45 130 Avis BD |19 449 Albums BD | 7 704 séries BD
Accueil
Tome 19 : La Forteresse invisible
 

Thorgal, tome 19 : La Forteresse invisible

 
 

Résumé

Thorgal, tome 19 : La Forteresse invisibleAfin d'acceder au résumé de Thorgal, tome 19 : La Forteresse invisible, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Thorgal, tome 19 : La Forteresse invisibleCe dix-neuvième tome de l'interminable saga de Thorgal inaugurait un nouveau cycle. Il paraissait être à la fois un album de transition mais également un très bon récapitulatif.

Avant d'effacer sa mémoire et de se faire oublier des Dieux, Thorgal revoit toute sa vie passer devant lui et il retrouve tous ces personnages qu'il a rencontrés au cours de ses aventures. Tout cela est assez admirablement mis en scène et, je me souviens très bien qu'à la lecture de cet album et de sa fin, machiavélique (arg, cette Kriss de Valnor!), je me disais : "Ca y est, la série est repartie pour de bon!".

Malheureusement, je sais aujourd'hui qu'il n'en est rien, les albums qui ont suivis n'ont pas retrouvés cet élan et cette qualité...

Dommage, mais que cela ne vous empêche pas de lire cet album, de qualité, et, qui sait, de peut-être arrêter la série à celui-là.


Chronique rédigée par ArzaK le 23/08/2002
 
 
Statistiques posteur :
  • 100 (93,46 %)
  • 2 (1,87 %)
  • 5 (4,67 %)
  • Total : 107 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 11,40 11,40 11,40
Acheter d'occasion : 7,85
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.00
Dépôt légal : Novembre 1993

Avis des lecteurs

4 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Thorgal, tome 19 : La Forteresse invisible, lui attribuant une note moyenne de 4,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

2 8 2017
   

Voilà donc notre Thorgal embarqué depuis le tome précédent, dans l'aventure errante en compagnie de la belle mais dangereuse Kriss de Valnor.
Et voilà que monsieur change d'avis ! Il veut retourner près des siens ! Il sait pas ce qu'il veut ce héros.
Mais une vieille femme providentielle et un rien surnaturelle va lui donner l'occasion de se faire oublier des dieux qui s'acharnent sur lui. Les scènes de ce personnage sont parfaites, ses apparitions, son discours, intriguant, légèrement inquiétant...
Ça donne une aventure un peu en dessous de la précédente quand même . C'est l'épreuve "surnaturelle" que j'ai moins aimé. Qui s'annonce titanesque, presque irréalisable, et qui finalement se traverse plutôt aisément. Toute la 1ere partie me plait beaucoup plus.
Quelques incohérences, comment Kriss retrouve Thorgal à la fin ? Indemne alors qu'elle a quand même prit une flèche pleine poitrine ! À moins qu'elle ne l'ai jamais suivi "De l'Autre Côté" et que ce ne soit qu'une autre illusion du héros. Mais il aurait fallut l'expliquer un peu.
Le point important de l'album c'est le résultat : Thorgal a fait "Reset" de sa mémoire. Quelle aubaine pour Kriss qui sait tirer parti de la situation, elle qui rêve de partager ses aventures avec son beau héros qui la repoussait constamment.
C'est donc une aventure qui introduit solidement la suite de ce cycle : Shaïgan sans merci.
On peut aussi dire que c'est l'album où Thorgal commence à se confronter directement aux dieux. Il y avait eu le passage au royaume des morts du tome 5 mais sinon, c'était plutôt : soit de faux dieux (peuple des étoiles), soit un "Bestiaire" issu des contes et légendes, mais pas spécialement "divin".
Le dessin réaliste de Rosinsky et la colorisation sont excellents. Il est au sommet de son art. Pour moi, à ce stade, la série a encore toute sa force et a encore des choses à dire.

28 8 2010
   

On sentait bien que dans les tomes précédents, les auteurs cherchaient à donner une nouvelle impulsion à cette série. Ils réutilisaient alors des concepts et des idées des tomes précédents. Pour sortir de cette spirale, qui avait pour conséquence de livrer des albums honnêtes mais pas transcendants, les auteurs ont fait avec ce tome des choix risqués, mais qui permettent d'insuffler dans cette série un souffle de renouveau et d'originalité. J'ai apprécié cette prise de risque, j'ai apprécié ce tournant décisif.

Si le début de l'album reste très classique, la seconde partie, en revanche, décoiffe sacrément. Plus difficile d'accès, on suit Thorgal dans un parcours initiatique inversé, dont le but n'est pas d'apprendre davantage sur soi-même, mais bien d'oublier. Cette idée est assez novatrice et présentée avec talent. C'est très abstrait, et terriblement machiavélique, notamment dans les dernières vignettes. Thorgal avait quitté les siens pour tenir éloignés de sa familles les dieux qui semblaient lui en vouloir. Dans ce tome, on se rend compte que Thorgal s'est éloigné tellement qu'il lui sera bien compliqué de revenir vers les siens. Symbolisme, action, ésotérisme : cet album est bien construit dans sa seconde partie, qui fait que Thorgal n'est plus simplement un héros de BD, c'est un héros mythologique, qui s'inscrit dans la grande tradition des héros perdus, tels Ulysse ou Jason...

Le dessin également gagne en originalité, avec ces personnages qui évoluent dans un décor non finalisé, sans fonds ou à peine esquissé.

J'ai aimé cette tournure des événements qui, outre une grande intelligence, révèle également une prise de risques, qu'il convient de saluer.

