46 548 Avis BD |20 184 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 1 : The Nam
 

The nam, tome 1 : The Nam

 
 

Résumé

The nam, tome 1 : The NamAfin d'acceder au résumé de The nam, tome 1 : The Nam, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de The nam, tome 1 : The NamCet album, disons-le d'emblée, présente deux défauts majeurs pour qui s'y intéresse au XXIe siècle. D'une part, l'album est épuisé depuis belle lurette et on ne peut espérer le dénicher que par chance ou par hasard. D'autre part, ce qui aurait dû être le premier tome d'une série n'a jamais connu de suite parue : le récit est donc inachevé.

C'est dommage car l'album a des qualités. Passée une introduction trop rapide (on aurait aimé que le personnage principal ne soit pas si vite parachuté sur le théâtre des opérations, ce qui lui aurait donné de l'épaisseur), on s'immerge dans le vécu des soldats américains et on s'attache aux personnages. Les lecteurs ne découvrant pas le sujet ne seront pas franchement surpris : il y a du "Platoon", du "Full Metal Jacket", du "Apocalypse Now" dans les événements relatés par Doug Murray. Mais "The nam" est la première bande dessinée qui a cherché à montrer le quotidien des GI's : il faut lui reconnaître ce caractère pionnier, même si "Cat Shit One" peut paraître plus réussi.

Le récit manque évidemment d'ampleur et il est dommage que la suite ne soit jamais parue. Graphiquement, c'est efficace sans être révolutionnaire. Michael Golden (lire aussi "Bucky" du même auteur, dans un genre radicalement différent) parvient à recréer l'atmosphère si particulière de la guerre qui a traumatisé les Américains.

Album intéressant, mais encore une fois, qui a tourné court... on peut le recommander aux bédéphiles intéressés par ce sujet que la BD a finalement peu creusé.


Chronique rédigée par Jean Loup le 12/04/2009
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de Jean LoupReflet de l'avatar de Jean Loup
Statistiques posteur :
  • 1313 (63,80 %)
  • 390 (18,95 %)
  • 355 (17,25 %)
  • Total : 2058 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Acheter d'occasion : 4,75
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.25
Dépôt légal : Aout 1986

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album Comics The nam, tome 1 : The Nam, lui attribuant une note moyenne de 3,25/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

13 4 2009
   

Pas trop récent car « The Nam » démarre aux Etats-Unis dans le fascicule « Savage Tales » n° 1 de Novembre 1985. Proposée ensuite dans son propre fascicule éponyme, elle se terminera en Septembre 1993.

‘The Nam’ ?… c’est la vie de tous les jours, sans concessions, avec ses joies, ses peines, ses patrouilles, ses combats… et cette peur permanente quasi palpable.
Curieusement, et c’est –je pense- ce qui en fait l’attrait, le style graphique réaliste est assez caricatural (un peu comme Buddy Longway à ses débuts).
’The Nam’ ?… des histoires précises basées sur des faits réalistes, sensées, bien développées (le scénariste a été soldat au Vietnam), équilibrées. Un tome qui pose des questions, en répond à certaines, mais laisse aussi au lecteur de décider de son choix, de sa réponse.

Peu connue en francophonie, elle aura –pendant son existence- bénéficié du concours d’autres scénaristes et dessinateurs et fera l’objet d’un bon succès aux States.
The Nam ?… le quotidien de la guerre du Vietnam avec ses bons jours… et aussi ses mauvais. Car cette guerre –de bien triste mémoire pour les combattants américains qui durent subir revers sur revers- fut souvent reprise en BD d’une façon trop idéaliste (les braves GI’s qui vont combattre les méchants communistes).

Ce tome est paru en 1988. Il aurait du, je pense, être le premier d’une série. Cela n’a pas été le cas. Un peu dommage…