46 341 Avis BD |20 081 Albums BD | 7 869 séries BD
Accueil
Tome 31 : Le bouclier de Thor
 

Thorgal, tome 31 : Le bouclier de Thor

 
 

Résumé

Thorgal, tome 31 : Le bouclier de ThorAfin d'acceder au résumé de Thorgal, tome 31 : Le bouclier de Thor, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Thorgal, tome 31 : Le bouclier de ThorNouveau tome et deuxième de cette histoire impliquant Jolan dans le vol du bouclier de Thor.
Ce deuxième album bénéficie encore de l'excellent travail de Rosinski au dessin et à la couleur.
La couleur directe est vraiment magnifique. Il me semble vraiment que depuis trois tomes, l'évolution de la qualité et de la précision du trait et de la mise en couleur, aussi infime soit-elle est pourtant bien présente.
La mise en page est toujours parfaitement gérée, les cadrages toujours excellents, les postures parfaitement gérées.
Bref, le dessin aide réellement à se plonger dans cette histoire.

Concernant le scénario, c'est toujours pas mal.
Pourtant, j'ai légèrement moins apprécié cet album. Moins de mystères, moins d'informations nous permettant d'espérer un futur scénario intéressant. Sente utilise ici les faits qu'il avait déjà posé.
Et même s'il nous en raconte un peu plus sur le passé de Manthor, il n'y a rien en fait que nous ne sachions complètement avant.
Ici, donc, plus place à l'action qu'aux révélations.
Malgré tout, j'ai encore lu cet album sans m'en rendre compte et la fin de l'album est arrivée étonnamment vite.
Dernière surprise, je pensais après l'album "le sacrifice" que Thorgal disparaitrait de la série. Il n'en est rien ! Et c'est surement pour ça que cet album fait encore partie de la série "Thorgal" ! ;)

Un bon moment de lecture pour tous les fans de Thorgal et de son fils !


Chronique rédigée par Chalybs le 08/12/2008
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de ChalybsReflet de l'avatar de Chalybs
Statistiques posteur :
  • 1026 (91,94 %)
  • 52 (4,66 %)
  • 38 (3,41 %)
  • Total : 1116 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 4,50 Dessin
 
Acheter neuf : 11,83 11,83 11,83
Acheter d'occasion : 6,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.56
Dépôt légal : Novembre 2008

Avis des lecteurs

8 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Thorgal, tome 31 : Le bouclier de Thor, lui attribuant une note moyenne de 3,56/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

21 8 2017
   

Encore une superbe couverture qui met en avant le jeune homme qu'est devenu Jolan. Normal puisque c'est surtout son aventure que raconte ce cycle commencé au tome 30 (voire déjà au 29). Ça n'empêche pas de nous faire suivre en parallèle Thorgal et surtout Aaricia qui est la plus impliquée dans la deuxième intrigue de cet album, autour des moines de la magie rouge et du petit Aniel, qui s'annonce passionnante.

Cette fois le dessin de Rosinsky est absolument sublime. Il a retrouvé la précision du trait qu'il marie parfaitement à ses superbes couleurs vives en application directe. Je crois qu'il n'avait jamais atteint un tel sommet. Étonnant quand on se souviens de la soudaine baisse de qualité de son travail, quelques albums avant celui-ci seulement.

L'aventure de Jolan est également fort agréable à suivre, même si certains pouvoirs de ses acolytes sont un peu "too much", même si l'intrusion et le vol dans Asgard semblent un peu faciles, même si c'est un trop énorme hasard qu'au moment où il fige le temps, chacun des autres était sur le point de mourir, et chacun à un endroit différent. On aime quand même parcequ'on kiffe ces petites poupées, parcequ'on constate qu'il peut jouer un vrai rôle de héros, en digne successeur de son père qu'il est, et surtout parcequ'on est impatient de connaître la mission que lui confiera Manthor et en quoi cela fera de lui un homme au destin exceptionnel.
Et cerise sur le gâteau, Thorgal repart à l'aventure à la fin ! Lui qui comptait vivre une vie de petit villageois bien tranquille, ça n'aura pas duré très longtemps. On croyait qu'il passait la main à son fils quand VanHamme a quitté l'aventure, et bien non ! Thorgal semble parti pour justifier que cette série continue de porter son nom.

