46 226 Avis BD |20 032 Albums BD | 7 856 séries BD
Accueil
Tome 10 : Le pays Qâ
 

Thorgal, tome 10 : Le pays Qâ

 
 
 

Résumé

Thorgal, tome 10 : Le pays QâAfin d'acceder au résumé de Thorgal, tome 10 : Le pays Qâ, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Thorgal, tome 10 : Le pays QâLa pays de Qâ est selon moi l'un des meilleurs tomes de la longue épopée de Thorgal...je pense notament que c'est le plus habile et qui prouve que Van Hamme est un artiste.

Ici il lance Thorgal Aergisson et toute sa petite famille dans un nouveau "cycle" : dans le pays de Qâ et la série commence à s'ancrer de plus en plus dans le style d'heroic fantasy...Un tome passionnant car l'on retrouve avec joie les héros que l'on avait laissé auparavant, tel que la belle Kriss de Valnor. Un scénario vraiment très bien construit, cet univers parait tellement réel et logique !

Les dessins sont quant à eux toujours constants, on ne peut toujours pas parler de net amélioration...On sent que Rosinski est à l'aise dans cet atmosphère en même temps très lugubre et très claire. Il invente une civilisation, des engins de transport etc.

Les deux artistes lancent là Thorgal dans la plus belle de ces aventures...


Chronique rédigée par Charly le 29/05/2002
 
 
Statistiques posteur :
  • 357 (94,44 %)
  • 5 (1,32 %)
  • 16 (4,23 %)
  • Total : 378 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 5,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.09
Dépôt légal : Avril 1986

Avis des lecteurs

11 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Thorgal, tome 10 : Le pays Qâ, lui attribuant une note moyenne de 4,09/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

3 7 2017
   

La grande aventure du pays Qa commence ici. Peut-être l'aventure qui a fait entrer Thorgal dans le club des séries incontournables, ou qui y a pour le moins, grandement contribué. Le dessin de Rosinsky est à son meilleur niveau et la colorisation très bonne aussi.
On se lance donc dans une grande aventure en plusieurs tomes initiée par le retour de Kriss de Valnor. On sentait bien que ce personnage avait du potentiel dans sa première apparition (Les archers) et on se réjouit de la retrouver ici, pour jouer le rôle de la meilleure ennemie de Thorgal, et surtout d'Aaricia ! Cette dernière ne s'y trompe pas et, de la douce épouse fragile qu'elle était jusque-là, va se transformer en guerrière déterminée. Le personnage prend dès lors une vraie ampleur. Et ses cheveux courts (qui lui vont si bien) marquent cette brusque tansition.
L'aventure est extraordinaire. Les auteurs ne se donnent aucune limite et, après avoir mêlé l'époque viking à la science fiction pur jus et au fantastique, voilà qu'ils font traverser l'Atlantique à nos héros ! Et à bord de bateaux volants monsieur !
Les voilà donc partis au Mexique chez les mayas. (C'est pas dit mais ça en a tout l'air).
C'est fou mais ça marche plutôt bien. Ils continuent de revisiter l'histoire connue (civilisations viking et maya) et probable (vikings en Amérique) en y mêlant S.F et fantastique, (on devine sans problème que cette aventure va nous en apprendre encore plus sur les survivants du peuple des étoiles échoués sur terre dont Thorgal est issu). Et tout ça, pour notre grand plaisir.
À noter que pied d'arbre et Tjall (apparus au tome 9 comme Kriss) sont aussi de la partie, et que Tjall tient (un peu) le rôle du comique de service. Personnage présent dans la plupart des séries sauf dans Thorgal jusqu'à présent. Thorgal est une série qui n'amenait aucune note d'humour jusqu'à présent et c'était très bien comme ça. Heureusement donc, que le comique de Tjall reste discret.
Voilà donc le début d'une aventure incontournable de Thorgal, Kriss, Aaricia et Jolan.

10 2 2013
   

Après "Alinoë" et "Les archers", "Le pays Qâ". On commence un nouveau cycle avec ce dixième album mais on reste de plain pied dans l'âge d'or de Thorgal.

Van Hamme a perçu tout le potentiel du personnage de belle voleuse au caractère impossible qu'il a fait apparaître dans le neuvième épisode. On retrouve ainsi la vénéneuse Kriss de Valnor, qui revient chercher Thorgal et ses compagnons pour les obliger à mettre leurs talents à son service. Cette fois, Aaricia est présente et va très vite apprendre à détester sa brune adversaire !

