45 796 Avis BD |19 826 Albums BD | 7 810 séries BD
Accueil
Tome 2 : Deux forêts
 

Trees, tome 2 : Deux forêts

 
 

Résumé

Trees, tome 2 : Deux forêtsAfin d'acceder au résumé de Trees, tome 2 : Deux forêts, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Trees, tome 2 : Deux forêtsCe second volet, qui reprend les épisodes #9 à #14 de cette série écrite par Warren Ellis et dessinée par Jason Howard, contient donc deux épisodes de moins que le précédent, qu’Urban Comics proposait d’ailleurs pour la modique somme de dix euros.

Pour ceux qui auraient loupé cette offre de lancement plutôt alléchante, rappelons que cette saga imagine une invasion extra-terrestre plutôt originale. Ce ne sont en effet pas des petits bonshommes verts qui ont envahi la Terre, mais des arbres gigantesques qui se sont plantés aux quatre coins de la planète il y a de cela dix ans et qui sont, depuis, restés étrangement silencieux. Partant de ce postulat de base plutôt intéressant, le volet précédent distillait progressivement (et avec beaucoup de parcimonie) des informations concernant cette menace latente venue d’ailleurs, tout en proposant un récit choral qui invitait à suivre plusieurs personnages dans l’ombre des différents Arbres, de la Chine au Pôle Nord, en passant par l’Italie et la Somalie.

Cette suite, beaucoup plus linéaire, se focalise sur deux de ces personnages. Il y a tout d’abord le Dr Joanne Creasy qui, en tant qu’unique survivante de la catastrophe survenue à la station Blindhail, est envoyée sur l’île des Orcades après plusieurs mois de convalescence. Elle y part à la recherche de cette étrange fleur noire qui était à l’origine du désastre explosif survenu à la station arctique en fin de tome précédent. Il y a ensuite les magouilles politiques du nouveau Maire de New York, qui compte bien faire le ménage sous l’Arbre de Manhattan…

Malgré quelques révélations intéressantes concernant les méfaits des policiers de la ville de New York lors de l’atterrissage de l’Arbre de Manhattan et à propos des nouvelles découvertes de la biologiste autour de l’Arbre des îles britanniques, Warren Ellis en garde visiblement encore beaucoup sous la pédale, ne révélant pas encore ce que ces Arbres sont venus faire sur Terre. Le rythme de cette suite est également beaucoup plus lent, l’intrigue n’avançant que par petites touches. Si les plans machiavéliques du nouveau Maire de New York incluent encore un brin d’action, il ne se passe par contre pas grand-chose durant la balade du Dr Creasy sur l’île des Orcades. Les nombreux mystères qui entourent cet excellent récit de science-fiction incitent cependant le lecteur à tourner les pages de cet album, surtout qu’une menace latente semble constamment peser sur le récit… Le tout étant de savoir si la principale menace viendra des extra-terrestres ou des humains… Warren Ellis s’amuse en effet à dépeindre une Humanité qui ne se montre pas sous son plus beau jour depuis l’apparition de cette présence hors norme. Visuellement, le trait nerveux et hachuré de Jason Howard livre également de l’excellent boulot.


Chronique rédigée par yvan le 07/01/2017
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de yvanReflet de l'avatar de yvan
Statistiques posteur :
  • 2374 (58,34 %)
  • 1123 (27,60 %)
  • 572 (14,06 %)
  • Total : 4069 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 14,73 14,73 14,73
Acheter d'occasion : 11,26
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Octobre 2016

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album Comics Trees, tome 2 : Deux forêts, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

8 4 2018
   

Le premier tome se révélait intrigant et original, compte tenu notamment de la nature de la « menace » extraterrestre : des grand arbres se sont fichés dans le sol ici ou là sur la Terre. Le principe que l’on retenait était que finalement, ces arbres étaient bien inactifs et ne représentaient pas un danger immédiat, mais qu’ils avaient modifié les rapport de force de l’humanité. Il était particulièrement intéressant de voir l’impact de la seule présence de ces arbres sur l’organisation des sociétés autour d’eux.

Ce deuxième tome est, en comparaison, moins abouti, tout simplement parce qu’il ne va pas vraiment plus loin que cette première idée. On se concentre sur deux arbres : celui de New York, d’une part, et celui qui a été planté en Ecosse d’autre part. On retrouve le nouveau maire élu de NY, Vincent, qui tente qui de faire le ménage, aussi bien chez les rebelles qu’au sein des forces de l’ordre, en manipulant tout un tas de personnages. D’un autre côté, on retrouve Jo Creasy, qui doit mener des recherches sur l’arbre d’Ecosse. Hormis l’évocation de ce qui s’est passé 10 ans plus tard lorsque les arbres sont arrivés à New York, ou une hypothèse émise par Jo sur la catastrophe de fin de tome précédent, ce deuxième album ne propose pas véritablement de nouveautés. Par ailleurs, en se concentrant sur ces deux endroits du globe, la Chine, la Sicile, ou l’Afrique, qui faisaient également l’objet de développements dans le premier ouvrage, semblent bien absent.

On reste intrigué par l’environnement que propose cette série, et certaines scènes sont assez évocatrices de la véritable menace que représentent ces arbres. Mais sur le fonds, ca manque tout de même de développements nouveaux, même si c’est l’occasion de développer davantage deux personnalités.