45 800 Avis BD |19 827 Albums BD | 7 810 séries BD
Accueil
Tome 3 : Les trois vieillards du pays d'Aran
 

Thorgal, tome 3 : Les trois vieillards du pays d'Aran

 
 

Résumé

Thorgal, tome 3 : Les trois vieillards du pays d'AranAfin d'acceder au résumé de Thorgal, tome 3 : Les trois vieillards du pays d'Aran, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Thorgal, tome 3 : Les trois vieillards du pays d'AranVan Hamme et Rosinski vont très bien ensemble. Après leur grand succès : "Le Grand pouvoir du Chninkel", un incontournable de la BD fantastique, ils nous offrent une BD dans un univers réaliste et tout au même temps imaginaire ! Après les révélations faites dans le tome 2, on peut se demander où veut aller l'auteur, et en savoir plus sur ce passé mystérieux... Comme quoi Van Hamme à le chic pour créer des séries dont on ne sait rien, et lui non-plus, sur le héros...

Le scénario, très bien mené, nous envoie cette fois dans un pays fantastique dont on ne sait rien, un atmosphère assez morbide... Thorgal suit le caractère type du bon héros : musclé, etc. Une narration bien maîtrisé, un rythme imposé par l'auteur procure le plaisir de lire au lecteur... De l'action à souhait !
Cette histoire est en retrait par rapport aux évènements précédents, c'est dommage de ne pas avoir à creuser cette foi, mais je vous rassure, on va bientôt y revenir !

Les dessins ont gagné d'assurance et Rosinski commence à nous étonner, il nous dévoile petit à petit l'étendue de ses talents. Des couleurs un peu fades qui ne collent pas hyper bien aux dessins, mais bon, c'est nettement meilleur !


Chronique rédigée par Charly le 11/05/2002
 
 
Statistiques posteur :
  • 357 (94,44 %)
  • 5 (1,32 %)
  • 16 (4,23 %)
  • Total : 378 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.71
Dépôt légal : Janvier 1981

Avis des lecteurs

12 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Thorgal, tome 3 : Les trois vieillards du pays d'Aran, lui attribuant une note moyenne de 3,71/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

9 6 2017
   

Cette 3ème aventure est parue, comme les précédentes, sous forme de chapitres de 7 et 8 pages dans le journal de Tintin (1979). On peut retrouver les limites d'un chapitre à l'autre grace aux signatures des auteurs qui apparaissent systématiquement à la dernière case de chaque chapitre, et aussi aux transitions assez marquées.
C'est une aventure qui parait un peu "parenthèse" dans l'Aventure fil rouge de Thorgal, mais pas tant que ça.
On apprend qu'il s'est marié avec Aaricia et qu'ils cherchent un coin tranquille où s'établir, quelque part vers le sud. Et là, ils vivent cette mésaventure qui consolide l'univers de la série avec beaucoup d'éléments fantastiques et des personnages comme la (si envoûtante) gardienne des clés que l'on reverra....
Il y a aussi ces étranges colosses verts gardiens du château dont on ne saura rien.
Une aventure bien agréable à lire mais qui n'est pas des meilleures. Ces "bienveillants" m'ont beaucoup rappelé les "dominants" du tome 2. Au point que j'ai cru qu'ils avaient la même origine, mais il n'en est rien.
J'ai un peu tiqué sur l'origine trèèèès lointaine de certains postulants (Japon, Afrique noire...) pour des "bienveillants" dont, dixit, le temps est compté, les messagers ont dû aller bien loin et bien vite pour les ramener.
Quant à Aaricia, elle n'est pas si blonde que certains de mes prédécesseurs se plaisent à le dire, c'est quand même elle qui trouve la solution de la flèche et du collier !
Voilà donc une aventure sympathique, au dessin d'ors et déjà excellent de Rosinsky et qui va encore s'améliorer !
Je note d'un gros 3, pour marquer un léger "moins" ressenti que je ne pourrais pas trop expliquer. J'aurais pu mettre un petit 3,5...

8 2 2013
   

Avec ce troisième tome de "Thorgal", Rosinski a déjà progressé et propose des planches dans un style réaliste que beaucoup vont lui envier par la suite. Et puisque Van Hamme lui a concocté un scénario lui aussi plus abouti, "Les trois vieillards du pays d'Aran" est une montée en puissance de ce qui allait devenir la série-phare que l'on sait.

