46 503 Avis BD |20 164 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 12 : Le nid des Marsupilamis
 

Spirou et Fantasio, tome 12 : Le nid des Marsupilamis

 
 

Résumé

Spirou et Fantasio, tome 12 : Le nid des MarsupilamisAfin d'acceder au résumé de Spirou et Fantasio, tome 12 : Le nid des Marsupilamis, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Spirou et Fantasio, tome 12 : Le nid des MarsupilamisSplendide, lyrique, merveilleux, tous ce que vous voulez.
Cet album est un hors série complet avec tout ce qui a été fait.

D'une part, les acteurs ne sont pas nos deux héros. Il n'ya pas vraiment d'aventures, mais seulement un superbe documentaire sur les marsupilami.

Touchant, servi par des décors absolument merveilleux, renforçant la sensation d'inconnu dans laquelle on est projeté lorsqu'on se retrouve en Palombie, cet album permet d'apprendre un peu plus sur le plus sympathique animal de l'histoire de la bande dessinée.

Il n'ya pas que le dessin qui est bon. Le scénario est aussi rythmé qu'original.
L'action soutenue est plaisante, les temps morts sont néanmoins agréables et nous font partager des moments d'intimités avec ces sympathiques animaux.

C'est de très loin ce qui s'est fait de mieux sur le marsupilami dans la bd.
Si vous aimez cet animal, achetez les yeux fermés. Sinon bah ... achetez le aussi ! :)


Chronique rédigée par |fred| le 02/08/2002
 
 
Statistiques posteur :
  • 86 (100,00 %)
  • Total : 86 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 5,00 Note générale
  • Originalité : 5,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.00
Dépôt légal : Janvier 1960

Avis des lecteurs

15 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Spirou et Fantasio, tome 12 : Le nid des Marsupilamis, lui attribuant une note moyenne de 4,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

12 1 2016
   

Une aventure de SPIROU et FANTASIO pas comme les autres.
En effet ici pas vraiment d'aventure comme on les connait et SPIROU et FANTASIO ont un role plus que secondaire.
Le vrai héros c'est le Marsupilami dans son élément naturel.
Le tout est présenté comme un documentaire, tel que les "aventuriers" les présentaient avant le développement de la TV.
On a peine à croire que les Marsupilamis sont des animaux de fiction tant la présentation est "réelle"
Ajoutons à cela le graphisme de FRANQUIN au sommet de son art.
L'histoire complémentaire nous fait doucement revenir à la série, mais qu'elle parait fade après la lecture/visionnage du reportage
Mon SPIROU préféré en tout cas

2 9 2012
   

Focus sur le marsupilami dans cet album à part des aventures de Spirou et Fantasio (qui ne sont ici que de simples seconds rôles...).
Une présentation de l'animal d'un réalisme impressionnant, bourré d'humour et de jolies trouvailles. Franquin affectionnait particulièrement ce personnage au caractère bien trempé et celà se ressent à chaque page, chaque case qui constitue cet album.
Les dessins sont splendides, dignes du maître et un indéniable charme se dégage du personnage et de son environnement.
On ne peut que succomber...

La seconde histoire, plus anecdotique mais sympathique, voit la venue inattendue de Gaston... Amusant...

23 1 2012
   

Au programme de ce "Nid des Marsupilamis", un voyage poétique qui révèle l'étendu infinie du talent de Franquin. Loin de suivre une trame classique, cette aventure nous transporte en Palombie aux côtés de deux marsupilamis. Une rencontre drôle, touchante, attendrissante. Une sensibilité toute franquinienne en somme, relevée par les dessins hors pairs (ces animaux ! ces décors !) d'un artiste qui signe ici l'une de ses plus belles aventures !

