46 503 Avis BD |20 164 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 30 : La ceinture du grand froid
 

Spirou et Fantasio, tome 30 : La ceinture du grand froid

 
 

Résumé

Spirou et Fantasio, tome 30 : La ceinture du grand froidAfin d'acceder au résumé de Spirou et Fantasio, tome 30 : La ceinture du grand froid, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Spirou et Fantasio, tome 30 : La ceinture du grand froidVoila la période la plus sombre, la moins bonne de la série, du moins selon moi.
A le lire comme ça, le scénario n'a pas l'air trop boiteux !! et pourtant .....

Franquin avait réussi à marier des superbes dessins à des scénarios tour à tour hilarants, originaux, ou passionnants.
Fournier, à un degré moindre, avait amené de la poésie, un engagement (des fois trop marqué selon certains) écologique, et un humour particulier.
Nic et Cauvin, eux, partent avec le désavantage de relancer une série sans utiliser le patrimoine de celle ci (tous les persos secondaires sont retirés).

Cela se traduit par une histoire d'une platitude sans nom, sans humour.
Je n'aime pas de plus le nouveau caractére des héros. Fantasio semble revenir en enfance, gaffeur, et extrèmement naif, limite pire que dans les hors séries de Jijé et Franquin.

L'ambiance est fade et ce ne sont pas les dessins très brouillons de Broca qui rattrapent le tout.

Dessins assez fades pour ne pas dire mauvais, ambiance inexistante, nouveaux personnages pas du tout attachants, scénario à la Cauvin .....

En gros, à éviter, même pour les fans !


Chronique rédigée par |fred| le 15/07/2002
 
 
Avis de :Une BD sans intérêt ! Note de l'album : 1,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de |fred|Reflet de l'avatar de |fred|
Statistiques posteur :
  • 86 (100,00 %)
  • Total : 86 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 1,00 Note générale
  • Originalité : 2,00 Originalité
  • Scénario : 2,00 Scénario
  • Dessin : 2,00 Dessin
 
Acheter neuf : 10,40 10,40 10,40
Acheter d'occasion : 6,96
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.60
Dépôt légal : Avril 1983

Avis des lecteurs

10 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Spirou et Fantasio, tome 30 : La ceinture du grand froid, lui attribuant une note moyenne de 2,60/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

5 3 2012
   

Troisième histoire de la période Broca, cet album marque l'arrivée de Cauvin sur la série. Déjà, l'on retrouve les problèmes majeurs de cette trilogie : un manque de rythme, une histoire qui se traîne, une farandole de clichés plus ou moins indigestes. Les personnages sont eux-mêmes les premières victimes de ces archétypes, devenant de la sorte anecdotiques et sans relief.

La partie graphique s'en sort en revanche plutôt bien. Regrettons les technologies aux allures factices, et préférons regarder les décors minimalistes d'un artiste dont le style correspond plutôt bien à l'esthétique de la série. Nic n'était certainement pas le problème de cette période, épaulé par de meilleures plumes, sa réputation serait à n'en pas douter moins mauvaise que celle que la postérité lui a donné.

Une histoire malingre, alourdie de clichés, une absence de tout protagoniste marquant, autant d'élément qui plombent un tome qui aurait pu s’avérer divertissant à défaut d'être réussi. Et pourtant, le pire est encore à venir ! (éclairs qui tonnent)

1 11 2011
   

Vous êtes méchants avec les albums de Nic et Cauvin (et je dis ça, pourtant je suis pas toujours tendre avec Cauvin, mais je le préfère lorsqu'il tente d'écrire un récit d'aventure plutôt qu'une énième série d'humour).
Il faut juste comparer avec les autres auteurs qui se sont frotté à la série, de ce que j'ai pu lire de Franquin, il a certes fait les meilleurs albums de la série, en même temps, il a fait les moins bon aussi, et dans les 12 premiers tomes, il y a pas mal d'aventures sans plus (pour ne pas dire à jeter). Fournier faisait des albums beaucoup plus constants en qualité, sans être tous géniaux, tout comme les quelques albums de Morvan et Munuera. Finalement, le meilleur duo était peut-être Tome et Janry ? (et là non plus j'ai aimé des albums, sans être un grand fan).