On pourra trouver Aaricia trop mièvre, un peu cruche, mais c'est le style du personnage. Thorgal, parfois un peu trop sans peur et sans reproche pour ne pas être un brin agaçant, s'installe dans son rôle de valeureux héros qui doit défendre sa famille dans un monde qui a résolu de ne pas lui foutre la paix. Il lui faut ainsi reconquérir Aaricia dans ce troisième album, alors même que les tourtereaux en bavaient déjà dès les premières pages de la série.

Trente ans après sa sortie, cet épisode continue à séduire le lecteur amateur d'aventures. La gardienne des clés fait sa première apparition, le thème du temps est à nouveau utilisé (comme dans le tome 1 et son étrange jardin) et Van Hamme met tranquillement en place sa mythologie personnelle, inspirée des traditions nordiques mais aussi de culture antique et médiévale en général.

C'est sympa à lire, bien dessiné, autrement dit on adhère et on espère que les nouvelles générations de lecteurs ne tourneront pas le dos à "Thorgal".

1 8 2010
   

Voici un album mené sous le mode d'un one shot. A part la relation entre Thorgal et Aaricia, rien des albums précédent n'est repris ici. Encore une fois, les scénariste utilisent la concept du temps, concept déjà utilisé dans la seconde histoire du premier tome. Traité sous un mode différent ici, plus long et plus aventureux, l'histoire en elle-même n'est pas désagréable. Cette notion de temps vient relever un récit qui aurait pu sembler bien fade. Mais il reste quelques grosses incohérences ou incompréhensions : pourquoi Thorgal et Aaricia ne se doutent-ils de rien en arrivant dans ce village terne et triste ? Pourquoi faut-il qu'ils aillent se fourrer dans la gueule du loup ? Pourquoi Thorgal est-il le seul à passer sa porte avec succès ? Tout cela rend cet album un peu facile parfois. Toutefois, le côté grande aventure est bien traité, avec notamment cette intrusion de Thorgal dans le château, l'un de mes passages préférés de cet album. Ingénieux et graphiquement très bien réalisé, ce passage est certainement le meilleur de l'album. Le passage des portes en fin d'album, avec ces couleurs très tranchées et orangées, sentent à mon goût un peu trop les années 70.

Cet album est donc pimenté de bonne idées et d'ingéniosité, mais la plupart de l'histoire reste un peu classique, et graphiquement pas toujours réussie.

29 7 2010
   

L’album les trois vieillards est le premier tome indépendant de la série, c’est-à-dire que l’histoire se suffit à elle-même et ne fait pas parti d’un cycle. C’est plutôt assez rare dans l’univers de Thorgal. C’est une histoire très ancrée dans l’heroïc fantasy.
Cependant, cet album, même s’il paraît déconnecté de la série peut se relier à l’univers de l’enfant des étoiles. Il introduit des personnages qui interviendront dans des épisodes futurs de la série, que ce soit la gardienne des clés ou Volsung de Nichor que l’on retrouvera dans le tome 17 : la gardienne des clés.
On peut noter aussi qu’il aborde pour la première fois les univers parallèles puisque la gardienne des clés garde les passages qui mènent vers le deuxième monde. Ce thème reviendra souvent dans les histoires.
Autre détail amusant, Thorgal et Aaricia se sont mariés et sont loin du monde des vikings. Par contre, il est difficile de situer ce pays d’Aran : peut-être des îles au large de l’Irlande, ou le Val d'Aran dans les Pyrénées, mais en fait, est-ce que Van Hamme s’est soucié de ce détail ? En parlant de lui on sent que les ficelles scénaristiques commencent déjà à se répéter. Une nouvelle fois Aaricia est enlevée, c’était déjà le cas dans le précédent album. Cependant, Van Hamme parvient à traiter la situation de manière plus originale que dans l’île des mers gelées. Il montre une nouvelle fois Thorgal victime de la malédiction, alors qu’il n’aspirait qu’à vivre dans un monde loin des hommes avec sa famille.
Le dessin continue de s’améliorer et nous présente quelques beaux moments de bravoure comme lors du tournoi où tous les coups sont permis.

12 12 2009
   

J'ai lu cet album samedi dernier et j'ai immédiatement accroché. L' histoire est assez simple (un tournoi pour être le roi du château des Bienveillants, mais vous comprendrez en lisant), mais elle est enrichie d'une pointe de fantastique. C'est également la première apparition de la Gardienne des Clés. Un coup de cœur: Beauté Fatale, où Jadawin, un petit gnome qui bat les records de traîtrise. Un album génial que j'ai lu d'une traite !

