40 789 Avis BD |17 300 Albums BD | 6 975 séries BD
Accueil
Tome 6 : Un passager porté disparu
 

Théodore Poussin, tome 6 : Un passager porté disparu

 
 

Résumé

Théodore Poussin, tome 6 : Un passager porté disparuAfin d'acceder au résumé de Théodore Poussin, tome 6 : Un passager porté disparu, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Théodore Poussin, tome 6 : Un passager porté disparuUne entrée en matière très réussie et amusante à bord du paquebot.
Puis c'est le retour surprise de Théodore à Dunkerque, où on l'avait déjà "enterré". Un dunkerque hivernal bien rendu, et surtout une ambiance générale très mélancolique, parfaitement réussie. Mélancolie dûe a quoi ? le paysage, la saison, ou est-ce l'état d'esprit de Théodore? C'est fait pour qu'on se pose la question, et on se la pose! Alors si c'est Théo, qu'est-ce qu'il a ? Il vient de rentrer chez lui, but qu'il s'est acharné à atteindre pendant 5 albums, et à peine arrivé, regretterait-il déjà ses aventures exotiques? Ou bien il cherche quelquechose? Une réponse ou une confirmation qu'il semble redouter. Qu'a-t-il appris?
Vous l'avez compris, c'est plus un album d'atmosphère que d'aventures mouvementées. Mais on se prend vite à cette ambiance un peu lourde de non-dits dans les relations de Théo avec sa famille et ses amis. On perçoit bien qu'il ne se comporte pas comme avant avec eux, même si l'on n'a jamais vu cet "avant", et on veut savoir pourquoi !
Je trouve donc cet album très réussi, même si j'ai une préférence pour la grande aventure. Mais il boucle très bien la série d'aventures de ces 6 premiers albums.


Chronique rédigée par kklodd le 26/11/2007
 
 
Statistiques posteur :
  • 905 (94,96 %)
  • 34 (3,57 %)
  • 14 (1,47 %)
  • Total : 953 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter d'occasion : 4,37 4,89
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Avril 1992

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Théodore Poussin, tome 6 : Un passager porté disparu, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

31 7 2013
   

J'ai eu du mal à rentrer dans cet album... J'ai mis plusieurs pages pour ceci, et encore, je n'ai pas réussi à accrocher jusqu'au bout. Et il faut dire aussi que cette BD est assez particulière, elle est assez à part dans la série.

En effet, on quitte les lourds et étouffants paysages de l'Asie du Sud Est pour retrouver un vieux Dunkerque en hiver, le contraste aurait pu être surprenant, mais finalement ce paysages convient bien à la série et ça correspond bien à l'espèce de dualité qui définit Théodore Poussin.

Si encore une fois le dessin est vraiment très bien réalisé, c'est vraiment les différentes révélations sur le contexte familial de Théodore et qui nous dévoile des clés de compréhension sur les 5 premiers tomes qui m'ont un poil gêné. Si rien n'est clairement mauvais dans cet album, je pense que j'aurai préféré garder le mystère, ne serait-ce que sur Mr. Novembre car l'explication de Le Gall me parait un poil fade.

Un album à demie teinte, de transition, pas franchement mauvais, mais pas exceptionnel.

25 2 2010
   

Ce retour à Dunkerque est marqué par la mélancolie du voyageur qui retrouve son passé, sa routine et n’a qu’une idée en tête : repartir. On sent un Théodore heureux de revoir ses proches, à la fois fier mais relativement détaché de l’accueil qui lui est réservé, et surtout perturbé par les doutes qui l’habitent au sujet de sa famille. D’autant que les fracassantes révélations qui seront faites confirmeront le bien-fondé de ses soupçons.
Cet album est surtout intéressant par le fait qu’il boucle bien un cycle. Il lève le voile sur certains mystères (je n’en dirai pas d’avantage ici) et aussi sur le rôle joué par Novembre. J’en attendais cependant un petit peu plus ! Même si je m’interroge rétrospectivement sur l’intérêt des détours empruntés par cette aventure pour s’achever ainsi, je ne suis pas déçu par le dénouement de ce cycle.
Ce tome est également déroutant dans un certain sens puisque cette série, présentée comme une série d’aventure, prend une tournure beaucoup plus psychologique, s’éloignant ainsi des parallèles qui avaient été évoqués avec Tintin.
Un bon moment de lecture néanmoins.