Revenons à cet album, je trouve que Cauvin n'a pas a avoir honte avec son scénario : un bon récit d'aventure/science-fiction/action, assez jeunesse certes (mais est-ce un défaut ? Évidemment non), mêlé avec de la relativement bonne science-fiction (pas moins crédible que le reste de la série). Les gags ne font pas toujours mouches, mais ne sont pas mauvais, les personnages sont un peu stupides et caricaturaux mais les auteurs partait avec l'handicap de ne pas pouvoir utiliser les personnages des autres albums de la série (des autres auteurs).
Bref, pas une scénario génial, mais qui se lit bien.

Le dessin est plutôt bon, dans le style franco-belge. Je n'en suis pas fan, mais il a des qualités indéniable (dynamique, rigolo), même si les personnages ont des fois des têtes bizarres.
Je ne comprendrai jamais pourquoi tous les fans de la série rabaissent autant la période Nic/Cauvin...

15 6 2011
   

En ouvrant cet album, je m'attendais au pire : beaucoup considèrent la période "Nic et Cauvin" comme la moins bonne de cette série. Déjà que je ne suis pas particulièrement emballé par les périodes Franquin et Fournier, à quelques exceptions près, je m'attendais à cartonner. Et bien non, on peut dire que cet album fut pour moi une bonne surprise et une lecture agréable.

J'ai bien aimé le début de l'album, avec cet achat de bateau qui permet quelques petits traits d'humour, j'ai également bien aimé la rencontre avec les trois scientifiques Jefferson, Karl et le pessimiste Borris. Il faut dire que les auteurs ayant dans leur cahier des charges l'interdiction de reprendre des personnages anciens, il fallait bien inventer des alter ego au comte de Champignac. Les inventions sont farfelues et peu crédibles, mais finalement, pas plus que certaines présentées jusqu'alors dans la série. J'ai bien aimé le rythme de cet album, et le côté un peu rêveur de ces scientifiques qui décident de s'exiler pour ne pas que leurs inventions soit utilisées à mauvais escient respecte bien l'antimilitarisme propre à cette série. Les méchants quant à eux, sont gratifiés de physiques sympathiques, comme Kalloway, et sont bêtes à souhait. On retrouve donc tous les grands principes de la série mais le fait d'introduire de nouveaux personnages permet à cette série de prendre un nouveau souffle.

On reste dans un scénario plutôt enfantin, fait de gags et de situations un peu rocambolesques, mais l'ensemble s'inscrit dans une histoire linéaire et finalement, je n'ai pas ressenti cet ennui que j'ai pu éprouvé lors de la lecture d'albums des périodes précédentes. J'ai plutôt trouvé l'ensemble sympathique, même si de nombreuses redondances alourdissent un poil le récit (et notamment toute cette partie où Jefferson amène Spirou et Fantasio sur la base secrète, contre l'avis de Karl, où encore cet entêtement peu compréhensible de Spirou à s'attaquer seul à un sous-marin militaire).

Cet album n'est pas exempté de défauts, mais on est loin du désastre auquel on pouvait s'attendre.

22 12 2010
   

« La ceinture du grand froid » est le 30ème album des aventures du groom Spirou et de son acolyte Fantasio. Cet album est le premier de la série réalisé par le duo d’auteurs Nic et Cauvin.

Fantasio achète une épave bien que lui pense qu’il s’agit d’une petite merveille. Il invite Spirou à une petite balade en mer, une balade somme toute tranquille. Tout se passe paisiblement quand soudain, nos héros découvrent une zone climatique peu ordinaire : une sorte de blizzard, de froid polaire crée par un trio de savants voulant protéger leurs recherches. S’en suivent diverses attaques d’ennemis, une horde de militaires voulant s’emparer des recherches des savants.

