44 556 Avis BD |19 201 Albums BD | 7 635 séries BD
Accueil
Tome 20 : Tintin au Tibet
 

Tintin (Les aventures de), tome 20 : Tintin au Tibet

 
 

Résumé

Tintin (Les aventures de), tome 20 : Tintin au TibetAfin d'acceder au résumé de Tintin (Les aventures de), tome 20 : Tintin au Tibet, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Tintin (Les aventures de), tome 20 : Tintin au TibetA coup sûr l'un des meilleurs albums de la série. Après des débuts marqués par la rivalité des nations (tintin au pays des Soviets) et surtout l'esprit colonialiste, tintin c'est ouvert aux autres communautés par l'intermédiaire de son ami Tchang, rencontré au cours de l'aventure du Lotus Bleu. C'est une fois de plus par l'intermédiaire de Tchang que Tintin va accéder à un autre niveau de conscience.

Car les références boudhistes de l'album ne sont pas un hasard: en courant après Tchang, c'est après lui-même que court Tintin: il cherche à assimiler tous les enseignements acquis lors de ses précédentes aventures. Et sauver celui qui l'a ouvert au monde, n'est ce pas boucler la boucle ?

Le personnage du yéti est lui aussi révélateur, et avance l'idée, contrairement ce que laisser penser les albums comme Tintin au pays des Soviets ou Tintin au Congo, que les préjugé envers les autres sont bien souvent le fruit de l'ignorance. Un album différent de ceux de la série, sans grand méchants, mais une quête qui met en avant la valeur de l'amitié.

Le dessin d'Hergé, cette ligne claire aujourd'hui devenue classique parmi les classiques, dépeint avec grâce les paysages de l'Himalaya. Bref un très bon album, aux multiples enseignements.


Chronique rédigée par vladkergan le 27/06/2002
 
 
Avis de :Une excellente BD ! Note de l'album : 4,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de vladkerganReflet de l'avatar de vladkergan
Statistiques posteur :
  • 351 (68,96 %)
  • 65 (12,77 %)
  • 93 (18,27 %)
  • Total : 509 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.43
Dépôt légal : Janvier 1960

Avis des lecteurs

15 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Tintin (Les aventures de), tome 20 : Tintin au Tibet, lui attribuant une note moyenne de 4,43/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

14 3 2017
   

Mon Tintin préféré, tout y est très réussi. On a un savant mélange d’humour, d’aventure et beaucoup d’émotion. On ressent au travers le jeune reporter l’obstination d’aller trouver son ami Tchang qu’il pense encore en vie à la suite de l’accident d’avion. J’ai eu cette impression, depuis la découverte de cet album quand je n’étais encore qu’un gosse, de vivre l’épopée de Tintin, et de crier avec lui « mais, non il n’est pas mort », pour que le capitaine Haddock le suive. J’ai pleuré (ou presque) avec lui, lorsqu’on lui annonce que Tchang était dans l’avion, j’ai sauté de joie quand il le découvre dans la grotte, j’ai été très ému devant le désarroi du Yéti à la toute fin de l’album.
Bon, je spoile un peu, mais je pense que tout le monde le connait.

Cette fois ci pourtant, pas de Dupondt et pas de Tournesol pour apporter la touche d’humour, il ne faut compter que sur le Capitaine et son addiction à l’alcool. Cependant ça suffit pour que l’aventure ne soit pas trop dramatique. Mais c’est surement l’album le plus tragique et le plus émouvant de la collection. Je pense qu’Hergé y a mis ses tripes. En tout cas c’est ce que je ressens à chaque lecture.

14 9 2013
   

Tout en sachant que ce Tintin au Tibet est un des préférés de la communauté de fans du reporter à houppette, je ne gardais pas un aussi bon souvenir de cette histoire.

Après relecture tardive, il est vrai qu'en effet que c'est un très bon album. Plus qu'une aventure, c'est une véritable quête que va mener Tintin, à la recherche de son ami Tchang (vu dans un rêve prémonitoire) alors que tout porte à croire que celui est mort. Cet opus contient beaucoup d'aventure, des gags aussi (grâce au capitaine Haddock, en grande forme mais néanmoins altruiste), la découverte de certains pans culturelles de certaines civilisations, quelques très jolies planches en montagne (servies par la ligne-claire irréprochablement rigoureuse d'Hergé) et même quelques moments de poésie.