4 11 2007
   

Enfin, pour ce tome 19, on a doit à un scénario un peu plus original que d'habitude. Il faut dire que les deux ou trois derniers tomes ne nous avaient pas beaucoup gâtés. Il n'y a pas de mystère, les histoires de Thorgal doivent se passer au contact des Dieux. N'est-il pas Aegirson, le fils d'Aegir, dieu Scandinave des mers et des tempêtes ? Ce serait un peu comme Neptune, en fait. Bref, revoilà Thorgal face à son destin, destin maudit par les Dieux, Dieux dont il va essayer une fois de plus de déjouer les plans.

Cette forteresse invisible nous offre l'occasion de revivre un peu, au travers des personnages qu'il a rencontré, presque toutes les aventures de Thorgal. Sur ce concept un peu facile, qui pourrait sentir le réchauffé, Van Hamme et Rosinsky savent nous intéresser de bout en bout, et, au lieu de nous servir du vieux pour faire du neuf, nous entraînent dans le tourbillon des souvenirs de cette saga qui perdure depuis bientôt vingt volumes. Intelligemment, aucun rappel, aucune astérisque ne vient nous dire "voir album tel ou tel". C'est à nous de chercher, de nous souvenir, de replonger dans notre collection si l'envie nous en prend. Mais ce n'est pas obligatoire.

Ce qui donne quand même à réflexion, c'est la façon dont Thorgal retrouve ces personnages du passé. Tantôt assis sur une grande table, comme un tribunal (ce qui lui donne un sentiment de culpabilité), tantôt amassés sur un radeau au gré des courants (ce qui donne l'aspect inéluctable du destin), tantôt en face à face, en duel, pour des raisons opposées. Leif, son père qui est mort trop tôt, Tjall, qui l'a trahi, enfin toute une palette de sentiments qui meurent aussi vite qu'ils sont nés, puisque le but c'est d'oublier.

Reste un adversaire formidable à affronter, le pire ennemi de Thorgal : Thorgal lui-même.

Autour de cette histoire dramatique pour Thorgal, qui, non content d'avoir abandonné les siens, renie maintenant son passé, Kriss de Valnor, telle une araignée, tisse sa toile de maléfices, enfonce un peu plus Thorgal dans son errance, et sait tirer parti au bon moment du cadeau que lui fait le destin. C'est un peu ça la morale de l'histoire, rien ne sert de courir, il faut savoir prendre la bonne décision au bon moment. Et Kriss de Valnor le fait, plongeant ainsi Thorgal dans une aventure des plus sombres, causant également la ruine et la honte de sa propre famille, ainsi que nous le verrons dans la suite de l'histoire.

En résumé, le scénario est extraordinairement novateur, intelligent, dans la mesure ou il exploite à fond le coté fiction-fantasy de Thorgal. C'est son meilleur atout.

Les dessins sont une fois de plus splendides, les couleurs, surtout dans le blanc, étonnantes. On notera au passage que Rosinski éprouve le besoin de nous montrer Kriss de Valnor nue, sans artifices de main ou de décor qui cachent au bon moment les parties intimes. C'est un choix, on appréciera. Est-ce pour nous dire que Kriss de Valnor est aussi une femme ? On le savait, non ? Bon, c'est pour le cas ou on aurait oublié. Et puis c'est bon pour les ventes.

Somme toute, un très bon Thorgal, qui nous fait entrer de plein pied (par le dénouement) dans le cycle de Shaïgan-sans-merci. Indispensable à la série.

Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
Thorgal, tome 1 : La magicienne trahie 17 3.12
Thorgal, tome 2 : L'ïle des mers gelées 15 3.53
Thorgal, tome 3 : Les trois vieillards du pays d'Aran 12 3.71
Thorgal, tome 4 : La galère noire 11 3.91
Thorgal, tome 5 : Au-delà des ombres 12 4.42
Thorgal, tome 6 : La chute de Brek-Zarith 15 3.13
Thorgal, tome 7 : L'enfant des étoiles 12 3.21
Thorgal, tome 8 : Alinoë 12 3.67
Thorgal, tome 9 : Les archers 12 4.46
Thorgal, tome 10 : Le pays Qâ 11 4.09
Thorgal, tome 11 : Les yeux de Tanatloc 9 4.56
Thorgal, tome 12 : La cité du dieu perdu 8 4.63
Thorgal, tome 13 : Entre terre et lumière 7 3.50
Thorgal, tome 14 : Aaricia 7 3.29
Thorgal, tome 15 : Le maître des montagnes 11 3.36
Thorgal, tome 16 : Louve 9 3.61
Thorgal, tome 17 : La gardienne des clés 7 3.36
Thorgal, tome 18 : L'épée-soleil 7 3.36
Thorgal, tome 19 : La Forteresse invisible 4 4.00
Thorgal, tome 20 : La marque des bannis 6 3.83
Thorgal, tome 21 : La Couronne d'Ogotaï 7 3.07
Thorgal, tome 22 : Géants 5 2.90
Thorgal, tome 23 : La Cage 9 3.67
Thorgal, tome 24 : Arachnéa 6 2.83
Thorgal, tome 25 : Le Mal Bleu 8 3.94
Thorgal, tome 26 : Le royaume sous le sable 10 1.80
Thorgal, tome 27 : Le Barbare 5 3.50
Thorgal, tome 28 : Kriss de Valnor 7 3.57
Thorgal, tome 29 : Le Sacrifice 13 3.62
Thorgal, tome 30 : Moi, Jolan 10 3.75
Thorgal, tome 31 : Le bouclier de Thor 8 3.56
Thorgal, tome 32 : La Bataille d'Asgard 4 3.25
Thorgal, tome 33 : Le Bateau-Sabre 8 3.00
Thorgal, tome 34 : Kah-Aniel 4 2.50
Thorgal, tome 35 : Le feu écarlate 3 3.17