46 378 Avis BD |20 099 Albums BD | 7 870 séries BD
Accueil
Tome 27 : L'ankou
 

Spirou et Fantasio, tome 27 : L'ankou

 
 

Résumé

Spirou et Fantasio, tome 27 : L'ankouAfin d'acceder au résumé de Spirou et Fantasio, tome 27 : L'ankou, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Spirou et Fantasio, tome 27 : L'ankouCritiqué par certains, cet album de Fournier est celui que je juge comme son plus réussi !

Certes, plusieurs personnes ont peu apprécié le patriotisme dont fait preuve Fournier dans cet album, mettant comme panorama sa bretagne et en avant des idées écologiques, auquelles on ne peut qu'adhérer de toutes facons !

les dessins sont comme d'habitude, c'est à dire moins bons que Franquin, mais l'ambiance crée est par contre très réussie !!
On sent l'odeur de menace, de magie, de fantastique, de légendes et de fantasmagorie qui flotte ! Bref l'odeur de la Bretagne !

L'histoire moi personnellement m'a plu !
Je l'ai trouvé originale, faisant la dénonciation des abus de la chimie, du danger pour la nature de la confection de produits dont on ne maitrise pas les effets !
Avec cet album, spirou devient une série un peu plus engagée, et dont le chemin va l'amener à la dénonciation de la dictature dans les deux albums suivants !

Les reproches: bah ca manque de génie, mais c'est pourtant pas mal ! c'est sur qu'il n'y a pas les IDEES de franquin ou le punch d'un Tome et Janry, mais on a tout de même un bon compromis entre les deux !

A lire...


Chronique rédigée par |fred| le 08/08/2002
 
 
Statistiques posteur :
  • 86 (100,00 %)
  • Total : 86 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.67
Dépôt légal : Septembre 1977

Avis des lecteurs

9 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Spirou et Fantasio, tome 27 : L'ankou, lui attribuant une note moyenne de 3,67/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

14 6 2011
   

J'ai bien aimé l'idée à l'origine de cet album : concentrer toutes les peurs que suscitent le nucléaire en un seul personnage, l'Ankou, qui craint d'avoir une surcharge de travail (il annonce la mort des individus) en cas de catastrophe nucléaire. Faire appel à ce personnage fantastique amène une dose de poésie surnaturelle. Par ailleurs, la rencontre de nos hérios avec ce personnage hors du commun permet de proposer quelques situations humoristiques plutôt appréciable.

Malheureusement, si l'idée était de bonne facture, la réalisation laisse parfois à désirer, le ton décalé m'ayant certainement un peu perdu. Car pour supporter cette idée, on introduit ici un quatuor de magiciens, dont Itoh Kata, et un couple de malfrats qui veulent voler la matière radio active. Encore une fois, les situations sont insuffisamment creusées pour rendre totalement prenant cette histoire, et si l'on est séduit en début d'album par quelques belles trouvailles, l'ensemble manque de piquant pour vraiement rester accroché jusqu'à la fin.

Côté dessin, j'ai l'impression que Fournier ne maîtrise pas encore totalement Spirou, qui parfois à une expression un peu bizarre, àl'image de celle présentée sur la couverture.

Par rapport au précédent, il y a du mieux, c'est sûr, mais mal dosé, cet album ne met pas en valeur les bonnes idées présentées en début d'aventure.

8 5 2011
   

Cet album de Spirou est, je pense, plus ou moins considéré comme le "chef d'œuvre" de Fournier.
Sans être le meilleur des Spirou que j'ai lu, il est vrai que cet album est assez bien, mais il n'est pas exempt de défauts.

