46 614 Avis BD |20 223 Albums BD | 7 891 séries BD
Accueil
Tome 1 : Dieu, le sexe et les bretelles
 

Titeuf, tome 1 : Dieu, le sexe et les bretelles

 
 

Résumé

Titeuf, tome 1 : Dieu, le sexe et les bretellesAfin d'acceder au résumé de Titeuf, tome 1 : Dieu, le sexe et les bretelles, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Titeuf, tome 1 : Dieu, le sexe et les bretellesVoici le premier tome de la fameuse série que tous les jeunes gens connaissent ! Il n'ont que ce nom là à la bouche quand on leur parle de BD ! Là c'est "Lucky Luke", "Asterix" et "Tintin" qui se sont pris un sacré coup et je suis sûr qu'ils n'hésiteraient pas à tordre le coup de "Titeuf" (vengeance ! interessant ça ! Titeuf contre les classiques ! mdr !).

Cette série à commencée en 1992 et le premier album est en noir et blanc pour mieux être prépublié dans un journal. Et qui eut crut que ce petit garçon aurait fait autant parler de lui et deviendrait aussi un dessin-animé ? Voilà les clefs de cette réussite !

Tout d'abord L'humour, sans aucun doute ! mais ce n'est pas n'importe quel humour. un humour assez naïf, les personnages obligent ! Et il est vrai que les jeux de mot et les questions de Titeuf sont vraiment à péter de rire !
Mais pourquoi cette réussite ? et bien tout simplement parceque cette bd s'adresse aux gamins et que justement c'est un gamin qui est le héros ! C'est vrai que l'on peut en avoir un peu ras le bol avec toutes les histoires avec les jeunes garçons (Cédric, le petit spirou etc), mais Titeuf sort du lot !

Les dessins sont quant à eux assez simplistes et on ne peux pas dire que c'est par les graphismes que Titeuf en est là maintenant ! c'est sans aucun doute grâce au scénario...cet album est en noir et blanc et il faut avouer que Zep se débrouille très bien ! Des traits assez précis et caicaturaux !

Vous ne pouvez pas faire plus plaisir à votre noeuveu, cousin, ami etc qu'en lui offrant un "Titeuf" !!!


Chronique rédigée par Charly le 21/06/2002
 
 
Statistiques posteur :
  • 357 (94,44 %)
  • 5 (1,32 %)
  • 16 (4,23 %)
  • Total : 378 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 9,88 9,88 9,88
Acheter d'occasion : 1,60
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.63
Dépôt légal : Janvier 1993

Avis des lecteurs

8 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Titeuf, tome 1 : Dieu, le sexe et les bretelles, lui attribuant une note moyenne de 3,63/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

22 8 2014
   

Créé en 1993 (pour ce que j'en sais), cette petite tête blonde a à son actif une des séries les pus réussies de neuvième art.

"Dieu, le sexe et les bretelles" porte bien son nom, mais on y parle essentiellement de sexe, enfin on, c'est plutôt Titeuf et sa bande de copains. Tout à fait représentatifs de mes jeune années, j'ai fait un voyage dans le temps, un temps béni...

Par contre, même si l'immense majorité des gags m'ont fait rire, d'autres, je les ai trouvés un peu vulgaire pour une BD qui s'adresse d'abord aux enfants ... mais bon, c'est peut-être mon âme de papa qui parle là...

Contrairement à certains avis, j'ai trouvé que les tons de gris donnaient un joli rendu.

Un premier album d'une série qui continue aujourd'hui et qui n'est pas prête de s'arrêter. Bravo Zep.

28 7 2013
   

Je ne possède pas "Titeuf" premier album du nom, contrairement à quasiment tous les albums qui ont découlé. Je l'avais déjà lu, hein, mais je le connaissais beaucoup moins, et de toute manière, plus petit, je n'étais pas attiré plus que ça par c'est album (peut-être est-ce à cause du noir et blanc, ou des physiques loin d'être définitifs des personnages).

En effet, le style de dessin de la série changera au cours des albums, mais dans ce premier tome, sans être laid, le dessin n'est pas forcément toujours attirant. Un peu crade (façon "Bds de fluide glacial"), un peu brouillon mais avec, déjà, une maitrise agréable de lavis (mais ici, c'est gris).

Les gags se succèdent, certains sont drôles, certains pas du tout (peut-être ai-je trop grandi ?), beaucoup tournent autour de l'actualité, la sexualité, certains ont un petit côté scato et irrévérencieux qui me font penser qu'à l'époque, cette série était plus destinée aux ados qu'au pré-ados (comme aujourd'hui), ceux qui lisaient des trucs comme Fluide Glacial justement.

Pas désagréable.

27 1 2010
   

"Dieu, le sexe et les bretelles". Nous voilà en pleine genèse d'un des personnages devenus phares dans le neuvième art. Qui ne connaît pas Titeuf aujourd'hui ? Zep a su rendre universel son personnage d'écolier turbulent et intrigué par les choses de la vie (le sexe en particulier).

Ce succès n'est pas volé. Dès ce premier album, Zep fait rire de manière franche et spontanée. En faisant sortir les enfants d'un monde innocent dans lequel les adultes auraient aimé les maintenir, Zep ne fait que mettre en scène les discussions des cours de récré qui ne se présentent pas nécessairement sous des dehors aussi candides que "Boule et Bill" et autres séries classiques mettant en scène les bambins voulaient nous le faire croire. Autrement dit, les parents pourraient s'offusquer du contenu et je recommande en tout cas de ne pas mettre "Titeuf" dans les mains des plus petits : à six ans, on n'en est pas encore à s'interroger sur les fellations ou sur l'homosexualité. Mieux vaut attendre que la cour de récré du primaire ait fait son œuvre pour laisser sans se poser de questions son enfant lire la série.