2 11 2013
   

Relecture de ce tome pour l'occasion de la sortie qui s'annonce.

Cet album me plait bien même si j'ai encore quelques reproches à faire. Parlons d'abord de ce qui me botte le plus: le dessin. Je le trouve vraiment top dans ce tome, comme en plus j'ai lu pas mal de "spin off" entre temps, la comparaison est aisée, Rosinski fait de chaque case une œuvre d'art alors que ses substituts font du dessin, beau certes, mais du dessin quand même... Rosinski maitrise ici tout: les cadrages, les couleurs, le découpage. C'est vraiment top et je ne trouve strictement aucun défaut de ce côté là.

Pour le scénario, c'est assez différent. Sente nous sort du récit entièrement consacré à Jolan, qui commençait à être bien long surtout pour une série qui s'appelle Thorgal, ça frustre pas mal le fan du héros principal. Et puis Jolan n'a quand même pas la carrure de son papa. Bref, heureusement on sort de cette histoire et on en sort en beauté parce que ce récit autour du bouclier est plutôt captivant. Sente nous gratifie également d'une nouvelle énigme autour de l'enlèvement d'Aniel qui rend la fin de l'album assez addictif, surtout qu'on sent bien (surtout qu'en on a déjà lu la suite) qu'on va maintenant plus parler de Thorgal. Ouf...

Bref, je l'ai bien aimé celui-ci.

16 4 2013
   

Curieusement, je suis un peu déçu. Il est visible maintenant que Jolan ne prend pas la place de Thorgal dans la série, mais qu'il vit lui aussi des aventures. Et que donc, on va devoir se tartiner pendant un certain temps ce concept des aventures de Jolan coupées par un intermède pour raconter ce que fait Thorgal pendant ce temps-là, et puis au moment ou il se passe un truc important, paf ! on revient sur Jolan pour deux ou trois pages, et quand lui aussi arrive au point culminant du suspense, on retrouve Thorgal, qui, et ainsi de suite. Personnellement ça me nifle. Plus exactement, le scénario du père et celui du fils ne me tiennent pas suffisamment en haleine pour conserver à chaque fois mon impatience trois pages plus loin. Où on m'a raconté autre chose, en plus. Presque si je ne reviens pas en arrière pour me souvenir de ce qui se passait trois pages avant.

Autre chose, le scénario principal est l'histoire de Jolan, en principe, c'est comme ça qu'on nous l'a vendu. Et bien je trouve que c'est exactement pareil que le tome précédent. Et tout aussi creux. Les cinq ados doivent s'aider parfois, mais y'en a qu'un qui peut gagner, donc ils se tirent dans les pattes dès qu'il peuvent, sauf Jolan qui est sage, et en plus c'est lui qui gagne à la fin. Quand à Thorgal, je vois pas comment il peut se lancer à la poursuite des ravisseurs d'Aniel, le fils qu'il a eu avec Kriss de Valnor, ou alors c'est que la confrérie des sorciers de la magie rouge y met beaucoup de bonne volonté.

Et encore autre chose, j'ai l'impression qu'on nous raconte une troisième fois l'histoire du père de Kriss de Valnor, mais avec des add-on qui ne collent pas toujouirs très bien avec la version initiale, comme si il fallait rectifier le tir, parce que sinon ça ne colle plus avec la trame générale. Quand à la partie qui concerne Loki, elle me laisse dubitatif, parce que ça ne correspond pas avec ce que je crois connaître de la mythologie Nordique le concernant. Mais c'est vrai que déjà la vision qu'en on donné les Comics Américains brouille les pistes en mélangeant un peu tout.

Bon voilà, hormis le fait que l'histoire devient intéressante, parce qu'on sait maintenant que tout est combiné d'avance par Mantor qui projette rien de moins que d'envahir Asgard avec une armée de poupées de chiffons (oui, c'est aussi ridicule que tout le reste, mais ça, ça me fait rire), et que Jolan à piqué le bouclier de Thor, et que je me demande bien pourquoi, et que de toute façon je vais acheter le tome suivant parce que je vais pas laisser tomber la collection maintenant, je dirais que c'est pas l'album de Thorgal le plus génial que j'ai eu entre le main. Pas le pire, non plus ...