Regrettons cependant la présence d'une seconde histoire, "La Foire aux Gangsters" qui rompt l'état de félicité dans lequel nous nous trouvons après lecture du "Nid". L'invraisemblance de son scénario rend en effet l'histoire mauvaise. Demandons-nous pourquoi un judoka affranchi irait rendre visite à un groom et à un journaliste pour leur demander de jouer aux justiciers ? Invraisemblance mise en scène par le truchement de ficelles scénaristiques grossières, inhabituelles de la part du grand Franquin. L'on appréciera cependant la place particulière offerte à Gaston et à Spip. De plus, à défaut du Franquin scénariste, nous pouvons au moins compter sur le Franquin dessinateur, auteur de beaux moments graphiques (les combats) et d'atmosphères intéressantes (la foire).

Passons donc sur la seconde histoire, pour ne retenir que la première, sommet de la série qui rafle à lui seul les cinq étoiles. Un incontournable !

26 5 2011
   

Voici un album qui joue à fonds sur le capital sympathie du Marsupilami, nous permettant de découvrir son mode de vie sauvage. Autant dire que pendant tout le reportage sur l'étrange animal et sa famille, il n'est quasiment pas question de Spirou et de Fantasio, que l'on retrouve au début de l'histoire (pour assurer une continuité avec "le gorille a bonne mine"). C'est un album gentillet qui présente quelques gags du Marsupilami dans son milieu naturel. J'ai particulièrement apprécié lorsque le Marsupilami remet la plume du perroquet là où il l'a trouvée (enfin, pas vraiment, vu la tête du perroquet lors de cet épisode). Le bébé du Marsupilami sont mignons et augmentent encore la sympathie que l'on peut éprouver. En revanche, je m'étonne que Franquin, qui voulait que le Marsupilami reste avant tout un animal, lui donne autant de qualité humaines... Mais dans l'ensemble, l'auteur fait preuve d'une belle imagination pour mettre en scène ce "personnage" fétiche.

En revanche, la seconde histoire est d'un intérêt totalement nul. On ne comprend pas bien pourquoi Spirou et Fantasio sont impliqués là-dedans... Seuls éléments dignes d'intérêt : d'une part, l'apparition de Gaston et d'autre part, le rôle de Spip, qui prend pour une fois, une part active au récit.

Un album sympathique pour sa première histoire, mais qui ne casse pas des briques non plus.

18 11 2010
   

Cet album est constitué de deux histoires : "le nid des Marsupilamis" et "la foire aux gangsters".
La première était "paraît-il" la préférée de Monsieur Dupuis le vrai patron du journal Spirou. De mon côté, je préfère nettement les histoires de Spirou qui ont été écrites par Greg comme "le prisonnier du Bouddha", les deux Zorglub ou "QRN".
Ici, les deux héros cèdent la place à Seccotine qui présente un documentaire sur le cousin du Marsupilami en Palombie. Cela donne lieu à quelques découvertes surprenantes comme le fait que le Marsupilami est ovipare, ou que les petits du couple peuvent avoir différentes couleurs...
Le moment de la parade amoureuse est assez poétique, mais le tout manque, à mon sens, d'esprit aventureux. Par contre, le running gag avec le jaguar et les piranhas est très drôle. On est plus dans le numéro zéro des aventures du "Marsupilami" : série qui émergera bien plus tard dans les années 80 ; même si l'épisode est évidemment bien au-dessus des histoires inventées par Batem ou d'autres.
Le second épisode n'est pas très original et vaut surtout pour la présence de Gaston qui provoque des situations assez amusantes.

13 11 2010
   

Mon épisode fétiche. Pas mon préféré non! mais celui que je relis avec le plus de tendresse.
Un épisode très poétique, beau et pas seulement bien dessiné. Un épisode innovant aussi, puisqu'il s'agit d'une des premières BD qui n'est pas une aventure.Il ne se passe rien. Nos deux compères sont relégués au second, voir au troisième rang, puisque Séccotine est aussi plus importante qu'eux! Franquin nous livre là de très grands dessins. Les passages dans le nid sont très bien faits. On est immédiatement attaché à ce petit monde, et si on se laisse aller, jamais on ne regrette l'absence de Spirou et Fantasio.
Il y a ceux qui voient dans cet épisode un rejet de nos deux héros, ceux qui considèrent que cette aventure est ennuyeuse, et ceux qui admirent l'imagination de Franquin, comme moi!
La seconde histoire est moins interessante, assez mineure même, mais n'efface en rien le plaisir ressenti à la lecture de l'histoire principale.

