45 112 Avis BD |19 442 Albums BD | 7 703 séries BD
Accueil
Tome 17 : La gardienne des clés
 

Thorgal, tome 17 : La gardienne des clés

 
 

Résumé

Thorgal, tome 17 : La gardienne des clésAfin d'acceder au résumé de Thorgal, tome 17 : La gardienne des clés, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Thorgal, tome 17 : La gardienne des clésTout le monde est d'accord pour dire que la série connaît des hauts et des bas, mais nous sommes ici en présence d'un album que j'apprécie beaucoup et que je relis toujours avec plaisir.

Le scénario bien inspiré met en scène des personnages apparus dans des albums précédents, nous montrant la bêtise et la méchanceté profonde de Volsung (comme s'il était encore nécessaire de le faire ;o), le caractère plutôt prononcé d'Aaricia, faisant face à Volsung qui a pris les traits de Thorgal.

Le graphisme est excellent et l'on peut se dire que c'est du grand "Thorgal".


Chronique rédigée par badplayer le 16/08/2002
 
 
Avis de :Une excellente BD ! Note de l'album : 4,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de badplayerReflet de l'avatar de badplayer
Statistiques posteur :
  • 17 (100,00 %)
  • Total : 17 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 11,40 11,40 11,40
Acheter d'occasion : 7,17
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.36
Dépôt légal : Juin 1991

Avis des lecteurs

7 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Thorgal, tome 17 : La gardienne des clés, lui attribuant une note moyenne de 3,36/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

28 7 2017
   

Après une aventure presque sans aucune touche de fantastique, voilà Thorgal plongé dedans jusqu'au cou ! À part "Au delà des ombres" et les deux recueils d'histoires courtes (tomes 7 et 14), Thorgal n'avait jamais vécu une aventure aussi fantasmagorique.
On a le plaisir de retrouver l'envoûtante gardienne des clés, le lutin Tshasi et la surprise de revoir l'ignoble Volsung que l'on croyait définitivement perdu depuis "Les 3 vieillards...". Jusque là c'était assez rare qu'un tel personnage soit réutilisé. Ça change cest bien. Cela dit, ce dernier n'étant pas du tout viking, je trouve inexplicable qu'il connaîsse si bien leurs coutumes.
C'est encore une bonne aventure bien que je préfère celles où le bestiaire fantastique et les interventions divines, soient plus discrets, voire absents. La science fiction (tout ce qui touche à l'origine stellaire de Thorgal ) me gêne moins.
Je pense que l'intro aurait eu plus d'impact en commençant par la page 8. Ça aurait ajouté un mystère qui aurait été révélé en insérant les 1ères pages plus loin dans le scénario. Mais bon, c'est quand même bien comme ça.
Mais le gros événement de cet album c'est à la fin. Quand Thorgal decide de quitter Aaricia et Jolan pour les protéger ! Pour une fois que les événements ne les y obligent pas c'est lui qui part de lui même !
Sacré Thorgal ! T'es fort quand même ! La grande aventure, c'est ça qui te plait malgré que tu t'évertue à répéter le contraire. Et tu t'aperçois que tu tombes toutes les femmes que tu croises (la gardienne, Kriss de Valnor, Shaniah (T5), Vlana (T15)...). Alors tu préfère te barrer pour vivre ça à fond. Allez avoue...
Trêve de plaisanterie, derrière cette magnifique couverture se cache encore un bon album qui en plus fait un peu avancer la trame générale puisqu'il part à la fin.
Et j'ai pas parlé du dessin et des couleurs : parfaits !!

12 3 2013
   

Un "Thorgal" bien moyen, qui sent le réchauffé.

Réutiliser le personnage de la gardienne des clés n'est pas en soi une mauvaise idée. Après tout, elle est déjà apparue dans plusieurs albums et a eu de l'importance dans la destinée de Thorgal. En revanche, voir réapparaître Volsung de Nichor est déjà plus surprenant, on ne peut pas dire qu'il ait été particulièrement marquant et on commence à se dire que Van Hamme se laisse un peu aller à une certaine paresse. Quand on revoit Nidhogg et Tjahzi, on comprend définitivement qu'on va lire un album de transition. Un peu comme dans ces séries où on retrouve le gentil héros face à un vieux méchant d'il y a quatorze albums qui fait un petit tour et qui s'en va...

Pour peu qu'on ait déjà pas plus accroché que cela à "L'enfant des étoiles", on ne se réjouit guère de se voir servir un plat qu'on a le sentiment d'avoir déjà goûté. L'ensemble du scénario a un côté old fashioned, et alors que ce tome 17 est sorti dans les années 1990, il paraît plus daté que beaucoup des "Thorgal" parus auparavant. On n'accroche jamais véritablement à cette histoire qui manque de rythme et d'intensité, malgré un dessin de Rosinski qui ne démérite pas.

