à un dessin précis, efficace et bien détaillé. Car les décors des highlands sont bien rendus, et on voit nettement qu'il y a un soucis du détail dans les costumes et armes qui font le charme de cette série.

Malheureusement du côté scénario, j'ai un peu trouvé le temps long, on ne voit quasiment pas Thorfinn, et je crois que c'est pour cette raison que j'ai trouvé l'histoire moins prenante. Certes on s'attache au passé d'Askelaad et sur le prince(sse) qui minaude tout le long du récit, mais il manque une bonne partie de l'action présente dans les tomes précédents. J'ai trouvé que le récit manquait de rythme et de suspense.

Dommage, j'espère que la suite va revenir vers quelque chose de plus enlevé et de moins "politique" (pour citer Yvan)