44 942 Avis BD |19 367 Albums BD | 7 683 séries BD
Accueil
Tome 11 : Les yeux de Tanatloc
 

Thorgal, tome 11 : Les yeux de Tanatloc

 
 

Résumé

Thorgal, tome 11 : Les yeux de TanatlocAfin d'acceder au résumé de Thorgal, tome 11 : Les yeux de Tanatloc, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Thorgal, tome 11 : Les yeux de TanatlocAh ! Content d'être enfin arrivé à ce tome : mon préféré, même si Rosinski ne nous montre pas tout son talent...

Le scénario est vraiment plus que passionnant, même envoutant !!! Van Hamme nous captive, on est pour ainsi dire surpris par ce retournement de situation, le plaisir de retrouver les anciens personnages croisés au paravant, savoir ce qu'ils sont devenus etc...Je pense que ce scénariste a le talent de captiver ses lecteurs : après un tome 10 qui fondait les bases de ce prochain "cycle" il embraye avec un tome en plein dans le vif de l'action ! Une narration très bien menée qui n'interrompt pas inutilement le lecteur.

Les dessins sont vraiment très beaux, les traits de Rosisnki, extrèmement réalistes sont une pure merveille même si il est vrai que les couleurs sont un fades...A noter : un sublime couverture à la peinture signé Rosinski !

Un tome à lire absolument, enfin...un "cycle"plutôt !


Chronique rédigée par Charly le 29/05/2002
 
 
Statistiques posteur :
  • 357 (94,44 %)
  • 5 (1,32 %)
  • 16 (4,23 %)
  • Total : 378 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 5,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 5,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 11,40 11,40 11,40
Acheter d'occasion : 7,50
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.56
Dépôt légal : Octobre 1986

Avis des lecteurs

9 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Thorgal, tome 11 : Les yeux de Tanatloc, lui attribuant une note moyenne de 4,56/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

10 7 2017
   

Couverture magnifique. Album magnifique. Rosinsky excelle dans son dessin et crée de superbes décors, autant dans le désert mexicain que dans la moiteur d'une jungle sud-américaine. Ses scènes nocturnes sont splendides, comme Aaricia, comme Kriss de Valnor...
Superbe scénario aussi. Les relations entre les personnages s'approfondissent, Aaricia n'est définitivement plus une potiche mais un vrai personnage de caractère. Kriss s'affirme encore dans son rôle, qu'on déteste et qu'on adore en même temps.
C'est surtout l'album où Jolan, le jeune fils de Thorgal, s'affirme comme un personnage de premier plan de la série.
On a droit à un énième récit de l'arrivée sur terre des parents de Thorgal. Version très proche de celle de "L'enfant des étoiles" qui prend donc le dessus sur la toute première version (celle de Slive dans "L'île des mers gelées").
Passe encore, avec de la bonne volonté, que Varth ait dérivé jusqu'au nouveau monde. Mais que Xargos, que Thorgal avait rencontré en Scandinavie dans son enfance, s'y trouve aussi ! C'est inexplicable.
Et il reste toujours ce problème de temps écoulé qui ne peut pas coller avec les événements racontés qui eux, auraient nécessité énormément plus de temps.
Mais c'est pas grave. C'est tellement bon quand même qu'on adore cet album.

13 2 2013
   

Ce n'est pas le genre de tome avec lequel on vous conseillerait de découvrir la série. Pas à cause de sa qualité, qui est bien au rendez-vous, mais parce que vous débarqueriez dans la série sans avoir les clés nécessaires.

Déjà, c'est la suite directe du tome 10, et il paraît essentiel d'avoir lu "Le pays Qâ" avant de découvrir "Les yeux de Tanatloc". Ensuite, l'album fait à nouveau référence aux origines de Thorgal (lire en particulier "L'enfant des étoiles" pour être au clair sur ce point) et à ce qui en résulte pour Jolan, le fils qu'il a eu avec Aaricia. Van Hamme, après avoir distingué sa série en lui ajoutant une pincée de science-fiction, persiste et signe en enfonçant plus profondément le couteau dans la plaie !

On se laisse mener avec un certain bonheur. Le personnage de Kriss de Valnor, apparue dans "Les archers", est exploité par Van Hamme qui est visiblement inspiré par sa bêcheuse sans scrupules. L'amitié de Thorgal avec Tjall va-t-elle survivre à la proximité vénéneuse de Kriss de Valnor ? La question est posée dans l'album, mais ne comptez pas sur nous pour en dire davantage...

C'est bien raconté, très bien illustré par un Rosinski qui maîtrise parfaitement son style réaliste et l'univers graphique qu'il a mis en place au fil des tomes. Il se montre à son aise avec l'irruption d'une civilisation de type sud-américaine voulue par son comparse scénariste. Qui apprécie la bonne aventure (et on ne parle pas ici des voyantes et autres supercheries !) ne devrait pas passer à côté de cet album réussi d'une série alors installée et reconnue.

