46 558 Avis BD |20 190 Albums BD | 7 887 séries BD
Accueil
Tome 1 : Parceque je sais que tu ne lis pas le journal...
 

The Boondocks, tome 1 : Parceque je sais que tu ne lis pas le journal...

 
 

Résumé

The Boondocks, tome 1 : Parceque je sais que tu ne lis pas le journal...Afin d'acceder au résumé de The Boondocks, tome 1 : Parceque je sais que tu ne lis pas le journal..., merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de The Boondocks, tome 1 : Parceque je sais que tu ne lis pas le journal...J'ai découvert cet album il y a quelque temps déjà, et ma lecture dernière du tome 1 de Mertown Ville (dont vous pourrez bientôt lire ma chronique) m'a fait repenser à cet album pas comme les autres. Album pas mal du tout, d'ailleurs.

En fait, un sacré panorama de la société américaine, notamment dans sa vision du peuple noir.

Les deux petits héros, Huey et Riley, issus des bas-fonds pour venir s'installer dans un quartier résidentiel bien clean ("Huk, c'est quoi cette odeur ?" -"C'est de l'air, ça pue, on va s'habituer"), véhiculent malgré eux la caricature du noir tel qu'il est perçu par le peuple américain. Le noir qui ne respecte rien, fait du bruit au cinéma, tente d'instaurer sa loi, véritable caïd de la pègre.

Bref, ce qui ne semblait qu'une BD humoristique en strip comme il existe tant, doté d'un dessin, sympa certes, mais tout de même très commun et typique des tshirts pour touristes façon station de sports d'hiver, se révèle être en fait une critique et un constat d'une société d'exclusion, généralisée.

Ici, pas d'humour lourd. Mais une justesse dans les propos, et une finesse d'analyse de la part des deux p'tits mômes, qui donne une toute autre dimension à l'album.
Seul petit point négatif : pour pleinement profiter de la série, il faut être américain pure souche. En effet, les différents strips sont ponctués de références à la culture américaine, annotées en bas de page, qui n'ont d'intérêt réel que pour celui qui les comprend.

Le dessin, sympa et minimaliste, colle parfaitement au style banlieue (trait anguleux, géométrique, aplat de couleurs), mais la réalisation matérielle est quant à elle désastreuse. Les planches ont du être scannées a la va-vite, les dessins sont pixellisés, certains strips sont flous... du vrai gâchis, la faute à l'éditeur.

Pas une révolution, donc, mais un bon moment de lecture, assurément.


Chronique rédigée par Piehr le 11/06/2005
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de PiehrReflet de l'avatar de Piehr
Statistiques posteur :
  • 1099 (67,76 %)
  • 130 (8,01 %)
  • 393 (24,23 %)
  • Total : 1622 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD The Boondocks, tome 1 : Parceque je sais que tu ne lis pas le journal..., lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

8 3 2006
   

Adaptation française d'une série qui connaît un grand succès aux USA. Originale, novatrice, elle dépeint dans une longue chronique cet univers de nombre de jeunes Blacks dans l'Amérique actuelle.

Les références politiques et culturelles sont nombreuses, mais c'est observé avec un humour décapant ; ce qui est la meilleure arme contre les idées reçues ou extrémistes.

L'auteur, black lui aussi, maîtrise son sujet avec un sens du dialogue incisif et des formules qui tuent.

A découvrir, pour une vision de la BD autre qu'européenne.