45 927 Avis BD |19 891 Albums BD | 7 823 séries BD
Accueil
Tome 1
 

Vagabond, tome 1

 
 

Résumé

Vagabond, tome 1Afin d'acceder au résumé de Vagabond, tome 1, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Vagabond, tome 1"Vagabond", en se situant dans un Japon du XVIIe siècle, marche sur les terres de "Lone Wolf and Cub" ou de "Kogaratsu". Le lecteur occidental, pas forcément habitué à lire des combats de samouraïs, trouvera néanmoins dans "Vagabond" une oeuvre différente de ces deux séries.

Là où "Lone Wolf and Cub" et "Kogaratsu" optent plutôt pour de courts récits (exception faite des premiers tomes de "Kogaratsu", plus ambitieux), "Vagabond" s'oriente vers une intrigue longue : le devenir d'un jeune homme violent et livré à lui-même, qui manie plus souvent l'épée que le verbe et qui rêve de se mesurer à des guerriers expérimentés.

Takezo est très jeune : dis-sept ans. Il possède un caractère taciturne et ombrageux, bien exploité par Takehiko Inoué dans ce premier volume. Son acolyte, Matahachi, est plus léger et leur duo fonctionne bien - même si rien n'indique qu'il sera exploité longtemps... Les personnages sont tous crédibles, grâce à ce sens de la mise en scène qui caractérise de nombreux mangaka.

Takehiko Inoué se charge également du dessin, et ce, de fort honorable manière. Après quelques pages d'introduction en couleurs (choix lié à la parution en magazine, je suppose), on passe au noir et blanc qui est remarquablement dosé. Il y aura toujours des ronchons anti-manga pour jouer les rabat-joie ; les autres trouveront assurément à leur goût ce travail précis et minutieux, dynamique et efficace.

Premier tome accrocheur, qui donne envie de voir comment va évoluer la série.

A noter : sur mon exemplaire, une grosse erreur de pagination est à signaler. Le chapitre quatre est en effet à lire dans le sens européen, alors que les précédents et suivants se lisent de droite à gauche. J'ai été perdu un moment avant de comprendre l'erreur. Vous voilà prévenus. ;)


Chronique rédigée par Jean Loup le 27/07/2005
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de Jean LoupReflet de l'avatar de Jean Loup
Statistiques posteur :
  • 1313 (63,86 %)
  • 390 (18,97 %)
  • 353 (17,17 %)
  • Total : 2056 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.13
Dépôt légal : Mars 2001

Avis des lecteurs

4 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Vagabond, tome 1, lui attribuant une note moyenne de 3,13/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

30 8 2011
   

Moi aussi, je me lance dans le roman Fleuve de Takehiko Inoué.
Difficile de ne par tomber dans la redite, mais retenez ceci : Ce premier tome est particulièrement accrocheur et place le lecteur directement dans l'action.

L'histoire de deux déserteurs, pourchassés en plein japon médiéval, donne bien des occasions pour le scénariste d'alterner phases calmes et d’introspections, et brutalité impressionnante sur fond d'échange de katana.

Et c'est peut-être ce qui distingue cette série, en tout cas ce tome : les duels sont incroyablement courts et mortels. Qu'on se le dise, Takezo est un véritable guerrier, d'autant plus frustré qu'il à l'impression d'avoir été utilisé comme un pion en pleine guerre alors qu'on lui avait promis gloire et honneur.

En fait, les affrontements pourraient faire penser à "Zatoïchi" si ces-derniers n'étaient pas si violents.

Peu de chose à dire sur l'histoire pour le moment, c'est une lente introduction qui ne fait que survoler les personnages et les situations. Mais on comprend tout de même assez rapidement la mentalité de Takezo, chien fou au milieu d'un jeu de quille, provocant duels sur duels et privilégiant le contact direct. L'avenir nous dira si il s'en tirera toujours aussi bien que lors de ce premier tome... Rien n'est moins sûr.

En attendant, ce premier opus, particulièrement sympathique, ouvre la voie vers une série réputée et qui devrait monter en puissance tome après tome. Intéressant, donc.

7 8 2008
   

Premier volume sympa.

Rien d'extraordinaire dans cette histoire de samourais : le héros est un jeune homme violent de 17 ans qui semble très doué pour les combats. Trop peut-être pour la crédibilité de l'histoire. Il est capable de tuer une armée à lui tout seul. Bref, c'est violent, sanglant et un poil répétitif.

Pourtant, les qualités existent : le graphisme est soigné et détaillé. Malgré la confusion propre aux combats, on arrive à suivre l'action de manière assez aisée.
Côté scénario : c'est encore assez basique, même si là aussi, on trouve des éléments accrocheurs, notamment notre duo de héros. Mais ce duo ne semble pas être fait pour durer. Dommage !

A lire par curiosité.

17 5 2007
   

Octobre 1600, rescapés de la bataille de Sekigahara, Takezo Shinmen et Matahachi Hon’iden décident de déserter l’armée afin d’emprunter une voie qui convient mieux à leurs ambitions de gloire et de guerriers et à leur soif de batailles.

Pourchassés par des chasseurs de fuyards, les deux amis d’enfance et âgés de 17 ans seront pourtant amenés à se séparer.

Muni d’un graphisme dynamique et efficace, ce premier tome de cette adaptation par Takehiko Inoue du roman «La pierre et le sabre» d’Eiji Yoshikawa, narrant la vie du légendaire samouraï Miyamoto Musashi se lit assez rapidement et donne envie de connaître la suite des aventures de ce jeune guerrier qui a choisi d’errer les provinces en vagabond.