46 562 Avis BD |20 195 Albums BD | 7 889 séries BD
Accueil
Tome 2 : Question de confiance
 

Star Wars - Legacy, tome 2 : Question de confiance

 
 

Résumé

Star Wars - Legacy, tome 2 : Question de confianceAfin d'acceder au résumé de Star Wars - Legacy, tome 2 : Question de confiance, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Star Wars - Legacy, tome 2 : Question de confianceEncore un tome excellent qui frise vraiment la perfection.

L'histoire est très prenante et tous les personnages sont vraiment intéressants, quel que soit leur camp. Ce futur très sombre de la saga "Star Wars" imaginé par Ostrander a de solides arguments pour conquérir les fans : histoire soignée, personnages charismatiques, action, introspection et des duels au sabre à n'en plus finir (notamment celui de l'Empereur qui m'a laissé une grosse impression).
Le lien avec les anciens personnages comme Anakin ou Luke se fait par le biais des visions (dont il se passerait bien) de Cade Skywalker, et c'est toujours un plaisir de les retrouver malgré leur "disparition".
Le premier tome était exclusivement dessiné par Duursema qui sublime vraiment l'univers étendu de SW.
Ce deuxième tome (selon les épisodes) est dessiné seulement en partie par Duursema. Alors bien sûr, les pauvres dessinateurs qui passent après ou avant elle font pâle figure, même si leur dessin reste très efficace. Mais on n'y peut rien, quand on a goûté à Duursema, on voudrait que ce soit tout le temps elle.

Vraiment la meilleure série sur "Star Wars" à l'heure actuelle. En espérant que ça dure !


Chronique rédigée par david le 20/11/2007
 
 
Statistiques posteur :
  • 559 (44,51 %)
  • 290 (23,09 %)
  • 407 (32,40 %)
  • Total : 1256 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 5,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,50 Dessin
 
Acheter neuf : 14,73 14,73 14,73
Acheter d'occasion : 7,89
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.58
Dépôt légal : Octobre 2007

Avis des lecteurs

6 internautes ont donné leur avis sur l'album Comics Star Wars - Legacy, tome 2 : Question de confiance, lui attribuant une note moyenne de 3,58/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

1 1 2009
   

Second tome de l'excellente série "Legacy", il ne fait pas énormément avancer l'intrigue principale. En effet, les deux premières histoires délaissent Cade Skywalker, se concentrant sur les personnages secondaires ou sur d'autres jamais vus auparavant.

On a ainsi (et ce n'est pas plus mal) un éclaircissement sur la situation, notamment politique de la galaxie. On apprend comment a été orchestrée la guerre, les manoeuvres du Moff Nyna Calixte, la fuite de l'Empereur Roan Fel. Les dessins de cette première partie sont pas mal, mais on regrette Duursema.

La seconde histoire, aux dessins très moches, reste aussi centrée politique, mais on a droit à une belle révélation à la fin... Les scénarios de ces deux récits sont plutôt réussis.

On retrouve (enfin) le duo Ostrander/Duursema pour la troisième histoire, ainsi que Cade Skywalker. De retour sur Ossus, venu se défoncer avec des bâtons de la mort, il est retrouvé par plusieurs Jedi, qui vont tenter de lui faire reprendre sa formation. Evidemment, comme nous étions en droit de s'y attendre, cette dernière est excellente. J'ai particulièrement apprécié l'arrivée des Yuuzhang Vong, très rares dans les BDs Star Wars. Des pans du passé de Cade se dévoilent et font un peu avancer l'intrigue.

La dernière histoire est scénarisée par Ostrander et Duursema, mais dessinée par Colin Wilson, auteur des dessins très moches du second récit. Outre le fait que je regrette que Jan Duursema ne l'aie pas illustré, je ne vois pas trop l'intérêt de l'histoire, une tentative d'assassinat contre Roan Fel. Peut-être qu'elle montre que les Sith font tout pour piéger L'Empereur légitime...

En bref, un tome qui reste tout de même d'un haut niveau, malgré des dessins pas toujours de grande qualité.

11 11 2008
   

Quel dommage ! Après un premier tome rien moins qu’enthousiasmant, nous avons ici une suite de petites historiettes inégales, et dont la qualité globale est tout juste moyenne. J’ai lu cet album immédiatement après le précédent, et le contraste est frappant. Autant j’avais été scotché, autant ici je me suis surpris à attendre la fin avec impatience, non par intérêt, mais pour en finir avec cette lecture somme toute assez fade (la couverture très moyenne donnant une idée assez correcte du contenu...)

Voilà, j’ai résumé mon sentiment, entrons dans le détail. Cet opus est composé de quatre histoires, toutes scénarisées par Ostrander (pourtant une référence…).

