45 659 Avis BD |19 750 Albums BD | 7 797 séries BD
Accueil
Tome 9 : Les archers
 

Thorgal, tome 9 : Les archers

 
 
 

Résumé

Thorgal, tome 9 : Les archersAfin d'acceder au résumé de Thorgal, tome 9 : Les archers, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Thorgal, tome 9 : Les archersCet album est d'après moi un des meilleurs de la série. Même si pour le lecteur, l'aventure ne saute pas au yeux et le scénario n'est pas fantastique ( mais il est bien quand même ), ce tome est une introduction du meilleur cycle de Thorgal !! Et quand on a lu tout ce cycle et qu'on relit les Archers et bien croyez moi c'est un régal !!

On se dit que Van Hamme est vraiment malin et qu'il est capable de faire des aventures merveilleuses et vraiment prenantes ( bon je sais je l'ai descendu dans la critique du dernier tome, mais c'est un bon scénariste, si si je vous assure mais son problème c'est qu'il sait pas arrêter une série et qu'il en rajoute, rajoute...).

Côté dessins c'est pas mal non plus, les dessins sont réalistes, on reconnait bien le style de Rosinski. Je crains un peu les couleurs, je trouve qu'elles sont un peu ternes. Ce tome date quand même un peu, et à l'époque, c'était pas papier glacé et tout et tout.

Voila, si vous voulez le meilleur de Thorgal, lisez ce tome ainsi que le cycle qu'il ouvre et croyez moi c'est un vrai régal !!! bonne lecture !


Chronique rédigée par gwenn le 22/05/2002
 
 
Statistiques posteur :
  • 119 (96,75 %)
  • 4 (3,25 %)
  • Total : 123 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 4,55 4,55 4,55
Acheter d'occasion : 4,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.46
Dépôt légal : Septembre 1985

Avis des lecteurs

12 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Thorgal, tome 9 : Les archers, lui attribuant une note moyenne de 4,46/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

26 6 2017
   

Un album charnière de la série, avec l'entrée en scène d'importants personnages au devant desquels se place Kriss de Valnor. Pas une once de magie, de S.F ou d'interventions divines dans cette aventure.
Après Alinoe qui était une aventure d'Aaricia et Jolan sur leur île, presque sans Thorgal (qui était parti au ravitaillement), cet album est une aventure de Thorgal seul, qui a laissé femme et enfant sur l'île, et qui démarre pour lui, sur la mer démontée, encore lors d'un ravitaillement. Et son monologue au bas de la page 7 laisse pour la première fois entrevoir une sorte de regret de cette vie qu'il s'est choisi. Ce qui esquisse une justification au fait qu'il succombera bientôt à l'appel de l'aventure que Kriss incarne à merveille. Comme un négatif de sa femme Aaricia.
Un album assez violent, superbement mis en image par Rosinsky (la scène d'intro est superbe et mémorable). Tout le concours de tir à l'arc est illustré avec talent, évitant l'ennui de scènes répétitives. Rosinsky est particulièrement admirable dans les scènes nocturnes qui sont magnifiques.
On arrive enfin à situer à peu près l'endroit où Thorgal est venu s'exiler. Puisqu'on parle d'Umbrie et de Calédoniens, c'est qu'on est en Angleterre (northumbrie, côte nord-est. Calédoniens, population du Nord de l'île).
Une belle aventure pour la première rencontre de Thorgal et Kriss de Valnor.
Je ne trouve cependant pas très crédible le fait que les jumeaux barbus reprennent le concours comme si de rien n'était après leur attaque sur Thorgal. Sans que ce dernier ne cherche à se venger. Ils auraient au minimum dû être exclus du concours.
Et Thorgal est bien égoïste de garder juste ce qui lui faut pour se racheter un bateau. Et Pied d'arbre et Tjall !? Il n'a pas pensé qu'ils auraient bien voulu ramener qqchose aussi ? Leur réaction n'est d'ailleurs pas crédible non plus. Ils auraient pris tout ces risques pour rentrer les mains vides par la seule décision de Thorgal sans broncher!? Savoir que lui, a gardé juste de quoi s'acheter un bateau suffit à les ravir !? Alors qu'ils le connaissent pas tellement finalement..... Non, je tique.
Mais enfin, c'est un excellent album, prélude à une série d'autres excellents albums avec le cycle du pays Qa.