Jolan est plus présent que jamais puisque c'est dans cette nouvelle quadrilogie que le fils de Thorgal va se révéler comme héritier des hommes arrivés des étoiles. C'est surtout dans le 11e album que cela saute aux yeux, mais les éléments du récit présentés dans "Le pays Qâ" préparent amplement le terrain. Van Hamme se montre très inspiré et alterne scènes d'explications et moments d'action avec un savoureux équilibre. Quant à Rosinski, il est d'ores et déjà au sommet de son art réaliste : c'est bien dessiné, bien encré, ça se serait passé de couleurs sans aucun problème.

Un bon tome d'une série qui s'installait alors dans son statut de référence de la bande dessinée aventureuse !

Matthieubocopin :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de MatthieubocopinReflet de l'avatar de Matthieubocopin
21 8 2012
   

Le second épisode d'un excellent cycle...
Si Les Archers présentait surtout les personnages, Le Pays Qà lui nous présente la grande aventure à venir avec ses enjeux et ses objectifs. Un scénario qui promet...
Certaines planches sont tout à fait splendides, mais hélas beaucoup d'autres sont entachées par de couleurs trop flashy et des dessins vraiment kitchs...
Dommage... L'histoire et la mise en scène sont suffisamment bonnes pour que l'on ne s'y attarde pas trop. Ouf...

7 8 2010
   

Début du fabuleux cycle du pays Qâ qui conduira nos héros en Amérique 500 ans avant Christophe Colomb. On retrouve les personnages du tome précédent les archers que ce soit la terrible Kriss de Valnor qui va assoir son animosité contre Aaricia, Tjall ou Argun Pied d’Arbre. Une nouvelle fois Aaricia et Jolan sont enlevés : on peut donc reprocher à Van Hamme cette facilité scénaristique qui revient assez fréquemment dans les aventures de l’enfant des étoiles.
Cependant, l’univers de Thorgal s’enrichit et on part dans un pays qui ressemble étrangement au Mexique de l’Empire Aztèque. Deux états se font une guerre terrible ; menés par des sortes de dieux vivants : Ogotaï et Tanatloc aux pouvoirs terrifiants. Ces deux personnes sont en fait des hommes que Thorgal a plutôt bien connus. Au dessin, l’épisode des vaisseaux volants est assez remarquable de la virtuosité technique de Rosinski.
Petite anecdote, Van Hamme semble peu apprécier ce cycle mexicain, alors que la plupart des amateurs de bd le placent dans le panthéon thorgalien.

4 8 2010
   

Voilà un album prometteur ! Bon, je passe rapidement sur les rapts initiaux qui contraignent Thorgal à se mettre au service de Kriss de Valnor (un peu comme dans le tome 1, où il devait servir d'esclave à Slive). La réutilisation de ce personnage dont on avait mesuré toute la sympathie dans le tome précédent est plutôt bien vue. Elle a un peu évolué et semble plus mature, plus "femme" que dans l'épisode précédent, mais ce changement intervenu en très peu de temps n'est pas véritablement dommageable à sa personnalité, au contraire. On nous propose ainsi de débuter une aventure qui s'annonce épique. Ca tombe bien, j'aime bien Thorgal dans ce registre.

Le début de l'histoire semble classique, mais traité avec soin, et bientôt l'histoire débute sur les chapeaux de roues avec des leviers de suprise intéressants. Le fait qu'Aaricia prenne part à l'aventure, démontre sa force physique (ben oui, 'faudrait pas oublier que c'est une princesse Viking, quand même !) et quitte son rôle de bobonne un peu nunuche qui attend le preux chevalier à la maison, est certainement la première d'entre elles. La seconde concerne bien évidemment le récit des événements qui se sont déroulés dans le pays Qâ, dans lequel les auteurs introduisent de la science fiction, de la magie, et de la divinité. Ces éléments, qui font également partie de cette série, viennent relever un petit peu l'épopée qui s'annoncait classique et amènent un peu d'originalité. Sur fond d'histoire des peuples d'Amérique du Sud, auxquels les scénaristes ont pensé en établissant ce scénario, on introduit des moyens de locomotion poétiques et futuristes, une architecture connue mais réutilisée... bref, une belle ingéniosité pour nous présenter le décor de cette grande aventure.

Ce tome ne présente ici que le début d'une aventure qui s'annonce palpitante, et intéressante et qui se permet même de renouveller certains aspects de la série.