19 9 2010
   

« Le nid des Marsupilamis » est le 12ème album des aventures de Spirou et Fantasio dessiné par André Franquin.

Cet album est décomposé en deux histoires. La première consiste à un documentaire animalier relatant la vie des marsupilamis (une quarantaine de pages). La seconde histoire, un peu plus courte (une vingtaine de pages) mais également plus classique met en scène notre célèbre groom, Spirou au côté de Gaston Lagaffe, en guest-star.

Concernant la 1ère histoire, j’avoue m’être bien ennuyé jusqu’à la trentième page de l’album c'est-à-dire jusqu’à la naissance des bébés marsupilamis. J’ai trouvé le rythme de l’album lent, sans véritable action. Cependant, je n’enlève en rien le talent de l’auteur, ni la qualité de son travail. Sa prise de risque est énorme, son imagination est débordante et son histoire est totalement innovante. Oui mais les ¾ de l’histoire est ennuyeuse. Heureusement, les bébés marsupilamis m’ont fait sourire, leur apparition m’a beaucoup amusé et a relevé le niveau de l’histoire (surtout au niveau des gags).

Je n’ai pas du tout accroché à la seconde histoire malgré l’apparition de Gaston Lagaffe. J’ai apprécié sa présence mais c’est bien le seul point positif de cette aventure. Je n’ai tout simplement pas aimé le scénario, contrairement à d’autres lecteurs qui eux, ont préféré cette aventure.

Je mets tout de même une note correcte à cet album pour la qualité du dessin de Franquin, son travail appliqué mais surtout pour son énorme prise de risque du documentaire animalier.

14 2 2010
   

Encore un autre chef d'oeuvre que nous livre Franquin. Rien que le concept de l'album est renversant. A l'époque ce n'était du jamais vu! Faire d'une Bd un documentaire animalier sans utiliser une intrigue ou un scénario particulier. Seulement raconter la vie de sa bêbête adorée. Seulement raconter un superbe conte sur un animal de fiction. Car bien que le Marsupilami soit inventé, on en doute après la lecture de cet ouvrage. Tout est parfaitement maitrisé, les détails scénaristiques sont nombreux et font le charme de cette histoire pas comme les autres. Jamais personne n'aurait put oser faire cela mais Franquin l'a fait.
Les dessins quant à eux sont formidable à part peut-être le côté un peu trop géométrique.
En écrivant une histoire comme celle-là, Franquin nous fait voir que la Bd est capable de tout.

13 2 2010
   

Un très bon album de "Spirou et Fantasio"...enfin plutôt premier album de la série dérivé qui suivra "Le Marsupilami".
Car dire que cet album est une aventure de Spirou, Fantasio et toute la clique est une erreur. Mais dire que cet album est une aventure du Marsupilami en est aussi une. Non, cet album est un reportage sur l'animal : le marsupilami. Et il m'a beaucoup intéréssant. Franquin à un vrai talent poétique (bon il a aussi un talent au dessin, c’est sur, c’est très sympa à regarder). Je ne veux pas en dire plus à part que les fans du Marsu' adoreront.
(Sinon la seconde histoire est un peu ennuyante, on a vu des enquêtes du Spirou plus captivante, on va dire que c’est du bonus ; de piètre qualité).

26 12 2009
   

Voici le premier Spirou et fantasio de Franquin que j'ai lu. Ce sont plutôt les dessins qui m'ont marqué à l'époque. J'ai trouvé les deux histoires très intéressantes (Le nid des marsupilamis et la foire aux gangsters), et ça m'a donné envie d'en acheter d'autres (des spirou de franquin). le premier récit est amusant et j'aime bien la scène de la naissance des bébées marsupilamis et leurs premiers jours. la seconde histoire avec Gaston est très marrante aussi. Un bon album à lire et à acheter absolument

19 8 2007
   

Je conseille la lecture de cet album.....pour la seconde aventure, "la foire aux gangsters", du Spirou comme je l'aime, trop court, dommage. Avec en co-vedette, un Gaston hilarant qui joue un vrai rôle dans une histoire aux décors et aux personnages savoureux.

