46 378 Avis BD |20 099 Albums BD | 7 870 séries BD
Accueil
Tome 32 : Les faiseurs de silence
 

Spirou et Fantasio, tome 32 : Les faiseurs de silence

 
 

Résumé

Spirou et Fantasio, tome 32 : Les faiseurs de silenceAfin d'acceder au résumé de Spirou et Fantasio, tome 32 : Les faiseurs de silence, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Spirou et Fantasio, tome 32 : Les faiseurs de silenceOuf, c'est fini ! Voila le troisiéme et dernier album du duo Broca/cauvin !

Complétement répétitif, on a l'impression que Cauvin se contente de faire des remakes de son opus précédent, juste en changeant/ajoutant un élément, en l'occurence une boite du silence, et surtout complètement ennuyeux !

Ce qu'il y a de malheureux, c'est que le dessin est logé à la même enseigne, à savoir une absence totale de progression par rapport à " la ceinture du grand froid ", ce qui n'est pas positif lorsque l'on sait que c'était l'un des Spirou aux dessins les moins agréables !

On rigole pas, on ne s'attache pas au background que Cauvin essaie (en remettant une troisième couche !!!! chose qui commençait à mon sens à être beaucoup .....) de nous faire entrer de force dans le crâne !

Mais ça colle pas !
On arrête les frais et on passe aux véritables successeurs de Franquin, le duo Tome et Janry !


Chronique rédigée par |fred| le 21/09/2002
 
 
Statistiques posteur :
  • 86 (100,00 %)
  • Total : 86 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 2,00 Note générale
  • Originalité : 1,00 Originalité
  • Scénario : 2,00 Scénario
  • Dessin : 2,00 Dessin
 
Acheter neuf : 10,40 10,40 10,40
Acheter d'occasion : 6,16
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 1.93
Dépôt légal : Janvier 1984

Avis des lecteurs

7 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Spirou et Fantasio, tome 32 : Les faiseurs de silence, lui attribuant une note moyenne de 1,93/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

7 3 2012
   

Nous y voici ! Oui, nous voici au fin fond du gouffre ! Commençons d'abord par évoquer, pour éviter de conclure ce commentaire par une touche positive, les dessins fort agréables de Nic Broca, fidèles à l'esprit de la série (la seule chose de l'album fidèle à cet esprit me direz-vous).

Maintenant que ceci est dit, passons au cœur du problème, le scénario. Cauvin ne prend aucune leçon de son innommable "Boîte noire" et se contente au contraire de recycler la même intrigue en y apportant seulement quelques changements mineurs. L'idée de l'Aspison en soi pourrait s'inscrire dans la lignée des précédentes inventions de la série, s'il ne révélait pas l'incompréhension totale de Cauvin pour Spirou & Fantasio. Loin d'être drôles, les gags révèlent au contraire l'irresponsabilité crasse dont nos héros seraient l'objet. Des héros une nouvelle fois méconnaissables, à des années-lumières de ce qu'ils sont censés être (Spip hait Fantasio !).

Des pantins méconnaissables donc qui déambulent dans un scénario mécanique et sans âme, asséché d'amusement et d'humour. Un album dont le seul plaisir réside dans la lecture du mot "fin" !

15 6 2011
   

Fournier avait commencé sa période avec "les faiseurs d'or", Nic et Cauvin finissent la leur avec "les faiseurs de silence". Comme on dit, "le silence est d'or" : j'y vois donc une certaine cohérence.

Cet album est un peu moins bien conduit que les précédents, l'aspison inventé par Fantasio est assez intéressant mais son exploitation tout au long de l'album est assez maladroite. Je ne comprend pas que Spirou et Fantasio ne se rendent pas compte des désastres que cause la machine et toute la partie de l'essai de l'outil en ville est assez répétitive. Le Commandant et Kalloway tentent des récupérer la boîte, mais on ne sait plus véritablement quelle est leur véritable cible : est-ce la boîte noire ou l'aspison ? D'une façon générale, voici un ouvrage qui est vite lu et vite oublié, les actions n'étant pas à la hauteur des inventions présentées. L'idée selon laquelle le bruit, duquel nous nous plaignons, joue également un rôle important dans notre quotidien, est cependant bien mise en avant.

Par ailleurs, comme Nic et Cauvin s'arrêtent là et passent la main à un autre couple dessinateur/scénariste, je crains que certains éléments ne soient abandonnés et sur lesquels on ne reviendra pas : que devient finalement la boîte noire ? et qui est le patron du Commandat et de Kalloway, que l'on n'a pas vu de face depuis ces trois derniers tomes ?

