46 183 Avis BD |20 019 Albums BD | 7 853 séries BD
Accueil
Tome 51 : Alerte aux Zorkons
 

Spirou et Fantasio, tome 51 : Alerte aux Zorkons

 
 

Résumé

Spirou et Fantasio, tome 51 : Alerte aux ZorkonsAfin d'acceder au résumé de Spirou et Fantasio, tome 51 : Alerte aux Zorkons, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Spirou et Fantasio, tome 51 : Alerte aux ZorkonsAprès avoir réalisé un assez bon album dans la série parallèle, Vehlmann et Yoann signent là un deuxième tome de Spirou et Fantasio mais cette fois dans la série principale. De nombreux auteurs ont déjà travaillé pour cette série mythique, et on ne peut s'empêcher de penser au génial Franquin ou encore à Fournier et à Tome et Janry. Que de grands noms qui ont (en ce qui me concerne tout du moins) laissé de très bons souvenirs dans la mémoire des lecteurs. Il y'a aussi eu les très contestés Nic et Cauvin, et surtout Morvan et Munuera. Ces derniers ont fait (toujours en ce qui me concerne) un travail assez moyen (seul L'homme qui ne voulait pas mourir était assez bons, leur trois autres tomes étaient plutôt moyens, et comment ne pas parler de leur dernier album Aux sources du Z avec sa fin si spéciale).

Les nouveaux auteurs doivent donc relancer la série et ce n'est pas chose facile. Autant le dire tout de suite, j'ai trouvé cette aventure sympathique, mais pas inoubliable. Elle ne risque pas (d'après moi) de figurer parmi les sommets de la série. Mais d'un autre côté, elle fait un bien fou après le tome précédent.

Le dessin de Yoann est différent de celui qu'il avait utilisé dans la série parallèle, mais on est loin d'un dessin comme Franquin ou encore comme Janry ou Fournier. Est ce un bien? Est ce un mal? A chacun de juger, mais pour ma part j'aurais préféré un dessin plus classique (j'ai surtout du mal avec Spip, et la tête de Spirou par moments).

Le scénario n'est pas non plus exceptionnelle et finalement je l'ai trouvé assez linéaire sans véritable grande surprise. La présence féminine mis en valeur par le personnage de Thian dans les Géants pétrifiés, est ici mis en avant par deux personnages suédoises dont au final on se demande quel est le véritable intérêt. On remarquera cependant que Vehlmann ne semble pas zapper la période Morvan-Munuera (allusion à Miss Flanner)

Au final, je trouve que c'est un tome assez sympathique, et j'espère que Yoann et Vehlmann livreront un deuxième tome meilleur


Chronique rédigée par difool le 03/09/2010
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de difoolReflet de l'avatar de difool
Statistiques posteur :
  • 940 (67,58 %)
  • 99 (7,12 %)
  • 352 (25,31 %)
  • Total : 1391 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.89
Dépôt légal : Septembre 2010

Avis des lecteurs

9 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Spirou et Fantasio, tome 51 : Alerte aux Zorkons, lui attribuant une note moyenne de 2,89/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

9 2 2019
   

Cetb album de Vehlman et Yoan n’est pas désagréable. Forcément comme tout bon repreneur, ils tentent de s’inscrire dans l’histoire de la série, en se référant à son âge d’or. Spirou retrouve ainsi son costume de groom, l’histoire se déroule à Champignac, le fantastique est bien présent, on y ajoute Zorglub, ainsi que deux jeunes femmes pour rendre ces séries plus modernes, on réintroduit le Mézosoïque, et voilà. Forcément, le trait est parfois un peu forcé, c’est un petit peu maladroit pour les puristes, mais pour moi, la tonalité de l’album me semble bien s’inscrire dans la tradition, même si certains passages peuvent sembler extrême.

L’histoire de cet ouvrage et ses dessins ne me semblent pas particulièrement ratés. Toutefois, on le sent bien, elle sert avant tout d’introduction à un arc plus large. Zorglub est venu voler à Champignac un produit quelconque et, à la suite d’une bourde, a déréglé l’environnement local que nos héros vont devoir réparé. Mais le produit en question et les motivations mêmes de Zorglub restent impénétrable et les auteurs nous rassurent : tout cela est étudié et sera développé dans le tome suivant.