6 8 2010
   

Voici, à mon sens le meilleur album de la série ; je le place même dans mon top 10 toute bd confondue. La série prend tout son envol avec cet épisode qui est en fait un prélude au cycle du pays Qâ qui conduira nos héros dans un pays ressemblant étrangement au Mexique.
Dans cette histoire, Van Hamme situe l’action dans les îles britanniques, puisqu’on découvre quelques calédoniens c’est-à-dire des écossais à qui des pillards ont volé un bijou. Thorgal fait donc escale en Grande Bretagne.
L’épisode ne fait aucune part à la fantasy ou à la science-fiction. L’album marque surtout l’arrivée d’une pléiade de personnages particulièrement intéressants. Tout d’abord, on notera l’apparition de celle qui révolutionna l’univers Thorgal : Kriss de Valnor, qui va bouleverser la vie de l’enfant des étoiles. Kriss un peu le strict opposé d’Aaricia, tant elle est diabolique et manipulatrice. Cependant, on ne peut enlever le fait que tous les albums dans lesquels elle apparaîtra seront les meilleurs de la série (hormis le cycle de Shaigan le pirate que je trouve discutable).
Preuve que la série gagne en maturité : la scène du viol à peine suggérée dont est victime Kriss. Autres personnages importants Argun Pied d’Arbre et son neveu Tjall qui vont suivre Thorgal dans toute l’aventure du pays Qâ. Argun est un fabricant d’armes. La scène où l’on découvre son atelier est absolument remarquable de véracité sur l’horreur dont les hommes sont capables pour créer des armes de mort. Thorgal va y recevoir son arc à double courbure qu’il est le seul à pouvoir manier.
L’ensemble de l’album bénéficie donc d’une grande cohérence du début jusqu’à la fin et se suffit finalement à lui-même. Au milieu de l’aventure se déroule bien évidemment ce morceau d’anthologie qu’est le tournoi de tir à l’arc où Thorgal, Tjall, Kriss ou Argun font preuve de tout leur talent.
Le dessin de Rosinski est quant à lui irréprochable et ne cesse de s’améliorer depuis les premières histoires

4 8 2010
   

Voici un très bon album de cette série. Thorgal est un pro du tir à l'arc, et ce depuis plusieurs albums (il nous avit d'ailleurs fait une démonstration très explicite en fin du tome 4), et c'est donc une assez bonne idée de revenir sur ce talent pas caché du tout. L'histoire est lancée un peu rapidement, avec un Thorgal désargenté qui doit trouver des sous pour acheter un bateau qui lui permettra de rentrer sur son île. Il participera donc à un concours de tir à l'arc. C'est assez efficace, malgré une apparente légéreté.

La grande nouveauté de cet album, c'est la rencontre avec d'autres personnages bien sympathiques : Tjall et Pied-d'Arbre d'un côté et Kriss de Valnor d'autre part. Ces personnages apportent un renouveau certain à ce Thorgal, qui tournait un peu en rond entre sa femme et son fils. Par ailleurs, le récit lui-même prend une nouvelle orientation, tournée vers l'aventure pure : ici, point de récit intimiste, point de réflexion sur la vie, la mort, le pouvoir, point de transfert dans des mondes parallèles. Non Thorgal vient pour la gagne, un point c'est tout. Kriss de Valnor est un personnage fort appréciable : tout en force, tout en froideur, tout en efficacité, mais aussi prête à défaillir. C'est donc un personnage clé de cette aventure, dont la personnalité est attachante, et ce malgré le fait qu'elle s'oppose parfois à Thorgal. On pourra toujours s'interroger sur l'absence de réaction du baron local face à la rébellion de Thorgal, qui lui impose une fin de tournoi avant la fin, mais dans l'ensemble, le scénario est plutôt bien construit, et efficacement sobre.