La fin de l'histoire elle-même paraît quelque peu parachutée, avec une décision radicale que le scénario ne prépare pas franchement. Elle aura de l'importance pour la saga de Thorgal, mais "La gardienne des clés" est décidément trop moyen pour faire partie des titres mémorables de cette série-phare de la bande dessinée d'aventures.

25 8 2010
   

Album très difficile à noter. D'un côté, j'ai bien aimé ce retour vers la gardienne des clés, vers ces mondes parallèles, qui représentent l'un des thèmes abordés en fil rouge au cours de cette série. Il était assez intéressant de noter cette petite touche à peine érotique dans les attitudes ou dans les propos, subtilement mise en image. Il était assez sympathique de renouer connaissance avec Tjazhi le nain, personnage sympathique d'un tome précédent. Il était agréable de découvrir un dessin globalement réussi, avec notamment les transformations du visage de Nidhog. Enfin, les révélations finales sur les choix de Thorgal sont assez prometteuses. Au passage, après avoir vécu un grand cycle de science fiction, et des tomes qui jouaient avec le fantastique ou l'aventure pure et dure, on sent que la série s'oriente désormais vers une direction plus mythologique (ou plutôt, renoue avec ce thème)...

Mais sur le scénario en lui-même, j'ai été un peu déçu : tout arrive un peu sans véritable préparation. Ainsi, on ne connaîtra pas vraiment les motivations initiales de Nidhog. De même certains passages paraissent faciles, comme la récupération de la fameuse ceinture par Jolan. Par ailleurs, certains passages sont un peu "gros" comme celui de la toute-puissance de l'imposteur au sein du village Viking. J'ai trouvé que les enchainements étaient peu soignés. Ainsi, il est quand même sacrément étrange que Thorgal se retrouve pile poil à l'emplacement d'une "porte" en début d'album. Enfin, si j'apprécie ce retour dans le deuxième monde, je ne peux m'empêcher de remarquer cette couleur orange étrange. Même si la couleur est plus nuancée que précédemment, j'ai trouvé que ces pages n'étaient pas les plus belles de l'album.

En bref, il y a de très bonnes idées dans cet album, et le scénario permet véritablement d'inscrire ce tome dans la continuité de la série (ce qui n'était pas forcément le cas précédemment) en reprenant des personnages ou des situations antérieurs. Mais le scénario ne brille pas par son originalité et peut parfois paraître maladroit. Toutefois, l'ouverture que propose Thorgal en fin d'album ne peut que nous intriguer et relancer notre intérêt pour la série.

19 5 2009
   

Tome assez spécial que celui-là, et pour cette fois, je retombe de plein pied dans l'héroïque fantaisy, les dieux, les mondes originaux, et ce n'est pas pour me déplaire car en plus on a le retour d'un personnage que je trouvais très bien fait : Volsung de Nichor (quel nom !)... ça promet !
Van Hamme applique encore une fois ses recettes (citées dans l'avis du tome précedent), elles fonctionnent bien car elles permettent une grande richesse d'aventures mais on sent de plus en plus un systématisme qui ronge petit à petit toute l'originalité de cette excellente série.
Pour le coup le lecteur n'est quand même pas trop déçu car il retrouve à la fois du merveilleux, du drame, de l'amour, tout ce qui fait de Thorgal une série très agréable a lire. Mais ca s'essoufle imperceptiblement, Rosinski va de plus en plus vite (il assurait une autre série en plus) et ca se voit, du coup Thorgal, qui est encore palpitant à lire, prend un petit coup de fatigue ! Une série à savourer donc mais avec un tout petit bémol.
Le dessin est beau, réaliste et les couleurs sont vraiment super bien choisies pour les mondes, la végétation, c'en est impressionant !

3 11 2007
   

J'avoue que la gardienne des clés est un de mes albums préférés. Comme ça, sans raison, uniquement par son coté héroïc Fantasy, monde parallèle, panthéon Nordique, tout un ensemble que j'apprécie énormément. En fait cet album pourrait être une suite du tome 3 de la série "Les trois vieillards du pays d'Aran", et si ce n'est une petite explication sur le retour de Thorgal et les siens au village d'Aaricia, les deux tomes pourraient se lire à la suite.

Il y a peut-être aussi la plastique de la gardienne des clés qui est pour quelque chose dans mon attrait pour cet album. Une femme nue vêtue de sa seule chevelure (et la ceinture, c'est vrai) a un look super sexy qui ne peut laisser personne indifférent. Son entrevue avec Thorgal qui arrive presque nu lui aussi, leur dialogue à 2cm l'un de l'autre, les mains sérrés, les étreintes à peine esquissées, les auteurs font ici une petite excursion dans le charme, et nous le sommes, charmés.