21 8 2012
   

Le cycle de Qâ se poursuit de la plus belle des manières puisque ce tome réserve son lot de révélations et d'explications fort bienvenues.
Le dessin y est aussi beaucoup plus soigné, notamment au niveau des couleurs.
Les scènes d'initiation du fils de Thorgal auraient mérité un peu plus de concision, mais le reste est de très haute volée...
Un album remarquable.

5 8 2010
   

Cet album permet de confirmer la bonne impression qui se dégageait du tome précédent. nos héros avancent un petit peu vers le but qui était fixé, et l'aventure dans la forêt amène une dose de rythme appréciable.

Mais les surprises ne viennent pas tant des actions que des relations. Le groupe de Tjall, Thorgal, Aaricia et Kriss connaît certains événements qui permettent à chacune des personnalités de s'affirmer et de dévoiler le jeu des uns et des autres. Quant à Jolan, il découvre, un peu comme l'avait fait Thorgal précédemment, les mystères de sa lignée (il y a donc un petit air de déjà vu). Jolan semble donc être doué de pouvoirs incroyables, que Thorgal, malgré sa paternité ne semble pas posséder. Peut-être n'a-t-il pas été initié à ce secret comme l'est Jolan dans ce tome ? Peut-être cela viendra-t-il par la suite? En outre, ce que j'ai apprécié, c'est que l'on rentre ici dans une véritable tragédie : Thorgal doit tuer son père et les dieux semblent être bien présents et conduire la lignée des uns et des autres (Xargos, malgré ce qu'il sait et d'où il vient, semble même adhérer à cette idée au détour d'une phrase). Les actions du second de Xargos permettent quant à elle de donner un nouvel élan à cette histoire.

Côté dessins et couleurs, il n'y a plus véritablement de surprise et il nous reste à apprécier ce style bien particulier qui colle assez bien à l'univers présenté. La planche de Thorgal rêvant de tous les personnages qu'il a croisés jusqu'à présent est assez forte. On s'y attarde forcément, même si, je dois bien le reconnaître, je n'ai pas reconnu l'ensemble des personnages.

On est en pleine aventure, à laquelle on a ajouté des ingrédients surprenants, issus de l'histoire, de la mythologie et de la science fiction. C'est diablement bien imaginé, c'est forcément une oeuvre incontournable.

18 5 2009
   

Second tome du grand arc du pays Qâ, ce tome ne fait pas défaut à la règle et est tout bonnement surprenant, à lire de toute urgence !
Ce deuxième volet (de l'arc)ne fait pas forcement beaucoup progresser l'action mais en tout cas il approfondit beaucoup les personnages, leur donne plus de texture.
Aaricia notemment est un exemple du genre, une femme amoureuse, forte et décidée à aller jusqu'au bout. Mais il y a aussi le petit Jolan qui se retrouve face à ses pouvoirs, ses responsabilités qui le dépassent.
Cet album met donc vraiment plus l'accent sur les personnages, Van Hamme maitrise ici parfaitement son truc et c'est est passionnant, car progressivement il nous amène vers quelque chose de moins propre, les trois principaux héros de cet album (Thorgal, sa femme et son fils) ont des réactions un peu plus bizarres, floues... (j'ai pas trouvé d'autres mots) que d'habitude, c'est très interessant de voir par exemple les caprices de Jolan, la haine de Aaricia vis à vis de Kriss...
De son côtés Rosinski est au summum de sa forme, une couverture magnifique, des planches qui représentent bien l'athmosphères difficile de la jungle, les dessins sont tout simplement irréprochables.
Un délice que cet album qui repousse doucement certaines limites, un très bon moment de lecture.

31 10 2007
   

Cet album de Thorgal casse brusquement le rythme sur lequel on était parti tambour battant avec "Les archers" et "Le pays Qâ". C'est l'heure des explications pour le lecteur, donc on passe l'essentiel du scénario à suivre Thorgal et son groupe progressant péniblement dans la jungle, tandis que Jolan, chez les Xinjins, est lui aussi mis au courant de ce qui se passe.

Il y a franchement plusieurs points très positifs dans le scénario : la trahison de Tjall, que l'on sentait faiblir face à Kriss de Valnor, son repentir, sa douleur, tout est juste. Et Kriss est toujours aussi froide et dédaigneuse, méchante, vicieuse, on a vraiment envie de la frapper ! Aaricia ne se gêne pas, elle est son opposé parfaite, et nous offre un match de catch dans la boue très convaincant. Thorgal reste Thorgal, le héros, le vrai, le pur, le dur. Autant dire que toute cette palette de sentiments suplée à merveille à l'action qui est presque absente.

