46 090 Avis BD |19 962 Albums BD | 7 839 séries BD
Accueil
Un privé à la cambrousse
 
Note moyenne de la série : 3.56

Un privé à la cambrousse

Un privé à la cambrousse est une série BD qui est ou a été éditée chez Seuil.
L'auteur de cette série est Heitz (Scénariste, Dessinateur).

Un privé à la cambrousse est parue initialement en Mai 1996, le plus récent album référencé sur Coin BD datant de Septembre 2005.

A ce jour, 9 albums BD concernant Un privé à la cambrousse sont référencés dans notre base, et 9 avis BD lui attribuent une note moyenne de 3,56/5.

 
Aucun mot-clé n'a été défini. Ajoutez-en !
 
Ajouter un album à cette série
 
 
Evolution de la série Un privé à la cambrousse au fil des tomes :
Evolution de la série Un privé à la cambrousse au fil des tomes
Export Graphique de l'évolution de la série
 

Un privé à la cambrousse, tome 1

Note moyenne de l'album : 3,50
Mai 1996
 
Héritant de leur père, Hubert et Bernard sont obligés de partager: Hubert est propriétaire de la maison et Bernard des terres à cultiver. Ils vivent sous le même toit (celui d'Hubert) à trois car Bernard est marié à "La Rose". La vie s'écoule sans grande saveur à Beaulieu sur Morne, jusqu'au jour où Hubert découvre sa vraie vocation: il est fait pour mener des enquêtes locales, en rase campagne, autour de la vallée de la Morne. Commence... [suite du résumé]
 
 

Un privé à la cambrousse, tome 2 : Une magouille pas ordinaire

Note moyenne de l'album : 3,00
Mai 1997
 
Hubert est enquêteur de campagne. Il résout de petites affaires de voisinage, et ne manque pas de bon sens. Par ailleurs, à la maison, il sert d'homme à tout faire et vit avec son frère, le gros Bertrand, pas franchement amène. Dans ces campagnes (dans les années 70), l'épicier ambulant tient un grand rôle, il livre les denrées essentielles, alimentaires ou autres. Dans le livre, c'est le père Favergeot qui s'y colle. Soudain, il disparaît... [suite du résumé]
 
 

Un privé à la cambrousse, tome 3 : Le Bolet de Satan

Note moyenne de l'album : 4,50
Aout 1998
 
Hubert le détective privé frappe encore. Cette fois c'est le pharmacien qui est menacé: il a reçu des plombs particuliers: des caractères d'imprimerie ! Hubert se sert une fois de plus de sa tournée d'épicier, le jeudi, pour questionner et observer. Et une fois encore, il se lance dans une histoire pas simple, truffée de faux-semblants et de non-dits. Ah, que la campagne est vicieuse ! [suite du résumé]
 
 

Un privé à la cambrousse, tome 4 : Les fantômes du garde-barrière

Note moyenne de l'album : 4,00
Aout 1999
 
Hubert possède toujours sa double casquette : épicier le jeudi pour la mère Favergeot, il est aussi enquêteur le reste du temps. Cela ne le rend pas très sympathique aux yeux des autres administrés de Beaulieu-sur-Morne, haut lieu des événements que tente d’éclaircir notre « Privé ». Cette fois, c’est Toto , dit « le boiteux », le garde-barrière qui a des problèmes. Le croiser au café vers 17 heures est anormal, cet horaire... [suite du résumé]
 
 

Un privé à la cambrousse, tome 5 : Virage dangereux

Note moyenne de l'album : 3,50
Juillet 2000
 
Hubert, notre détective privé de cambrousse et distributeur alimentaire ambulant fait encore des siennes. Il remarque l'embrouille facilement et son quotidien le gâte: son frère, le gros Bertrand, disparaît. Il s'intéresse aux commissions (ce qu'il ne fait jamais) et achète même du lait, qu'il a en sainte horreur ! Que se passe t-il donc pour qu'il déraille à ce point ? Hubert le file jusqu'au marché de Ste Couenne et l'enquête débute... [suite du résumé]
 
 

Un privé à la cambrousse, tome 6 : Au bout du canal

Note moyenne de l'album : 4,00
Janvier 2002
 
Cette fois, Hubert enquête en dehors de Beaulieu sur Morne. Notre "détective ambulant et épicier privé" est à la recherche de sa belle soeur, Rose, qui a quitté son frère, le gros Bertrand un soir de folie, ou de lucidité. Rose est au Chili, ses cartes postales en témoignent, alors Hubert part en train pour embarquer à Saint Nazaire, via Paris. En chemin, il reconnaît deux personnes du village: l'un des fils Figoulon et le nouveau... [suite du résumé]
 
 

Un privé à la cambrousse, tome 7 : Retour au bercail

Note moyenne de l'album : 3,00
Janvier 2003
 
Hubert bosse toujours à "économia". Sa tournée marche encore, comme elle peut, et la mère Favergeot, sa patronne à l'épicerie, continue à lui faire confiance (tout en lui cassant les pieds, comme d'habitude). Mais, un concurrent s'installe, super moderne ! Imaginez un peu, une estafette et un réfrigérateur pour conserver les produits frais. "Les Docks", c'est son nom, va causer bien des tracas dans le chiffre d'affaire de l'épicerie... [suite du résumé]
 
 

Un privé à la cambrousse, tome 8 : Chambre froide

Note moyenne de l'album : 3,50
Janvier 2004
 
Au village sans prétention, il a une réputation .... normale. Hubert le détective privé, qui habite désormais au dessus de chez sa patrone, Madame Favergeot, qu'il héberge (c'est compliqué) fait le compte de sa fortune. Il n'est pas aisé de rénover une bâtisse tombant en ruine avec trois sous devant soi. Pourtant, à Beaulieu sur Morne, on trouve des gens de bien (s). Tiens, Célestin le boucher. Il ne cache pas sa réussite, et l'argent... [suite du résumé]
 
 

Un privé à la cambrousse, tome 10 : L'affaire Marguerite

Note moyenne de l'album : 3,00
Septembre 2005
 
Où va t-on ? Ce monde est en perdition, puisque désormais le marchand de journaux du village de Beaulieu sur Morne se voit demander des illustrés par ses jeunes clients. Des illustrés, oui, ces lectures superficielles, loin des vrais livres. Et, dans le pays, Tintin fait un tabac. Alors, quand le dessinateur/scénariste de cette série à succès séjourne (en raison d’une panne de voiture) dans la région, ça ne laisse pas tout le monde... [suite du résumé]