13 5 2009
   

Et voilà, on entre enfin dans le grand, le beau, le puissant, et sans doute le plus réussi de la série, celui du pays Qâ, c'est le plus original, le mieux construit et le mieux imaginé de toute la série. Ce tome est quand même un peu en-dessous des autresz (les trois qui suivent) mais c'est tout à fait normal car c'est le premier du cycle, celui qui sert à poser les bases qui permettront ensuite de profiter du meilleur de la suite, j'ai donc quand même passé un excellent moment.
On retrouve tous les personnages du tome précédent, c'est à dire Thorgal, Aaricia (qui a une nouvelle coupe que je trouve absolument horrible), Jolan, Pied d'arbre et Tjall et bien sûr Kriss de Valnor, et ça donne un coktail éclatant, Jolan est enlevé par les hommes de Kriss pour obliger Thorgal à la suivre dans une mission très bien payée et donc, tout le monde va aller le sauver à bord d'une sorte de bateau volant voilà les bases, on entre ensuite dans le feu de l'action.
La deuxième partie nous conte l'histoire d'un peuple, celui des Chaams, c'est une sorte de peuple aborigène qui aurait un dieu aux pouvoirs effrayants, et il leur aurait fait faire des massacres, et un peuple rebelle (les Xinjins) offre une jolie récompense à qui les en débarrasera.
Ensuite, le bateau est attaqué et Thorgal, Aaricia, Tjall et Kriss sont seuls dans la jungle, quelques mystères se créent et ça commence à devenir passionant.
Le dessin est très réaliste, de nouveaux décors très bien réalisés, un vrai bonheur grâce aux magnifiques couleurs que l'auteur a enfin daigné m'offrir.

31 10 2007
   

Suite directe de l'album précédent, on retrouve dans ce tome tous les protagonistes, ou presque, qui ont fait son succès. Pied d'arbre, Tjall, et surtou Kriss de Valnor, dont on ne sait toujours pas dire si elle est simplement fourbe ou vraiment infâme. Le scénario nous débarasse rapidement de l'enfant et du vieillard, restent quatre aventuriers jeunes et vaillants, deux hommes et deux femmes, car sur ce coup-là, Aaricia est de la partie.

Un détail du scénario me semble stupide : comment se fait-il que pour aller chercher un aventurier sans scrupules, le premier régent d'une tribu d'Amérique du Sud ait eu besoin de remonter jusqu'en Norvège, où éventuellemnt en Allemagne, enfin bref, en Europe ? Soit dit en passant, Ogotaï est un sacré nageur, qui a fait naufrage en mer du nord pour nager jusqu'à une plage du pacifique ! Mais bon bref, c'est le scénario, on veut bien.

On peut croire ou non aux vaisseaux volants, technologie avancée ou pas, les dons de navigateurs aériens des Xinjins et des Chaams sont quand même assez impressionants, autre détail un peu anachronique de cette histoire. Mais malgré tout on se laisse prendre par cette histoire, même si c'est toujours la même sauce qui prend avec un minimum de changement des ingrédients. Thorgal est beau, bon, fort, généreux, c'est le plus beau, le plus fort, et en plus il est non-violent. Donc on l'oblige à se battre par tous les moyens, parce que le destin est cruel. C'est toujours pareil et ça ne change pas.

Les desssins de Rosinski sont arrivée à peu près au sommet , y'a plus rien à changer sauf les couleurs qui sont toujours aussi fades. Un petit rien , quelque chose qui fait que la neige est trop blanche, l'herbe trop verte, le ciel trop bleu. Mais on a finit par s'y habituer, on le remarque moins. On ne voit plus que les dessins, qui sont magnifiques, on a droit à une vignette de presqu'une page entière pour le village des Xinjins, par exemple.

Avec toutes ces critiques, pourquoi une aussi bonne note ? Parce que le scénario est magique, parce qu'Aaricia est formidable en aventurière, parce que Kriss est odieuse, parce que Tjall est faible, autant de sentiments et de caractères qui sont super bien représentés. On y croit, à ses entiments, on aime cette aventure, c'est de l'Indy remanié à la sauce Conan dans un univers de Western, bref, c'est prenant, captivant, génial.

Avec le pays Qâ commence un des cycles les plus fameux de la saga Thorgal que vous ne devez manquer sous aucun pretexte.

5 6 2006
   

Et hop c'est reparti pour un tour !
Pauvre thorgal qui une fois de plus voit sa famille menacée s'il refuse d'éxécuter les ordres du méchant ! Ca pourrait devenir lassant cette trame de base qui fait de Thorgal un héro franchement malchanceux !
Mais malgré tout, cet album est un petit bijou plein de surprises !
Tous les bons ingrédients sont là pour concocter une aventure haute en couleur qui n'est que le début du "cycle de Qâ".
Magie, séduction, pouvoirs, légendes, amour...

Le dessin de Rosinski ne change (progresse) plus depuis longtemps, mais on s'y est habitué et il participe aujourd'hui grandement à l'atmosphère de cette série. Le changer serait à mon avis un tord.

