46 004 Avis BD |19 921 Albums BD | 7 830 séries BD
Accueil
Tome 5 : Le tueur
 

Vagabond, tome 5 : Le tueur

 
 

Résumé

Vagabond, tome 5 : Le tueurAfin d'acceder au résumé de Vagabond, tome 5 : Le tueur, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Vagabond, tome 5 : Le tueurLe cinquième tome de cette adaptation par Takehiko Inoué du roman d’Eiji Yoshikawa (La pierre et le sabre) narrant la vie du légendaire samouraï Miyamoto Musashi se lit beaucoup plus rapidement que le précédent.

Tandis que le quatrième tome était encore marqué par les paroles emplies de sagesse de Takuan et du vieux moine, ainsi que par un Takezo se remettant de ses blessures, celui-ci est rythmé par les combats. On découvre donc un tome très dynamique, plus violent et moins axé sur la pensée.

Avec la présence d’acteurs tels que Toji Gion, Miyamoto Musashi et Ishun, deuxième maître-abbé du Hozoin, le spectacle vaut le détour. Les duels sont plutôt intéressants et extrêmement bien rendus par le graphisme efficace de Takehiko Inoué. Des combats et un dessin dynamiques qui viennent parfaitement rythmer le cinquième tome de cette série qui en compte déjà 26.


Chronique rédigée par yvan le 15/05/2008
 
 
Statistiques posteur :
  • 2374 (58,34 %)
  • 1123 (27,60 %)
  • 572 (14,06 %)
  • Total : 4069 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 8,88 8,88 8,88
Acheter d'occasion : 13,84
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.67
Dépôt légal : Décembre 2001

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Vagabond, tome 5 : Le tueur, lui attribuant une note moyenne de 3,67/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

14 9 2018
   

Sous une couverture qui ne fait pas mystère de la sauvagerie de son personnage principal, ce cinquième volume de "Vagabond" est prenant.

Il s'inscrit dans la catégorie des mangas qui racontent un combat. Pas des combats, UN affrontement unique sur des centaines de pages. Celui qui n'a jamais lu de BD japonaise pourra trouver cela invraisemblable, mais l'initié sait que le savoir-faire nippon permet de rendre ces duels au sommet palpitants. Précisément, on ne voit pas passer les pages, et on lit d'une traite la rencontre entre Musashi (Takezo) et un jeune moine expert dans le maniement du bâton.

Charisme des personnages, dynamisme des scènes, découpage efficace, tout participe à ce que ce long duel ne soit jamais rasoir et qu'il fasse à sa manière progresser le récit. La quête du jeune Ronin ne saurait déjà s'achever mais on perçoit l'enjeu vital de se prouver sa force et son appartenance au monde.

Du fait du caractère très torturé de son héros, "Vagabond" est une série séduisante et efficace. On mettra en garde les jeunes lecteurs car le ton est assez noir et la violence omniprésente, souvent teintée du désespoir de celui qui cherche à donner un sens à son existence.

24 8 2008
   

Après un tome plus calme (tout est relatif), place de nouveau à l'action et aux combats toujours aussi violents. Alors qu'on semblait parti sur un combat à trois (ce qui aurait pu être intéressant et aurait rappelé "Le bon, la brute et le truand"), Miyamoto va en fait affronter un jeune moine qui manie la lance comme personne. Celui-ci (comme Miyamoto) semble être un génie du combat et donne bien du fil à retordre à notre héros.
Comme toujours, grâce à un découpage et un trait très dynamiques, l'affrontement entre les deux hommes est très bien rendu. Mais du coup, le tome se lit beaucoup plus rapidement.

Le tout est tout de même très agréable.