46 558 Avis BD |20 190 Albums BD | 7 887 séries BD
Accueil
Tome 4 : Le dernier Vol du Harbinger
 

Star Wars (Panini), tome 4 : Le dernier Vol du Harbinger

 
 

Résumé

Star Wars (Panini), tome 4 : Le dernier Vol du HarbingerAfin d'acceder au résumé de Star Wars (Panini), tome 4 : Le dernier Vol du Harbinger, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Star Wars (Panini), tome 4 : Le dernier Vol du HarbingerDans cet album, nos héros de la rébellion vont tenter un nouveau coup d’éclat : voler un vaisseau impérial, le Harbinger, qui n’est autre qu’un destroyer stellaire, soit le plus gros modèle de la flotte de l’Empire. L’objectif sera de se servir de cette arme de guerre colossale pour casser le blocus qu’impose l’Empire à Tureen VII, une planète sur laquelle beaucoup de rebelles attendent de l’aide. L’histoire est bien rythmée, depuis la prise de guerre elle-même, qui doit se faire à l’insu de l’ennemi, jusqu’au voyage vers Tureen VII qui ne sera pas de tout repos, le vaisseau amiral ayant été quelque peu endommagé lors de son vol. D’autant plus que l’Empire commence à se douter de quelque chose et dépêchera sur place l’escadron Scar, emmené par Kreel, qui n’est autre que le Maître des Jeux déjà rencontrés auparavant.

C’est un album qui sent bon l’action et le suspense, et on ne s’ennuie jamais vraiment au cours de la lecture. On n’est cependant pas vraiment dupe, et la relation entre Han et Leïa, un peu gamine, permet de combler quelques vignettes entre deux actions plus prenantes. Bref, ça reste un très joli divertissement, dans la plus pure tradition de ce type de série. On notera par ailleurs le traitement scénaristique intéressant de l’escadron Scar : d’habitude, les Stormtroopers n’ont pas vraiment d’identité propre : il s’agit d’un groupe de soldats et on en fait apparaître autant qu’il en faut au bon moment. Ici, grâce à une introduction assez bien vue, les Stormtroopers de l’ escadron Scar sont dotés de prénoms et, en adoptant le point de vue de l’un d’entre eux, ils deviendraient des héros à part entière. La narration de ce passage permet de changer l’ordre des choses : les « Stormtroopers » sont présentés comme des bons soldats à la GI’s, qui se battent contre des terroristes qui ont pris le nom de rebelles. Je trouve le traitement très avisé, d’autant que cela permet de les personnifier, de leur donner une identité, ce qui est beaucoup plus agréable lorsqu’on les retrouve plus loin dans l’ouvrage. Ce ne sont plus uniquement des soldats anonymes derrière un uniforme, interchangeables, mais chacun des membres de l’escadron prend un place unique dans le récit.

On notera également en fin d’ouvrage, une réaction assez mature de Luke, lorsqu’il se précipite su Dark Vador : le jeune Jedi commence à avoir de la jugeote.

Côté dessins, je suis admiratif des décors, et la prise du Harbinger est un superbe moment graphique. Pour autant, les personnages ne bénéficient pas d’un tel soin et j’ai trouvé que les personnages étaient quelques peu ratés. Si on retrouve bien une vague ressemblance entre le Han dessiné et Harrison Ford, je trouve que les autres personnages sont un petit peu raté, et c’est particulièrement vrai s’agissant de Leia.

Voici encore une fois, dans cette série, un bon moment de divertissement qui actionne de nouveaux leviers d’intérêt, marquant notamment sa différence dans le traitement des Stormtroopers.


Chronique rédigée par gdev le 20/07/2018
 
 
Statistiques posteur :
  • 3285 (74,22 %)
  • 367 (8,29 %)
  • 774 (17,49 %)
  • Total : 4426 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 15,20 15,20 15,20
Acheter d'occasion : 25,91
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.00
Dépôt légal : Juin 2017