46 491 Avis BD |20 156 Albums BD | 7 883 séries BD
Accueil
Tome 44 : Le Rayon noir
 

Spirou et Fantasio, tome 44 : Le Rayon noir

 
 

Résumé

Spirou et Fantasio, tome 44 : Le Rayon noirAfin d'acceder au résumé de Spirou et Fantasio, tome 44 : Le Rayon noir, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Spirou et Fantasio, tome 44 : Le Rayon noirUn des rares albums dont l'action se passe exclusivement à Champignac !
Un des rares albums de Tome et Janry que je n'ai pas trop apprécié non plus !

Je ne sais pas si c'est justement parce que contrairement à ce qu'ils font d'habitude, la recherche d'ambiance n'est pas appronfondie, du fait que les évenements se déroulent dans un cadre que nous connaissons déjà, ou si parce que l'action est un peu fade.

Le final tombe complétrement à l'eau ! La chute, l'arme secrète qui tombe en panne au moment le plus important, n'a strictement rien de surprenant et d'original.

Et pourtant, d'entrée on sentait le message que voulait nous faire passer les deux auteurs, à savoir un hymne comique contre le racisme, une vision plus fraiche, moins dure que "Sur la route de Selma" par exemple, mais dont le message est tout aussi évident.

Le dessin, de toute façon est bon, comme d'habitude, il n'ya strictement rien à ajouter dessus, Janry maitrise incontestablement son sujet.

Le scénario part d'une excellente idée pourtant, mais l'action est mal dosée, trop diffuse, pour en faire un album qui "ait de la consistance".
A noter que certaines scénes dans le village font penser un peu aux rixes du village d'Astérix ! :)

Grosso modo, si vous collectionnez, achetez celui ci parmis les derniers.


Chronique rédigée par |fred| le 22/07/2002
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de |fred|Reflet de l'avatar de |fred|
Statistiques posteur :
  • 86 (100,00 %)
  • Total : 86 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 1,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 10,40 10,40 10,40
Acheter d'occasion : 4,01
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.90
Dépôt légal : Avril 1993

Avis des lecteurs

10 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Spirou et Fantasio, tome 44 : Le Rayon noir, lui attribuant une note moyenne de 2,90/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

20 6 2011
   

Décidément, les histoires qui se déroulent exclusivement à Champignac ont vraiment du mal à me convaincre. C'est encore le cas avec cet album, qui devient rapidement trop grand-guignolesque pour moi. Une expérimentation du Comte tourne encore une fois au vinaigre et ce sont Spirou puis Fantasio qui en font les frais. On sent bien que derrière cette histoire de rayon qui rend certaines personnes noires, il y a une vague dénonciation du racisme un peu primaire que l'on rencontre ici ou là. Mais la présentation est parfois maladroite et finalement, on peut même se demander si les clichés utilisés ne révèlent pas une certaine difficulté pour les auteurs de manipuler ce type de sujet. Ce n'est pas très convaincant en tout cas, et le message que l'on veut délivrer semble perdu dans un amas de petites saynètes qui ne sont pas véritablement drôles ni percutante. Et ce n'est pas Vito Cortizone, qui semble débarqué dans cette histoire par le plus pur des hasards, et qui est totalement inutile, qui permettra de relever le niveau de cet album aux accents décevants.
Un gros bof pour cet album qui a du mal à faire passer un message cohérent.

16 2 2010
   

Quelle bonne surprise d'avoir lu cet album après Spirou à New-York que je n'avais guère apprécié. Contrairement à bon nombre de lecteurs, j'ai apprécié que l'histoire se soit dérouler entièrement à Champignac. A cause de cela, on peut reprocher un manque d'action mais j'ai cependant trouvé le rythme assez soutenu. J'ai trouvé le scénario original et surtout j'ai apprécié la prise de risque des auteurs de parler d'un sujet pas évident à traiter : la couleur de peau des individus. A noter quelques pointes d'humour sans choquer ni blesser les gens et une conclusion intéressante. En point négatif : l'exagération des bagrarres entre les villageois qui m'a fortement déplu. On s'éloigne pas mal de l'univers de Spirou, cela fait effectivement penser à Astérix. Le fait de voir Don Vito Cortizone prisonnier à Champignac ne m'a pas choqué plus que cela. J'ai été bluffé par la qualité du dessin de Janry et surtout par les couleurs très agréables tout au long de l'album. Un album à découvrir et à acheter pour les fans de Spirou.