Enfin, tout cela n'est pas bien grave. Cette histoire est certainement la plus loufoque de la période "Nic et Cauvin", la moins construite et celle que j'ai, en conséquence, le moins apprécié.

10 9 2010
   

"les faiseurs de silence" est le trente-deuxième tome des aventures de "Spirou et Fantasio". Il est l'oeuvre du duo Nic(olas Broca) et Cauvin comme ses prédécesseurs "la ceinture de grand froid" et "La Boîte Noire".

Fantasio s'est servi encore une fois de la boîte noire pour faire une invention loufoque. Cette fois-ci, c'est l'aspison (un appareil qui aspire les sons, comme vous l'aurez compris). Mais les militaires des deux albums précédents rappliquent encore pour s'en emparer afin de commettre des actions crapuleuses. Un mot pour résumer mon avis ? Ce serait : bof ! Cauvin et Broca nous ressortent la même histoire que dans le tome précédent. On retrouve des situations identiques qui peuvent irriter (comme la voisine curieuse qui me rappelle furieusement celle de "ma sorcière bien-aimée"). Les auteurs ont plagié, eux-mêmes le disent explicitement, un album de Sophie (que je n'ai pas lu), avec l'utilisation de l'aspison. Ce copier-coller donne un fort goût de bâclé à cet album. Il y avait autre chose à faire, à mon avis !

Je vous déconseille donc sa lecture. Le manque d'originalité des auteurs est criant. Prisonniers eux-mêmes de leur univers étriqué, ils n'ont pas fait preuve d'une once d'originalité. Quelle déception ! Place à Tome et Janry.

16 12 2009
   

Etant la première BD de « Spirou » que je lis du duo « Nic » et « Cauvin », je n'ai pas pu comparer au deux premiers et finalement j'ai assez apprécié.
Le dessin d'abord, il n'est pas superbe mais il est sympathique (il me fait penser à du « Peyo ») il y a juste un tout petit truc qui me gène dedans, que je n'arrive pas a exprimer.
L'histoire quand a elle n'est pas du tout original, mais elle fait passer le temps. Gros points forts de cet album, il est hyper relaxant. On s'y croirait, dans la ville bruyante, dans les scènes silencieuses et... cela fait un bien fous de ne pas entendre (lire) les onomatopées.
Un album divertissant.

15 7 2008
   

Et de 3! 3ème album scénarisé par Cauvin et 3ème invention tirée de la boîte noire !
Décidément il manque un peu d'imagination. En plus, de l'aveux même de l'auteur, cette boîte à faire le silence avait déjà été inventée et utilisée dans un album de la série "Sophie".
Heureusement, le fait de le reconnaitre et surtout de l'intégrer dans le corps de l'histoire est une bonne idée et le sauve du plagiat pur et simple.
Sinon, l'histoire est bien dans la lignée de la série, avec une invention à la Champignac, mais il y manque le génie que savait insuffler Franquin. Surtout dans le dessin. Le design de l'appareil, par exemple. Et les personnages secondaires sont toujours aussi affligeants. On retrouve Le commandant et Kalloway, les 2 méchants maison sans carisme. Et les voisin curieux et lourds de Fantasio.
L'album est pourtant mieux réussi que le précédent, avec une histoire moins tarte et des scènes d'action pas mal menées. Nic à même réussi à donner vraiment une impression de silence lors d'une poursuite sur les toits dépourvue de tout bruitage dans les cases. Mais son dessin est vraiment trop léger. Dommage.

1 5 2007
   

Cet album donne la même impression que le précédent : on reprend les mêmes et on recommence. Cette impression est d’ailleurs renforcée quand on sait que le titre initial de cette aventure était : La boite noire 2. On se retrouve donc avec un scénario fort semblable aux deux derniers épisodes (surtout avec la boîte noire). C’est d’ailleurs celui-ci, et sa première fin, qui fit perdre la gestion de la série par Nic et Cauvin. L’histoire aurait du se finir par la mort de nombreuses baleines et on voyait Spirou frapper Fantasio (ce qui provoqua de nombreuses passions et forcèrent les auteurs à modifier la fin).

Je dirais donc que cet album ne brille guère par son scénario qui est plus une redite (on nous ressert encore les mêmes méchants), mais par son dessins que je trouve agréable (Nic nous dessine une belle scène de poursuite silencieuse).

Au final, l'équipe Nic et Cauvin me laisse un souvenir mitigé sur la série: pas mauvais, mais pas excellent. Leur première aventure était assez sympathique. Dommage que les deux suivantes ont plus eu l'aspect de répétition de cette première.

Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
Spirou et Fantasio 2 4.25
Spirou et Fantasio : Le triomphe de Zorglub 1 4.00
Spirou et Fantasio, tome 1 : Quatre aventures de Spirou et Fantasio 11 3.36
Spirou et Fantasio, tome 2 : Il y a un sorcier à Champignac 15 4.10
Spirou et Fantasio, tome 3 : Les chapeaux noirs et 3 autres aventures... 4 3.13
Spirou et Fantasio, tome 4 : Spirou et les héritiers 15 4.27
Spirou et Fantasio, tome 5 : Les voleurs du Marsupilami 10 3.90
Spirou et Fantasio, tome 6 : La corne de Rhinocéros 12 3.75
Spirou et Fantasio, tome 7 : Le dictateur et le Champignon 16 4.44
Spirou et Fantasio, tome 8 : La mauvaise tête 15 3.73
Spirou et Fantasio, tome 9 : Le repaire de la Murène 12 4.13
Spirou et Fantasio, tome 10 : Les pirates du silence 10 3.25
Spirou et Fantasio, tome 11 : Le gorille a bonne mine 9 3.28
Spirou et Fantasio, tome 12 : Le nid des Marsupilamis 15 4.00
Spirou et Fantasio, tome 13 : Le voyageur du mésozoïque 9 3.61
Spirou et Fantasio, tome 14 : Le prisonnier du Bouddha 8 4.38
Spirou et Fantasio, tome 15 : Z comme Zorglub 9 4.39
Spirou et Fantasio, tome 16 : L'ombre du Z 9 4.56
Spirou et Fantasio, tome 17 : Spirou et les hommes bulles 10 3.90
Spirou et Fantasio, tome 18 : Qrn sur Bretzelburg 13 4.65
Spirou et Fantasio, tome 19 : Panade à Champignac 11 4.27
Spirou et Fantasio, tome 20 : Le faiseur d'or 9 3.33
Spirou et Fantasio, tome 21 : Du glucose pour Noémie 9 3.28
Spirou et Fantasio, tome 22 : L'abbaye truquée 7 3.43
Spirou et Fantasio, tome 23 : Tora Torapa 8 4.19
Spirou et Fantasio, tome 24 : Tembo Tabou 5 2.60
Spirou et Fantasio, tome 25 : Le gri-gri du Niokolo-Koba 7 3.50
Spirou et Fantasio, tome 26 : du cidre pour les étoiles 9 2.44
Spirou et Fantasio, tome 27 : L'ankou 9 3.67
Spirou et Fantasio, tome 28 : Kodo, le tyran 7 4.29
Spirou et Fantasio, tome 29 : Des haricots partout 10 4.05
Spirou et Fantasio, tome 30 : La ceinture du grand froid 10 2.60
Spirou et Fantasio, tome 31 : La boîte noire 8 1.94
Spirou et Fantasio, tome 32 : Les faiseurs de silence 7 1.93
Spirou et Fantasio, tome 33 : Virus 13 3.73
Spirou et Fantasio, tome 34 : Aventure en Australie 9 3.22
Spirou et Fantasio, tome 35 : Qui arretera Cyanure ? 9 3.67
Spirou et Fantasio, tome 36 : L'Horloger de la comète 11 3.36
Spirou et Fantasio, tome 37 : Le réveil du Z 11 3.64
Spirou et Fantasio, tome 38 : La jeunesse de Spirou 7 2.57
Spirou et Fantasio, tome 39 : Spirou à New York 11 3.64
Spirou et Fantasio, tome 40 : La frousse aux trousses 11 4.18
Spirou et Fantasio, tome 41 : La vallée des Bannis 10 4.45
Spirou et Fantasio, tome 42 : Spirou à Moscou 11 3.82
Spirou et Fantasio, tome 43 : Vito la Déveine 10 3.65
Spirou et Fantasio, tome 44 : Le Rayon noir 10 2.90
Spirou et Fantasio, tome 45 : Luna Fatale 15 4.43
Spirou et Fantasio, tome 46 : Machine qui rêve 16 2.97
Spirou et Fantasio, tome 47 : Paris sous-Seine 12 2.92
Spirou et Fantasio, tome 48 : L'homme qui ne voulait pas mourir 12 3.00
Spirou et Fantasio, tome 49 : Spirou et Fantasio à Tokyo 13 2.46
Spirou et Fantasio, tome 50 : Aux sources du Z 10 2.65
Spirou et Fantasio, tome 51 : Alerte aux Zorkons 9 2.89
Spirou et Fantasio, tome 52 : La face cachée du Z 4 2.50
Spirou et Fantasio, tome 53 : Dans les griffes de la vipère 5 3.10
Spirou et Fantasio, tome 54 : Le groom de Sniper Alley 2 4.00
Spirou et Fantasio, tome 55 : La colère du Marsupilami 3 4.00