Il y a quelques maladresses (la temporalité me semble bizarre puisque Spirou et Fantasio font le trajet « en quelques heures » alors qu’on a l’impression qu’il se passe plusieurs jours – sinon, comment la population se serait adaptée si vite ?) mais on sent une volonté de s’inscrire dans une certaine continuité. L’album reste donc agréable, parfois un peu exagéré, et il faudra lire l’album suivant pour savoir s’il méritait une telle introduction, qui restera au pire un ouvrage sur lequel les auteurs se seront fait la main.

18 5 2015
   

Aie !... moi qui ai été « nourri » par Franquin, qu’allais-je lire et voir !?!...
Ben… c’est pas mal du tout !
Yoann au dessin et Vehlman au scénario poursuivent vraiment bien les aventures de Spirou et Fantasio.
C’était une sorte de défi : et il est réussi !
Qui plus est, et dans ce tome, il y a plusieurs références qui sont portées à notre regard : c’est le retour à Champignac avec des péripéties diverses et où nos héros mettent leur énergie en commun.
C’est aussi un opus assez impertinent et, de temps en temps –c’est vrai- mes mandibules se sont déridées.
C’est un début, c’est vrai, et tout n’est pas encore parfait MAIS : le syncrétisme des deux auteurs est latent et donne un bon tome… dont le « cover » me fait penser à une affiche de Claude François –le chanteur- avec des bras et mains tendus vers la vedette, où à un Achille Talon. Me trompé-je ?...
Enfin, c’est bon et mon esprit est rasséréné. Bien fait !

25 12 2013
   

Voilà encore de nouvaux auteurs pour cette série qui commence à battre des records dans ce domaine.
Qu'est-ce que ça donne ?
Côté scénario on est bien resté dans l'esprit Spirou. De l'aventure débridée avec un humour bien trouvé qui colle avec ce qui s'est fait avant. Agréable. On retrouve Zorglub qui donne une petite plu-value à l'ensemble. Il y a même le retour du dinosaure du tome 13 mais, de mémoire, je crois qu'il a beaucoup changé: c'était un genre de diplodocus ( 4 pattes) et maintenant il fait tyranosaure (2 pattes minuscules à l'avant). On retrouve même, plus que clairement, l'antimilitarisme dont Franquin faisait preuve en son temps.
Mais, même si cette aventure s'intègre bien au style de la série, je trouve qu'elle tourne un peu à vide.
il y a un mystère clairement entretenu par les textes "off" sur les motivations de Zorglub, mais au final, c'est complètement artificiel. Les explications finales n'en sont pas. On ne saura jamais où il voulait en venir en pillant le labo de Pacôme. On constate juste qu'il a été maladroit, ce qui est un peu léger pour justifier cette aventure. De même la page finale est incompréhensible ! "Compléter mon grand chef-d'oeuvre" dit Zorglub. Mais de quoi parle-t-il ? On ne sait pas ! La dernière phrase ne nous éclaire pas plus et si c'est sensé être un gag je ne vois vraiment pas où il faut rire.
Heureusement que le ton et l'humour général de l'histoire sont réussis et bien dans la continuité de ce qui a précédé, et on peut espéré une prochaine histoire mieux travaillée.
Le dessin est un peu particulier, un peu brouillon. Mais ce n'est pas désagréable pour autant. Ça se marie pas trop mal avec le ton de la série et une fois entrés dans l'histoire on n'attache plus grande importance à ce côté "vite croqué". Mais perso, je préfère un travail mieux léché. Comme Franquin bien sûr mais aussi les derniers Fournier. Le beau travail de ces derniers laisse une belle empreinte dans les mémoires ce que je ne suis pas sûr qu'on retrouve avec le graphisme du présent album.
Au final : sympathique mais un peu léger. Comme un manque de consistance.

