46 503 Avis BD |20 164 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Venin de femmes
 

Venin de femmes

 
 

Résumé

Venin de femmesAfin d'acceder au résumé de Venin de femmes, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Venin de femmesErotique, érotique...
Attention, avertissement aux moins de 12 ans, il n'y a rien de proprement érotique dans ces BD. On voit juste une paire de seins (même si c'est lassant pour certains) dans chaque histoire, et une demie-foufoune par-ci par-là. Donc pas très intéressant pour d'autres.

Mais sinon, pour le reste, ça reste du Prado, c'est à dire de la discussion sans fin sur la condition féminine ou masculine, et la ténuité de leurs rapports... Ca finit toujours par casser, ces trucs fragiles. Le dessin de Prado reste très agréable à l'oeil (même s'il ne dessine -à dessein- pas bien les seins).


Chronique rédigée par Spooky le 22/04/2007
 
 
Statistiques posteur :
  • 866 (80,26 %)
  • 70 (6,49 %)
  • 143 (13,25 %)
  • Total : 1079 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 2,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 2,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 11,88 11,88 11,88
Acheter d'occasion : 3,52
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.25
Dépôt légal : Janvier 1996

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Venin de femmes, lui attribuant une note moyenne de 2,25/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

2 9 2010
   

Cette BD n'a d'érotique que le fait qu'hommes et femmes y sont souvent nus ou enlacés, mais pour le reste cette BD est un roman graphique sombre et bavard.

J'apprécie beaucoup le trait de Prado, c'est pourquoi j'ai lu cet album. Son dessin y est toujours aussi bon à mes yeux. Je suis juste déçu par les couleurs qui sont d'ordinaire si excellentes chez lui mais qui sont ici ternes et moroses.

Quant au récit, ce sont des histoires courtes dont la thématique me semble être la rupture entre les amants. Dialogues post-coïtaux où apparaissent l'absence de sentiments, amours disparus ou n'ayant jamais existé. Dialogues cruels et emplis de cynisme qui font aussi mal quand ils sortent de la bouche des hommes que de celles des femmes. Réalistes mais tellement amers qu'on ressent rapidement un véritablement abattement à la lecture de ces tranches de désamours.

Justes quoiqu'un peu trop impitoyables et désabusées, ces histoires n'en restent pas moins légèrement ennuyeuses et trop taciturnes pour vraiment pousser à la lecture.