Le scénario m’a plu par le côté science-fiction. Par contre, la bat blesse par certains scènes un peu ridicules comme l’évasion trop simpliste de Fantasio ou encore l’invention d’un vaisseau spatial par seulement trois hommes, sortis de nulle part et totalement coupés du monde. Les ennemis sont tellement maladroits (ils tirent sans cesse à côté de leurs cibles) que cela en devient pénible. La fin est franchement grotesque, je préfère ne pas en parler. Toutes ces petites erreurs sont regretables car le scénario m’a plu. Il n’est pas exceptionnel, loin de la. Il ne sera pas inoubliable mais ce n’est pas non plus le pire navet de l’histoire de la bande dessinée.

Hormis les personnages de Spirou, Spip et Fantasio, tous les autres personnages sont nouveaux. L’univers de Spirou a donc été revu, certains lecteurs n’ont pas su s’adapter ni tolérer ce changement. Pour ma part, cela ne m’a pas trop perturbé même si je reconnais que les personnages manquent de charisme. On ne s’y attache pas. Les méchants manquent de caractères et de ténacité, ils sont presque tournés en ridicule.

Les dessins sont moins bons que ce que pouvaient nous proposer Franquin ou Fournier mais ils ne m’ont pas paru aussi laids que certains lecteurs le disent.

En résumé, la lecture de cette bande dessinée ne m’a pas déplu. J’ai eu le plaisir de découvrir l’univers de nouveaux auteurs, Nic et Cauvin. En somme, un album "honnête".

6 9 2010
   

"la ceinture du grand froid" est le trentième album des aventures de "Spirou et Fantasio". Il est l'oeuvre, après l'époque Fournier, d'un duo d'auteurs : Nic(olas Broca) et le vieux routard Raoul Cauvin.

Le scénario n'est guère consistant : Sirou et Fantasio, au bord d'un bateau se rendent en mer. En chemin, ils vont tomber sur une zone d'anomalies climatiques, due à des savants voulant protéger leur indépendance. Mais voilà qu'une puissance étrangère va tenter d'attaquer. Disons tout de suite que Nic et Cauvin n'ont pas pu utiliser les personnages de l'univers de Spirou, outre notre groom, Fantasio et Spip. Donc, ils ont dû créer un nouvel environnement et des personnages secondaires. Il est clair que les nouveaux venus manquent de charisme, aussi bien les savants que les militaires. Le dessin de nos héros font très années soixante-dix. Cette histoire est loin des albums de Franquin, de Fournier et de Tome et Janry, mais je préfère Nic et Cauvin à Morvan et Munuera. Le problème est donc le parallèle entre les auteurs.

C'est donc une "petite" bande dessinée honnête qui s'offre à notre lecture. Elle aurait pu passer complétement inaperçu s'elle n'avait pas reçu la licence Spirou. C'est là que le bât blesse, les inconditionnels de la série ne peuvent que trouver ce tome fade.

4 4 2010
   

Je me souviens de ma satisfaction d'enfant quand j'ai vu que la Ceinture du Grand Froid était sorti : enfin un nouvel album de la série, depuis des Haricots Partout !
Malgré mon jeune âge, j'avais été un peu décontenancé par le côté lourdement gaguesque des premières pages et le dessin pas terrible des personnages.
Mais une fois parti sur mer puis confronté au mystère de ce blizzard sorti de n'importe où, j'avais été assez captivé par le côté science-fiction du scénario. Seul regret, les personnages manquaient franchement de consistance, trop caricaturaux voire idiots dans leurs comportements.

Mes relectures récentes réussissent à raviver la flamme un peu nostalgique de ces sensations ressenties à l'époque. Et même si globalement, nous sommes loin de l'excellence des albums de Franquin et loin du charme de ceux de Fournier, cet album reste malgré tout meilleur que ses deux pitoyables suites.