Parlons enfin des dessins et des couleurs : c'est désormais un style propre à la série qui nous est proposé. Les couleurs s'améliorent grandement par rapport au tome précédent. Plus lumineuses et mieux dosées, les couleurs rendent plus vivantes la plupart des scènes.

Après deux tomes dont on ne savait trop que penser, voici que les auteurs remettent Thorgal au centre d'une aventure dynamique. C'est bien.

code :Une BD culte ! Note de l'album : 5,00
Avatar de Reflet de l'avatar de
26 7 2010
   

Pour moi, l'un des scénario les plus séduisant de la série et de la bd en général. je ne me lasse pas de le relire. Remplie de surprise, l'album introduit l'une des méchantes les plus attachantes et détestable du monde de la BD. Doit-on l'hair ou l'aimer? Même Thorgal sera pris dans cette ambivalence dans les albums à venir.

4 3 2009
   

Cet album est mon point d'entrée dans la série Thorgal... Mieux vaut tard que jamais !

Dessin séduisant, personnages très typés. Cette peste de Chris de Valmor attendait d'être inventée! Climat médiéval héroïque assez réussi. Tension dramatique impressionnante lors du défi à l'arc. Un certain manque d'ampleur du scénario, malgré tout, et une impression de déjà vu, parfois, liée sans doute à de vieux souvenirs d'autres séries sur le Moyen-âge.

3 11 2008
   

Ce tome est franchement génial, l'un de mes préférés, on y découvre plein de nouveaux personnages tous plus méchants (et attachants, j'aime beaucoup Kriss de Valnor, pas vous ?) les uns que les autres ou encore, très importants, pied-d'arbre et son neveu, ils sont tous très bien imaginés, je pense qu'ils seront importants pour la suite (même si je le sais déjà).

Comme les autres l'ont dit, ce tome introduit le meilleur "chapitre" de Thorgal, le scénario est très bien ficelé avec que de la chevalerie et surtout du tir à l'arc, que j'aime beaucoup comme sport, un grand bravo à Van Hamme.

Le dessin, quand à lui, est assez bien, je trouve qu'il ne révolutionne pas l'art plastique mais bon, il reste très agréable à l'oeil, j'ai toujours apprécié comment les gens se prennaient des flèches et mourraient dans cette série.

J'aimais quand même beaucoup les histoires avec de la magie et tout alors j'espère que ce tome est juste une petite pose sans magie et que le prochain tome va nous emmener plus loin qu'on ne peut imaginer...

En bref, un très bon tome d'une grande série à posséder dans sa bibliothèque.

30 10 2007
   

Les Archers. Un titre qui sonne comme une aventure de Robin des bois, sauf que la belle Mariane n'est pas l'enjeu, mais c'est en fait pour Thorgal le moyen de s'acheter une barque. On descend de plusieurs crans dans le ton sentimental, mais qu'importe. Ce qui est très extraordinaire dans ce récit, c'est qu'à la fois il annonce l'une des meilleures aventures de Thorgal sur plusieurs tomes (4 ou 5 selon les avis), et d'un autre côté il est absolument exempt de toute attache de fiction. C'est du Conan à l'état brut, entendez de l'héroic Fantasy, mais sans magie, sans créature, bref, du médiéval pur et dur. A part peut-être les défenses de l'atelier de pied d'arbre qui sont éxagérément modernes (un levier dans la grotte déclenche une herse circulaire camouflée dans la roche), mais bon, c'est un détail.

Le scénario est surprenant, très accrocheur malgrè sa simplicité : un concours de tir à l'arc, que le meilleur gagne, et voilà. Mais non, le scénario nous fournit nombre de détails qui nous font vivre ces trois jours comme si nous étions nous même candidats. Et il y a les lâches, les fourbes, les alliances, les duperies, le conciliabulle des jurés, un peu de psychologie des organisateurs, bref, pas une seconde de répit pour le lecteur qui est bien obligé de lire tout ça d'une traite sous peine d'insomnie irrémédiable.

