46 589 Avis BD |20 211 Albums BD | 7 891 séries BD
Accueil
Tome 2 : Tifenn
 

Ténèbres (Soleil), tome 2 : Tifenn

 
 

Résumé

Ténèbres (Soleil), tome 2 : TifennAfin d'acceder au résumé de Ténèbres (Soleil), tome 2 : Tifenn, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Ténèbres (Soleil), tome 2 : TifennCe second album est marqué d'une moindre qualité par rapport au premier. On retrouve ce grand classicisme dans le scénario, qui veut qu'un groupe d'humains soit en conflit avec des dragons, le peuple attendant son sauveur, ce dernier étant un jeune garçon aux pouvoirs fantastiques. Tout avance un peu trop vite dans cette série et voilà qu'un un tome, Ioen prend au minimum dix ans et devient un gladiateur super-fort, qu'il entreprend un voyage vers la citadelle assiégée, voyage qui le conduira vers son ancien village et vers un étrange véhicule auquel il semble lié. Toute cette partie m'a un peu fait penser à Superman (désolé aux amateurs de Comics d'évoquer ce nom dans un contexte très HF avec des dragons), Enora et Killian "Kent" recueillant un enfant tombé du ciel dans une navette spaciale, enfant qui se révèle extraordinaire. Le rythme est assez bizarre et tout n'est pas franchement crédible : "tiens, c'est mon ancien village", "tiens, ce truc s'allume quand je le touche", "tiens, voilà que je récupère un médaillon qui m'ouvrira les portes de la citadelle", etc... Bref, ca s'enchaine de façon heurtée, et un peu rapide, comme si tout n''était pas préparé. Mais là où j'ai eu le plus de mal, c'est sur la chronologie des faits : depuis le début de l'histoire, Ioen a vieilli d'au moins dix ans, mais tout le reste du scénario ne présente pas de faille temporelle : Tiffen et le roi n'ont pas vieilli, le mariage entre Tiffen et Azramma est toujours d'actualité. Bref, j'ai été perdu dans cette chornologie : au début, je pensais que Ioen enfant était contemporain des événements qui se jouent au château. Dans ce tome, j'ai eu l'impression que la présentation de Ioen enfant était un flash back permettant de présenter le passé de l'élu avant que celui-ci ne se présente au château. Ce serait le plus logique... Et pourtant, le fait qu'un dragon apparaisse alors que Ioen est enfant vient contredire cette interprétation. C'est un petit peu gênant à la lecture, mais on peut considérer, à la fin de ce tome que tout est finalement rentré dans l'ordre...

Si le scénario souffre d'un manque de linéarité et d'un manque d'originalité, les dessins en revanche proposent un bien beau spectacle, et notamment le début de l'ouvrage, avec ce combat dans les arènes. Il y a une véritable ambiance qui se dégage de toutes ces pages et si le fonds de l'histoire peut se révéler peu pimentée, la mise en image, dans la grande tradition Soleil, vient donner une dimension spectaculaire à tous ces événements.

On sent que le scénario n'est pas toujours maîtrisé, ce qui est plutôt étonnant, Bec n'étant pas à proprement parler un amateur. Le graphisme, en revanche, se révèle assez grandiose et vient donner du relief à une histoire qui peut sembler terne et sans grand intérêt.


Chronique rédigée par gdev le 05/06/2012
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de gdevReflet de l'avatar de gdev
Statistiques posteur :
  • 3291 (74,26 %)
  • 367 (8,28 %)
  • 774 (17,46 %)
  • Total : 4432 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 2,50 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 13,78 13,78 13,78
Acheter d'occasion : 10,36
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.00
Dépôt légal : Novembre 2010