46 604 Avis BD |20 219 Albums BD | 7 891 séries BD
Accueil
the Cape 69
 

The cape : the Cape 69

 
 

Résumé

The cape : the Cape 69Afin d'acceder au résumé de The cape : the Cape 69, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de The cape : the Cape 69Il y a deux choses qui séduisent d’emblée sur la couverture de ce one-shot. Premièrement, le nom de Joe Hill, qui n’est pas uniquement le fils de Stephen King, mais également un auteur talentueux à qui l’on doit l’excellente série "Locke & key", également publiée chez Milady Graphics. Secondement, le nom de ce récit, qui rappelle inévitablement au bon souvenir de "The cape", l’adaptation nominée aux Eisner Awards d’une nouvelle de Joe Hill par Jason Ciaramella (au scénario) et Zach Howard (au dessin).

Il faut cependant immédiatement rectifier le tir. Joe Hill, dont le nom orne en grand la couverture, n’est en effet pas vraiment impliqué dans cet album, qui n’est d’ailleurs pas la suite de « The Cape », mais une préquelle se déroulant en… 1969, comme le titre l’indique.

Suite au succès de son adaptation de la nouvelle de Joe Hill, Jason Ciaramella décide donc de nous plonger en pleine guerre du Viêtnam, en compagnie du capitaine Gordon Chase, qui n’est autre que le père d’Eric, le héros de « The Cape ». Le récit raconte sa capture par l’armée nord vietnamienne, ainsi que sa rencontre avec un surprenant vieillard doté de pouvoirs durant sa détention. Mêlant guerre du Viêtnam et fantastique, le récit sert surtout à nous dévoiler les origines de cette cape aux étranges pouvoirs et plonge le lecteur au sein d’un scénario finalement assez mince, qui joue pleinement la carte de l’action. À l’instar de « The Cape », l’histoire ne fait pas de concessions et sombre très vite dans une spirale de violence, mais sans jamais atteindre l’originalité et la profondeur de « The Cape ».

Visuellement, Nelson Daniel livre du très bon boulot. Proposant un dessin réaliste, il restitue parfaitement l’ambiance oppressante de cette jungle vietnamienne, tout en s’en donnant à cœur joie lors d’une seconde moitié d’album riche en scènes d’action spectaculaires.

Bref, une préquelle divertissante et rondement menée, mais pas forcément indispensable !


Chronique rédigée par yvan le 11/10/2014
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de yvanReflet de l'avatar de yvan
Statistiques posteur :
  • 2374 (58,34 %)
  • 1123 (27,60 %)
  • 572 (14,06 %)
  • Total : 4069 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 17,01 17,01 17,01
Acheter d'occasion : 18,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.00
Dépôt légal : Juin 2014

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album Comics The cape : the Cape 69, lui attribuant une note moyenne de 3,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

27 5 2015
   

J'avais beaucoup apprécié "The cape". Tellement même, que je me suis jeté avec une certaine avidité sur ce nouvel album du même univers, qui en plus promet de revenir sur les origines de la fameuse cape en nous plaçant en pleine guerre du Vietnam, en 1969. Mais je n'ai pas retrouvé ce travail sur les personnages, et l'environnement de guerre dans lequel on est plongé dès les premières pages de l'ouvrage justifie la violence. Dans "The cape", ce qui était surprenant, c'est que cette violence était introduite dans un environnement de tous les jours, où un gars normal perd les pédales. Le décalage provoquait la surprise, d'autant qu'aucun véritable ennemi nétait clairement identifié, compte tenu de la paranoïa du personnage principal. . Ici, dans cet environnement de guerre, le fait que le héros profite de son pouvoir pour se lâcher contre un ennemi identifié semble plus naturel.

Le contraste est moins prononcé et ca marche moins bien. Par ailleurs, j'ai trouvé que cet ouvrage se lisait très vite, comme si finalement, les événements n'étaient ni variés ni denses. C'est donc pour moi un album un peu en retrait : je n'ai pas eu de "bonnes surprises", comme j'en avais pourtant eu lors du précédent opus sur le sujet. Je regrette par ailleurs que cet album ne fouille pas davantage les origines surnaturelles du pouvoir qui permet de voler, et que les graphismes des deux personnages au centre de l'histoire soientt très proches, ne facilitant pas leur identification en plusieurs points du récit.

Pour autant, cet album assure le spectacle. C'est bourré d'adrénaline, de gros muscles et d'actions. Et la scène qui confronte un hélicoptère de l'armée à un gars volant vaut quand même le détour. Par ailleurs, si les personnages me semblent peu distinctifs, il y a une vraie richesse graphique dans les environnements ainsi que dans les effets des explosions.

On reste sur le bon souvenir de "The cape" et de son univers, ce qui explique certainement une certaine indulgence envers cet ouvrage, qui m'aurait semblé un peu court, tant dans les idées que dans les développements, s'il avait été le premier de la série.

Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
The cape 4 4.00
The cape : the Cape 69 2 3.00