46 562 Avis BD |20 195 Albums BD | 7 889 séries BD
Accueil
Tome 1 : L'homme de demain
 

Ultimate X-Men, tome 1 : L'homme de demain

 
 

Résumé

Ultimate X-Men, tome 1 : L'homme de demainAfin d'acceder au résumé de Ultimate X-Men, tome 1 : L'homme de demain, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Ultimate X-Men, tome 1 : L'homme de demainRéédition en grand format du périodique paru en juin 2001.

Pour clarifier la situation et rendre cette merveilleuse et complexe histoire accessible à une nouvelle génération de lecteurs, il fallait complètement la revisiter. Il ne s'agissait bien sûr pas de remplacer les X-Men, mais de les réinventer et de raconter de nouvelles aventures, libérées du poids du riche passé de ces héros.

La série Ultimate X-Men a été créé pour porter un regard neuf sur les X-Men, d'explorer de nouvelles voies, de repenser sans idées préconçues des personnages pour certains exceptionnels de charisme. Pari réussi à la lecture de ce premier tome. Et une petite surprise sur notre ami Wolverine par rapport a l'univers Marvel classique.

Les dessins sont bons sans être exceptionnels : je n'aime pas trop le style anguleux d' Adam Kubert, et ses personnages manquent de détails sur les plans éloignés. Par contre les couleurs sont magnifiques.

Pour un premier volet ça démarre au quart de tour à l'opposé de la série Ultimate Spider-Man qui est lente à démarrer.


Chronique rédigée par firelord le 24/05/2006
 
 
Statistiques posteur :
  • 2 (3,77 %)
  • 51 (96,23 %)
  • Total : 53 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.60
Dépôt légal : Juin 2003

Avis des lecteurs

5 internautes ont donné leur avis sur l'album Comics Ultimate X-Men, tome 1 : L'homme de demain, lui attribuant une note moyenne de 3,60/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

30 4 2010
   

Mon avis ne se démarquera pas beaucoup des autres : je suis un "vieux" lecteur des X-Men et cette remise au goût du jour ne m'a pas déçue.
Certes, il y a des ajustements mais pas de révolution. On prend plaisir à voir les origines revisitées. C'est une sorte de reprise des fondations avec un ravalement de façade, mais on reconnaît bien la maison !

L'impression générale est donc plutôt plaisante et il se trouve que le dessin y participe aussi, je le trouve souple et dynamique à la fois. C'est bien fait, ça glisse tout seul et comme dit si bien Mike, sans prise de tête ! Le cadrage est varié, avec des angles de prises de vue qui amènent un côté spectaculaire. La colorisation de Richard Isanove s'appuie sur des effets numériques, mais ça ne m'a pas gêné ; même cela peut paraître artificiel, tellement les tons sont criards, je reste assez fan des effets de lumière que cela permet aussi.
Pour ce qui est du scénario, il repose essentiellement pour cet épisode sur la génèse : tout s'installe lentement, mais sûrement. C'est ce qui peut aussi expliquer la foule de personnages qui entrent en scène. Mais franchement, assister à nouveau au recrutement des mutants et voir Prof' Xavier si jeune, ça fait vraiment plaisir !
Ajoutons encore un point favorable : l'humour et la dérison dont fait preuve Millar, jusqu'à doter les personnages d'une capacité à se moquer de leur appélation d'X-Man (Tornade, Le Fauve) !
Enfin, l'album s'achève sur un rebondissement qui laisse à penser que la suite va sérieusement se muscler.
En un mot: pas mal du tout...

3 12 2009
   

Globalement, c'est pas mal. On peut faire la comparaison avec l'histoire d'origine, trouver que ce n'est pas ceci ou cela, mais ça tient quand même la route. je ne sais pas ce que peuvent en penser les jeunes générations qui découvrent l'univers X-Men avec cette série, mais la vieille génération que je suis souris devant les adaptations. C'est pas mal, mais ...

D'entrée de jeu, Magneto, les sentinelles, Ororo, Colossus, un chouïa de Wolverine, on a un peu l'impression que le scénario a besoin de se blinder pour tenir le choc face à l'ancienne version. C'est vrai que c'était un autre temps, aujourd'hui le lectorat est plus difficile. En même temps, il ne se passe pas grand chose, si ce n'est l'inévitable coup de théâtre de fin d'épisode que je ne peux raconter, dommage. En ce qui me concerne, moi qui connaît l'histoire originale depuis le début, ça m'a plu. J'ai envie de lire la suite.

Les dessins sont un peu au couteau, il y a un décalage par rapport à l'ancienne version, mais ce n'est pas choquant. Quand on a pris son parti de voir les héros transformé, parce qu'on va tout recommencer du début, Jean Grey en punk n'est pas plus choquante qu'autre chose. C'est différent.

Voilà, le mot est lâché, c'est différent. Oh, les auteurs, arrêtez de nous faire croire que vous voulez vous adapter au nouveau lectorat, c'est pipeau et compagnie. Vous avez envie de réécrire l'histoire à votre sauce, avec de nouvelles intrigues, avec de nouveaux suspenses, OK. Mais par pitié, cessez de masquez votre manque d'imagination par ce prétexte pitoyable.

Il y a trente ans, Stan lee, John Buscema, John Romita, tant d'autres, ont créé des héros originaux, ont mouillé le maillot pour créer, pour inventer. Ils ont réussit. Faut-il croire que les auteurs d'aujourd'hui n'osent plus se lancer dans l'aventure, ou que le système est devenu un tel bizness que ce qui est hors des clous n'a aucune chance de vivre ?

En fait, je m'en tape. Cet album était agréable à lire, je vais me procurer le suivant pour voir. Faites comme moi sans vous prendre la tête.

22 8 2006
   

Faire du neuf avec du vieux ... tel est l'objectif des "Ultimate".

Ici, on nous réécrit la formation des X-Men avec rajeunissement des effectifs et des looks.
Et c'est assez réussi : les personnages semblent plus complexes que les "originaux", moins lisses.
Le ton est donné dès les premières pages : ça va être de l'action pure et dure. Mais c'est bien tourné et on comprend clairement les intentions de chacun.
Le dessin, très comics, est agréable et colle parfaitement à l'univers.
En tant qu'ex-lecteur des X-Men, j'ai été agréablement surpris par ces changements. De plus, on aborde des thèmes lourds comme le racisme de manière simple et efficace.

A lire !

6 6 2006
   

Cette réédition sous forme d’albums cartonnés de la série parue en kiosque sous le label Marvel Prestige, reprend l’histoire de la célèbre équipe de mutants à ses origines. Ce premier tome couvre le début du story arc « l’Homme de demain » qui donne son nom à l’album…

Après cette mise au point, il faut tout de même préciser que bien qu’il s’agisse de reprendre l’histoire des X-Men à ses débuts, il s’agit également de revisiter leurs origines. En effet, Millar se permet plusieurs écarts par rapport à l’histoire originale, ce qui permet d’être surpris par certains aspects du scénario. Alors évidemment, cela s’adresse plus à un jeune public désireux d’apprendre comment s’est formé l’équipe de super-héros, mais les autres prendront peut-être plaisir à redécouvrir une histoire connue contée de manière différente. Alors que d’autres feront overdose de X-Men et n’y jetterons même pas un coup d’œil.

Les dessins de Kubert sont d’assez bonne qualité, fidèles au style « comic » actuel, bien qu’il est vrai que certains plans éloignés manque de détails. Le tout reste d’un bon niveau et les X-Men sont bien représentés.

Pour découvrir ou redécouvrir les origines des mutants…