Ce premier album est en lavis. Zep passera ensuite à la couleur mais cela rend ces débuts particuliers, d'autant que graphiquement les personnages ne sont pas encore tout à fait aboutis et que le fan de la série pourra redécouvrir les premières planches qu'il avait oubliées. Le dessin est déjà réussi en tout cas, et participe évidemment à l'humour efficace qui se dégage de l'ensemble.

Autant certaines séries à succès sont à mon avis mauvaises, autant Titeuf présente des qualités évidentes et a su imposer un ton nouveau à l'aube des années 1990 dans les publications "gros nez".

Aliciaetbenoit270609 :Une excellente BD ! Note de l'album : 4,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de Aliciaetbenoit270609Reflet de l'avatar de Aliciaetbenoit270609
18 7 2009
   

Titeuf c'est quelque chose a prendre avec humour. J'ai découvert cette série en fouinant à la bibliothèque il y a quelques années et j'ai tout de suite accroché… L'esprit qu'a réussi à créer Zep dans ces histoires me fait beaucoup rire… Cependant, je suis très déçue que l'album soit en noir et blanc et c'est pour cela que je n'ai pas mis la note maximum

25 3 2008
   

Ca va faire 15 ans (déjà !) que j’ai fait l’acquisition de ce tome. Hé oui, les années passent vite mais Titeuf –lui- ne grandit (heureusement) pas trop !. Pourquoi l’achat ?… en paginant cet opus, et ancien coloriste, j’ai découvert un album noir et blanc « colorisé » d’une certaine façon par un lavis aux dégradés de couleur gris. Intéressant.
Mais paginant, j’ai (re)découvert un petit monde que j’avais connu « à la petite école » ; un monde où j’ai retrouvé avec joie des souvenirs enfouis de ma jeunesse : les copains avec le meneur, le petit gros, le malin à lunettes, le bêta, le gamin-à-sa-maman… J’ai retrouvé avec un vrai plaisir ces petites choses de la vie avec ses joies, ses peines, ses espoirs, ses rencontres, la maîtresse à lunettes, les farces entre copains…
C’est vrai, à l’époque Titeuf « démarrait » et n’offrait pas encore toute la drôlerie –souvent iconoclaste- qu allait se dégager dans les albums suivants. Mais Zep –dans une sorte de joyeux témoignage- plantait déjà les jalons de ce qui allait devenir rapidement des piliers de la BD d’humour actuelle. Mais ça, il ne le savait pas encore…
Titeuf ?… un personnage arrivé au bon moment car ses (més)aventures relatent la vie actuelle, loin de la poésie de Boule et Bill. Et c’est cela qui a rapidement plu au lectorat : la vie telle qu’elle est, « vivre du vrai ».C’est vrai qu’ici les gags sont encore assez gentillets, que le graphisme est assez « simple », que les personnages sont « dégrossis » sans plus, que les dessins sont sans grands décors ni arrière-plans ; mais c’est comme un excellent film en noir et blanc « sur papier »… et déjà un classique

29 10 2005
   

Titeuf, ou la révolte des bacs à sable...

Assez grande fut ma surprise en découvrant Titeuf, et surtout le premier album de cette série ! En fait, il me semble qu'il reste le plus "adulte" de tous ceux parus jusqu'à maintenant !

Pour commencer, des dessins en noir et blanc, pour un lectorat dont l'âge moyen se situe dans les 10-12 ans, c'est de moins en moins fréquent, et quand il est bien maîtrisé c'est voire carrément rarissime !
Certes le trait carricatural est loin d'être définitif, néanmoins l'ensemble reste sympathique à regarder et à lire.

La succession de gags courts (une page en moyenne) permet de maintenir un rythme propre aux enfants : 5 minutes d'attention, et on passe à autre chose ! Les jeux de mots et autres déformations des expressions verbiales sont très bons et imagés : là encore, Zep a bien étudié son sujet avant de s'essayer au scénario.

De même, la focalisation interne m'a enchantée : tout voir à travers les yeux d'un petit garçon d'aujourd'hui ! Ca nous ramène des années en arrière et j'avais oublié à quel point chaque nouvelle information à l'époque pouvait amener à se poser autant de questions ! L'univers de l'enfance est très bien décrit : l'importance du regard des autres, les copains toujours plus savants que soi, les moqueries, les expériences en tout genre...et j'en passe et des meilleures !

Vraiment, c'est une bonne surprise ! et un classique du genre...

10 1 2004
   

Ce qui m'a poussé à acheter cet album c'est tout d'abord pour savoir pourquoi ce petit à la mèche jaune vendeait autant. Et ce qui m'a fait acheter ce tome plutôt que le dernier ou le 5e c'est le dessin. J'ai été surpris par le noir & blanc, je trouve que le dessin de Zep gagne en beauté sans couleur même si à ce stade les personnages n'ont pas leur physique définitive. Donc rien que pour voir le dessin de Zep en N&B cet album vaut le détour.

Ensuite chez Titeuf quasiment tout est drole, chaque naëveté des protagonistes, chaque situaton porte à sourire ou rire. On ne lache pas son sourire du début à la fin, on se rend compte très vie que ce morveux de Titeuf est très attachant et drole et on rentre à notre tour dans le monde de Titeuf qui n'est pas si loin. Les gags ne sont pas répétitifs et ils sont bien trouvés.

Zep a réussi son pari de faire de son héros blondinet une star, et il le vaut bien au vu de ce premier album. :)