La première est sans réel intérêt. Elle développe le jeu politique à la tête de l’empire, reprenant des éléments déjà racontés dans le tome 1, mais sans approfondir (si ce n’est concernant le personnage de Nyna Calixte). De plus, on a droit à un dessin (de Adam Dekraker) franchement médiocre, et encore je suis gentil ! Bref, rien à garder…

La deuxième histoire est un brin plus intéressante, imbriquant la géopolitique et l’action pure, avec l’apparition d’un nouveau personnage a priori intéressant (dommage que sa première apparition paraisse sortir tout droit de « XIII » !). Le dessin (de Colin Wilson, vu dans « la Jeunesse de Blueberry ») est nettement meilleur que le précédent, sans tutoyer les sommets pour autant… Mais on retrouve un certain plaisir de lecture !

Le troisième récit est celui qui donne tout son intérêt à ce tome. On se recentre sur un Cade Skywalker très introspectif, dont la carapace semble comporter quelques failles. Sa psychologie devient plus complexe, et par suite le rend plus humain, et encore plus intéressant. Et puis, autre atout majeur : nous retrouvons Duursema aux pinceaux, et ça se voit d’autant plus en contraste avec le reste de ce tome. Mais que c’est bien fait ! Elle n’a décidément pas son pareil pour dépeindre cet univers…

On aborde la quatrième histoire revigoré, et là… Patatras ! Je n’en dirai rien d’autre que son vide scénaristique accompagné par un dessein carrément laid.

Au final, quelques qualités pour pas mal de médiocrité, nous n’avons pas entre les mains un volume qui marquera l’histoire. Espérons que le tome trois retrouve l’élan du premier…

22 10 2008
   

Alors, disons le tout de suite, j'ai été déçu.
Premièrement, le choc est rude à l'ouverture des premières pages. Le Comics, découpé en chapitres chacun dessiné par une personne différente souffre d'inégalité flagrante dans la qualité graphique et la première est malheureusement la pire à mes yeux. Le trait est gras, inégal, les nez sont gros, les positions essaient de copier le travail de Duursema, mais n'y parviennent vraiment pas…De plus les couleurs sont fades et ne parviennent pas à relever le niveau.
Heureusement, que les chapitres suivants font appellent à d'autres dessinateurs et coloristes qui s'en sortent mieux avec au summum de la Bd le retour de notre dessinateur StarWarsien préféré Duursema ! Alors, en moyenne c'est pas mal, mais l'effet visuel est moindre que dans le premier tome. Le charisme physique des personnages n'est plus là. Notamment le passage de Dark Talon à Dark malady est rude tant la deuxième, principale méchante de ce nouvel opus manque de charisme et de prestance. Elle est presque fade. Son manque d'expression, son manque de dynamisme contraste trop fortement avec la belle et vile Twilek.

Pour l'histoire, c'est dans la bonne continuation du premier tome. Même si le soufflet retombe légèrement. Cade passe au second plan et l'histoire se scinde en plusieurs parties afin de suivre les différents partis impliqués dans le scénario. Du coup, c'est un peu plus haché, heurté et on a parfois l'impression que cela n'avance pas.
En revanche, certaines situations qui semblent initialement être une pure perte de temps s'avère parfois intéressante au final avec une révélation de bonne tenue, telle la découverte de la mère de Cade. Pour autant, on se dit toujours que ce chapitre a été bien long pour en arriver là…
Le caractère de Cade est toujours intéressant, le mélange des Siths, des impériaux, des Jedis, des anciens de l'alliance, des contrebandiers si typique à cet univers fait encore une fois mouche. L'univers et la période dépeints par Ostrander sont vraiment riches et intéressants et font de cette série un must en la matière.

Seul défaut au final. Ceux qui n'auront pas lu certains romans ou découverts par eux même qui sont les Yuuzhan Vong risquent de ne pas tout comprendre…

19 5 2008
   

Le second tome de cette série m'a moins convaincu que le premier. Il continue dans la même lignée mais le récit se tasse et devient moins passionnant. Le fait qu'on s'accroche davantage à Cade Skywalker m'a un peu déçu car du coup on y parle nettement moins de l'intrigue stratégique concernant les Siths d'un côté et l'Empereur de l'autre. Les intrigues de ce second tome sont beaucoup plus basiques et tournées vers l'action. Le scénario s'en révèle "seulement" pas mal contrairement au premier tome qui m'avait vraiment emballé par son originalité.
J'espère que le tome suivant reprendra un peu plus d'envergure.

21 1 2008
   

La qualité de cette série chute avec ce deuxième tome. Le scénario se détourne de cade pour aborder le coté politique du conflit. Certaine histoire sont très prenante, essentiel au bon déroulement du scénario. Elle donne les clefs et les enjeux du conflit. Un bon quart de ce tome reste, malheureusement, du domaine de l'anecdote. Personnellement je m’attendait à ce que l’intrigue autour de cade avance un peu ce qui n’est pas le cas.

Les dessins sont très inégaux eux aussi. On passe du sublime (Duursema) au franchement médiocre (la dernière histoire). Un album en dent de scie donc sortie peut être un peu vite après le premier tome. A lire en espérant que la suite soit meilleur.