Un excellent album qui participe à la renommée de Thorgal.

9 7 2005
   

A la lecture de ce 10ème tome, on se dit que Van Hamme et Rosinski ont enfin trouvé l'équilibre et le bon ton de la série.

En effet, en jouant avec une palette de personnage plus importante avec notamment le retour de l'odieuse Kriss de Valnor (à qui on a envie de mettre une bonne petite fessée :$ ), Van hamme trouve l'équilibre parfait dans les dialogues et le rythme de la série (tous ces personnages nous offrant simultanément plusieurs lieux d'actions, ce qui n'était pas franchement le cas auparavant).

Et désormais, Rosinski maîtrise parfaitement les dessins de la série. Chapeau bas, d'autant que ce tome 10 comporte de nombreux personnages et décors différents qui auraient pu compliquer la tâche du dessinateur.

27 10 2004
   

Cela fait peu de temps que j'ai commencé la série et je sais déjà que je la lirais jusqu'au dernier tome.

Le scénario est bien construit l'action est tout de suite présente, l'enjeu est important c'est ce qui accroche le lecteur. De plus les auteurs savent rendre leurs personnages attachants ou détestable comme pour Kriss de Valnor. C'est une véritable peste, elle est espiègle et fourbe c'est un personnage clef dans l'oeuvre de thorgal elle remplie parfaitement son rôle.
Pour revenir au scénario nous sommes sans cesse surpris tout au long de l'oeuvre. Il y a toujours de nouveaux élèments qui apparaissent, il existe de l'intrigue.

Le dessin ne change pas vraiment. Je pense que Rosinski dessine d'une façon bien a lui cette oeuvre. Depuis le début il n'y a plus véritablement de changement. Le dessinateur a créé un univers propre à Thorgal et je pense qu'il ne faut rien changer à cela, car c'est cet ambiance et cet univers que l'on aime retrouver en ouvrant une oeuvre de Thorgal.

C'est un très bon tome mais il est vrai que j'ai été surprise en découvrant des dieux et un peu de magie dans ce 10 ème tome, mais bon pourquoi pas.

Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
Thorgal, tome 1 : La magicienne trahie 17 3.12
Thorgal, tome 2 : L'ïle des mers gelées 15 3.53
Thorgal, tome 3 : Les trois vieillards du pays d'Aran 12 3.71
Thorgal, tome 4 : La galère noire 11 3.91
Thorgal, tome 5 : Au-delà des ombres 12 4.42
Thorgal, tome 6 : La chute de Brek-Zarith 15 3.13
Thorgal, tome 7 : L'enfant des étoiles 12 3.21
Thorgal, tome 8 : Alinoë 12 3.67
Thorgal, tome 9 : Les archers 12 4.46
Thorgal, tome 10 : Le pays Qâ 11 4.09
Thorgal, tome 11 : Les yeux de Tanatloc 9 4.56
Thorgal, tome 12 : La cité du dieu perdu 8 4.63
Thorgal, tome 13 : Entre terre et lumière 7 3.50
Thorgal, tome 14 : Aaricia 7 3.29
Thorgal, tome 15 : Le maître des montagnes 11 3.36
Thorgal, tome 16 : Louve 9 3.61
Thorgal, tome 17 : La gardienne des clés 7 3.36
Thorgal, tome 18 : L'épée-soleil 7 3.36
Thorgal, tome 19 : La Forteresse invisible 4 4.00
Thorgal, tome 20 : La marque des bannis 6 3.83
Thorgal, tome 21 : La Couronne d'Ogotaï 7 3.07
Thorgal, tome 22 : Géants 5 2.90
Thorgal, tome 23 : La Cage 9 3.67
Thorgal, tome 24 : Arachnéa 6 2.83
Thorgal, tome 25 : Le Mal Bleu 8 3.94
Thorgal, tome 26 : Le royaume sous le sable 10 1.80
Thorgal, tome 27 : Le Barbare 6 3.42
Thorgal, tome 28 : Kriss de Valnor 8 3.56
Thorgal, tome 29 : Le Sacrifice 14 3.57
Thorgal, tome 30 : Moi, Jolan 10 3.75
Thorgal, tome 31 : Le bouclier de Thor 8 3.56
Thorgal, tome 32 : La Bataille d'Asgard 4 3.25
Thorgal, tome 33 : Le Bateau-Sabre 8 3.00
Thorgal, tome 34 : Kah-Aniel 4 2.50
Thorgal, tome 35 : Le feu écarlate 3 3.17
Thorgal, tome 36 : Aniel 1 3.50