26 1 2012
   

Ce fut empli plein d'espoir que j'ouvrai "Alerte aux Zorkons". Une alternative était enfin offerte après les très inégaux albums de Morvan (et Yann). Espoir en parti douché par cette aventure elle-même assez inégale.

Une histoire mince en premier lieu, amusante, divertissante, mais désespérément vide ! Et tout ceci pour une conclusion convenue au possible. De plus, je regrette le retour de Zorglub à ses activités "d'anti-vilain", j'aimais tant Panade à Champignac ou bien Tora-Torapa, la splendeur du diptyque qui l'introduit ne pourra plus jamais être atteinte à quoi bon vouloir y revenir ! Regrettons aussi la lourdeur de certains personnages secondaires (les Suédoises !) et de certains gags qui ne font pas toujours mouches.

Quant aux dessins, ils peinent à égaler les délicieuses planches de Munuera. Au programme, un travail certes au style plus européen, mais bien moins soigné et aux accents "Tchô" par trop prononcés !

Mais mis en perspective avec "Spirou à Tokyo" par exemple, tout n'est pas absolument négatif dans cette aventure. Quelques passages prêtent à sourire (le clin d’œil au tome 50), l'atmosphère et l'idée de plonger Champignac dans une jungle sont également séduisantes et Yoann parvient, à défaut d'être régulier, à offrir une belle interprétation graphique de nos héros.

Un début en demi-teinte donc pour ces auteurs qui inaugurent cependant une ère nouvelle pour le groom. Reste à voir ce qu'elle nous offrira à l'avenir, après tout les débuts de Fournier étaient eux-même fastidieux !

14 6 2011
   

« Alerte aux zorkons » est le 51ème album des aventures de Spirou et Fantasio. Il s’agit du premier album du duo Yoann/Vehlmann en lieu et place du précédent tandem Munuera/Morvan. A noter que la nouvelle équipe d’auteurs avait signé l’album « Les géants pétrifiés » dans une série parallèle. N’ayant pas encore lu cet album, je n’en ferais plus mention dans la suite de mon avis.

J’étais très curieux de découvrir cet album que j’ai emprunté à la bibliothèque municipale. Il me tardait de voir le résultat de ce changement d’auteurs. Mal m’en a pris puisque je n’ai guère apprécié cet album.

Tout d’abord, l’histoire ne tient pas ses promesses (par rapport à toute la promotion faite sur cet album que ce soit sur Internet ou en magasin) car elle est trop confuse à mon sens. Le scénario n’est pas clair, on ne suit à aucun moment un cheminement logique. Rien n’est expliqué et on ne comprend pas les objectifs et les motivations de Zorglub. Et cerise sur la gâteau : l’intervention des deux Suédoises qui ne sert strictement à rien. On ne comprend pas l’intérêt de leur apparition et la motivation des auteurs à lier ces deux demoiselles à l’histoire. Car, il faut le souligner, elles n’ont aucun impact, aucune incidence sur l’issue du scénario.

Personnellement, je trouve le dessin pas à la hauteur d’une série mythique telle que Spirou. Je bloque vraiment sur cet aspect visuel qui pour moi ne correspond pas du tout à l’univers de Spirou. Les personnages ne me plaisent pas surtout le comte de Champignac que je ne reconnais guère. Ce sont surtout les visages que j’ai du mal à accepter.

La couverture de l’album est le seul point positif de ce livre. Le dessin est réussi et la situation dans lequel l’auteur a mis nos deux héros donne l’eau à la bouche…

Pour conclure, ce tandem ne m’a pas convaincu mais on peut toujours leur laisser une seconde chance… Je suis un peu déçu de ce premier essai mais peut être que le prochain album sera de bien meilleure qualité. Je pense qu’il s’agira d’une suite à cet album pour éventuellement expliquer plus en détail les agissements de Zorglub.

12 9 2010
   

Malgré un début prometteur et accrocheur, l'histoire ne tient à mon avis aucune de ses promesses. On aborde plein de chose sans jamais les développer. Le caractère des personnages est simpliste pour ne pas dire caricatural...

Le sentiment que j'en garde est que les auteurs ont mis bout à bout des séquences ayant fait leur preuves en les amalgamant via un semblant de scénario.