Cet album marque aussi l'arrivée de Kriss de Valnor. Second rôle de base, son identité va s'affirmer au fil des épisodes, et elle fait partie de ces méchants attachants qu'on ne peut detester tout à fait, qui sont l'anti-thèse du héros, ce qu'il aurait du être s'il n'était pas aussi bon, et aussi loyal. Un peu comme Kurdy dans "Jeremiah", c'est un adversaire qui fait plus ou moins partie des héros.

Il serait cependant dommage de commencer à lire Thorgal avec ce tome, car il tient pour acquis nombre de détails non expliqués. Lisez plutôt les tois vieillards du pays d'Aran, ou la trilogie de Brek Zarith. C'est néanmoins un tome qui peut se lire comme un one-shot, mais il serait tellement dommage de passer à côté de la fantastique quadrilogie du Pays Qa !!!

En résumé, un très très bon scénario, surtout par son dépouillement face à la fiction. Des dessins toujours très beaux, handicapés par une couleur toujours aussi brouillone, mais on commence à s'habituer au style. Alors au total, c'est un incontournable, un must, un chef d'oeuvre, ou presque. A lire absolument.

1 6 2006
   

C'est vraiment parce que Thorgal est l'une de mes séries favorites que je prends la peine de participer. Que voulez vous que je rajoute ? La note globale fournie par les critiques précédentes parle d'elle même !

Les personnages secondaires sont hauts en couleurs, le rythme de la BD est parfaitement géré, j'ai presque découvert un nouveau talent de conteur à Van Hamme !

Les tomes 9 à 13 ont fait toute la légende Thorgal. A lire absolument.

9 7 2005
   

Le voilà l'album de Thorgal que j'attendais !!!

Après un tome 8 de grand talent, ce neuvième tome de la série est un must... Tout y est : un rythme de fou (cet album se lit vraiment d'une traite), une palette intéressante de nouveaux personnages, et des illustrations de Rosinski de toute beauté (sachant que l'album date un peu).

Moi qui ai commencé à lire les Thorgal en 2005 (il était temps), je trouve enfin l'album auquel je m'attendais en commençant cette série. "Les archers" est donc un incontournable tout comme le cycle qu'il introduit (enfin, il paraît car à aujourd'hui, je n'ai pas fini de lire ce fameux cycle de Qâ).

24 10 2004
   

Le 9ème tome de Thorgal est vraiment appréciable.

En fait c'est le 2ème tome de la série que je lis donc je ne peux pas vraiment comparer avec les tomes précédents, mais je dois dire que ce tome m'a emballé.

Le scénario est intéressant. L'action est omniprésente on dévore les pages à vitesse grand V. L'intrigue nous tiens en halaine jusqu'à la fin de l'histoire.
Le rythme est bon, les auteurs alternent les scènes d'actions et d'intrigues avec des moments de repos et de calmes où les personnages se concentrent pour tirer par exemple. Nous avons des moments de calmes et également d'euphories j'aime beaucoup la planche 30 qui nous montre une grande partie des archers qui sont placés sur toute la page.

Le dessin par contre est peu accrocheur. Le graphisme est fort travaillé avec beaucoup de hachures par moments. J'ai lu le premier tome et je dois dire qu'il y a eu une grande amélioration alors il ne reste plus qu'a se pencher sur les autres tomes.

Un très bon tome.

21 8 2002
   

Il s'agissait pour Van Hamme, lors de la sortie de ce neuvième album de Thorgal (1985, déjà !!), de donner une suite à l'un des albums les plus étranges (et peut-être les plus réussis) de la série : "Alinoé", salué par la critique et les lecteurs. En scénariste émérite, Van Hamme évite la redite et nous livre un récit palpitant, très orienté vers l'action et le suspense.