Par contre l'histoire titre de cet album m'a réellement ennuyé. Pourtant je suis fan du Spirou de Franquin. Mais là c'est une aventure du Marsupilami. L'intro était très bonne, la fin aussi, mais le reportage, bien que comportant de très bons gags, j'en attendais la fin avec impatience ! C'est digne de la série "marsupilami", (que je ne goutte guère), mais probablement en mieux. L'interêt de ce reportage animalier est très limité et ça s'adresse donc à un très très jeune public. Je préfère de loin la présence du Marsupilami "par petites touches" des autres albums, plutôt qu'à cette place de vedette de série.
Ma note est donc, vous l'aurez compris, pour la 2ème histoire qui sauve l'album.

9 5 2007
   

L'odyssée du Marsupilami, Où comment s'ennuyer pendant une quarantaine de pages. Cet histoire qui fait suite au Gorille a bonne mine pourrait presque être considérée comme un album de la collection Le Marsupilami, tant nos héros sont absents et que l'histoire se concentre sur les héros de cette collection (et non sur le marsupilami, compagnon de Spirou et Fantasio). L'histoire est assez longue et ne m'a guère convainçu.

La deuxième histoire est presque meilleure, et assez drole. Surtout avec Gaston. En tout cas, j'ai eu plus de plaisir à la lire

1 3 2007
   

Beaucoup de personnes adorent et conseillent vivement cet album quand on leur demande quoi lire dans la série "Spirou et Fantasio". Pourtant, même si je lis cet album avec plaisir, il ne m'a jamais tellement passionné ni marqué.
Son histoire est en fait celle d'un documentaire animalier plein d'humour et de tendresse sur le fabuleux Marsupilami et sa nouvelle petite famille, dans leur habitat naturel Palombien. En quelque sorte, les prémisces de la future série "Le Marsupilami" qui n'a hélas pas su garder la poésie et la noble simplicité de Franquin.
Une histoire amusante, plusieurs scènes drôles et imaginatives, des Marsupilami très attachants, tout pour plaire ?
Oui, c'est effectivement plaisant, sympathique à lire et à relire.
Mais pourtant, ce récit ne m'a pas marqué, sans doute parce qu'il n'a pas la force d'aventure des autres récits de "Spirou et Fantasio". Ce n'est plus le même genre d'histoire, quoi. Et moi, je ne suis pas tellement fan de cet autre genre d'histoire plus animalière.
A lire pour le plaisir car cela reste du grand Franquin.

22 3 2004
   

Cet album est une petite merveille...
D'abord, on a tout un florilège de décors. Décors qui sont tous plus splendides les uns que les autres. C'est vraiment un pur régal pour les yeux...

Et ensuite, on en apprend un peu plus sur cet étrange et fascinant animal qu'est le marsupilami, ainsi que sur sa petite famille. C'est intéressant, vraiment mignon, bref c'est un bon album !

Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
Spirou et Fantasio 2 4.25
Spirou et Fantasio : Le triomphe de Zorglub 1 4.00
Spirou et Fantasio, tome 1 : Quatre aventures de Spirou et Fantasio 11 3.36
Spirou et Fantasio, tome 2 : Il y a un sorcier à Champignac 15 4.10
Spirou et Fantasio, tome 3 : Les chapeaux noirs et 3 autres aventures... 4 3.13
Spirou et Fantasio, tome 4 : Spirou et les héritiers 15 4.27
Spirou et Fantasio, tome 5 : Les voleurs du Marsupilami 10 3.90
Spirou et Fantasio, tome 6 : La corne de Rhinocéros 12 3.75
Spirou et Fantasio, tome 7 : Le dictateur et le Champignon 16 4.44
Spirou et Fantasio, tome 8 : La mauvaise tête 15 3.73
Spirou et Fantasio, tome 9 : Le repaire de la Murène 12 4.13
Spirou et Fantasio, tome 10 : Les pirates du silence 10 3.25
Spirou et Fantasio, tome 11 : Le gorille a bonne mine 9 3.28
Spirou et Fantasio, tome 12 : Le nid des Marsupilamis 15 4.00
Spirou et Fantasio, tome 13 : Le voyageur du mésozoïque 9 3.61
Spirou et Fantasio, tome 14 : Le prisonnier du Bouddha 8 4.38
Spirou et Fantasio, tome 15 : Z comme Zorglub 9 4.39
Spirou et Fantasio, tome 16 : L'ombre du Z 9 4.56
Spirou et Fantasio, tome 17 : Spirou et les hommes bulles 10 3.90
Spirou et Fantasio, tome 18 : Qrn sur Bretzelburg 13 4.65
Spirou et Fantasio, tome 19 : Panade à Champignac 11 4.27
Spirou et Fantasio, tome 20 : Le faiseur d'or 9 3.33
Spirou et Fantasio, tome 21 : Du glucose pour Noémie 9 3.28
Spirou et Fantasio, tome 22 : L'abbaye truquée 7 3.43
Spirou et Fantasio, tome 23 : Tora Torapa 8 4.19
Spirou et Fantasio, tome 24 : Tembo Tabou 5 2.60
Spirou et Fantasio, tome 25 : Le gri-gri du Niokolo-Koba 7 3.50
Spirou et Fantasio, tome 26 : du cidre pour les étoiles 9 2.44
Spirou et Fantasio, tome 27 : L'ankou 9 3.67
Spirou et Fantasio, tome 28 : Kodo, le tyran 7 4.29
Spirou et Fantasio, tome 29 : Des haricots partout 10 4.05
Spirou et Fantasio, tome 30 : La ceinture du grand froid 10 2.60
Spirou et Fantasio, tome 31 : La boîte noire 8 1.94
Spirou et Fantasio, tome 32 : Les faiseurs de silence 7 1.93
Spirou et Fantasio, tome 33 : Virus 13 3.73
Spirou et Fantasio, tome 34 : Aventure en Australie 9 3.22
Spirou et Fantasio, tome 35 : Qui arretera Cyanure ? 9 3.67
Spirou et Fantasio, tome 36 : L'Horloger de la comète 11 3.36
Spirou et Fantasio, tome 37 : Le réveil du Z 11 3.64
Spirou et Fantasio, tome 38 : La jeunesse de Spirou 7 2.57
Spirou et Fantasio, tome 39 : Spirou à New York 11 3.64
Spirou et Fantasio, tome 40 : La frousse aux trousses 11 4.18
Spirou et Fantasio, tome 41 : La vallée des Bannis 10 4.45
Spirou et Fantasio, tome 42 : Spirou à Moscou 11 3.82
Spirou et Fantasio, tome 43 : Vito la Déveine 10 3.65
Spirou et Fantasio, tome 44 : Le Rayon noir 10 2.90
Spirou et Fantasio, tome 45 : Luna Fatale 15 4.43
Spirou et Fantasio, tome 46 : Machine qui rêve 16 2.97
Spirou et Fantasio, tome 47 : Paris sous-Seine 12 2.92
Spirou et Fantasio, tome 48 : L'homme qui ne voulait pas mourir 12 3.00
Spirou et Fantasio, tome 49 : Spirou et Fantasio à Tokyo 13 2.46
Spirou et Fantasio, tome 50 : Aux sources du Z 10 2.65
Spirou et Fantasio, tome 51 : Alerte aux Zorkons 9 2.89
Spirou et Fantasio, tome 52 : La face cachée du Z 4 2.50
Spirou et Fantasio, tome 53 : Dans les griffes de la vipère 5 3.10
Spirou et Fantasio, tome 54 : Le groom de Sniper Alley 2 4.00
Spirou et Fantasio, tome 55 : La colère du Marsupilami 3 4.00