46 378 Avis BD |20 099 Albums BD | 7 870 séries BD
Accueil
Tome 11 : Le gorille a bonne mine
 

Spirou et Fantasio, tome 11 : Le gorille a bonne mine

 
 

Résumé

Spirou et Fantasio, tome 11 : Le gorille a bonne mineAfin d'acceder au résumé de Spirou et Fantasio, tome 11 : Le gorille a bonne mine, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Spirou et Fantasio, tome 11 : Le gorille a bonne minePas très original ce gorille a bonne mine, sauf si on oublie le titre pour le moins curieux.
Et pourtant, c'est loin d'être un mauvais Franquin.

Certes, il n'y a pas vraiment d'idées géniales comme cela est souvent le cas, mais comme fréquemment lorsque les aventures se passent dans un cadre particulier ( ici l' Afrique ) André est particulièrement inspiré pour mettre en place une ambiance qui scotche inexplicablement le lecteur.
Ici c'est clairement le cas.
Alors c'est vrai qu'en dépit d'un scénario assez simple, sans énormément de suspense et surtout linéaire, on prend pas mal de plaisir à la lecture.

La présence du marsupilami et de tribus africaines y est surement pour quelque chose aussi ainsi que l'humour déployé qui vient un peu remonter la côte du groom après le raté de l'opus précédent.Le dessin et les couleurs commencent à s'étoffer, à évoluer, sans être pour autant d'un quelconque rapport avec la qualité fabuleuse des tomes 18 et 19 !
En bref c'est à lire.

Ha et pour l'autre histoire, rien à dire, c'est gentillet, drôle et cela explique comment nos deux héros ont acquis la turbotraction II, mais cela n'a pas plus d'intérêt que ça.


Chronique rédigée par |fred| le 31/07/2002
 
 
Statistiques posteur :
  • 86 (100,00 %)
  • Total : 86 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.28
Dépôt légal : Janvier 1959

Avis des lecteurs

9 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Spirou et Fantasio, tome 11 : Le gorille a bonne mine, lui attribuant une note moyenne de 3,28/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

20 5 2011
   

L'histoire du "Gorille a bonne mine" n'est pas des plus interéssante. La trame générale est des plus simplistes, et les enchaînements sont assez aléatoires. Le lancement de l'histoire est un peu chaotique : d'où vient cette idée de faire un reportage sur les gorilles ?. Puis on se retrouve avec une succession de gags qui font souvent intervenir le Marsupilami, mais à part ces petits moements de détente, le récit a eu du mal à me subjuguer. Tout est trop facile, tout est trop simple, jusqu'à cette fin d'histoire qui laisse les méchants s'entre-déchirer : un brin moraliste mais sans véritable motivation, l'album tombe un peu à plat. Il conviendra de noter que le Spirou que nous connaissons jusqu'à maintenant connaît de grandes évolutions : il a mis des armes dans sa voitures (où est donc passé cette aversion des armes ?), il abandonne son uniforme de groom pour prendre une tenue plus moderne et plus pratique dans la jungle, et surtout, il se met à jouer des poings (la force l'emporte donc sur l'ingéniosité). Dans l'ensemble, cette histoire n'a que très peu retenu mon attention, celle-ci en revanche s'est portée sur les dessins, plus aboutis que précédemment, plus remplis, plus enveloppants.

Sur la seconde histoire, que dire ? Les éléments qu'il conviendrait de mentioner seraient certainement l'apparition en début et en fin de cette histoire courte, de Gaston ainsi que la disparition de la Turbotraction, remplacée par un nouveau modèle. On reconnaît dans cet album le goût de Franquin pour les inventions drôles mais finalement ce petit tour de piste ne m'a pas convaincu non plus. Autre élément de réflexion : cette seconde histoire semble se positionner avant la précédente : en effet, Spirou dit qu'il doivent économiser pour acheter une 2CV, 2CV que l'on voit précédemment dans l'histoire du gorille.

Pour moi, voilà certainement le moins bon album jusqu'à présent.

19 11 2010
   

Moi j'ai quand même trouvé que ce tome était vraiment bien. Bon alors pourquoi il est vraiment bien?
- D'abord pour ces splendides décors de jungle africaine et ces gorilles et ces autres animaux tous parfaitement dessinés.
- Ensuite pour l'évolution du style graphique de franquin. En effet ce tome est superbement dessiné et on constate de cases plus remplie et étouffante.
- Il y a aussi le scénario très maîtrisé et très bon enfant bien que la fin ets très intéressante. En effet spirou et fantasio n'assument plus leur côté super héros et laisse les trafiquants s'en sortir seul sans les faire arrrêter. Fin notoire pour l'époque.
- La modernité. Ici ce sont les colons les méchants et les indigènes les victimes. On voit que franquin ne fait que les caricaturer comme il le fait avec les blancs mais tout cela sans racisme et avec grand respect de ce peuple. D'ailleurs le language des autochtones est leur vrai language.

Il est vrai que ce tome a quelques faiblesses niveau scénario et est un peu lent mais cela n'assombrit en rien la lecture et on passe un très bon moment!!!