Pendant ce temps, Jolan est initié par Tanatloc, et il y a un petit air de "Star Wars" là-dedans : Thorgal va t-il tuer son père ? Jolan va t-il succomber au côté obscur de la force ? . Pour Jolan, c'est oui. Qu'est-ce que vous voulez, c'est normal, il n'a que cinq ans après tout. Et le pouvoir que lui offre Tanatloc, son arrière grand-père, ferait tourner la tête à plus d'un. Il reste que si Tanatloc à des pouvoirs, si Ogotaï a des pouvoirs, si Jolan a des pouvoirs, comment se fait-il que Thorgal n'en ait pas dans cette lignée de super-héros ? Mystère.

Ah, et pour une fois les couleurs sont bonnes, enfin plus agréables que d'habitude. Y'a vraiment un effort, et pour une fois les dessins de Rosinski sont biens desservis. J'ai particulièrement aimé le passage ou Thorgal voit en rêve tous les personnages qu'il a croisé jusque-là : la gardienne des clés, les trois vieillards du pays d'Aran, Slive, le Iarl Ewing, Destinée, Shanah, Tjahzi, les trois immortelles, et tous les autres. Donc on a un réel plaisir à lire cette histoire, cette double histoire en fait, du père et du fils, de Thorgal et Jolan, chacun de leur côté. Même si au bout de 42 pages l'action n'a pas avancé d'un poil, ou presque. Il nous reste encore deux tomes pour finir cette histoire, ils ne seront pas de trop pour ce cycle qui est surement le meilleur dans la saga Thorgal.

23 6 2006
   

Voilà surement l'un des tomes fétiches de la série Thorgal.

Arrétons nous deux secondes sur les talents de dessinateurs de Rosinski qui ne sont plus à prouver, sur les planches qui rendent parfaitement les différentes atmosphères et les dessins parfaitement maitrisés. Brillant.

Dans cet album l'auteur à changé de cap dans sa manière de conduire le récit. Ici, l'aventure ne progresse pratiquement pas, mais l'on s'attache à découvrir les protaganistes sous un nouveau jour. Leurs capacités, leurs humeurs, leurs désirs sont présentés sous un nouvel angle et l'on découvre Jolan capricieux, perdu face à ses nouvelles responsabilités, Aaricia qui n'est pas si douce que cela...Les personnages sont moins linéaires dans les personnalités et ils y gagnent en intérêt.

Un album plus psychologique, plus dramatique. Et voilà Thorgal la série d'aventure qui prend une nouvelle envergure.

Bravo Van Hamme, une vraie réussite.

3 11 2004
   

Un tome captivant.

Le scénario est génial. Il y a de l'intrigue, de nombreuses révélations sont faites, on dévore cette histoire. On nous en dit juste assez pour y être accro, j'adore...

Le dessin est le même seul les couleurs sont plus soignées, plus appréciables.

Un excellent tome.

Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
Thorgal, tome 1 : La magicienne trahie 17 3.12
Thorgal, tome 2 : L'ïle des mers gelées 15 3.53
Thorgal, tome 3 : Les trois vieillards du pays d'Aran 12 3.71
Thorgal, tome 4 : La galère noire 11 3.91
Thorgal, tome 5 : Au-delà des ombres 12 4.42
Thorgal, tome 6 : La chute de Brek-Zarith 15 3.13
Thorgal, tome 7 : L'enfant des étoiles 12 3.21
Thorgal, tome 8 : Alinoë 12 3.67
Thorgal, tome 9 : Les archers 12 4.46
Thorgal, tome 10 : Le pays Qâ 11 4.09
Thorgal, tome 11 : Les yeux de Tanatloc 9 4.56
Thorgal, tome 12 : La cité du dieu perdu 8 4.63
Thorgal, tome 13 : Entre terre et lumière 7 3.50
Thorgal, tome 14 : Aaricia 7 3.29
Thorgal, tome 15 : Le maître des montagnes 11 3.36
Thorgal, tome 16 : Louve 9 3.61
Thorgal, tome 17 : La gardienne des clés 7 3.36
Thorgal, tome 18 : L'épée-soleil 7 3.36
Thorgal, tome 19 : La Forteresse invisible 4 4.00
Thorgal, tome 20 : La marque des bannis 6 3.83
Thorgal, tome 21 : La Couronne d'Ogotaï 7 3.07
Thorgal, tome 22 : Géants 5 2.90
Thorgal, tome 23 : La Cage 9 3.67
Thorgal, tome 24 : Arachnéa 6 2.83
Thorgal, tome 25 : Le Mal Bleu 8 3.94
Thorgal, tome 26 : Le royaume sous le sable 10 1.80
Thorgal, tome 27 : Le Barbare 5 3.50
Thorgal, tome 28 : Kriss de Valnor 7 3.57
Thorgal, tome 29 : Le Sacrifice 13 3.62
Thorgal, tome 30 : Moi, Jolan 10 3.75
Thorgal, tome 31 : Le bouclier de Thor 8 3.56
Thorgal, tome 32 : La Bataille d'Asgard 4 3.25
Thorgal, tome 33 : Le Bateau-Sabre 8 3.00
Thorgal, tome 34 : Kah-Aniel 4 2.50
Thorgal, tome 35 : Le feu écarlate 3 3.17