46 616 Avis BD |20 224 Albums BD | 7 891 séries BD
Accueil
Tome 10 : Nadia se marie
 

Titeuf, tome 10 : Nadia se marie

 
 

Résumé

Titeuf, tome 10 : Nadia se marieAfin d'acceder au résumé de Titeuf, tome 10 : Nadia se marie, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Titeuf, tome 10 : Nadia se marieVoilà la nouvelle aventure du maintenant superstar Titeuf avec encore un fois un tirage record et énorme pour le monde de la BD et des ventes qui explosent tout!!! A coup de tapage médiatique on nous matraque que Nadia se marie… mais reste à savoir avec qui!!!
Coup de pub et stratagème publicitaire ou réussite pour ce tome 10?

Graphiquement on n'est pas perdu, même si le héros a bien évolué depuis le premier opus tout comme l'on fait Boule, Astérix ou Lucky Luke dans leur série respective. Mais Titeuf ne prend pas une ride, le dessin est assez proche des tomes récents mais on sent que Zep prend confiance en sont trait et qu'il ose des cadrages plus complexes, des cases sans bordures et sur fond blanc et qu'il sait alterner entre couleurs chaudes et froides pour créer des ambiances. En tout cas le trait est vraiment propre, les couleurs utilisées savamment et même si on peut encore reprocher sa relative simplicité au graphisme, gardons en tête qu'il est tout de même destiné à la jeunesse.
Un petit jeu pour les lecteurs de ce nouveau tome!!! Zep a caché dans son album un Larcenet!!! A vous de le retrouver : p

Pour ce qui est de l'aventure, on passe cette fois à une intrigue de 48 pages et non plus du strip classique. Le récit y gagne je trouve, on voit la façon dont Titeuf réagit aux événement et comment il prend conscience de ses actes et de ses grosses boulettes. Et bien que cette intrigue s'étire sur la longueur, Zep parvient quand même à nous caser un ou deux bons gags par double planche!!!
L'humour pipi caca vomi zizi est super efficace. Zep est bien en forme. Le seul gros défaut de cet album est sa chute vraiment trop prévisible et qui gâche un peu le plaisir. Pour le reste je me suis bien marré, j'ai adoré la scène de la fessée/couche de bébé pleine, et dans l'ensemble j'ai pas mal accroché.

En bref, c'est une suite de série tout à fait honorable qui perpétue le style Zep et qui ravira nous petites têtes blondes mais qui semblera un peu léger à nous autres "vieux" dépassés par ces jeux vidéos et ce pipi caca gras…


Chronique rédigée par Djailla le 11/09/2004
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de DjaillaReflet de l'avatar de Djailla
Statistiques posteur :
  • 306 (97,76 %)
  • 4 (1,28 %)
  • 3 (0,96 %)
  • Total : 313 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 9,98 9,98 9,98
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.86
Dépôt légal : Aout 2004

Avis des lecteurs

7 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Titeuf, tome 10 : Nadia se marie, lui attribuant une note moyenne de 2,86/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

21 12 2016
   

Un tome un cran en dessous des autres.

L'histoire est bonne. On prend plaisir à retrouver les personnages que l'on connaît (et à en retrouver certains peu vu dans la série comme la cousine Julie ou encore Pauline) et à suivre leurs petites aventures. On rigole assez souvent. Le dessin reste toujours aussi bon.

On peut par contre se demander si Titeuf est une série faite pour le format d'une histoire en 44 pages, car les transitions ont souvent du mal à se faire. Je pense par exemple à la séance de la piscine (qui est bonne en elle même) qui pourrait s'insérer à plusieurs endroits du récit. Je vais peut être paraître dur, mais on a plus l'impression de lire une succession de gags sur plusieurs pages reliés par un thème commun qu'une grande histoire.

La lecture est tout de même agréable et on passe encore un bon moment avec ce tome 10.

6 1 2010
   

Titeuf dans un format d'une histoire pour un album ? Et bien c'est réussi...

L'histoire n'est pas prise de tête, on passe un bon moment de lecture, avec quelques gags, le tout est rondement bien mené.
Au niveau du dessin, Titeuf ne bouge plus, et Zep a atteint un très bon niveau.

Alors un album légèrement désuet au niveau du scénario, mais assez réussi, même si je m’en lasse un peu à force de le relire.