14 11 2010
   

Après un tome 10 assez mésestimé, mais que j'ai appris à aimer, Franquin nous signe une aventure moyenne. 2 histoires. Celle qui donne son nom au titre est assez bien faite et amusante. Le retour en Afrique est l'occasion d'admirer quelques beaux dessins de Franquin, et l'humour est souvent au rdv. La manière d'aborder le peuple local et le traitement des animaux est intéressante et assez originale. Quant à la scène finale, durant laquelle nos héros choisissent de ne pas intervenir, elle est tout simplement fondatrice d'une nouvelle manière de concevoir les personnages principaux dans la BD.
Mais bon, au niveau du scénario, on est loin, très loin des meilleurs Franquin.
Un épisode globalement mineur, mais avec ses qualités.
Le suivant sera un chef d'oeuvre

17 10 2010
   

L'aventure principale de cette bande dessinée m'a vraiment plu. Spirou et Fantasio se rendent en Afrique pour pouvoir photographier des gorilles. Mais bien sûr, rien ne se passe comme prévu.

C'est toujours un régal de lire du Franquin. Celui-ci fait toujours preuve d'humour et d'originalité (costume de Fantasio) et les dessins sont parfaits. J'apprécie toujours autant le Marsupilami qui nous étonne par ses prouesses. Dommage qu'il demeure quelques clichés sur les populations noires locales : peureuses, parlant "petit nègre"...

18 12 2009
   

Voila, je me lance dans la période de Franquin, pour la série de "Spirou et Fantasio" et honnetement, je m'attendais à un peu mieux :

La première histoire : "Le gorille à bonne mine" n'est pas vraiment une histoire palpitante ; même si l'action et l'humour ne manque pas, elle ne pas captiver plus que ça. Quelques longueurs, peu de suspens, quelques situations ridicules, bref une histoire qui ne m'a pas marqué.

La deuxième histoire : "Vacances sans histoires" relève un peu le niveau de l'album ; elle est très drôle, les personnages sont bons, et l'invention de Fantasio, les histoires de voitures et d'accidents : ça m'a plu. Seul problème, tous cela s'enchaînent bizarrement (en faites cela ne s'enchaîne pas tous court ce qui donne une impression bizarre à la lecture).

Au niveau du dessin, là je ne suis pas déçu : Magnifique !!!
Pas un album indispensable.

13 12 2009
   

Encore un bon divertissement plein de bonnes intentions.
Là encore, beaucoup de choses s'appuient sur le Marsupilami, mais c'est toujours un régal de retrouver cet animal aux multiples talents.
Le voir jouer de force et de finesse est un délice.
Par ailleurs, les protagonistes humains du livre sont plutôt bien campés, et même si le récit traîne un peu en longueur et manque trop de surprises, ça reste un ouvrage de qualité intéressante.
C'est drôle, direct, peut être un peu trop basique, mais c'est un livre qui va droit au but, et qui arrive, par d'autres qualités (drôlerie, aventure, stratégies, personnages, animaux), à séduire.
A lire, donc. Évidemment.

19 2 2008
   

Cet album se décompose en deux histoires : "le gorille a bonne mine" et une petite histoire "vacances sans histoires". Une fois n’est pas coutume, je préfère la seconde histoire au ton plutôt décalé.
L’histoire du gorille se passe en Afrique ; continent que Spirou et Fantasio avaient déjà visité dans l’album "la corne du Rhinocéros". Le scénario évoque des thèmes sérieux comme le trafic d’or et l’esclavagisme. Mais cela manque un peu d’humour et d’inventivité. On regrette l’absence du comte de Champignac ainsi que les autres habitants du village. Ce récit ressemble plus à un reportage sur l’Afrique et les gorilles et je m’y suis ennuyé, par moment, malgré le punch du Marsupilami. Hormis cela, le dessin de Franquin est toujours d’une rare virtuosité.
Par contre, la deuxième histoire est particulièrement amusante et totalement burlesque. Elle met en scène le roi Ibn-Mah-Zoud, sorte de danger au volant. Celui-ci se trompe de voiture et prend la Turbotraction de Fantasio. Cela donne lieu à une des « virées» automobiles les plus délirantes de l’histoire de la bande dessinée. Ajoutez à cela le bref mais remarqué passage de Gaston Lagaffe et vous obtenez une bonne histoire qui relève le niveau de l’album.

9 5 2007
   

Nouvelles incursion de nos héros en Afrique (L'héritage, La corne de Rhinoceros), mais je n'ai pas trouvé la même saveur que lors des précédentes. Petite nouveauté, la présence du Marsupilami en Afrique. Celui-ci apporte un lots de gags. Il a d’ailleurs changé de domicile (maintenant il vit chez Spirou et Fantasio, ce qui est plus facile pour l’intégrer à toutes les histoires).

L’histoire manque cependant de suspens. On sait tout de suite que les ingénieurs sont derrière tout cela, et le comportement de nos héros est bizarre. Certes ils libèrent les pauvres esclaves noirs, mais laissent en liberté des trafiquants d’or. La deuxième histoire de cet album est elle plus un long gag et sert plus à introduire la nouvelle voiture de nos héros (la célèbre turbo II). Dans celle-ci, Fantasio est en forme avec par exemple sa voiture antique. Le personnage de l'émir est également très bon.