Notre héros, surpris au beau milieu d'une tempête, fait naufrage mais rencontre deux personnages attachants : Tjall le Fougueux et son oncle Pied d'Arbre, armurier de son état. Tous deux se préparent activement au concours d'archers organisé quelques jours plus tard. Thorgal, blessé à la main après la perte de sa barque, ne semble guère capable de prendre part aux festivités, mais Tjall et son oncle sont prêts à utiliser une partie de la récompense versée au meilleur duo d'archers pour acheter un bateau. Ils ne sont évidemment pas les seuls intéressés par la prime : Kriss de Valnor et son compagnon, tous deux voleurs aguerris, semblent de redoutables adversaires...

"Les archers" me semble aujourd'hui un des titres phares de la série. Van Hamme y est vraiment en forme, et l'apparition de Kriss de Valnor, personnage devenu important depuis, confère une dimension supplémentaire à une histoire déjà mémorable. Il y a longtemps que je n'avais pas relu un vieux Thorgal, et je dois dire que j'ai été particulièrement séduit par le trait de Rosinski dans cet album. Quelle dextérité dans le tracé des visages, des attitudes, du jeu avec les ombres ! Il n'y a pas qu'avec le noir et blanc du "Grand pouvoir du Chninkel" qu'éclate tout le talent de Rosinski, et il est bon de (se) le rappeler de temps à autre.

Bonne relecture à tous les bédéphiles auxquels cette modeste critique aura donné envie de se replonger dans ce classique de Thorgal, et bonne découverte aux heureux néophytes, que certains albums décevants d'une série aujourd'hui très fournie auront peut-être découragé.

Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
Thorgal, tome 1 : La magicienne trahie 17 3.12
Thorgal, tome 2 : L'ïle des mers gelées 15 3.53
Thorgal, tome 3 : Les trois vieillards du pays d'Aran 12 3.71
Thorgal, tome 4 : La galère noire 11 3.91
Thorgal, tome 5 : Au-delà des ombres 12 4.42
Thorgal, tome 6 : La chute de Brek-Zarith 15 3.13
Thorgal, tome 7 : L'enfant des étoiles 12 3.21
Thorgal, tome 8 : Alinoë 12 3.67
Thorgal, tome 9 : Les archers 12 4.46
Thorgal, tome 10 : Le pays Qâ 11 4.09
Thorgal, tome 11 : Les yeux de Tanatloc 9 4.56
Thorgal, tome 12 : La cité du dieu perdu 8 4.63
Thorgal, tome 13 : Entre terre et lumière 7 3.50
Thorgal, tome 14 : Aaricia 7 3.29
Thorgal, tome 15 : Le maître des montagnes 11 3.36
Thorgal, tome 16 : Louve 9 3.61
Thorgal, tome 17 : La gardienne des clés 7 3.36
Thorgal, tome 18 : L'épée-soleil 7 3.36
Thorgal, tome 19 : La Forteresse invisible 4 4.00
Thorgal, tome 20 : La marque des bannis 6 3.83
Thorgal, tome 21 : La Couronne d'Ogotaï 7 3.07
Thorgal, tome 22 : Géants 5 2.90
Thorgal, tome 23 : La Cage 9 3.67
Thorgal, tome 24 : Arachnéa 6 2.83
Thorgal, tome 25 : Le Mal Bleu 8 3.94
Thorgal, tome 26 : Le royaume sous le sable 10 1.80
Thorgal, tome 27 : Le Barbare 5 3.50
Thorgal, tome 28 : Kriss de Valnor 7 3.57
Thorgal, tome 29 : Le Sacrifice 13 3.62
Thorgal, tome 30 : Moi, Jolan 10 3.75
Thorgal, tome 31 : Le bouclier de Thor 8 3.56
Thorgal, tome 32 : La Bataille d'Asgard 4 3.25
Thorgal, tome 33 : Le Bateau-Sabre 8 3.00
Thorgal, tome 34 : Kah-Aniel 4 2.50
Thorgal, tome 35 : Le feu écarlate 3 3.17