De la grande Aventure, avec un grand A, mais pas que...

11 9 2013
   

Après Coke en Stock qui est sans doute l'aventure la plus mouvementée, Tintin et Haddock ont besoin de repos ; cet album contraste donc avec le précédent. Véritable ode à l'amitié, il occupe une place à part dans l'oeuvre d'Hergé, car il correspond à un vif sentiment de conflit intérieur ; rarement un auteur de BD a injecté avec tant d'évidence ses propres angoisses dans un récit. Ce conflit se ressent à travers tout l'album qui n'est pas une aventure de Tintin comme les autres, il n'y a pas de méchant, peu de personnages forts, tout semble grave, sérieux, pesant, et un peu mystique (accentué par la scène dans la lamaserie), tout baigne dans une sorte de torpeur, le calme et le silence du décor contribuant à mortifier les personnages.

Ce décor incite à la mélancolie ; l'isolement, l'immensité, l'écrasement des personnages sont renforcés par la blancheur, magnifiquement illustrés par le dessin de la page 35 (3ème strip) : à travers 3 images pourtant coupées, Hergé réussit un splendide panoramique par le trait des montagnes qui n'en forment qu'une, et ce, malgré les personnages vus de gauche, de face et de droite.
Dans cette quête initiatique, il y a Tharkey qui représente l'Asiatique sage et serein, Haddock apporte peu de gaîeté, et Tintin semble absent et en retrait par rapport à lui, il n'aura l'esprit en repos que lorsqu'il aura retrouvé Tchang, rien d'autre ne le préoccupe, pas même les dangers de la montagne, ni le Yéti, ni les maladresses d'Haddock auxquelles il reste presque indifférent. Obsédé par cette sorte de mission purificatrice, à l'image de la foi qui anime Tintin, Hergé ne crée pas trop de diversions, pour mieux inviter le lecteur à s'investir dans le récit. Seul le capitaine est la source d'effets comiques mais ceux-ci sont très courts, et son caractère truculent est contrasté par une émotion qu'on lui connaît peu. Sa meilleure scène est sans doute celle où il affuble le Grand Précieux d'une quantité de noms fantaisistes.

Là-dessus se greffe la légende du Yéti, et l'auteur en donne sa vision personnelle : une sorte de grand singe velu avec une tête en forme d'obus, que Tintin essaie de comprendre, comme le Ranko de L'Ile Noire, car Hergé lui a donné une nature très humaine, contraire aux ragots de l'abominable homme des neiges.
Si le dessin atteint la perfection, il sollicite moins le détail dans toutes les séquences de montagne, seuls les dessins d'architectures orientales témoignent de ce souci, y compris les fameux chorten.
On est donc en face d'un album qui s'inscrit parmi le top 5 des meilleurs Tintin.

4 2 2012
   

Que dire face à tel scénario ? Outre ses qualités narratives évidentes, on ne peut qu'être ému par cette histoire très personnelle sur l'amitié. Tout au long de ses planches, Hergé mêle très justement, sans jamais en faire trop, humour, émotion et aventure. Tout fonctionne comme une mécanique bien huilée ; d'un Haddock au prise avec un chausse-pied récalcitrant, à la détermination de Tintin à sauver Tchang, en passant par la passionnante ascension des monts himalayens.

Et seule la maîtrise absolue du dessin propre à Hergé parvient à retranscrire toute la froideur, l'isolement et l'hostilité de l'Himalaya. Un trait magnifié par un travail sur la couleur mêlant habilement teintes chaudes et claires.

Un album dont les défauts, si tant est qu'ils existent, sont éclipsés par une réussite de l'une des meilleures BD franco-belges qui soit. Un classique à lire et à posséder impérativement !

27 12 2009
   

Le meilleur des "Tintin (Les aventures de)".