Un album, un poil meilleur que le précédent.

Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
Spirou et Fantasio 2 4.25
Spirou et Fantasio : Le triomphe de Zorglub 1 4.00
Spirou et Fantasio, tome 1 : Quatre aventures de Spirou et Fantasio 11 3.36
Spirou et Fantasio, tome 2 : Il y a un sorcier à Champignac 15 4.10
Spirou et Fantasio, tome 3 : Les chapeaux noirs et 3 autres aventures... 4 3.13
Spirou et Fantasio, tome 4 : Spirou et les héritiers 15 4.27
Spirou et Fantasio, tome 5 : Les voleurs du Marsupilami 10 3.90
Spirou et Fantasio, tome 6 : La corne de Rhinocéros 12 3.75
Spirou et Fantasio, tome 7 : Le dictateur et le Champignon 16 4.44
Spirou et Fantasio, tome 8 : La mauvaise tête 15 3.73
Spirou et Fantasio, tome 9 : Le repaire de la Murène 12 4.13
Spirou et Fantasio, tome 10 : Les pirates du silence 10 3.25
Spirou et Fantasio, tome 11 : Le gorille a bonne mine 9 3.28
Spirou et Fantasio, tome 12 : Le nid des Marsupilamis 15 4.00
Spirou et Fantasio, tome 13 : Le voyageur du mésozoïque 9 3.61
Spirou et Fantasio, tome 14 : Le prisonnier du Bouddha 8 4.38
Spirou et Fantasio, tome 15 : Z comme Zorglub 9 4.39
Spirou et Fantasio, tome 16 : L'ombre du Z 9 4.56
Spirou et Fantasio, tome 17 : Spirou et les hommes bulles 10 3.90
Spirou et Fantasio, tome 18 : Qrn sur Bretzelburg 13 4.65
Spirou et Fantasio, tome 19 : Panade à Champignac 11 4.27
Spirou et Fantasio, tome 20 : Le faiseur d'or 9 3.33
Spirou et Fantasio, tome 21 : Du glucose pour Noémie 9 3.28
Spirou et Fantasio, tome 22 : L'abbaye truquée 7 3.43
Spirou et Fantasio, tome 23 : Tora Torapa 8 4.19
Spirou et Fantasio, tome 24 : Tembo Tabou 5 2.60
Spirou et Fantasio, tome 25 : Le gri-gri du Niokolo-Koba 7 3.50
Spirou et Fantasio, tome 26 : du cidre pour les étoiles 9 2.44
Spirou et Fantasio, tome 27 : L'ankou 9 3.67
Spirou et Fantasio, tome 28 : Kodo, le tyran 7 4.29
Spirou et Fantasio, tome 29 : Des haricots partout 10 4.05
Spirou et Fantasio, tome 30 : La ceinture du grand froid 10 2.60
Spirou et Fantasio, tome 31 : La boîte noire 8 1.94
Spirou et Fantasio, tome 32 : Les faiseurs de silence 7 1.93
Spirou et Fantasio, tome 33 : Virus 13 3.73
Spirou et Fantasio, tome 34 : Aventure en Australie 9 3.22
Spirou et Fantasio, tome 35 : Qui arretera Cyanure ? 9 3.67
Spirou et Fantasio, tome 36 : L'Horloger de la comète 11 3.36
Spirou et Fantasio, tome 37 : Le réveil du Z 11 3.64
Spirou et Fantasio, tome 38 : La jeunesse de Spirou 7 2.57
Spirou et Fantasio, tome 39 : Spirou à New York 11 3.64
Spirou et Fantasio, tome 40 : La frousse aux trousses 11 4.18
Spirou et Fantasio, tome 41 : La vallée des Bannis 10 4.45
Spirou et Fantasio, tome 42 : Spirou à Moscou 11 3.82
Spirou et Fantasio, tome 43 : Vito la Déveine 10 3.65
Spirou et Fantasio, tome 44 : Le Rayon noir 10 2.90
Spirou et Fantasio, tome 45 : Luna Fatale 15 4.43
Spirou et Fantasio, tome 46 : Machine qui rêve 16 2.97
Spirou et Fantasio, tome 47 : Paris sous-Seine 12 2.92
Spirou et Fantasio, tome 48 : L'homme qui ne voulait pas mourir 12 3.00
Spirou et Fantasio, tome 49 : Spirou et Fantasio à Tokyo 13 2.46
Spirou et Fantasio, tome 50 : Aux sources du Z 10 2.65
Spirou et Fantasio, tome 51 : Alerte aux Zorkons 9 2.89
Spirou et Fantasio, tome 52 : La face cachée du Z 4 2.50
Spirou et Fantasio, tome 53 : Dans les griffes de la vipère 5 3.10
Spirou et Fantasio, tome 54 : Le groom de Sniper Alley 2 4.00
Spirou et Fantasio, tome 55 : La colère du Marsupilami 3 4.00