18 11 2008
   

Quand j'ai eu ce tome (ainsi qu'un volume de la série "Thorgal") dans les mains pour la première fois, c'était un livre de bibliothèque que j'avais loué sans vraiment m'y intéresser, mais lors de sa lecture.... je me suis laissé emporté dans le magnifique univers du pays d'Aran pour toujours, deux jours plus tard, j'avais les cinq premiers tomes dans ma bibliothèque !!!
C'est vraiment un tome très palpitant, je me suis amusé comme un petit fou en voyant les épreuves que Thorgal a subi, c'est vraiment très original comme scénario, je l'ai relu et relu sans cesse jusqu'à le connaître presque par coeur.
Les dessins sont vraiment très beaux, pleins de détails que je n'ai remarqué que après plusieurs relectures, les couleurs sont je trouve contrairement à d'autres très vives et très bien choisies.
Les épreuves sont très inventives et originales, c'est un scénario assez typique d'une histoire se passant au moyen-age, un homme et une femme amoureux, la femme est enlevée et l'homme fait tout ce qu'il peut pour la retrouver, mais dans "Thorgal", cela ne se passe pasdu tout comme cela, l'histoire est occupée par des dieux, des mondes imaginaires et bien d'autres choses concernant le genre fantastique.
On a aussi l'apparition (très courte) de la magicienne de clées, un personnage qui est je trouve, intéressant par son côté mystérieux, on a envie d'en savoir plus sur elle, et elle est en plus très belle et très bien dessinée, elle va être un personnage assez important par la suite.
Donc, un très bon tome à relire sans se retenir avec une histoire semblant assez ressemblante aux contes du moyen-age mais qui fait toute la diffèrence par son univers très imaginatif et par des personnages particulièrement bien imaginés.

29 10 2007
   

Un leger plus pour ce tome, donc un petit bonus à la note : c'est le premier tome des aventures de Thorgal que j'ai lu en 81 ou 82, environ, et c'est lui qui m'a donné goût à la série. Pourquoi ? Après tout, l'histoire n'est pas si extraordinaire : c'est l'histoire d'un couple, la femme est enlevée, le mari va la délivrer de ses ravisseurs. Mais ça, c'est le scénario réduit à sa plus simple expression, il serait dommage de s'arréter là.

Il y a des trouvailles étonantes, comme par exemple l'enigme qui consiste à couper quatre cordes avec une seule flèche. La solution est belle. Il y a ensuite les épreuves qui désigneront le vainqueur qui épousera Aaricia. On est en plein dans le style des "Heros de l'équinoxe" de la série "Valérian", mais pas du tout dans le thème Science-Fiction, on reste ici dans le domaine de la Fantasy. Et puis brusquement, coup de théatre, on tombe dans les paradoxes des voyages dans le temps qui n'ont plus rien à voir, mais qui rendent d'un seul coup tout le scénario logique de bout en bout. On peut faire une petite remarque au passage, en essayant de ne pas dévoiler l'intrigue : si tant de héros voyagent dans le temps depuis si longtemps, ils devraient être nombreux à l'époque de Thorgal. Mais bon, c'est un détail.

On découvre également ici les premiers personnages récurents de la série : Volsung de Nichor, et surtout la gardienne des clés, qui aura l'honneur d'un opus à elle toute seule. Les dessins sont habiles, les couleurs sont bonnes, le trait s'affirme. C'est un régal de lire ce conte comme une histoire au coin du feu, avec sa belle princesse prisonnière du donjon, et son héros sans peur et sans reproche. Bien que le coup du grapin me semble un peu irréalisable techniquement, mais c'est secondaire.

Bref, si on n'apprends pas grand chose de neuf sur les origines de Thorgal, on en apprend beaucoup en revanche sur son caractère. Il est droit de chez droit, loyal, courageux, anti violence, et n'aspire qu'à une chose : vivre en paix. Mais les Dieux vengeurs semblent en avoir décidé autrement .....

6 12 2006
   

album tres original et rempli d'aventures...
Thorgal se retrouve contrain de rester au PAys d'Aran. La belle Aaricia etant prisonniere, Thorgal n'a qu'une solution....

Le vaillant Thorgal me fait un peu trop penser á un "Hercule" scandinave; ce qui est un petit peu domage mais ca n'enleve rien a la beauté de cette aventure...
A part ca, après chaque Histoire on a quand meme envie de connaitre la suite...
La qualitée des dessins est bonne mais c'est dommage que les couleurs soit un peu fades...
Bonne lecture! ;)

1 6 2006
   

Voilà l'exemple type de BD que l'on peut lire sans rien connaitre des précédents tomes !
Voilà l'exemple type de BD que l'on peut lire sans rien connaitre des futurs tomes !

C'est surement dommage que Van Hamme après les révélations du 2 nous fasse ainsi mijoter dans l'attente d'un nouvel album.