Vous l'aurez compris, je ne suis pas convaincu...

4 9 2010
   

"Alerte aux Zorkons" est le cinquante et unième tome des aventures de "Spirou et Fantasio". Nouvelle équipe avec Yoann et Vehlmann qui avaient déjà signé l'album alternatif "les géants pétrifiés".

Champignac-en-Cambrousse est isolé du reste du monde en raison d'événements inexpliqués. Spirou et Fantasio ont reçu un message d'alerte du comte. Arrivés sur les lieux, ils ont affaire à une flore et une faune mystérieuses, dont les Zorkons font partie. L'auteur de tout ce bouleversement semble être Zorglub. Ce qui m'a frappé de prime abord est le dessin particulier. Je n'ai pas lu "les géants pétrifiés", je ne peux pas faire de parallèle. Les traits me semblent moins modernes que ceux de Tome et Janry. Je n'ai pas aimé les visages de Spirou, de Fantasio et surtout celui de Spip. L'histoire est un peu confuse. La fin arrive trop vite à mon goût. Tout n'est pas expliqué, notamment les objectifs de Zorglub. Ceux-ci seront sans doute abordés lors d'un autre album. Des personnages secondaires comme les Suédoises ne servent pas à grand chose dans l'histoire.

Je suis donc un peu déçu. Certes, cela ne reste qu'un premier essai. Mais Tome et Janry ont été plus convaincants avec "Virus". Les dessins assez particuliers et surtout l'histoire peu intéressante font que cette bande dessinée me laisse une impression d'inachevé.

4 9 2010
   

En ce qui me concerne, j'ai pris grand plaisir à lire cet album. Ce n'est pas un chef-d'oeuvre, Vehlmann et Yoann doivent encore se rôder s'ils faire atteindre à leurs aventures de Spirou le degré d'excellence des meilleurs récits de Franquin, mais c'est là un début très prometteur.

L'intrigue de cet album est un peu extravagante, une recherche du grand spectacle avec beaucoup de fantastique que je n'apprécie que moyennement. J'aurais aimé une intrigue d'un peu plus sobre. Néanmoins, tout se tient au final et j'accepte cette dérive malgré son manque de crédibilité, en espérant que par la suite les auteurs soient un peu plus sages dans leurs ambitions.

L'histoire offre sa part d'aventure et d'action, avec heureusement moins de courses-poursuites lassantes que celles auxquelles nous avait habitués le duo précédent, Morvan et Munuera.
Il est à noter également que le récit est très largement orienté vers l'humour, avec de nombreux gags qui m'ont vraiment fait rire. Cela change un peu des anciens Spirou certes léger mais quand même relativement sérieux dans l'ensemble. Même les albums les plus souriants de Tome et Janry étaient moins emplis de gags, ou du moins me faisaient-ils peut-être moins rire. C'est bien, j'ai bien aimé, mais là aussi peut-être ne faudrait-il pas trop continuer dans cette voie au risque de dénaturer un peu le ton de la série Spirou et Fantasio.
Quant au dessin, il est très bien, rien à redire. Je pourrais éventuellement reprocher des couleurs un peu sombres, pas très gaies, mais ça n'a rien de rédhibitoire.

J'ai donc aimé la lecture de ce tome et j'espère beaucoup de la suite de ces deux auteurs.

Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
Spirou et Fantasio 2 4.25
Spirou et Fantasio : Le triomphe de Zorglub 1 4.00
Spirou et Fantasio, tome 1 : Quatre aventures de Spirou et Fantasio 10 3.40
Spirou et Fantasio, tome 2 : Il y a un sorcier à Champignac 14 4.14
Spirou et Fantasio, tome 3 : Les chapeaux noirs et 3 autres aventures... 4 3.13
Spirou et Fantasio, tome 4 : Spirou et les héritiers 14 4.29
Spirou et Fantasio, tome 5 : Les voleurs du Marsupilami 10 3.85
Spirou et Fantasio, tome 6 : La corne de Rhinocéros 11 3.86
Spirou et Fantasio, tome 7 : Le dictateur et le Champignon 15 4.50
Spirou et Fantasio, tome 8 : La mauvaise tête 15 3.73
Spirou et Fantasio, tome 9 : Le repaire de la Murène 12 4.13
Spirou et Fantasio, tome 10 : Les pirates du silence 10 3.25
Spirou et Fantasio, tome 11 : Le gorille a bonne mine 9 3.28
Spirou et Fantasio, tome 12 : Le nid des Marsupilamis 15 4.00
Spirou et Fantasio, tome 13 : Le voyageur du mésozoïque 9 3.61
Spirou et Fantasio, tome 14 : Le prisonnier du Bouddha 8 4.38
Spirou et Fantasio, tome 15 : Z comme Zorglub 9 4.39
Spirou et Fantasio, tome 16 : L'ombre du Z 9 4.56
Spirou et Fantasio, tome 17 : Spirou et les hommes bulles 10 3.90
Spirou et Fantasio, tome 18 : Qrn sur Bretzelburg 13 4.65
Spirou et Fantasio, tome 19 : Panade à Champignac 11 4.27
Spirou et Fantasio, tome 20 : Le faiseur d'or 9 3.33
Spirou et Fantasio, tome 21 : Du glucose pour Noémie 9 3.28
Spirou et Fantasio, tome 22 : L'abbaye truquée 7 3.43
Spirou et Fantasio, tome 23 : Tora Torapa 8 4.19
Spirou et Fantasio, tome 24 : Tembo Tabou 5 2.60
Spirou et Fantasio, tome 25 : Le gri-gri du Niokolo-Koba 7 3.50
Spirou et Fantasio, tome 26 : du cidre pour les étoiles 9 2.44
Spirou et Fantasio, tome 27 : L'ankou 9 3.67
Spirou et Fantasio, tome 28 : Kodo, le tyran 7 4.29
Spirou et Fantasio, tome 29 : Des haricots partout 10 4.05
Spirou et Fantasio, tome 30 : La ceinture du grand froid 10 2.60
Spirou et Fantasio, tome 31 : La boîte noire 8 1.94
Spirou et Fantasio, tome 32 : Les faiseurs de silence 7 1.93
Spirou et Fantasio, tome 33 : Virus 13 3.73
Spirou et Fantasio, tome 34 : Aventure en Australie 9 3.22
Spirou et Fantasio, tome 35 : Qui arretera Cyanure ? 9 3.67
Spirou et Fantasio, tome 36 : L'Horloger de la comète 11 3.36
Spirou et Fantasio, tome 37 : Le réveil du Z 11 3.64
Spirou et Fantasio, tome 38 : La jeunesse de Spirou 7 2.57
Spirou et Fantasio, tome 39 : Spirou à New York 11 3.64
Spirou et Fantasio, tome 40 : La frousse aux trousses 11 4.18
Spirou et Fantasio, tome 41 : La vallée des Bannis 10 4.45
Spirou et Fantasio, tome 42 : Spirou à Moscou 11 3.82
Spirou et Fantasio, tome 43 : Vito la Déveine 10 3.65
Spirou et Fantasio, tome 44 : Le Rayon noir 10 2.90
Spirou et Fantasio, tome 45 : Luna Fatale 15 4.43
Spirou et Fantasio, tome 46 : Machine qui rêve 16 2.97
Spirou et Fantasio, tome 47 : Paris sous-Seine 12 2.92
Spirou et Fantasio, tome 48 : L'homme qui ne voulait pas mourir 12 3.00
Spirou et Fantasio, tome 49 : Spirou et Fantasio à Tokyo 13 2.46
Spirou et Fantasio, tome 50 : Aux sources du Z 10 2.65
Spirou et Fantasio, tome 51 : Alerte aux Zorkons 9 2.89
Spirou et Fantasio, tome 52 : La face cachée du Z 4 2.50
Spirou et Fantasio, tome 53 : Dans les griffes de la vipère 5 3.10
Spirou et Fantasio, tome 54 : Le groom de Sniper Alley 2 4.00
Spirou et Fantasio, tome 55 : La colère du Marsupilami 3 4.00