46 603 Avis BD |20 219 Albums BD | 7 891 séries BD
 

The Authority - Revolution, tome 1

 
 

Résumé

The Authority - Revolution, tome 1Afin d'acceder au résumé de The Authority - Revolution, tome 1, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de The Authority - Revolution, tome 1Après Warren Ellis, Mark Millar, Tom Peyer et John Ridley, c’est au tour d’Ed Brubaker de prendre en main ce comics créé en 1999 par Warren Ellis et Bryan Hitch et dérivé de la série "Stormwatch". Cet album édité par Panini propose la première moitié de la minisérie composée de douze numéros, "The Authority - Revolution".

En plaçant Jack Hawksmoor, Midnighter, Apollo, Swift, le docteur et l’ingénieur à la tête des Etats-Unis, le scénariste de "Criminal" modifie le rôle des vedettes d’Authority, tout en conservant ce côté atypique qui fait leur charme. Cette équipe fortement controversée, composée d’un couple d’homosexuels, d’un toxicomane et de personnages grossiers et violents, à cent coudées de l'archétype du super-héros traditionnel, doit maintenant gouverner et faire face aux gens qu’ils sont supposés protéger. Si, à l’origine, leur but était pourtant de rester neutre et de n’intervenir qu’en cas de besoin, ce nouveau statut colle parfaitement à leurs penchants totalitaires et à ce désir constant d’œuvrer à grande échelle pour un monde meilleur.

Cette nouvelle approche permet également à Ed Brubaker de conserver l’aspect politique de cette saga dont les héros combattent l'injustice sociale, les problèmes d’immigration, les mauvaises dictatures et les cataclysmes. Des acteurs qui n’hésitent jamais à défier les lois et les gouvernements et qui ne prônent surtout pas des intérêts pro-USA sur l’échiquier international. L’auteur ne manque d’ailleurs pas de livrer une critique acerbe envers cet establishment américain qui va à l’encontre du bien-être planétaire. Brubaker conserve aussi cette touche d’humour au sein d’une narration qui se veut efficace et qui contribue à rendre ce récit plus accessible que la plupart des aventures plus mystiques imaginées par ses prédécesseurs.

Au niveau du graphisme, Dustin Nguyen, un habitué de la série, continue d’exceller lors des scènes sanglantes et violentes, mais a tout de même du mal à coller à l’aspect plus réaliste de l’univers mis en place par Brubaker et livre également quelques visages légèrement déformés. Dans l’ensemble, les auteurs proposent un récit qui permet aux héros d’évoluer en remettant en question leurs actions et leur rôle au sein de la société. Une histoire bien écrite qui mesure les conséquences du placement d’un groupe de super-héros au-dessus de l’autorité des humains.


Chronique rédigée par yvan le 08/11/2008
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de yvanReflet de l'avatar de yvan
Statistiques posteur :
  • 2374 (58,34 %)
  • 1123 (27,60 %)
  • 572 (14,06 %)
  • Total : 4069 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 12,54 12,54 12,54
Acheter d'occasion : 18,99
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Mars 2008