Cette aventure sort des chantiers battus. Il n'y a pas de scénario complexe (un ami à sauver) et peu de personnages (Tournesol n'intervient presque pas et les Dupondt sont absents) marquant le contraste avec l'opus précédent, "Coke en Stock", et pas de méchants ( le yéti peut être perçu de façon sympathique). L'aventure est sobre, il n'y a pas de détails superflus. Les dessins sont envoûtants, voire oniriques (quel tour de force d'Hergé de donner cette consistance au blanc). J'ai particulièrement aimé le capitaine Haddock qui fait un festival. Nous percevons son humanité ses doutes et la force de son amitié avec Tintin.

Un des chefs-d'oeuvre de la bande dessinée franco-belge !

18 4 2009
   

L'un des meilleurs albums de Tintin ! Ici, point de complot mondial à déjouer, point de méchant à combattre, mais seulement Tintin confronté à lui-même, à la recherche de son ami Tchang. Une belle histoire d'amitié qui pousse Tintin à risquer sa vie, envers et contre tous, envers et contre tout pour retrouver un ami au Tibet. Hergé délivre ici un très beau message, tout en simplicité, et chacun donnera son interprétation de la présence du Yéti dans cet album. Quand on y pense, Hergé introduit ici beaucoup de phénomènes extraordinaires : la télépathie ou la prescience de Tintin qui le pousse à aller au Tibet, la lévitation du moine Bouddhiste, la présence du Yéti... Autant d'éléments paranormaux mais qui ne détonnent pas dans ce récit...
Ce message sur l'amitié est appuyé bien sûr par la présence du Capitaine, qui affirme qu'il n'ira pas plus loin mais qui finalement se retrouve toujours aux côtés de Tintin. Ce dernier n'usera de la ruse qu'à une seule occasion pour l'inciter à le suivre. Comme si la capitaine ne pouvait se passer de Tintin, comme si Tintin ne pouvait envisager la suite de l'histoire sans le capitaine. Et puis, ce dernier assure un pouvoir comique certain, notamment lorsqu'il s'adresse au Grand Précieux moine bouddhiste. Que j'ai aimé ce passage !
Graphiquement, c'est très joli, et Hergé a toujours eu ce talent de nous faire découvrir des paysages incroyables, de nous faire partager des ambiances, tellement les décors sont criants de vérité.
Désarçonné par le côté paranormal de cette histoire, mais séduit par le message d'Hergé, par son humour, et surtout par sa façon de reboucler avec la série : la lettre qui arrive pour Tintin au début de l'album porte l'adresse de la rue du labrador, puis celle du château de Moulinsart, comme pour souligner la continuité de cet album avec l'ensemble de la série.
Un très bon album que celui-ci, que je ne me lasse pas de relire.

6 5 2008
   

Je trouve que ce Tintin est un bon cru.
Comme d'autres, il un peu vieilli, mais il est bien conçu, et ça, ça ne se démode pas.
L'histoire est un peu longue à démarrer, parfois elle est à peine crédible (s'improviser montagnard !) mais elle prend de la hauteur avec l'ascension des héros.

C'est un vrai témoignage d'amitié que j'ai eu entre les mains, un plaidoyer pour la nature, pour les espèces vivantes: que l'Homme les laisse tranquilles !
Hergé n'hésite pas à défricher, une fois encore, des sujets sûrement bien marginaux à l'époque de sa rédaction.
Alors, comme les anecdotes s'enchaînent bien, comme l'Aventure semble digne d'intérêt, j'ai apprécié la lecture de cet ouvrage. Son décor est unique dans la série, perdu dans les grands espaces de la montagne.
Peu de personnages annexes, aussi, on se recentre sur les trois héros, et on y va. Le moins que je puisse dire, c'est que ça marche bien.
Qu'y manque t-il ? Un peu de variété, un peu moins d'attendu, mais je suis très sévère en écrivant ça.

Évidemment, je vous le conseille, parmi les passages importants de tout lecteur de cases dessinées.

