45 112 Avis BD |19 442 Albums BD | 7 703 séries BD
Accueil
Tome 3 : Le pays sans étoile
 

Valérian, tome 3 : Le pays sans étoile

 
 

Résumé

Valérian, tome 3 : Le pays sans étoileAfin d'acceder au résumé de Valérian, tome 3 : Le pays sans étoile, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Valérian, tome 3 : Le pays sans étoileBien que cet album ne soit globalement pas terrible, c'est un peu pour les deux auteurs l'occasion d'affiner dessins et scénario. Malheuresement, on est encore bien loin des grandes aventures de Valérian et Laureline.

Le dessin se cherche toujours, à mi-chemin entre les séries "Jeunesses" (disprorpotion de la tête par rapport aux membres, par exemple) et le dessin beaucoup plus travaillé du genre réaliste. La plupart des visages sont lisses et sans expression, ou encore vus de très loin, avec une disproportion de la bulle assez génante, finalement. On peut aussi reprocher aux couleurs leur uniformité, le manque d'ombrage, et autres petits défauts.

Le scénario est assez grossier, la lutte homme femme n'est absolument pas crédible, surtout si on veut nous faire croire que les uns et les autres ignorent tout de l'esclavage de leur frêres et leur soeur dans l'autre camp. Et la réconilliation finale et aussi ridicule et conventionelel : les deux chefs sont enlevés, mis face à face, en quand ils ont fini de se taper dessus, décident d'arrêter de faire la guerre. C'est un peu simplet.

Et puis encore une fois, le voyage dans le temps est complètement à coté de la plaque. Si la catastrophe est imminente, remontons dix ans, vingt ans plus tôt, et empéchons les uns et les autres de se faire la guerre. Mais c'est vrai que, du coup il n'y a plus d'histoire.

Non, ce n'est pas par cet album qu'il faut commencer, car il est loin de représenter toute la qualité qui sera celle de la série ....


Chronique rédigée par Mike2a le 15/03/2006
 
 
Avis de :Une BD sans intérêt ! Note de l'album : 1,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de Mike2aReflet de l'avatar de Mike2a
Statistiques posteur :
  • 448 (93,33 %)
  • 26 (5,42 %)
  • 6 (1,25 %)
  • Total : 480 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 1,50 Note générale
  • Originalité : 2,00 Originalité
  • Scénario : 1,50 Scénario
  • Dessin : 2,50 Dessin
 
Acheter neuf : 11,39 11,39 11,39
Acheter d'occasion : 20,01
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.90
Dépôt légal : Janvier 1972

Avis des lecteurs

5 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Valérian, tome 3 : Le pays sans étoile, lui attribuant une note moyenne de 2,90/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

25 9 2017
   

Moi je l'aime bien cet album. Il pose (ou consolide ) les bases de la série tout en nous faisant vivre une aventure agréable et dépaysante. Oui car une planète creuse, dont toute la vie se trouve à l'intérieur il fallait le trouver.
Ensuite les bases de la série :
d'abord l'humour qui s'installe, avec notre Valérian qui fait la tournée des colonies humaines comme on fait la tournée des bars. Irrésistible. Il se place comme un héro au mental de gamin irresponsable (Un homme quoi ) et Laureline, comme l'élément sérieux du duo (extrêmement charmeur aussi ) qui reprend Valérian comme le ferait une mère.
Ensuite les thèmes abordés, ici l'absurdité des conflits quels qu'ils soient et l'aveuglement des belligérants qui courent à leur perte sans vouloir rien voir. Thèmes qui nous parlent toujours de nous-mêmes. Par exemple notre exploitation destructrice de la planète en fermant les yeux sur les conséquences irréversibles provoquées.
Les auteurs affirment aussi leurs goûts pour la nature avec des populations qui utilisent peu de technologie mécanique mais trouvent tout dans le monde du vivant. Jusqu'aux armes. Thème réutilisé plus tard au point d'en faire un titre d'album !
Et puis il y a tout l'univers graphique de Mézières qui fait toujours rêver, les tenues magnifiques que nos héros revêtent au fil de leurs mésaventures (Surtout la superbe Laureline ) et sa mise en page audacieuse et efficace.
Il y a certes la fin un peu convenue et expédiée (surtout le sauvetage de la planète creuse) mais c'est pas grave tellement tout le reste porte à l'admiration et l'évasion.

20 9 2012
   

Nous n'en sommes qu'au troisième tome et déjà la caractère de cette série s'affirme. Je trouve que le dessin devient meilleur, plus précis et plus détaillé, sans renier pour autant son identité graphique au trait un peu gras, et qui confère aux différents protagonistes ce look qui convient à toutes les générations. Sur l'histoire en elle-même, elle est plutôt bien conduite, même si on voit venir de loin l'idée que c'est par l'entente entre les peuples que l'on sauvera l'humanité. Une jolie idée humaniste qui vient mettre fin à une situation des plus ridicules que l'on a du mal à imaginer et à laquelle j'ai eu du mal à adhérer : cette guerre absurde (mais ne le sont-elles pas toutes ?) entre clans où la hiérarchie des sexes est inversée, n'a pas vraiment de charme et les actions de Laureline et de Valérian dans ce théâtre semblent de fait peu crédibles. Il n'en reste pas moins que le début de l'album est bien gérée, et fait preuve d'une belle imagination pour une oeuvre de science fiction et la fin, même si elle est un peu attendue et peu relevée, permet de rétablir une certaine cohérence.

Si le propos de cette histoire peu sembler parfois un peu limité, le série commence à acquérir de sérieux atouts, tant en terme de dessin, que de rigueur dans la réalisation.

12 6 2009
   

Dans l'ensemble, j'ai passé un bon moment de lecture avec ce tome.
On peut se demander quel est le but recherché par nos héros (cette chute de planète, posée dès le départ, reste bien simpliste quand même, mais on la perd de vue un bon moment ensuite).
Les expédition parallèles de Valérian et Laureline, séparées, sont également une bonne idée.
Les mondes qu'ils découvrent, assez originaux et plutôt symétriques, démontrent bien l'absurdité d'un conflit pour des entités qui fonctionnent pareillement, finalement.
Bon, il y a aussi des longueurs et des passages plus tortueux (la réconciliation finale n'est pas d'une extrême subtilité).
Pour conclure: un tome original, qui manque un peu de rythme, mais qui continue avec originalité la série. Un bon moment d'évasion en SF, aussi.

3 1 2009
   

Un scénario qui n'est pas à court d'incohérences. Qui saute à pieds joints dans les clichés, c'est vrai - mais avec tout de même une part de délire assez jouissif. D'ailleurs les matrones armées de pied en cap étaient - malheureusement ! - promises à un bel avenir en BD fantastique...