46 488 Avis BD |20 153 Albums BD | 7 883 séries BD
Accueil
Un peu de bois et d'acier
 

Un peu de bois et d'acier

 
 

Résumé

Un peu de bois et d'acierAfin d'acceder au résumé de Un peu de bois et d'acier, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Un peu de bois et d'acierEn voilà une belle surprise.
L'album, complètement muet, met en scène un banc public qui va devenir, pendant 330 pages, le témoin de destins croisés, de tranches de vies, scène d'émotions fortes et de petits plaisirs.

Page après page, le lecteur découvre de nombreux protagonistes, tous de passage, mais qu'il va apprendre à apprécier et auquels il s'attachera vite, ces derniers repassant régulièrement dans le parc pour nous donner des nouvelles de leur vie.
L'ensemble est présenté avec beaucoup de subtilité, donnant beaucoup d'intérêt à des histoires pourtant classiques, mais proches de l'humain. On se prendra d'affection pour tel individu, de dégoût pour tel autre, mais tous ont quelque chose à nous transmettre, nous faire comprendre, par leur attitude et leurs intéractions avec le monde qui les entoure.

L'album est réellement touchant - s'il n'est pas évident, aux premiers abords, de se passionner pour ces différentes personnes, la recette fonctionne très vite, et le récit, écrit avec intelligence, entraine vite dans son sillage les lecteurs. La narration, complètement muette, est un exemple de lisibilité, et la chute, que je me garderai bien de vous révéler, donne beaucoup de saveur à cet opus.

On connait bien le dessin de Chabouté : ce noir et blanc maitrisé lui permet de faire passer beaucoup d'émotion dans son dessin, et fait réellement vivre ce banc au fil des saisons et des années. Difficile d'en dire plus sans vous dévoiler tout ce qui fait le charme de ce beau livre.
Sa lecture devrait vous enchanter, j'en suis persuadé !


Chronique rédigée par Piehr le 11/09/2012
 
 
Statistiques posteur :
  • 1099 (67,76 %)
  • 130 (8,01 %)
  • 393 (24,23 %)
  • Total : 1622 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 28,50 28,50 28,50
Acheter d'occasion : 18,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.83
Dépôt légal : Septembre 2012

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Un peu de bois et d'acier, lui attribuant une note moyenne de 3,83/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

4 4 2013
   

Les 2 avis précédents résument bien le sentiment qu'on a en refermant ce livre.
On passe un moment très agréable au fil des pages, on apprend à aimer ce banc, et les histoires autour de ce banc, tout en espérant secrètement que la chute soit à la hauteur... et on est comblé.
Bien raconté, bien dessiné, poétique... une très belle histoire.

27 12 2012
   

Dans ce nouveau one-shot totalement muet, Christophe Chabouté raconte la vie d’un banc public. Passé la surprise de voir un tel objet devenir le personnage principal d’une bande dessinée, le lecteur découvre de bien belles histoires en voyant les passants, les jours et les saisons défiler. À travers le quotidien de ce bout de bois et d’acier, l’auteur raconte l’histoire de la vie qui défile, partageant ces petits instants anodins qui passent souvent inaperçu, mais qui s’avèrent finalement d’une grande richesse. Un sourire, un regard, quelques larmes, une engueulade, une rencontre, une romance ou un moment de solitude ou de repos… le tout partagé au détour d’un banc public qui demeure immuable quoi qu’il arrive.

Le pitch peut paraître monotone, mais Chabouté a l’intelligence de faire revenir les mêmes personnages sur ce lieu, permettant ainsi au lecteur d’assister à leur évolution au fil des passages. Malgré leur simplicité apparente, ces instants de vie sont emplis d’humanité, de poésie et de sensibilité. L’humour est également au rendez-vous, comme en témoigne cette extraordinaire scène avec le ballon. Plaçant le lecteur dans une position de voyeurisme envoûtant, celui-ci s’attache également inévitablement aux personnages et à ce banc.

Avec l’excellent "Tout Seul", Chabouté a déjà prouvé que son dessin noir et blanc pouvait facilement se passer de dialogues et de textes. S’il livre à nouveau une œuvre totalement silencieuse, il réalise également l’exploit de conserver le même décor (un simple banc) durant la quasi entièreté de l’album, sans jamais lasser le lecteur. Malheureusement, et c’est probablement là son seul (gros) défaut, cet album se lit très vite, ce qui rend ce moment de lecture probablement plus onéreux qu’agréable.

Néanmoins, si vous en avez les moyens, installez-vous sur un banc et prenez le temps de lire cet album…