9 10 2007
   

Un très bon tome qui se différencie cependant des différents. Ici, c’est le blanc qui domine (normal me direz vous pour des paysages enneigés). L’album offre d’ailleurs une belle opposition avec le précédent (Coke en stock). Si celui-ci se marquait par le retour de nombreux personnages, dans Tintin au Tibet, on n’a presque personne. Tournesol apparaît juste au début, les dupond-t sont absents, et pas de Nestor non plus. On a seulement Tintin, Milou, le capitaine Haddock et le guide Tarkey.

Cet album, écrit alors que Hergé connaissait des soucis personnels, est un message à l’amitié. Notre héros part effectivement à la recherche de son ami Tchang (Le lotus bleu), que tout le monde croit mort, sauf … le reporter. Mais Hergé nous montre aussi la force d’une autre amitié, celle entre Tintin et le capitaine Haddock, car le deuxième (même si il prétend ne pas vouloir) suit notre héros dans sa quête. Dans cet album très symbolique on a en plus, pas de véritable méchant, car le yeti nous apparaît finalement sympathique.

De plus Hergé nous donne des informations sur la culture bouddhiste, surtout avec l’excellent personnage de foudre-bénie. Des scènes comiques se trouvent tout de même dans cet album qui ne tourne quand même pas au drame. A savoir que Hergé se sentira soulagé en finissant cet album (il a vaincu ses démons) mais qu’il voudra aller plus loin. Il le fera avec l’excellent Les bijoux de la Castafiore, mais laissera tomber son projet d’aventure dans un aéroport.

Cet album unique est donc très bon. On ne peut qu’en conseiller la lecture (mais cela est le cas pour tous les Tintin), et il nous permet de revoir Tchang.

capitole :Une BD culte ! Note de l'album : 5,00
Avatar de Reflet de l'avatar de
4 10 2006
   

C'est tout simplement ma BD préférée.

Je pense l'avoir lue 50 fois au moins. Et je ne m'en lasse pas.

L'histoire est magnifique. Les dessins font rêver. Il y a du suspense et l'histoire se vit comme un mythe. Et il y a aussi cet humour qu'Hergé à su communiquer via son cher Capitaine Haddock.

Si Cyrano compte la tirade des nez, la tirade des prêtres d'Haddock dans le temple bouddhiste est à crouler de rire. Pauvre Grand Prêtre, de combien de noms ne se voit-il affublés ?

Vraiment, cet album, il devrait être dans toutes les chaumières !

8 5 2006
   

Un Tintin à part !

Pas d'aventure extraordinaire, de mystère, de méchants macchiavéliques à la Rastapopoulos, de chasse au trésor ou autres ...
Ici, c'est beaucoup plus simple : Tintin veut sauver Tchang envers et contre tous, envers et contre la Raison. Tintin est peut-être plus humain dans cet album.

Quoi qu'il en soit, c'est une réussite ! Hergé réussit toujours à nous emmener où il veut, même tout en haut de l'Everest. Et on grimpe sans efforts !

6 5 2006
   

Magnifique album de la série, sans doute mon préféré...

Hergé a simplement mais superbement dessiné la neige et la montagne, dans toute sa beauté mais aussi dans la frayeur qu'elle représente...

Tintin part encore dans une incroyable aventure, cette fois-ci différente. Il ne court pas après les méchants ni rien, sa seule motivation est l'Amitié. Alors que tout indique que Tchang est mort, Tintin n'abandonne pas, il ne doute pas. Son obstination et son courage le rendent plus humain que d'ordinaire. Ce parcours pour retrouver son ami Tchang (personnage du Lotus bleu, très bon album et très bon personnage en plus.) Le thème de l'amitié est fort et donne une incomparable ebauté à cette album, d'autant qu'il y a aussi Haddock. Lui qui pour une fois, est le plus raisonnable des deux, refuse de crorie aux espoirs et aux rêves de Tintin, et pourtant, il n'abandonnera pas non plus, il restera à ses côtés jusqu'au bout.

Belle leçon non ?