13 9 2010
   

Ce tome, tout comme les deux précédents, est toujours enthousiasmant par les dessins et les couleurs. J'apprécie vraiment ce style, qui dénote une grande maturité, et un grand talent. Encore une fois, c'est un album qui physiquement, présente plutôt bien.
Concernant l'histoire, le côté un peu "découverte" du tome précédent a disparu et on continue cette histoire d'heroic fantasy sans heurt majeur. L'ensemble est assez maîtrisé, même si j'ai l'impression que l'histoire n'avance pas beaucoup. C'est une deuxième épreuve, pour Jolan et ses compagnons, qui nous est présentée ici et, à part le moment intéressant où on découvre les dons de chacun, l'histoire manque de rythme et d'allant et on se traine un petit peu. Mais pour le reste, j'ai bien aimé cette nouvelle déclinaison du thème du temps (même s'il est peu crédible dans la mesure où les dieux sont intemporels), qui est un joli clin d'œil à Van Hamme, ce dernier ayant consacré nombre de tomes à triturer le concept du temps. J'ai également apprécié l'histoire qui se joue sur dans le monde réel, qui permet de recentrer Thorgal dans un récit dont il ne pourra être que moteur.

A bien y regarder, certains éléments appellent nombre de questions : comment Draye a-t-il pu rejoindre le château de Thor en une demi-journée alors qu'il faut plus de trois jours pour faire l'aller-retour (si c'était grâce à son talent, j'aurais aimé en être informé)? Pourquoi Mahana attendait-elle la "confession" d'Aaricia (j'ai l'impression que tout cela était par hasard)? Si on comprend d'où vient le don de Jolan (de ses ascendants venant des étoiles qui ont maîtrisé certaines ondes psychiques), on se demande bien d'où viennent ceux de ses acolytes, qui comme par hasard correspondent à ceux dont Manthor a besoin. Par ailleurs, j'ai un peu peur que Sente reconstruise ce que Van Hamme avait si élégamment détruit dans un tome précédent...

Bref, on retrouve ce souci de la continuité avec les aventures de Thorgal, qui est appréciable. On retrouve de belles couleurs et de jolis dessins qui font mon bonheur. Mais les aventures de Jolan empruntent un courant finalement très classique qui manque de piquant, et dont le rythme n'est pas suffisamment soutenu.

16 6 2009
   

Dans l'album précédent, je fus déçu par la couleur directe car sur certains passages c'était un peu flou et il manquait de précision dans les détails...
Mais sur cet album ci quelle progrès de Mr Rosinski!!! Nets et précis avec de belles couleurs.
Chapeau, maintenant la couleur directe est bien maitrisée...

Pour l'histoire: Jolan et ses 4 compagnons (si l'on puisse dire) doivent pénétrer sur Asgard pour dérober le bouclier de Thor...(accompagnés de guerriers de paille!!!)
Coté scénario, on ne s'ennuie pas du tout, l'action est cette fois ci mis en avant primant sur le suspense et les explications...Mr Sente est maintenant lui aussi a l'aise, laissant de beau présage pour la suite...
On peut prévoir aussi le retour de Thorgal (mis un peu sur la touche) aux coté de son fils...

Un album très appliqué avec des progrès que l'on espérait...

20 4 2009
   

Il est où “mon” Thorgal ?.. hein ?… hein ?… il est où ?…
Ben… je ne sais plus trop. Il est vrai que si l’on appelait cette « suite » ‘Les aventures de Jolan’, qui cela intéresserait-il ?…

Thorgal allait mourir… son fils Jolan a promis sa vie à Manthor pour sauver celle de son père… etc… etc… le cordon ombilical moral reliant père et fils n’est toujours pas coupé. Et le sera-t-il jamais ?…
Cette histoire en elle-même est bonne même s’il faut connaître nombre d’éléments antérieurs pour bien l’apprécier et, surtout, bien s’en imprégner.

Le dessin ?… ah, là, rien à redire, c’est encore tout bon. La façon de travailler en couleurs directes par Rosinski mérite une fois de plus le détour. Tout ça mêlé à un trait réaliste de très belle facture donne aux cases des ambiances, une véritable profondeur qui attirent l’œil.
Alors OUI pour le graphisme et la mise en couleurs.
Alors… "bof"… pour un scénario qui, s’il comporte un bonne dose d’action, m’a fait sentir comme un léger manque d’informations, de révélations éventuelles pour faire mieux apprécier cet opus.
Bien fait quand même.

