46 562 Avis BD |20 195 Albums BD | 7 889 séries BD
Accueil
Tome 3 : Attila : Le Fléau de Dieu
 

Une aventure rocambolesque de..., tome 3 : Attila : Le Fléau de Dieu

 
 

Résumé

Une aventure rocambolesque de..., tome 3 : Attila : Le Fléau de DieuAfin d'acceder au résumé de Une aventure rocambolesque de..., tome 3 : Attila : Le Fléau de Dieu, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Je suis un peu déçu par cet album.
Tout premièrement par le dessin : Larcenet a choisi ici de passer la main à Casanave, pourquoi pas ? Le problème, c'est que ce dernier fait du Larcenet, en moins bien, au lieu de dessiner avec son propre style. Finalement, on retrouve dans son dessin un peu partout des codes graphiques propres au scénariste de cette histoire, mais qui semblent "recopiés", ce qui donne parfois à l'ensemble un aspect non maitrisé assez déroutant.. C'est vraiment dommage...

Et puis, dans le domaine de l'humour, Larcenet en ce moment tourne un peu en rond.. Depuis Van Gogh (le tome 2) que j'ai adoré pour sa profondeur en second plan, la mère des bombes, et le message général porté, les essais comme "Nic Oumouk" ou "Minimal" ne m'ont que moyennement convaincu.
Ici, c'est un peu la même chose : c'est de l'humour Larcenet rigolo mais finalement assez plat, qui utilise les ficelles des meilleurs des albums de l'auteur sans vraiment les égaler.

Ce qui en sort est un album moyen, agréable certes, mais qui ne fera pas mémoire dans le monde de la bande dessinée. Finalement, humour pour humour, je préfère nettement la période Fluide de l'auteur, ou sa collaboration avec Ferri, vraiment excellente, elle.


Chronique rédigée par Piehr le 18/05/2006
 
 
Statistiques posteur :
  • 1099 (67,76 %)
  • 130 (8,01 %)
  • 393 (24,23 %)
  • Total : 1622 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 2,50 Note générale
  • Originalité : 2,50 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 2,00 Dessin
 
Acheter d'occasion : 6,99
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.33
Dépôt légal : Mai 2006

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Une aventure rocambolesque de..., tome 3 : Attila : Le Fléau de Dieu, lui attribuant une note moyenne de 2,33/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

3 3 2012
   

On ne va pas se lancer dans un panégyrique de cette série : si vous avez lu les deux premiers tomes, vous savez qu'ils sont réussis. On peut aussi éviter de lister les qualités de Larcenet : contentons-nous rappeler que CoinBD a retenu "Blast" 2 comme meilleur album de l'année 2011. Concentrons-nous donc sur ce tome 3 en particulier pour admettre qu'il est très en-dessous de la moyenne des productions de cet auteur.

Larcenet n'assure pas lui-même le dessin. Cela pourrait être une explication essentielle pour justifier la médiocrité du "Fléau de Dieu". Mais honnêtement, Casanave joue tellement les doublures qu'on peut facilement ne pas se rendre compte que le dessinateur a changé. Manque de personnalité du trait, c'est vrai ; pour ce qui est de le placer très en-dessous des planches de Larcenet, je suis nettement plus dubitatif.

Reste donc un fautif principal dans l'échec de l'album : son scénario. Lequel est bien signé Larcenet. Les premières planches partent bien, mais on tourne vite en rond, on s'enlise, on s'interroge sur le sens de cette dépression pseudo-humoristique et on achève la lecture en faisant le bilan bien maigre des sourires qu'on a esquissés au fil des pages.

On n'en veut pas à Larcenet de s'être vautré parce qu'il est prolifique et qu'il a fait des albums sensationnels après celui-là. Mais ne découvrez surtout pas cet auteur talentueux en commençant avec ce titre hautement mineur de sa production BD.

24 8 2011
   

Je savais qu'il y a avait un problème avec cet l'album : un nouveau nom était apparu à côté de celui de Larcenet : Daniel Casanave. Mais où intervenait-il, dans le scénario (comme Frank LeGall dans "Lapinot" par exemple) ? Peu probable, le scénario, une espèce de dépression philosophique (ou vice-versa) teintée d'humour ressemble à du Larcenet. De Larcenet plutôt moyen (comme "On fera avec" que j'ai trouvé mauvais) mais du Larcenet quand même.
Alors il est au dessin ? Et bien je pensais que non, tellement Casnave a un dessin proche de celui de Larcenet, en moins joli et beaucoup moins maîtrisé, mais je pensais juste que cet album était l'un des premiers albums de Larcenet.
Donc nom, je n'ai pas aimé le scénario de ce tome. Les dialogues d'habitude très bon de Larcenet m'ont paru creux. Je n'aime pas les récits dépressifs comme celui et en comparaison avec les autres albums des aventures rocambolesque de..., cet opus est dénué d'humour (et quand il y en a, ce n'est pas drôle, le seul bon gag, se trouve en 4ème de couv', et ce gag est par contre très bon).
Et le dessin, pour moi ce n'est pas du Casanave (puisqu'il n'a pas le même trait dans ses autres albums), juste du sous-Larcenet (il me fait aussi un peu pensé au trait d'Alfred ou de David De Thuin), "pompant" tous les gimmicks de "son scénariste" sauf que le trait fait mon sur, plus aseptisé, plus gros-nez, mon précis, plus épuré, moins joli, etc... !

Un des moins bons albums de Larcenet que j'ai pu lire.