45 063 Avis BD |19 420 Albums BD | 7 701 séries BD
Accueil
Tome 13 : Sur les frontieres
 

Valérian, tome 13 : Sur les frontieres

 
 

Résumé

Valérian, tome 13 : Sur les frontieresAfin d'acceder au résumé de Valérian, tome 13 : Sur les frontieres, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Valérian, tome 13 : Sur les frontieresDisons-le tout de suite, c'est un très bon album que nous livrent les auteurs, trois ans après le précédent, quand même ! L'intrigue est subtile, interessante, le dénouement est beau à pleurer, les images sont splendides, la diversité des lieux y contribue largement, mais on s'y croîrait vraiment.

Les auteurs ont fait preuve d'imagination pour ce treizième tome, arrivent à ressortir d'anciens trucs tous dépoussiérés, mis à neufs, et quelques nouveautés originales. Il y a de l'action, de l'intrigue, on oscille entre roman d'aventure et l'enquête policière, tout ça dans une BD de science fiction, il faut le faire.

Dans les dessins, il y a un mélange de classique et de DAO très réussi, il y a de belles couleurs, des paysages de neige et de desert, une ambiance orientale, des oasis et des grandes cités, un vaisseau de croisière dans le cosmos, le tout restant malgré tout très cohérent. Sans oublier les nouvelles tenues sexy de Laureline qui en fera rêver plus d'un.

On pourrait même dire que cette histoire pourrait s'étaler sur plusieurs tomes, mais que les auteurs ont fait un choix différent. Bien sûr, l'actuelle situation de Valérian et Laureline, ainsi que le noeud de l'intrigue de l'histoire, découlent en partie des épisodes précédents. De plus, certains nouveaux personnages de cet album vont réaparaître dans les suivants.

Un des meilleurs Valérain, à posseder absolument pour lui-même et pour la série en général qui prend ici un nouveau souffle salutaire.


Chronique rédigée par Mike2a le 14/06/2006
 
 
Statistiques posteur :
  • 448 (93,33 %)
  • 26 (5,42 %)
  • 6 (1,25 %)
  • Total : 480 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,50 Note générale
  • Originalité : 4,50 Originalité
  • Scénario : 4,50 Scénario
  • Dessin : 5,00 Dessin
 
Acheter neuf : 11,39 11,39 11,39
Acheter d'occasion : 8,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.00
Dépôt légal : Septembre 1988

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Valérian, tome 13 : Sur les frontieres, lui attribuant une note moyenne de 4,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

29 10 2017
   

Une bonne aventure qui donne de l'épaisseur à la série. ( ATTENTION AU SPOILEMENT !) On se rend compte que finalement, Galaxity a disparu du futur (voir l'aventure précédente) et nos deux héros sont coincés sur la terre des années 80 avec leur vaisseau spatio-temporel. Mais où aller et pourquoi ? Plus aucun ordre de mission ne leur parvient, forcément. Mais ils ne restent pas inactifs. À la façon de mercenaires, ou plutôt d'agents "free lance", ils aident à une enquête sur une menace nucléaire planétaire. Et oui, encore une ! On est toujours dans la continuité des derniers albums : la catastrophe qui a ravagé la terre (tome 1) aura-t-elle lieu ? la survie ou la disparition de Galaxity ? Etc...
C'est donc avec cet album qu'on réalise que Galaxity a disparu et que nos héros sont comme naufragés à notre époque, car ce n'était vraiment pas clair à la fin du tome précédent. En tout cas moi je ne l'avais pas du tout compris comme ça.
On entre donc dans une période plus grave, avec un vrai suspens dramatique pour le long terme et les suites à venir. Alors que jusqu'ici la série était plus légère, chaque album ou presque voyait le début et la fin du sujet à traiter.
Ça donne un vrai surplus d'intérêt à la série. Dommage qu'il n'ait pas été amené de façon plus fluide.
L'album est donc plutôt bon. Avec une très belle intro. Forcément, on est encore à notre époque pour les scènes terrestres. Et pour la première fois il y a des allusions réelles à notre géopolitique avec la mention de la Lybie et du terrorisme international.
La série est toujours en évolution, ne tourne pas en rond à s'endormir sur ses acquis. On peut donc continuer à la lire avec autant de plaisir.
Mézières et toujours en grande forme, il a toujours sa patte (celle de Christin peut-être aussi), avec des extraterrestres très rarement humanoïdes mais plutôt de types mollusquoïdes, insectoïdes, et autres batraciennoïdes. Et aussi leur habitude de remplacer les objets technologiques par des animaux E.T.'s ayant naturellement les mêmes propriétés.
Vous pouvez donc lire ce bon album sans crainte.
Une question subsiste pourtant encore : si on sait pourquoi le personnage de Jal n'a pas disparu avec Galaxity, rien n'explique pourquoi Valérian et Laureline sont toujours là !...

24 1 2013
   

Bizarrement, c'est dans ce tome que j'ai vraiment compris les implications de ce qui se jouait dans les tomes précédents. Je comprends ainsi que Galaxity est née d'une catastrophe nucléaire sur la Terre et que les albums précédents ont permis d'éviter ladite catastrophe, et ce faisant, ont fait disparaître Galaxity. Laureline et Valérian échappent on ne sait trop comment au paradoxe temporel : issus de Galaxity qui n'existe plus, ils ne devraient pas exister non plus, mais passons... pour nous concentrer sur le présent tome.

J'ai adoré le début de cet ouvrage, cette croisière interstellaire, et la présentation de cette nouvelle race d'extraterrestres. J'ai trouvé ces premières pages bien foutues, avec une certaine classe, et finalement assez intelligentes. La suite se gâte un peu : Valérian, Laureline et Albert font le tour du monde en 2 secondes pour déjouer des attaques nucléaires, sans que l'on voit bien à quoi tout cela peut servir. Mais l'explication de Jal est des plus convaincantes, il cherche à faire ce que Valérian a empêché, et ainsi permettre à Galaxity de renaître dans le futur. Tout cela est parfaitement bien rendu et je trouve le tout assez intelligent. Toutefois, le rythme de l'album souffre de cette succession de lieux et de situations, que l'on a parfois du mal à relier entre elles, et je n'ai pas bien compris ce que venaient chercher nos héros, accompagnés de Jal, sur Point Central. La fin me laisse également dubitatif, cette dernière vignette sentant pour moi l'inabouti et l'inachevé : on ne sait au final pas pourquoi Jal renonce à son projet. C'est un peu je trouve, l'un des travers de cette série : tout n'est pas toujours très linéaire, et ce sont les tomes, pris dans leur ensemble, qui se répondent pour permettre de comprendre la trame générale. Dans ce contexte, autant dire qu'il faut avoir bonne mémoire de ce qui précéde.

Le début de l'ouvrage se fait en fanfare, le milieu est bizarrement rythmé et la fin laisse cette petite sensation qu'il manque quelque chose. Pour autant, cet album donne un éclairage bienvenu sur ce qui s'est passé dans les tomes précédents et la personnalité de Jal et de ses motivations sont de vrais plus pour cette histoire.