46 004 Avis BD |19 921 Albums BD | 7 830 séries BD
Accueil
Tome 9 : Au pays de Yagyu
 

Vagabond, tome 9 : Au pays de Yagyu

 
 

Résumé

Vagabond, tome 9 : Au pays de YagyuAfin d'acceder au résumé de Vagabond, tome 9 : Au pays de Yagyu, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Vagabond, tome 9 : Au pays de YagyuLe neuvième tome de cette adaptation par Takehiko Inoué du roman d’Eiji Yoshikawa (La pierre et le sabre) narrant la vie du légendaire samouraï Miyamoto Musashi est un tome de transition qui sert principalement à présenter la fameuse école d’arts martiaux Yagyu et ses occupants.

Un tome où Miyamoto Musashi va tout faire pour pénétrer au sein de l’école afin de pouvoir se mesurer au plus grand escrimeur du pays, Sekishusai Yagyu.

Ce tome, moins rythmé que les précédents, contient quelques longueurs mais permet tout de même de mettre en avant les capacités du disciple de Musashi : le petit Jotaro. Un autre élément intéressant sur lequel joue inévitablement Takehiko Inoué est le fait que Miyamoto Musashi et Otsu se retrouvent au même endroit.


Chronique rédigée par yvan le 15/05/2008
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de yvanReflet de l'avatar de yvan
Statistiques posteur :
  • 2374 (58,34 %)
  • 1123 (27,60 %)
  • 572 (14,06 %)
  • Total : 4069 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 8,88 8,88 8,88
Acheter d'occasion : 13,84
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.25
Dépôt légal : Aout 2002

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Vagabond, tome 9 : Au pays de Yagyu, lui attribuant une note moyenne de 3,25/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

19 9 2018
   

Neuvième épisode de la quête de Takezo pour réellement devenir Miyamoto Musashi. Pour mériter le nouveau nom qu'il s'est donné et le titre de plus fin bretteur du Japon qu'il s'est juré d'associer à cette nouvelle identité.

L'un des intérêts de "Vagabond" réside dans cette détermination sidérante du jeune homme à ne plus être qu'une bête sauvage et démoniaque, à se dompter lui-même pour atteindre une puissance sans faille bien au-delà de la simple force brute. Dans ce tome de transition, le Ronin en a fini avec le talentueux Inshun et prépare donc sa prochaine confrontation.

Pas de combat spectaculaire ici, puisque l'on suit l'approche par Takezo de la nouvelle fine lame qu'il veut défier. Reprise en couverture, l'idée de la fleur tranchée et de son analyse par le héros est bien exploitée. Le fin connaisseur de l'art guerrier commence à prendre le dessus sur l'écorché vif sanguinaire.

On relit avec un vrai plaisir cette série, et ce tome est dévoré rapidement. Vivement le prochain affrontement !