25 3 2008
   

« Aie… » -ai-je pensé. Une longue histoire de quelque 48 pages. Zep tiendrait-il la route ?… Je me souviens avoir été déçu par ces longues histoires complètes d’Achille Talon dont les scénarios –percutants de drôlerie- tenaient dans des gags de une ou deux pages.
Mais « Nadia se marie » est quand même –quelque part- réussi. C’est vrai, on se doute rapidement que « l’amoureux » qui loge chez elle est quelqu’un de la famille ; mais Zep ne se contente pas d’étirer un scénario au postulat fort simple. Non, il enjolive ce dernier d’historiettes « à la Titeuf » qui font que, tout en gardant la ligne maîtresse de l’idée de base, je me suis bien marré à la lecture des différentes pages.
On y retrouve pêle-mêle les avatars scolaires et familiaux, la bande de copains qu’il ne faut pas décevoir et –surtout- inventer mille et une choses pour « reconquérir » Nadia.
Ca m’a valu quelques francs moments de rires, tant à la piscine qu’en l’intervention de Julie –la cousine de Titeuf- que ce dernier va appeler à la rescousse pour détourner « l’intrus ».
Album moins « explosif » que les précédents, oui, mais avec son lot de drôleries, de gags bien amenés et tournés, d’une certaine poésie aussi. Qui n’a été amoureux, vers ses 10 ans, d’une copine de classe en se disant « je vais me marier avec elle » et puis voir, un jour, qu’elle est avec un « autre ». Ne me dites pas que vous n’avez jamais vécu cela ?!…
Un bon album, dans l’air du temps des petites choses de la vie.

11 12 2006
   

Selon moi cet album est le plus faible de la série. Zep se lance dans une histoire longue, sujet qu'il ne maîtrise pas. Eh oui une grande histoire laisse moins place aux gags qui sont habituelllement le point fort de Zep. Tiens reparlons en des gags. Autant dans pratiquement tous les Titeuf on se tordait de rire presque a chaque page, ici il n'en est rien. On sent le déja vu et l'humour "lourd".

Au niveau du dessin ca change pas beaucoup. L'auteur est dans la continuité des précédents, ni plus ni moins.

Le scénario est plus étoffé que dans les précédents, mais bon dans un Titeuf c'est loin d'être le plus important.

En bref un album à laisser de côté. Pour ceux qui veulent commencer Titeuf prenez plutôt les autres faits d'histoires courtes.

22 12 2005
   

Une impression trop mitigée assaille le lecteur régulier de "Titeuf" après la lecture de cette dixième (déjà !) livraison.

Il faut dire que Zep se lance dans un nouveau format, celui de l'histoire longue. D'autres s'y sont cassés les dents avant lui. Tout simplement parce que le rythme d'un gag en une planche et celui d'un récit n'ont rien à voir ; visiblement, Zep a du mal à trouver ses repères dans ce nouveau cadre qu'il s'impose.

En termes de découpage déjà, certaines planches de six cases paraissent franchement vides (page 17 par exemple) et globalement, il m'a semblé qu'un recours plus fréquent à des planches utilisant une hauteur de quatre bandes au lieu de trois aurait densifié le récit. On a le sentiment qu'il ne se passe pas grand chose, ce qui est évidemment lié à ce découpage lâche et à un scénario mal rythmé. C'est dommage pour album humoristique.

Bien sûr, il reste l'humour de Zep, qu'on peut trouver pipi-caca mais qui bénéficie de réelles trouvailles. On retrouve avec jubilation Vomito, Hugo et tous les autres personnages qu'on a appris à aimer. On peut guetter les clins d'oeil en arrière-plan : Djailla vous a incité à trouver le Larcenet, je vous propose de guetter Henriette et son papa... Les trouvailles ont l'inconvénient d'être distillées au fil des pages ce qui les rend sans doute moins efficaces et moins marquantes.

N'empêche : on a l'habitude de lire du Zep plus drôle et "Nadia se marie" est certainement l'album le plus faible de la série à ce jour. Zep commencerait-il à tourner en rond avec son Titeuf ? L'avenir nous le dira.

16 9 2004
   

Comme le dit bien Bastien, on sent que Zep maîtrise maintenant pleinement son trait, et effectivement il y dans cet album quelques planches qui sont loin du gaufrier basique propre aux albums gags en une planche.
Or justement Zep a abandonné ce format pour se lancer dans une histoire en 46 planches. Ca fait beaucoup, et ça se sent. Evidemment l'histoire est cousue de fil blanc,(on comprend tout de suite qui peut être ce mystérieux futur mari) et prétexte à un enchainement de gags, On ne s'attend pas, et c'est normal, à un scénario blindé et à une intrigue palpitante. Mais quand on achète un Titeuf, c'est plutôt pour se marrer à chaque double page. Or avec ce format, Zep doit "perdre" plusieurs planches pour raccorder différents gags qui doivent s'enchainer chronologiquement. C'est une contraînte lourde qui n'est pas entièrement maîtrisée. Il s'en suit une impression parfois de longueurs, assez déplaisante.
Néanmoins de nombreux gags sont quand même bien amenés.Fallait-il pour autant les lier par une histoire ? Je n'en suis pas convaincu.