46 614 Avis BD |20 223 Albums BD | 7 891 séries BD
Accueil
Tome 5 : Et le derrière des choses
 

Titeuf, tome 5 : Et le derrière des choses

 
 

Résumé

Titeuf, tome 5 : Et le derrière des chosesAfin d'acceder au résumé de Titeuf, tome 5 : Et le derrière des choses, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Titeuf, tome 5 : Et le derrière des chosesIl faut avouer que Zep s'en tire très bien, car déjà 5 tomes et aucune lassitude de la part des lecteurs, il arive toujours à nous faire rire sans tout de même faire des répétitions...Titeuf est attachant et c'est l'une des raisons pour laquelle je continue de lire une fois par mois un petit album pour me donner le sourire !

Le scénario est basé sur l'humour et c'est vraiment bien réussi, mais à côté de cela il y a la découverte du monde à travers les yeux d'un enfant, aussi ce que l'on aime en Titeuf c'est le fait qu'il soit comme tout le monde et que des fois on se retrouve en lui : c'est un enfant de la nouvelle génération mais on se rend compte que ça n'a pas tellement changé...

Les dessins sont agréables, claires, que dire de plus ? si ce n'est qu'il joue beaucoup sur ça, car la mise en couleur aide aussi à la clareté des illustrations....

C'est marrant, c'est claire, c'est bien : c'est Titeuf !


Chronique rédigée par Charly le 02/07/2002
 
 
Statistiques posteur :
  • 357 (94,44 %)
  • 5 (1,32 %)
  • 16 (4,23 %)
  • Total : 378 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 10,40 10,40 10,40
Acheter d'occasion : 2,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.83
Dépôt légal : Janvier 1996

Avis des lecteurs

6 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Titeuf, tome 5 : Et le derrière des choses, lui attribuant une note moyenne de 3,83/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

21 8 2016
   

Encore un tome que j'ai vraiment apprécié et qui va m'inciter à me relancer dans la collection.

Les gags sont vraiment bons avec des thèmes variés. Certains gags m'ont particulièrement plu comme celui sur Ray Charles ou celui sur la prière (pour ne citer que ceux là). Il y'a aussi les gags formant une petite histoire avec la petite fille qui dit Ze t'aime qui sont sympathiques.

Dans les gags, il est vraiment amusant de voir le personnage de Titeuf comprendre les choses qu'on lui dit au sens propre comme par exemple quand on lui dit que son oncle sera dans son cœur. Cela donne du coup des dialogues assez décalés et assez drôles.

22 8 2014
   

Zep est encore une fois en grande forme pour ce tome 5...

C'est toujours avec un grand plaisir que je retrouve ce petit blondinet. Je passe avec lui des moments de franche rigolade nostalgique, et j'ai hâte que mes enfants vivent les mêmes moments (pas les humiliations j'espère)...

Je crois que l'environnement est différent selon les époques mais le fond est intemporel. Les petits garçons ont toujours les mêmes inquiétudes et sujets de discussion, et les petites filles aussi.

Et c'est la preuve que Zep a compris beaucoup de choses au monde des petits enfants qui n'est pas si différent de celui des adultes...

13 1 2013
   

Et le 5ème tome de Titeuf donc. Rien à redire, les gags en une page de Zep sont tous bons, le trait s'est affiné, on reconnait tous les personnages avec les têtes qu'ils ont encore maintenant (2013). Beaucoup de gags bien percutant qui font rire surtout parce qu'ils peuvent toucher tout le monde. Du coussin péteur, la triche à l'école, le papa chomeur ou "ze t'aime" la petite fille qui s'attache au "grand" Titeuf. Qui n'a pas cauchemardé d'aller à l'école tout nu ? qui n'a pas joué au "pas cap" débiles avec des copains (je parle pour les garçons quand même).

Bref des gags qui sont encore très drôles au tome 5, après ce n'est plus la même mayonnaise, mais on en reparlera... qui ravivent des souvenirs quand on voit des télés encore cathodiques alors que ce n'est pas si lointain.

Ah ! nostalgie et rigolade !

25 8 2010
   

Encore un bon album du cancre à mèche.

Comme d'habitude, c'est un bonheur de se replonger dans les aventures et les bêtises de Titeuf et de ses copains. Les gags sont bons et en général, bien trouvés. Il n'y a pas de répétition et la chute est plutôt bonne. J'ai d'ailleurs beaucoup aimé les gags sur les héros de BD (mais je trouve inadmissible :) qu'il y ait deux gags que je n’ai pas compris du tout, pourtant cette série n’est pas réputée pour faire des gags compliqués).
Le dessin et la colorisation sont toujours bien faits et très beaux, bref un bon album qui plaira aux fans !

25 3 2008
   

Bien bon encore. Les états d’âme d’un gamin –comme je l’ai été- disséqués par l’humour de Zep. 45 pages de vraie bonne humeur en gags d’une planche chacun. Une nouvelle fois, j’ai plongé avec un vrai bonheur teinté de nostalgie dans ces « histoires-de-rien-du-tout » qui, l’air de rien, sont celles d’un ch’tit comme je l’ai été.
L’école et les copains de classe, les premiers « zamours », la maîtresse « vieux jeu », les problèmes de famille, les sorties, les farces, les premières neiges, la « petite » d’une classe inférieure qui s’attache à vous… un vrai petit monde reconstitué de maîtresse façon par un Zep en grande forme. En quelques mots, en quelques traits, ce dernier parvient à vous dérider les mandibules sans devoir vous forcer.
Imagerie de l’enfance, oui, mais avec les mots et les comportements d’aujourd’hui. C’est aussi –parfois- une petite ode à la tolérance qui –l’air de rien- interpelle ; une phrase qui vous titille les zygomatiques, des expressions verbales et gestuelles qui vous font retrouver ce « temps passé ». Et ça fait du bien. J’ai replongé avec délices dans mes très jeunes années ; un temps où l’on « jouait au grand », un temps malheureusement révolu et par lequel on ne repasse jamais sur la case départ.
Nostalgie… nostalgie…