46 429 Avis BD |20 122 Albums BD | 7 880 séries BD
Accueil
Tome 1 : Yvan et la Banquière
 

Tout va bien, tome 1 : Yvan et la Banquière

 
 

Résumé

Tout va bien, tome 1 : Yvan et la BanquièreAfin d'acceder au résumé de Tout va bien, tome 1 : Yvan et la Banquière, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Tout va bien, tome 1 : Yvan et la BanquièreUne BD très agréable à lire.

J'ai d'abord été surprise par le choix du graphisme pour ce type de scénario. Je pensais que les traits étaient plus appropriés pour une BD d'humour, mais avec du recule je pense que le choix est judicieux. C'est ce qui fait en partie l'originalité de l'oeuvre.
Le trait est bien maîtrisé, j'aime beaucoup les hachures losque la nuit arrive, la façon dont est dessiné la pluie.

Le scénario est bien construit on rencontre Yvan dans sa galère, parfois l'auteur nous laisse entrevoir une lueur d'espoir. On rencontre tout les personnages dans le premier tome. Dans un premier temps l'ambiance est assez calme malgrè ce qu'on pourrait penser puis tout s'accélére c'est intrigant.

On fait connaissance avec madame Dinero et on comprend pourquoi Yvan ne veut pas la laisser tomber.

Yvan va- t-il arriver au bout de son livre? Va-t-il se faire assassiner avant ?

Vivement la suite.


Chronique rédigée par Arwen le 23/02/2005
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de ArwenReflet de l'avatar de Arwen
Statistiques posteur :
  • 223 (90,65 %)
  • 13 (5,28 %)
  • 10 (4,07 %)
  • Total : 246 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Janvier 2005

Avis des lecteurs

4 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Tout va bien, tome 1 : Yvan et la Banquière, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

2 3 2006
   

Quand deux néophytes de la BD décident de se lancer dans le 9ème art, le résultat n'est pas toujours directement concluant.
Ben, ici, ce n'est pas le cas ! Ce coup d'essai est un bien beau coup. Le dessinateur a un trait original et stylisé, qui donne une "couleur" particulière à ce polar atypique. Il relate les déboires d'un journaliste politique, lassé des "affaires", qui veut rompre avec son passé pour écrire un roman d'amour. Mais comment être inspiré quand son propre couple bat de l'aile ?... C'est alors qu'une femme, en phase terminale de cancer, le contacte pour lui faire des révélations prétendument capitales. Elle est l'épouse d'un banquier véreux. Sans grand enthousiasme, il la rejoint à Paris, pour replonger dans un milieu qui lui colle à la peau.
Tiens, le scénariste est aussi romancier et journaliste d'investigations. Une histoire presque autobiographique ?...

19 3 2005
   

Je ne m'attendais pas vraiment à ce type de scénario, en fait. Je le pensais beaucoup moins axé "Aventure - enquête", un peu plus "Roman intimiste".
En fait, la véritable force de cet album, c'est de savoir conjuguer ces deux aspects sans pour autant introduire de longueurs dans la narration, dans le récit.

Voici donc Yvan, écrivain en mal d'inspiration qui pour le coup devient Auteur - Investigateur. Le problème, c'est qu'il s'attaque à gros... trop gros pour lui.

Pour un premier album, chez Poisson Pilote, les deux auteurs réalisent ici une oeuvre très professionnelle. A peine peut-on reprocher peut-être un côté un peu fouilli dans la narration en début de tome, mais cette impression s'évapore bien vite pour laisser place à une histoire de qualité.

Yvan est touchant, lui et son incapacité, au final, à changer le cours des choses, concernant sa vie intime, sa vie de couple. Tout lui échappe, et on en vient à le prendre en pitié - mais ne serait-il pas lui même la cause de ses soucis sentimentaux ?
Reste que le refuge qu'il trouve dans cette enquête dans le monde des politiciens verreux et autres banquiers sans scrupule est très efficace.

Le dessin de Thomas Clément est assez particulier. En fait, c'est "un dessin en 2D qui simule un dessin en 3D avec un rendu type 2D". Ok, personne à rien compris :)
Mais regardez par exemple, le nez d'Yvan ! C'est un peu marrier un dessin qui rejète toute perspective travaillée, et un soucis de la volumétrie... un trait qui se veut sacrément paradoxal :)

Au final, l'ensemble est très efficace, à défaut d'être réellement original. L'important, c'est que ce premier tome nous donne sacrément envie de lire la suite de la série.

28 2 2005
   

Voila une BD scénarisée et dessinée par 2 nouveaux venus dans le monde de la BD !

Thomas Clément, nous offre un dessin de qualité. Dans un style moderne et dynamique. Je ne sais pas trop à quoi le comparer, peut être du Dupuy-Berberian. En tout cas c’est efficace et très propre comme style. Les couleurs simples sont bien agencées, les personnages sont caricaturés juste ce qu’il faut et les décors assez réussis. En fait, ce graphisme n’est pas transcendant mais s’accorde parfaitement avec la ligne éditoriale de Poisson Pilote, à savoir un dessin plutôt atypique et moderne.

Pour le scénario, Denis Robert est aux commandes. J’ai un peu cherché des infos sur ce monsieur et il s’avère qu’il est plutôt écrivain que scénariste BD, mais cette première expérience est réussie. L’intrigue est dense et bien menée. Les personnages sont attachants et torturés. Le style entre policier et roman noir est tout à fait bien retranscrit.

Bref, l’histoire de ce premier tome est intéressante et laisse présager des mésaventures un peu plus violentes et mouvementés, tout en gardant aussi un œil sur les relations amoureuses un peu en péril du héros.

Pour une première BD, on peut considérer l’essai comme transformé. Même si on sent une certaine rigidité, on prend vite goût à cette histoire qui mêle politique, finances et journalisme.
Bref une intrigue dans un style assez nouveau pour la BD et un résultat assez prometteur mais pas encore tout à fait abouti !