Tout d'abord, il y a le dessin de Fournier, assez bon (même si je n'aime pas trop le look qu'il donne à Spirou). Son trait est vif et nerveux, et ses personnages (en particulier l'Ankou lui même) sont vraiment bien fait. Dans le genre "classique franco-belge" Fournier fait parti des meilleurs du genre.
Le scénario est bon, on retrouve pas mal de l'univers de Fournier. La magie, le folklore (ici breton avec l'Ankou) et l'écologie. Même si je trouve le scénario poétique, ce qui m'a le plus dérangé dans cet album, c'est le discours sur les énergies nucléaires. Cet album fait obsolète en 2011 seulement sur ce point. Aujourd'hui, avec le recul, on sait que les dangers avec l'énergie nucléaire sont énormes, MAIS il y a peu de chances pour qu'ils se déclenchent un problème (malheureusement, c'est arrivé il y a peu de temps), et j'ai donc trouvé le discours de cet opus trop extrémiste sur ce sujet.

Un bon album réussi, mais dépassé sur son message de prévention

13 3 2011
   

Après avoir lu « L’ankou » de Fournier, me voici un peu déçu de cet album. Je pense que mon attente était trop importante à cause de la superbe couverture de l’album qui m’avait (trop) fortement donné l’eau à la bouche.

Le scénario m’a un peu déçu. J’ai trouvé l’histoire un peu légère et je suis vraiment déçu des deux gangsters. Ils manquent clairement de charisme et me font plus penser à des guignols maladroits et débutants qu’à de véritables « cracks ». J’ai trouvé ces deux personnages vraiment trop légers, c’est dommage.

Je n’ai pas été particulièrement amusé par les 4 magiciens et je ne trouve pas leur présence indispensable. J’aurais préféré une enquête à trois avec Spirou, Fantasio et Ororéa. Trois personnes auraient été largement suffisantes pour arrêter les deux bandits (presque aussi doux que des agneaux).

Après avoir énoncé les points négatifs de l’album, je vais évoquer les points positifs car tout n’est pas à jeter aux orties. J’ai apprécié le message louable de Fournier pour la protection de l’environnement et la méfiance envers le nucléaire et les risques encourus.

J’ai beaucoup aimé que l’action se déroule en Bretagne. C’est sympa, ça change un peu. A noter de très beaux dessins de Fournier autant au niveau des personnages que des paysages. Cependant, attention aux couleurs, elles sont parfois un peu trop claires, un peu trop fades. La présence par intermittence de l’ankou est bien dosée. C’est appréciable pour le lecteur de le voir apparaitre soudainement. On ne s’y attend pas et on est parfois surpris de le voir apparaitre.

Pour finir, je mets une note correcte pour cet album car je suis sur qu'il pourra plaire à bon nombre de lecteurs. J'ai sans doute été un peu dur dans mon avis car je m'attendais à mieux tellement la couverture m'avait plu.

21 11 2010
   

J'aime bien la période Fournier. Elle n'atteindra jamais ma passion pour Franquin et ses épisodes. Mais elle a ses qualités et dégage une certaine poésie que l'on ne trouvait pas forcément avec son prédecesseur.
L'Ankou est de ceux là. Un épisode angoissant, dans lequel Fournier nous emmène dans sa Bretagne natale. Il parvient à dépeindre un scénario plein de suspense et rondement mené. Les dessins sont loin des meilleurs Franquin, mais restent corrects. En revanche, nos personnages sont forts mal représentés sur la couverture.
Avec Tora Torapa, mon préféré de Fournier.

22 8 2010
   

J'ai vraiment apprécié la lecture de ce tome des aventures de "Spirou et Fantasio".

On le devine aisément en lisant cet album que Fournier est breton et est fier de l'être ! Il magnifie sa terre natale et nous plonge dedans avec bonheur. L'histoire met en scène nos héros qui, avec l'aide d'amis magiciens et d'Ororéa, essaient de contrecarrer les ambitions de deux individus (pas aussi bêtes qu'il le semble au premier abord) de s'emparer d'un élément radioactif.

La science-fiction est de mise avec l'apparition du personnage pittoresque, l'Ankou, le valet de la mort ! Contrairement à l'album précédent, "Du cidre pour les étoiles", l'emploi du fantastique ne m'a pas dérangé car ce personnage est bien exploité et ajoute une dose macabre et inquiétante à l'histoire. Ce qui me gène est le fait que Fournier prend position contre le nucléaire et fait parler les protagonistes à sa place. Je n'aime pas trop ce procédé, mais attention, je ne fais pas le panégyrique du nucléaire ! Mais trève de digression, cette bande dessinée m'a laissé un excellent souvenir.