20 10 2007
   

J'avais gardé le souvenir des albums de Nic et Cauvin comme des moins bons de la série. Après relecture, c'est vrai qu'ici le dessin est de faible qualité à mon goût. Mais ça me rappelle le 1er album de Fournier qui était un peu léger également. Par contre le scénario est bien dans la lignée des Spirou et tient bien la route, que ce soit au niveau des péripéties, comme des notes d'humour ou des inventions "à la Champignac".
Dommage que les personnages secondaires, tous nouveaux dans la série, soient si peu réussis, dans leur aspect comme dans leur caractère. On n'a pas spécialement envie de les retrouver dans de futures aventures.
Pour finir, je n'ai vraiment pas aimé la fin "à la Z comme Zorglub" qui ici n'est pas du tout crédible. Et la faiblesse du dessin n'y arrange rien.
Bref, une reprise de la série qui gagne son pari par le scénario mais pas par le dessin.

30 4 2007
   

Après Franquin et Fournier, c’est au tour de Nic Broca (il a entre autre participé aux dessins animés : Daisy Town, Tintin et le lac aux requins et La flute à six schtroumpfs) et de Cauvin (Cédric, Les tuniques bleues) d’animer les aventures de Spirou et Fantasio. Ce n’est pas facile de succèder à Franquin et Fournier, et pourtant les deux nouveaux auteurs signent là un bon album (malheureusement leur meilleur).

On leur reproche souvent de ne pas avoir utilisé les anciens personnages (notamment ceux de Franquin), mais il faut savoir que, les éditions Dupuis voulant relancer la série, leur ont interdit de les utiliser ( ce qui est bizarre car au même moment, Tome et Janry qui signaient Virus, purent utiliser le comte de Champignac). Ce n’est donc pas sur ce point que je les attaquerais.

On critique aussi le dessin de Nic. Perso, je le trouve bon.

Pour moi le point faible vient de quelques scènes trop faciles du scénario, comme l’évasion de Fantasio ce qui rend l'histoire assez bizarre par moment. De plus, les nouveaux personnages inventés par Cauvin ne sont guère intéressant. Il y'a donc quelques défaut, mais dans l'ensemble, l'album est tout de même bon et se laisse lire.

Bloodtower :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de BloodtowerReflet de l'avatar de Bloodtower
28 4 2006
   

C'est le premier album de l'aprés Fournier. Pas faché d'en etre sorti d'ailleurs. Ici c'est Nic et Cauvin (c'est qui ce Broca pour le dessin sur la fiche ???), qui s'y collent. Le changement est radical et c'est tant mieux. L'atmosphére est beaucoup plus recentrée sur l'humour, tout en ne perdant pas de vue le coté essentiel de l'aventure. Bonne chose de faite donc.

Le dessin est fort sympa et de ce coté, il n'y a pas grand chose à dire, si ce n'est que celui qui reprendra le flambeau de la série aprés lui fera encore mieux. Le seul vrai reproche que je ferai à ce tome vient du coté scénario. Bon il est vrai qu'il est plutôt orienté vers un jeune public. Mais il faut le souligner c'est le lectorat privilégié de cette série. Cauvin a tout de même poussé les limites du scénario ici. Avec un vaisseau spatial construit par seulement trois hommes à seulement quelques miles de la cote sans jamais etre inquiétés. Même chose pour Fantasio qui peu rentrer tranquillement sur l'île, les truands lui ayant laissé ses chaussures. Il est clair que les méchants sont souvent distrait, mais faudrait pas les faire passer pour plus deumeurés qu'ils ne le sont.

Mais bon, c'est un album qui se lit avec beaucoup de plaisir. Et si l'on excepte ses deux méga bourdes scénaristiques, le reste n'en est que plus appréciable.

Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
Spirou et Fantasio 2 4.25
Spirou et Fantasio : Le triomphe de Zorglub 1 4.00
Spirou et Fantasio, tome 1 : Quatre aventures de Spirou et Fantasio 11 3.36
Spirou et Fantasio, tome 2 : Il y a un sorcier à Champignac 15 4.10
Spirou et Fantasio, tome 3 : Les chapeaux noirs et 3 autres aventures... 4 3.13
Spirou et Fantasio, tome 4 : Spirou et les héritiers 15 4.27
Spirou et Fantasio, tome 5 : Les voleurs du Marsupilami 10 3.90
Spirou et Fantasio, tome 6 : La corne de Rhinocéros 12 3.75
Spirou et Fantasio, tome 7 : Le dictateur et le Champignon 16 4.44
Spirou et Fantasio, tome 8 : La mauvaise tête 15 3.73
Spirou et Fantasio, tome 9 : Le repaire de la Murène 12 4.13
Spirou et Fantasio, tome 10 : Les pirates du silence 10 3.25
Spirou et Fantasio, tome 11 : Le gorille a bonne mine 9 3.28
Spirou et Fantasio, tome 12 : Le nid des Marsupilamis 15 4.00
Spirou et Fantasio, tome 13 : Le voyageur du mésozoïque 9 3.61
Spirou et Fantasio, tome 14 : Le prisonnier du Bouddha 8 4.38
Spirou et Fantasio, tome 15 : Z comme Zorglub 9 4.39
Spirou et Fantasio, tome 16 : L'ombre du Z 9 4.56
Spirou et Fantasio, tome 17 : Spirou et les hommes bulles 10 3.90
Spirou et Fantasio, tome 18 : Qrn sur Bretzelburg 13 4.65
Spirou et Fantasio, tome 19 : Panade à Champignac 11 4.27
Spirou et Fantasio, tome 20 : Le faiseur d'or 9 3.33
Spirou et Fantasio, tome 21 : Du glucose pour Noémie 9 3.28
Spirou et Fantasio, tome 22 : L'abbaye truquée 7 3.43
Spirou et Fantasio, tome 23 : Tora Torapa 8 4.19
Spirou et Fantasio, tome 24 : Tembo Tabou 5 2.60
Spirou et Fantasio, tome 25 : Le gri-gri du Niokolo-Koba 7 3.50
Spirou et Fantasio, tome 26 : du cidre pour les étoiles 9 2.44
Spirou et Fantasio, tome 27 : L'ankou 9 3.67
Spirou et Fantasio, tome 28 : Kodo, le tyran 7 4.29
Spirou et Fantasio, tome 29 : Des haricots partout 10 4.05
Spirou et Fantasio, tome 30 : La ceinture du grand froid 10 2.60
Spirou et Fantasio, tome 31 : La boîte noire 8 1.94
Spirou et Fantasio, tome 32 : Les faiseurs de silence 7 1.93
Spirou et Fantasio, tome 33 : Virus 13 3.73
Spirou et Fantasio, tome 34 : Aventure en Australie 9 3.22
Spirou et Fantasio, tome 35 : Qui arretera Cyanure ? 9 3.67
Spirou et Fantasio, tome 36 : L'Horloger de la comète 11 3.36
Spirou et Fantasio, tome 37 : Le réveil du Z 11 3.64
Spirou et Fantasio, tome 38 : La jeunesse de Spirou 7 2.57
Spirou et Fantasio, tome 39 : Spirou à New York 11 3.64
Spirou et Fantasio, tome 40 : La frousse aux trousses 11 4.18
Spirou et Fantasio, tome 41 : La vallée des Bannis 10 4.45
Spirou et Fantasio, tome 42 : Spirou à Moscou 11 3.82
Spirou et Fantasio, tome 43 : Vito la Déveine 10 3.65
Spirou et Fantasio, tome 44 : Le Rayon noir 10 2.90
Spirou et Fantasio, tome 45 : Luna Fatale 15 4.43
Spirou et Fantasio, tome 46 : Machine qui rêve 16 2.97
Spirou et Fantasio, tome 47 : Paris sous-Seine 12 2.92
Spirou et Fantasio, tome 48 : L'homme qui ne voulait pas mourir 12 3.00
Spirou et Fantasio, tome 49 : Spirou et Fantasio à Tokyo 13 2.46
Spirou et Fantasio, tome 50 : Aux sources du Z 10 2.65
Spirou et Fantasio, tome 51 : Alerte aux Zorkons 9 2.89
Spirou et Fantasio, tome 52 : La face cachée du Z 4 2.50
Spirou et Fantasio, tome 53 : Dans les griffes de la vipère 5 3.10
Spirou et Fantasio, tome 54 : Le groom de Sniper Alley 2 4.00
Spirou et Fantasio, tome 55 : La colère du Marsupilami 3 4.00