46 495 Avis BD |20 158 Albums BD | 7 882 séries BD
 

The Heroic Legend of Arslân, tome 3

 
 

Résumé

The Heroic Legend of Arslân, tome 3Afin d'acceder au résumé de The Heroic Legend of Arslân, tome 3, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de The Heroic Legend of Arslân, tome 3Cette histoire est toujours très agréable à suivre. Le scénario, bien que très classique, est construit dans une grande linéarité et c’est très lisible. Ici, on s’intéressera avant tout à Arslan : le prince était protégé jusqu’à présent par trois personnages et ce sont deux nouveaux qui se joignent à leurs côté. Ainsi comme dans la grande tradition des histoires HF, la phase de recrutement continue. Autour du prince inexpérimenté mais au grand cœur, on retrouve le spécialiste au maniement de l’épée (Daryun), le stratège hors pair (Narsus), l’intendant dévoué dont l’âge permettra certainement des confidences de notre Prince (Elam), rejoints ici par Ghib (le voleur) et Faranghis (la prêtresse, qui assurera à n’en pas douter la partie « magie » de l’histoire). Petit à petit, l’histoire progresse donc autour de notre prince. Mais également autour d’Ecbatana et de ses esclaves, qui se sont fait rouler dans la farine par les Lusitaniens et qui commencent à s’en rendre compte ; de la mère d’Arsla, Tahamine et du roi Lusitanien innocentis ; du traitre Kallahn piloté par ce personnage mystérieux qui dévoile son identité en fin de ce tome. En plus, on réintroduit Etoile, ce soldat lusitanien que l’on avait découvert dans le premier tome lorsque, 3 ans avant, il avait été capturé par les parses. Enfin, on introduit clairement de la magie dans cette histoire, qui permet de quitter le pur medieval pour entrer de plein pied dans le HF.

Tout cela donne un récit équilibré, d’autant plus que les deux royaumes qui se font la guerre ne sont ni l’un ni l’autre exempts de défauts (fanatiques religieux contre peuple qui se veut « supérieur »), ce qui permet d’éviter tout un tas de lieux communs et permet de belles variations sur les situations des uns et des autres. Par ailleurs, l’auteur ne se contente pas de broder sur un statu quo et fait effectivement avancer son histoire : certains personnages quittent déjà la scène pour laisser la place au boss de niveau supérieur.

Graphiquement, cela reste également très propre et aéré. La « charactérisation » des personnages permet de bien s’y retrouver malgré un nombre important d’intervenants, même si on pourrait reprocher que la trop grande ressemblance entre certains d’entre eux donnent des indices sur la suite des événement (Hilmes et Daryun se ressemblent étrangement, tout comme Arslan, Narsus et le conseiller du roi Innocentis qui, comme par hasard, sont de 3 générations différentes).

Visuellement accrocheur et doté d’un scénario qui se déroule sans anicroche, on prend une nouvelle fois du plaisir à découvrir cette histoire, même si elle ressemble toujours, à ce stade, à beaucoup d’autres. Classique mais diablement efficace.


Chronique rédigée par gdev le 04/09/2016
 
 
Statistiques posteur :
  • 3278 (74,20 %)
  • 366 (8,28 %)
  • 774 (17,52 %)
  • Total : 4418 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 7,27 7,27 7,27
Acheter d'occasion : 5,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.00
Dépôt légal : Octobre 2015