Cependant, ne boudons pas notre plaisir, cet album permet de nous familiariser avec l'univers fantastico/mythologique dans lequel toute la série va se dérouler.

Une action et un scénario rondement menés continuent de nous charmer et permettent au final d'attendre le nouveau tome sans le moindre grief à l'encontre des auteurs.

Le trait de Rosinski s'affine toujours plus et son talent de dessinateur est maintenant incontestable. Dommage que les couleurs ne suivent pas encore.

24 9 2005
   

Cette fois on a compris, Thorgal a un don. Un don qui lui a probablement était donné en tant que fils des étoiles, et ce don c’est celui d’attirer les ennuis…

En effet, encore une fois Thorgal alors en quête de paix se retrouve à devoir délivrer sa bien-aimée devenue reine du pays d’Aran par mégarde… Mais ceci est un bien joli prétexte pour faire traverser à notre héros venu d’ailleurs diverses épreuves afin de lui permettre d’accéder au trône et rejoindre ainsi Aaricia… C’est donc un album qui fait grande place à l’action, et qui ne nous apprends rien sur les mystérieuses origines de notre héros. Le scénario tient la route, et les rebondissements sont bien pensés.

Les illustrations de Rosinski ont commencées à gagner en précision et en régularité, on peut vraiment voir les améliorations dans le trait de l’artiste. Les couleurs quand à elles sont toujours assez peu travaillées malheureusement…

De l’action et du fantastique

18 6 2005
   

Dans cet album, Aaricia porte à nouveau très bien sa couleur de cheveux. Fraîchement mariée et alors que le jeune couple parte à la recherche de terres de paix, celle-ci trouve le moyen de devenir, malgré elle, reine du pays d'Aran. Dès lors, afin de délivrer sa moitié, Thorgal n'aura que d'autre alternative que devenir à son tour roi. Pour cela, il aura à faire face à une rude concurrence et à déjouer de nombreux pièges.

Pour moi, "les trois vieillards du pays d'Aran" est le premier Thorgal digne de ce nom. Cet album allie parfaitement scènes réelles et fantastiques, action et émotion. Et les dessins de Rosinski commencent à devenir de plus en plus beaux et plus fins... La suite et vite.

Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
Thorgal, tome 1 : La magicienne trahie 17 3.12
Thorgal, tome 2 : L'ïle des mers gelées 15 3.53
Thorgal, tome 3 : Les trois vieillards du pays d'Aran 12 3.71
Thorgal, tome 4 : La galère noire 11 3.91
Thorgal, tome 5 : Au-delà des ombres 12 4.42
Thorgal, tome 6 : La chute de Brek-Zarith 15 3.13
Thorgal, tome 7 : L'enfant des étoiles 12 3.21
Thorgal, tome 8 : Alinoë 12 3.67
Thorgal, tome 9 : Les archers 12 4.46
Thorgal, tome 10 : Le pays Qâ 11 4.09
Thorgal, tome 11 : Les yeux de Tanatloc 9 4.56
Thorgal, tome 12 : La cité du dieu perdu 8 4.63
Thorgal, tome 13 : Entre terre et lumière 7 3.50
Thorgal, tome 14 : Aaricia 7 3.29
Thorgal, tome 15 : Le maître des montagnes 11 3.36
Thorgal, tome 16 : Louve 9 3.61
Thorgal, tome 17 : La gardienne des clés 7 3.36
Thorgal, tome 18 : L'épée-soleil 7 3.36
Thorgal, tome 19 : La Forteresse invisible 4 4.00
Thorgal, tome 20 : La marque des bannis 6 3.83
Thorgal, tome 21 : La Couronne d'Ogotaï 7 3.07
Thorgal, tome 22 : Géants 5 2.90
Thorgal, tome 23 : La Cage 9 3.67
Thorgal, tome 24 : Arachnéa 6 2.83
Thorgal, tome 25 : Le Mal Bleu 8 3.94
Thorgal, tome 26 : Le royaume sous le sable 10 1.80
Thorgal, tome 27 : Le Barbare 6 3.42
Thorgal, tome 28 : Kriss de Valnor 8 3.56
Thorgal, tome 29 : Le Sacrifice 14 3.57
Thorgal, tome 30 : Moi, Jolan 10 3.75
Thorgal, tome 31 : Le bouclier de Thor 8 3.56
Thorgal, tome 32 : La Bataille d'Asgard 4 3.25
Thorgal, tome 33 : Le Bateau-Sabre 8 3.00
Thorgal, tome 34 : Kah-Aniel 4 2.50
Thorgal, tome 35 : Le feu écarlate 3 3.17