30 1 2010
   

Cet album est… intéressant. D’un côté, les habitants de Champignac-en-cambrousse rejettent les personnes devenues noires après avoir été touchées par le rayon, et de l’autre, ces mêmes habitants se rendent compte par la suite qu’il n’y a pas vraiment de différence, et sont prêts à accueillir à bras ouverts les étrangers. J’en déduis qu’avec ce 44ème tome, Tome & Janry font passer un message évident au lecteur : celui de la tolérance et du respect de l’individu, quelles que soient ses origines.
Maintenant, je vais aborder le sujet du coup de crayon : le trait est plus propre, les dessins gagnent en détails… J’ai l’impression que Janry maîtrise mieux son personnage (Spirou, en l’occurrence) et les couleurs de Stéphane de Becker en sont pour quelque chose.
Après réflexion, je me rends compte que c’est une très bonne bande dessinée (il est curieux que ce soit l’une des dernières Spirou et Fantasio par Tome & Janry), mais si vous voulez découvrir cette série, je vous conseille plutôt « Qui arrêtera Cyanure ? » (n° 35) ou « Le réveil du Z » (n° 37), qui sont, pour moi, deux des meilleures BD des auteurs du petit Spirou.

9 1 2010
   

J'ai été un peu déçu par cette aventure de "Spirou et Fantasio".

Certes, cela plaisir de retrouver nos chers Champignaciens, mais le scénario m'a laissé sur ma faim. Le fait que la moitié de la population change de couleur de peau ne me semble pas très convaincant. La réaction des habitants me semble excessive (ils ne se reconnaissent vraiment plus ?). Ajoutons au fait que la présence de Vito n'apporte rien (que vient-il faire dans un trou perdu comme Champignac ?)

Les dessins restent très bons. Mais bon, je m'attendais à mieux vu la qualité des opus précédents. N'exagérons pas, cela reste une bonne BD, mais sans plus.

5 12 2009
   

Et voila je continue la (re)lecture des albums de Spirou et Fantasio qui se trouvent au C.D.I de mon collège.
J’ai trouvais cet album beaucoup plus intéressant que L’horloger de la comète et Vito La déveine.
J’aurais bien aimé posséder l’album en format classique (au C.D.I c’est une édition souple) car j’ai apprécié l’histoire et je trouve la couverture très belles avec toutes ses teintes de marrons.
L’histoire est intéressante et nous apprend beaucoup sur Champignac et son Comte (moi qui connais mal l’univers de Spirou).
Le trait de Janry est toujours joli, surtout dans cet album où il dessine des petites gens.
L’un des rares points faibles de cet album est l’apparition de Vito Cortizone (encore …) j’aurais préféré un autre méchant.
Un bon album de la période Tome et Janry.

15 11 2008
   

Encore un épisode tournant autour d'une invention de Champignac.
L'idée de l'invention est original puisqu'il s'agit d'un rayon qui transforme les gens en noirs. Pas seulement la couleur de la peau mais aussi la texture des cheveux, les yeux, le nez...
L'idée de départ est sympa mais ça tourne vite un peu à vide. On aborde les problèmes de différences et de racisme mais sans allez bien profond.
Quand un mystérieux prisonnier se trouve mêlé à l'histoire, j'ai osé espérer qu'il s'agissait de "la murène" mais ce n'était que Vito la déveine, que je trouve moins intéressant.
Puis ça se termine sur un épilogue téléphoné. Et pourquoi ces scrupules de Champignac qui a déjà créé des inventions bien plus redoutables que celle-là sans ciller.