17 3 2010
   

Je suis franchement déçu par cet album. Pas du tout à cause du message écologique de Fournier que je trouve très louable, mais parce que l'histoire en elle-même ne m'a pas passionné. Les dessins ne sont pas super jolis, et les péripéties sont un peu fades. Je n'ai pas réussi à m'attacher à Ororéa et sa tête disproportionnée, ni aux deux gangsters, ni à l'apparition des magiciens, qui sont un peu limite. Les couleurs sont un peu trop claires par rapport à la couverture. En tout cas, cet album ne m'a pas plus tant que ça. J'ai néanmoins beaucoup apprécié l'Ankou, ou encore le kidnapping de Fantasio.
C'est peut-être à cause du fait que j'ai lu cet album dans une version petit format (collection INZEPOCKET des éditions Dupuis), mais je n'ai pas aimé. J'attendrais la lecture en intégrale pour me faire une idée définitive.

21 3 2009
   

ahlala... Qu'il y avait longtemps que je n'avais plus lu un album de Spirou et je peux dire que le plaisir est revenu bien vite à la lecture de "l'ankou". Pour ce qui est de l'histoire, Fournier nous concocte un récit étrange,pittoresque et messager sur les dangers que peuvent causer l'implantation de centrales nucléaires. C'est vrai qu'au niveau du scénario, loin d'être originale vu le thème abordé,celui-ci nous fait quand même passer un bon moment grâce à la présence de personnages variés et surtout très drôles que ce soit au niveau des personnages des deux bandits que ceux des magiciens. Pour ce qui est du graphisme,personnellement, j'ai toujours préféré le dessin de Fournier à celui de Franquin ainsi que la coloration plus vive, moins triste que celle des albums du "Maitre". Un bon album.

30 4 2007
   

Du grand Fournier. Cet album est une merveille. Il marque l’ultime apparition d’ Ororéa et de Itoh Kata (avant Spirou à Tokyo).

Fournier emmène nos deux héros chez lui (il nous livre alors de jolis dessins de sa Bretagne natale) pour dénoncer à la fois la pollution et le risque nucléaire. Pour cela, il se sert d’une figure légendaire locale : l’Ankou (ce qui confirme le style plus poétique des albums de Fournier). On assiste également à l’apparition de trois magiciens (qui accompagnent Itoh Kata) et qui sont tous aussi réussis les uns que les autres (Al Kazar est splendide avec ses tics de langage : « en quelque sorte », « si j’ose dire »).

L’histoire de Fournier est très bonne et le dessin colle bien à l’ambiance que l’auteur veut créer. On a quelques scènes comiques réussite comme la "lutte" entre Fantasio et l'Ankou, et de bonnes scènes aventureuses, comme les poursuites en voiture. La chute est peut être cependant un peu rapide (voir la manière dont Itoh Kata fait disparaître le Thyrinium 2000), mais cela sonne assez juste pour ne pas gâcher le plaisir que donne cet album.

Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
Spirou et Fantasio 2 4.25
Spirou et Fantasio : Le triomphe de Zorglub 1 4.00
Spirou et Fantasio, tome 1 : Quatre aventures de Spirou et Fantasio 11 3.36
Spirou et Fantasio, tome 2 : Il y a un sorcier à Champignac 15 4.10
Spirou et Fantasio, tome 3 : Les chapeaux noirs et 3 autres aventures... 4 3.13
Spirou et Fantasio, tome 4 : Spirou et les héritiers 15 4.27
Spirou et Fantasio, tome 5 : Les voleurs du Marsupilami 10 3.90
Spirou et Fantasio, tome 6 : La corne de Rhinocéros 12 3.75
Spirou et Fantasio, tome 7 : Le dictateur et le Champignon 16 4.44
Spirou et Fantasio, tome 8 : La mauvaise tête 15 3.73
Spirou et Fantasio, tome 9 : Le repaire de la Murène 12 4.13
Spirou et Fantasio, tome 10 : Les pirates du silence 10 3.25
Spirou et Fantasio, tome 11 : Le gorille a bonne mine 9 3.28
Spirou et Fantasio, tome 12 : Le nid des Marsupilamis 15 4.00
Spirou et Fantasio, tome 13 : Le voyageur du mésozoïque 9 3.61
Spirou et Fantasio, tome 14 : Le prisonnier du Bouddha 8 4.38
Spirou et Fantasio, tome 15 : Z comme Zorglub 9 4.39
Spirou et Fantasio, tome 16 : L'ombre du Z 9 4.56
Spirou et Fantasio, tome 17 : Spirou et les hommes bulles 10 3.90
Spirou et Fantasio, tome 18 : Qrn sur Bretzelburg 13 4.65
Spirou et Fantasio, tome 19 : Panade à Champignac 11 4.27
Spirou et Fantasio, tome 20 : Le faiseur d'or 9 3.33
Spirou et Fantasio, tome 21 : Du glucose pour Noémie 9 3.28
Spirou et Fantasio, tome 22 : L'abbaye truquée 7 3.43
Spirou et Fantasio, tome 23 : Tora Torapa 8 4.19
Spirou et Fantasio, tome 24 : Tembo Tabou 5 2.60
Spirou et Fantasio, tome 25 : Le gri-gri du Niokolo-Koba 7 3.50
Spirou et Fantasio, tome 26 : du cidre pour les étoiles 9 2.44
Spirou et Fantasio, tome 27 : L'ankou 9 3.67
Spirou et Fantasio, tome 28 : Kodo, le tyran 7 4.29
Spirou et Fantasio, tome 29 : Des haricots partout 10 4.05
Spirou et Fantasio, tome 30 : La ceinture du grand froid 10 2.60
Spirou et Fantasio, tome 31 : La boîte noire 8 1.94
Spirou et Fantasio, tome 32 : Les faiseurs de silence 7 1.93
Spirou et Fantasio, tome 33 : Virus 13 3.73
Spirou et Fantasio, tome 34 : Aventure en Australie 9 3.22
Spirou et Fantasio, tome 35 : Qui arretera Cyanure ? 9 3.67
Spirou et Fantasio, tome 36 : L'Horloger de la comète 11 3.36
Spirou et Fantasio, tome 37 : Le réveil du Z 11 3.64
Spirou et Fantasio, tome 38 : La jeunesse de Spirou 7 2.57
Spirou et Fantasio, tome 39 : Spirou à New York 11 3.64
Spirou et Fantasio, tome 40 : La frousse aux trousses 11 4.18
Spirou et Fantasio, tome 41 : La vallée des Bannis 10 4.45
Spirou et Fantasio, tome 42 : Spirou à Moscou 11 3.82
Spirou et Fantasio, tome 43 : Vito la Déveine 10 3.65
Spirou et Fantasio, tome 44 : Le Rayon noir 10 2.90
Spirou et Fantasio, tome 45 : Luna Fatale 15 4.43
Spirou et Fantasio, tome 46 : Machine qui rêve 16 2.97
Spirou et Fantasio, tome 47 : Paris sous-Seine 12 2.92
Spirou et Fantasio, tome 48 : L'homme qui ne voulait pas mourir 12 3.00
Spirou et Fantasio, tome 49 : Spirou et Fantasio à Tokyo 13 2.46
Spirou et Fantasio, tome 50 : Aux sources du Z 10 2.65
Spirou et Fantasio, tome 51 : Alerte aux Zorkons 9 2.89
Spirou et Fantasio, tome 52 : La face cachée du Z 4 2.50
Spirou et Fantasio, tome 53 : Dans les griffes de la vipère 5 3.10
Spirou et Fantasio, tome 54 : Le groom de Sniper Alley 2 4.00
Spirou et Fantasio, tome 55 : La colère du Marsupilami 3 4.00