Thorgal arrive dans le deuxième monde presque nu parce qu'il est mort pour la deuxième fois, la première remontant à son enfance, lors de son premier affrontement avec Nidhogg, dans l'album "L'enfant des étoiles". La boucle est donc bouclée. On retrouve avec plaisir Tjahzi, le Nain, et l'infâme Volsung de Nichor. Il ne manque que Karshan d'Urizen, mais peut-être fera t-il l'objet d'une autre histoire (NB : on sait aujourd'hui que non).

Et puis il y a la terrible décision que va prendre Thorgal, irrévocable, et surtout désastreuse. C'est à la fin de ce tome que prend naissance un tout nouveau cycle, que l'on pourrait appeler cycle de Shangaï-sans-merci, qui va durer 6 tomes (jusqu'à l'Album "La cage") et qui laissera de profondes séquelles dans la vie des protagonistes. Décision terrible, donc, peut-être pas très logique, Thorgal en parlera lui même comme "d'une erreur", mais qui ferme une époque de la vie de Thorgal comme les pages d'un livre.

Enfin les dessins, toujours superbes, et les couleurs, qui sont remontées au plus haut niveau depuis le tome 15 avec l'arrivée de Graza, font de cet album un ouvrage vraiment indispensable de la série Thorgal. Ne le lisez pas comme un One-shot, il prend ses racines dans de nombreux tomes précédents, ce serait dommage. Encore une fois, Van Hamme et Rosinski montrent qu'ils ne sont jamais à court d'idées pour relancer le suspense dans cette série. Un excelent Thorgal.

18 8 2002
   

La gardienne des clés ou comment faire une histoire sans se fouler ! Van Hamme devait être peu inspiré et a décidé de prendre des personnages des albums d'avant, qu'il fait apparaître comme ça sans lien logique, on mélange le tout et hop une histoire ! C'est vraiment dommage car si l'histoire de fond n'est pas si mauvaise que ça, on sent dans ce tome du pur recyclage ! Pour masquer ceci, l'histoire va à toute vitesse mais il n'y a pas de fond, les personnages ne sont pas détaillés, ils défilent pour aboutir à une fin "happy end" vraiment risible. Dans Thorgal, y'a du bon et du mauvais et là on est peut être pas au plus bas mais c'est pas très loin ! Heureusement que les dessins sont pas trop mal, ça rattrape un peu le tout.

Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
Thorgal, tome 1 : La magicienne trahie 17 3.12
Thorgal, tome 2 : L'ïle des mers gelées 15 3.53
Thorgal, tome 3 : Les trois vieillards du pays d'Aran 12 3.71
Thorgal, tome 4 : La galère noire 11 3.91
Thorgal, tome 5 : Au-delà des ombres 12 4.42
Thorgal, tome 6 : La chute de Brek-Zarith 15 3.13
Thorgal, tome 7 : L'enfant des étoiles 12 3.21
Thorgal, tome 8 : Alinoë 12 3.67
Thorgal, tome 9 : Les archers 12 4.46
Thorgal, tome 10 : Le pays Qâ 11 4.09
Thorgal, tome 11 : Les yeux de Tanatloc 9 4.56
Thorgal, tome 12 : La cité du dieu perdu 8 4.63
Thorgal, tome 13 : Entre terre et lumière 7 3.50
Thorgal, tome 14 : Aaricia 7 3.29
Thorgal, tome 15 : Le maître des montagnes 11 3.36
Thorgal, tome 16 : Louve 9 3.61
Thorgal, tome 17 : La gardienne des clés 7 3.36
Thorgal, tome 18 : L'épée-soleil 7 3.36
Thorgal, tome 19 : La Forteresse invisible 4 4.00
Thorgal, tome 20 : La marque des bannis 6 3.83
Thorgal, tome 21 : La Couronne d'Ogotaï 7 3.07
Thorgal, tome 22 : Géants 5 2.90
Thorgal, tome 23 : La Cage 9 3.67
Thorgal, tome 24 : Arachnéa 6 2.83
Thorgal, tome 25 : Le Mal Bleu 8 3.94
Thorgal, tome 26 : Le royaume sous le sable 10 1.80
Thorgal, tome 27 : Le Barbare 5 3.50
Thorgal, tome 28 : Kriss de Valnor 7 3.57
Thorgal, tome 29 : Le Sacrifice 13 3.62
Thorgal, tome 30 : Moi, Jolan 10 3.75
Thorgal, tome 31 : Le bouclier de Thor 8 3.56
Thorgal, tome 32 : La Bataille d'Asgard 4 3.25
Thorgal, tome 33 : Le Bateau-Sabre 8 3.00
Thorgal, tome 34 : Kah-Aniel 4 2.50
Thorgal, tome 35 : Le feu écarlate 3 3.17