12 5 2007
   

Aborder la question qu’est le racisme et faire un album assez comique peut paraître une chose impossible, et pourtant Tome et Janry relève et gagne le défi. Depuis le très bon Qui arrêtera Cyanure ?, le village de Champignac n’avait plus servi de cadre pour une aventure entière (nos héros y était d’ailleurs a peine revenu : un peu au début de l’horloger de la comète et dans quelques histoires de La jeunesse de Spirou). Il faut dire que pour leur histoire, les auteurs ne pouvaient trouver de meilleur cadre que celui-ci

Cette fois les auteurs mettent en valeur les habitants et quelle meilleure occasion que lors des élections municipales, thème jamais abordé jusque là il me semble (quoique on imagine mal le maire être remplacé). Ajouter y la présence de Vito Cortizone et de sa malchance (même si finalement il tient un rôle intermédiaire), et le mélange est parfait. Le dessin de Janry est toujours aussi bon. Le scénario de Tome faiblit un peu au ¾ après l’arrestation de Vito (j'ai été un peu moins emballé avec les bagarres que certains comparent à celles dans "Asterix"), mais reste excellent. Le gag récurent des papiers est assez bon, et atteint même son point culminant quand un policier demande ses papiers à ... son collègue devenue noir.

17 3 2007
   

Une nouvelle fois Tome fait un album expérimental où il s’interroge sur le mythe Spirou. Les auteurs centrent cette fois leur récit sur la tranquillité tout à fait apparente du village de Champignac. Il est d’ailleurs agréable de retrouver un certain nombre de personnages familiers : la maire, Zénobe, le gendarme Jérôme ou Duplumier.
Mais l’album tourne vite à la farce la plus grotesque, marquée par les bagarres entre les villageois, sans qu’on fasse dans la grande subtilité. Le thème abordé : le racisme, l’est de manière parfaitement caricaturale.
De plus, le scénario souffre de réelles incohérences. Qu’est-ce que vient faire Vito Cortizone dans la prison du village de Champignac ?
Le rythme est parfois faiblard et la fin de l’album est bâclée. Dans les albums de Spirou et Fantasio qui ré exploraient le mythe, lors de la décennie 90 ; on préfèrera plutôt La vallée des bannis ou Luna Fatale.

31 1 2007
   

Quand j'ai lu cette BD, très peu de temps après sa sortie, j'ai eu l'impression de lire un tome gadget dans la série "Spirou et Fantasio", un tome d'humour potache, un peu lourdinque, qui avait peu à voir avec les aventures typiques de ces deux héros. Ici pas d'aventure, pas d'exotisme, pas d'intrigue captivante, juste un vaudeville villageois jouant sur une idée SF : et si tout le monde devenait noir ? Un peu d'humour, un peu de dénonciation du racisme insidieux ou non de nos campagnes et de tout le monde, des gags assez lourds, une péripétie assez artificielle avec l'utilisation incongrue de Don Vito Cortizone... J'ai été davantage peiné qu'amusé par l'inintérêt de cet album qui dénature pour moi la série "Spirou et Fantasio" dont la quasi-la totalité de ses albums précédents m'avait beaucoup plu jusque là.

Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
Spirou et Fantasio 2 4.25
Spirou et Fantasio : Le triomphe de Zorglub 1 4.00
Spirou et Fantasio, tome 1 : Quatre aventures de Spirou et Fantasio 11 3.36
Spirou et Fantasio, tome 2 : Il y a un sorcier à Champignac 15 4.10
Spirou et Fantasio, tome 3 : Les chapeaux noirs et 3 autres aventures... 4 3.13
Spirou et Fantasio, tome 4 : Spirou et les héritiers 15 4.27
Spirou et Fantasio, tome 5 : Les voleurs du Marsupilami 10 3.90
Spirou et Fantasio, tome 6 : La corne de Rhinocéros 12 3.75
Spirou et Fantasio, tome 7 : Le dictateur et le Champignon 16 4.44
Spirou et Fantasio, tome 8 : La mauvaise tête 15 3.73
Spirou et Fantasio, tome 9 : Le repaire de la Murène 12 4.13
Spirou et Fantasio, tome 10 : Les pirates du silence 10 3.25
Spirou et Fantasio, tome 11 : Le gorille a bonne mine 9 3.28
Spirou et Fantasio, tome 12 : Le nid des Marsupilamis 15 4.00
Spirou et Fantasio, tome 13 : Le voyageur du mésozoïque 9 3.61
Spirou et Fantasio, tome 14 : Le prisonnier du Bouddha 8 4.38
Spirou et Fantasio, tome 15 : Z comme Zorglub 9 4.39
Spirou et Fantasio, tome 16 : L'ombre du Z 9 4.56
Spirou et Fantasio, tome 17 : Spirou et les hommes bulles 10 3.90
Spirou et Fantasio, tome 18 : Qrn sur Bretzelburg 13 4.65
Spirou et Fantasio, tome 19 : Panade à Champignac 11 4.27
Spirou et Fantasio, tome 20 : Le faiseur d'or 9 3.33
Spirou et Fantasio, tome 21 : Du glucose pour Noémie 9 3.28
Spirou et Fantasio, tome 22 : L'abbaye truquée 7 3.43
Spirou et Fantasio, tome 23 : Tora Torapa 8 4.19
Spirou et Fantasio, tome 24 : Tembo Tabou 5 2.60
Spirou et Fantasio, tome 25 : Le gri-gri du Niokolo-Koba 7 3.50
Spirou et Fantasio, tome 26 : du cidre pour les étoiles 9 2.44
Spirou et Fantasio, tome 27 : L'ankou 9 3.67
Spirou et Fantasio, tome 28 : Kodo, le tyran 7 4.29
Spirou et Fantasio, tome 29 : Des haricots partout 10 4.05
Spirou et Fantasio, tome 30 : La ceinture du grand froid 10 2.60
Spirou et Fantasio, tome 31 : La boîte noire 8 1.94
Spirou et Fantasio, tome 32 : Les faiseurs de silence 7 1.93
Spirou et Fantasio, tome 33 : Virus 13 3.73
Spirou et Fantasio, tome 34 : Aventure en Australie 9 3.22
Spirou et Fantasio, tome 35 : Qui arretera Cyanure ? 9 3.67
Spirou et Fantasio, tome 36 : L'Horloger de la comète 11 3.36
Spirou et Fantasio, tome 37 : Le réveil du Z 11 3.64
Spirou et Fantasio, tome 38 : La jeunesse de Spirou 7 2.57
Spirou et Fantasio, tome 39 : Spirou à New York 11 3.64
Spirou et Fantasio, tome 40 : La frousse aux trousses 11 4.18
Spirou et Fantasio, tome 41 : La vallée des Bannis 10 4.45
Spirou et Fantasio, tome 42 : Spirou à Moscou 11 3.82
Spirou et Fantasio, tome 43 : Vito la Déveine 10 3.65
Spirou et Fantasio, tome 44 : Le Rayon noir 10 2.90
Spirou et Fantasio, tome 45 : Luna Fatale 15 4.43
Spirou et Fantasio, tome 46 : Machine qui rêve 16 2.97
Spirou et Fantasio, tome 47 : Paris sous-Seine 12 2.92
Spirou et Fantasio, tome 48 : L'homme qui ne voulait pas mourir 12 3.00
Spirou et Fantasio, tome 49 : Spirou et Fantasio à Tokyo 13 2.46
Spirou et Fantasio, tome 50 : Aux sources du Z 10 2.65
Spirou et Fantasio, tome 51 : Alerte aux Zorkons 9 2.89
Spirou et Fantasio, tome 52 : La face cachée du Z 4 2.50
Spirou et Fantasio, tome 53 : Dans les griffes de la vipère 5 3.10
Spirou et Fantasio, tome 54 : Le groom de Sniper Alley 2 4.00
Spirou et Fantasio, tome 55 : La colère du Marsupilami 3 4.00