46 566 Avis BD |20 199 Albums BD | 7 889 séries BD
Accueil
Tome 10 : La lumière de Bornéo
 

Spirou et Fantasio - Une aventure par..., tome 10 : La lumière de Bornéo

 
 

Résumé

Spirou et Fantasio - Une aventure par..., tome 10 : La lumière de BornéoAfin d'acceder au résumé de Spirou et Fantasio - Une aventure par..., tome 10 : La lumière de Bornéo, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Spirou et Fantasio - Une aventure par..., tome 10 : La lumière de BornéoCe 10ème tome dans cette collection est vraiment un très bon tome.

Une fois encore de nouveaux auteurs sont à l'œuvre pour ce nouvel album. Frank Pé se charge du dessin. Si il peut dans un premier temps surprendre (cela fait par exemple bizarre de voir Spirou avec des lunettes), on se rend assez vite compte qu'il est très bon et colle bien avec le scénario. Les scènes de nuit rendent bien, surtout avec les ombres des lumières. On pourra juste critiquer le physique du personnage de Noé qui, sous la plume de Franquin était plutôt petit et qui semble bien grand dans cet album.

Le scénario est lui très bon. On se laisse vraiment prendre dans l'histoire. Histoire qui d'ailleurs développe plusieurs thèmes comme les conflits entre parents et enfants, la censure dans la presse où l'importance qu'elle donne à des sujets ridicules au dépend de sujets plus sérieux, le ridicule de l'intérêt pour l'art chez certaines personnes. On suit plusieurs histoires en parallèle et tout se regroupe très bien à la fin, même si on peut noter quelques petits défauts. Je trouve par exemple que l'histoire met un peu de temps à démarrer. De plus, je ne vois toujours pas quel est l'intérêt de toute l'histoire avec Champignac et les champignons. On se doute qu'elle est liée à l'histoire principale, mais on ne peut s'empêcher de ce dire que si elle avait été absente, cela aurait été pareil.

L'album n'en reste pas moins très bon et j'ai passé un excellent moment.


Chronique rédigée par difool le 14/10/2016
 
 
Statistiques posteur :
  • 967 (66,78 %)
  • 118 (8,15 %)
  • 363 (25,07 %)
  • Total : 1448 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.25
Dépôt légal : Octobre 2016

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Spirou et Fantasio - Une aventure par..., tome 10 : La lumière de Bornéo, lui attribuant une note moyenne de 4,25/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

6 1 2017
   

« La lumière de Bornéo » est déjà le dixième volet de cette série « Spirou et Fantasio – Une aventure par… », qui permet à différents dessinateurs et scénaristes de s’approprier le personnage mythique de Spirou le temps d’un album. Avec Frank Pé et Zidrou aux manettes, cette nouvelle parution s’avère donc particulièrement alléchante.

Dans cet album, le lecteur retrouve donc forcément Spirou, même si ce dernier n’est plus journaliste. N’ayant pas trop apprécié la censure de l’un de ses articles (qui critiquait certes un gros annonceur du journal), notre ami vient en effet de claquer la porte du Moustique. S’il comptait initialement se la couler douce en se mettant notamment à la peinture, quelques évènements vont néanmoins venir chambouler ses plans et sa quiétude. Il y a tout d’abord cet étrange champignon noir qui menace de devenir un fléau mondial. Il y a ensuite ces mystérieuses toiles révolutionnaires d’un peintre anonyme qui arrivent à la galerie Bernard, provocant l’admiration des foules et la convoitise des collectionneurs. Puis il y a les retrouvailles avec le dompteur Noé, qui débarque en ville avec une adolescente en pleine crise hormonale, qui s’avère être sa propre fille, mais qu’il décide de confier à Spirou afin de pouvoir se concentrer sur son nouveau spectacle.

Ce qui saute aux yeux dès les premières pages, c’est que le Spirou proposé par Frank Pé et Zidrou est beaucoup plus moderne et que l’environnement dans lequel il évolue est plus contemporain. De plus, les auteurs ont la bonne idée de ressusciter plusieurs personnages cultes, tels que le dompteur Noé ou le cheik Ibn-Mah-Zout. Sans oublier les incontournables Fantasio et Champignac ou cette petite nouvelle au caractère bien détrempé. Tous ces personnages particulièrement humains, prennent vie au sein de plusieurs intrigues parallèles, dont la principale ne manque pas de mettre en valeur la création artistique et le monde animal, le tout sublimé par la beauté du dessin de Frank Pé. Le dessinateur de « Zoo » n’a en effet plus à prouver sa capacité à donner vie aux animaux comme nul autre. Il livre donc une nouvelle fois des planches pleine d’émotion et de magie, qui en mettent plein la vue.

Le meilleur album de la série depuis l’incontournable « Le Journal d’un ingénu » d’Émile Bravo !