14 12 2008
   

Faut il encore prendre la peine de suivre les aventures de Thorgal ? Si on a pu croire à un certain renouveau scénaristique il y a quelques années avec l'enchaînement convaincant Le Barbare/Kriss de Valnor, le soufflé était retombé bien vite avec Le Sacrifice, où la paresse de Van Hamme prenait le pas sur le dessin de Rosinsky revenu pourtant en grâce à la faveur de cet album. C'était là un triste constat: quand ce n'était pas l'un qui gâchait notre plaisir, c'est l'autre qui s'en chargeait...
Probablement conscients du mauvais tournant que prenait la série, Van Hamme a donc laissé la main et les mots à Sente.

Mais on ne peut pas dire que Moi, Jolan ait franchement répondu à toutes nos attentes concernant la "rupture tranquille" promise, pour reprendre une vilaine expression. Alors qu'en est il de ce Bouclier de Thor ?

Pour être franc, il est beaucoup plus enthousiasmant que son aîné, et ce pour deux raisons principales: la première, c'est que si le personnage de Jolan reste assez creux (qui ne fait "que" rester dans les traces de son père finalement), cela permet à Sente, qui accepte ce deuil précoce de perso, de revenir subtilement à ce qui nous intéresse vraiment, à savoir le devenir de Thorgal et de sa famille.
La seconde raison, c'est que le format un album/une aventure, qui a fait la splendeur de la série (pré La Marque des Bannis) mais aussi sa décadence (post La Couronne d'Ogotaï) semble avoir été définitivement abandonné au profit d'un récit se développant sur plusieurs tomes.

Et là, franchement, on est vraiment impatients de connaître la suite des événements, donc le contrat est relativement rempli. Allez on y croit, Thorgal n'est pas mort !

Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
Thorgal, tome 1 : La magicienne trahie 17 3.12
Thorgal, tome 2 : L'ïle des mers gelées 15 3.53
Thorgal, tome 3 : Les trois vieillards du pays d'Aran 12 3.71
Thorgal, tome 4 : La galère noire 11 3.91
Thorgal, tome 5 : Au-delà des ombres 12 4.42
Thorgal, tome 6 : La chute de Brek-Zarith 15 3.13
Thorgal, tome 7 : L'enfant des étoiles 12 3.21
Thorgal, tome 8 : Alinoë 12 3.67
Thorgal, tome 9 : Les archers 12 4.46
Thorgal, tome 10 : Le pays Qâ 11 4.09
Thorgal, tome 11 : Les yeux de Tanatloc 9 4.56
Thorgal, tome 12 : La cité du dieu perdu 8 4.63
Thorgal, tome 13 : Entre terre et lumière 7 3.50
Thorgal, tome 14 : Aaricia 7 3.29
Thorgal, tome 15 : Le maître des montagnes 11 3.36
Thorgal, tome 16 : Louve 9 3.61
Thorgal, tome 17 : La gardienne des clés 7 3.36
Thorgal, tome 18 : L'épée-soleil 7 3.36
Thorgal, tome 19 : La Forteresse invisible 4 4.00
Thorgal, tome 20 : La marque des bannis 6 3.83
Thorgal, tome 21 : La Couronne d'Ogotaï 7 3.07
Thorgal, tome 22 : Géants 5 2.90
Thorgal, tome 23 : La Cage 9 3.67
Thorgal, tome 24 : Arachnéa 6 2.83
Thorgal, tome 25 : Le Mal Bleu 8 3.94
Thorgal, tome 26 : Le royaume sous le sable 10 1.80
Thorgal, tome 27 : Le Barbare 6 3.42
Thorgal, tome 28 : Kriss de Valnor 8 3.56
Thorgal, tome 29 : Le Sacrifice 14 3.57
Thorgal, tome 30 : Moi, Jolan 10 3.75
Thorgal, tome 31 : Le bouclier de Thor 8 3.56
Thorgal, tome 32 : La Bataille d'Asgard 4 3.25
Thorgal, tome 33 : Le Bateau-Sabre 8 3.00
Thorgal, tome 34 : Kah-Aniel 4 2.50
Thorgal, tome 35 : Le feu écarlate 3 3.17
Thorgal, tome 36 : Aniel 1 3.50