10 2 2006
   

Un album à part dans l'oeuvre de l'immense Hergé.
L'album le plus émouvant, le plus personnel depuis Le Lotus Bleu.
Tintin part au bout du monde sauver son amis Tchang, victime d'un accident d'avion dans les montagnes himalayennes. Scénario on ne peut plus simple, mais que Hergé va développer avec son sens inné de conteur d'histoires. Magnifique histoire de la recherche d'un homme, d'un ami, et de soi-même aussi. Un album qui prend sa source, de manière presque impalpable, dans la psychanalyse.
Couleurs chaudes (l'équipement) dans un décor froid, geste dédiée à l'amitié forment une entité visuelle de toute beauté.
Pour l'anecdote, Hergé avait pensé intituler son histoire "Le Museau de la Vache", du nom de la montagne où notre héros va retrouver son ami prisonnier du Yéti. Pour des raisons de marketing, ce titre ne sera pas accepté. Heureusement, non ?...

9 10 2002
   

Je vais être original . C'est ma BD de Tintin préféré, c'est simple quoi ? L'histoire est sublime, le courage de ce cher Tintin est incomparable . Chercher son ami Tchang sans avoir le certitude qu'il soit vivant ou mort et surtout le sachant dans la montagne du Yeti il faut en avoir pour y aller . La complicité qui lit Haddock et Tintin est émouvante, refusant de le suivre, Haddock l'accompagne quand même au péril de sa vie . Ce tome nous donne une bonne morale sur l'amitié et que les vrais amis sont ceux qui n'abandonne jamis au risque de mourir . Un Tome A Posseder .

31 8 2002
   

je n'aurais pas mieux dit mon cher vladkergan!
pour moi, Tintin au Tibet est le premier dans mon top ten, vient après vol 714 pour sidney et le lotus bleu! et puis toud les autres quoi!!
Tintin au tibet consacre ce petit reporter à la houpette rebelle en sage assimilant l'humanité sans préjugé et l'ouverture d'esprit.
Hergé a su se rattraper du petit vingtième et dépeindre fièrement son nouvel idéal. Et surtout ne pas oublier le capitaine cradock euh pacok! euh non haddock comme dirait la castafiore, avec son humour inégalable!
cet album est vraiment excellent, à découvrir avant les autres (gens pas albums!)

Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
Tintin (Les aventures de) : L'intégrale des aventures de Tintin 2 2.25
Tintin (Les aventures de), tome 1 : Tintin au pays des Soviets 16 2.56
Tintin (Les aventures de), tome 2 : Tintin au Congo 18 2.89
Tintin (Les aventures de), tome 3 : Tintin en Amérique 14 2.89
Tintin (Les aventures de), tome 4 : Les cigares du pharaon 11 3.82
Tintin (Les aventures de), tome 5 : Le lotus bleu 14 4.14
Tintin (Les aventures de), tome 6 : L'Oreille Cassée 15 3.37
Tintin (Les aventures de), tome 7 : L'île noire 12 3.92
Tintin (Les aventures de), tome 8 : Le sceptre d'ottokar 13 3.92
Tintin (Les aventures de), tome 9 : Le crabe aux pinces d'or 14 3.96
Tintin (Les aventures de), tome 10 : L’étoile mystérieuse 12 2.88
Tintin (Les aventures de), tome 11 : Le secret de la Licorne 15 4.47
Tintin (Les aventures de), tome 12 : Le trésor de Rackham le Rouge 14 4.43
Tintin (Les aventures de), tome 13 : Les 7 boules de cristal 13 4.00
Tintin (Les aventures de), tome 14 : Le temple du soleil 15 4.30
Tintin (Les aventures de), tome 15 : Au pays de l'or noir 12 3.63
Tintin (Les aventures de), tome 16 : Objectif Lune 12 4.13
Tintin (Les aventures de), tome 17 : On a marché sur la lune 13 4.35
Tintin (Les aventures de), tome 18 : L’affaire Tournesol 9 4.28
Tintin (Les aventures de), tome 19 : Coke en stock 9 3.67
Tintin (Les aventures de), tome 20 : Tintin au Tibet 15 4.43
Tintin (Les aventures de), tome 21 : Les bijoux de la Castafiore 12 4.25
Tintin (Les aventures de), tome 22 : Vol 714 pour Sydney 14 3.29
Tintin (Les aventures de), tome 23 : Tintin et les picaros 9 3.50
Tintin (Les aventures de), tome 24 : Tintin et l'Alph-art 3 4.33