46 226 Avis BD |20 032 Albums BD | 7 856 séries BD
Accueil
Tome 2 : Radar le Robot
 

Spirou et Fantasio - Hors Série, tome 2 : Radar le Robot

 
 

Résumé

Spirou et Fantasio - Hors Série, tome 2 : Radar le RobotAfin d'acceder au résumé de Spirou et Fantasio - Hors Série, tome 2 : Radar le Robot, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Spirou et Fantasio - Hors Série, tome 2 : Radar le RobotSamovar, un savant fou terrorise un village avec ses machines infernales comme une jeep sans conducteur ( une jeep munie d'une caméra que Samovar dirige à distance ), une bombe qui emflamerait l'air (parait-il !) et bien évidemment Radar, robot parfaitement autonome et d'une puissance remarquable. Celui qui le défiera peut craindre pour sa vie…
Je fais partie des quelques lecteurs à être tombés sur cette Bd au hasard - moi dans le grenier d'un ami de mes parents - d'une parution de cet hors série du magazine Spirou.

Cette Bd est vraiment bien faite (mouvement, attitudes, dessins, humour) et on prend plaisir à la regarder.
Cet album pourrait s'apparenter à un story-board : des angles de vue qui s'adapte très facilement à ceux du cinéma et notament la poursuite nocturne avec les yeux-phares de radar qui est géniale et drole (les prémices d'un certain Terminator ?).
Un album Spirou et Fantasio à acquérir avec enthousiasme ; vous y découvrirez d'ailleurs une des premières Bd de Spirou en bonus :
- La Maison Préfabriquée, une histoire drolissime, enfantine où Fantasio s'improvise représentant de maisons préfabriquées et essaie tant bien que mal d'en réaliser une par lui-même. Un graphisme - à la façon des Pieds Nikelés mais en mieux - charmant de la première moitiè du XXe siécle. De la vraie ligne claire aux défauts multiples mais pardonnés.
- Et une courte histoire, moins ancienne, dessinée par Franquin où on peut retrouver Gaston avec Spirou et Fantasio, en vacances en bord de mer (tranquilles et sans aucunes missions). Fantasio se fait dorer la pillule et c'est le cas de le dire : il croit mettre de la créme de bronzage sur son corps… je vous laisse imaginer la suite ! Un gag classique mais quand c'est dessiné par le Maître Franquin c'est pas mal du tout !!!

Bref, un hors série à connaître, pour, d'une part voir les premières évolution du personnage de Spirou, celui de Jijé puis - celui que je qualifie de meilleur par ses caractéristiques, son trait, sa personnalité - celui de Franquin…


Chronique rédigée par c-drik le 06/01/2005
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de c-drikReflet de l'avatar de c-drik
Statistiques posteur :
  • 110 (87,30 %)
  • 16 (12,70 %)
  • Total : 126 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Spirou et Fantasio - Hors Série, tome 2 : Radar le Robot, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

26 2 2019
   

Ce second hors-série de Spirou est meilleur que le premier grâce à "Radar le robot" (1947), la première des aventures de Spirou de la main de Franquin que je trouve réussie et agréable à suivre. Bien qu'encore perfectible, on peut dire que la mise en scène est enfin réussie. (voir la façon dont spirou se libère de sa chaise (planche 15) et la bagarre qui s'en suit, ou la désignation sans paroles du pompiers volontaire (pl. 20)). Dommage (et curieux) que la suite, "Les plans du robot", n'ait pas été édité sur le même album.
L'autre histoire, "Les maisons préfabriquées", plus ancienne d'un an, n'est pas au même niveau. Ça fait plus vieillot avec un humour désuet et une construction d'histoire maladroite.
La dernière histoire, le homard, est très courte et n'influe pas vraiment sur la qualité de l'album.
Je m'étonnerai et regretterai toujours que "Radar le robot" et "Les plans d'un robot" n'aient jamais été réunis pour former un seul album homogène.

13 5 2007
   

Album essentiel lui aussi dans l’apprentissage du jeune Franquin. L’album contient en effet la seconde histoire signée Franquin, qui est à la fois une des dernière signées Jijé. Cela s’explique par le fait que celui-ci, qui veut laisser Spirou et trouvant le test de Franquin réussit (le Tank), lui confie le héros alors qu’il vient de commencer l’histoire Les maisons préfabriquées. Franquin montre alors tout son génie et poursuit l’histoire à peine commencée (et d’ailleurs si ce n’était pas indiqué sauriez vous dire quelle est la dernière case signée Jijé et la première signée Franquin ?).

On y trouve aussi la quatrième histoire signée Franquin, et elle est aussi parfaite que la précédente (L’héritage). Elle constitue même une exception (du moins dans la période Franquin), car c’est la seule fois ou notre héros va tirer à la mitraillette et au bazooka. Le scénario regorge de trouvailles assez comiques (comme la désignation d’un volontaire : grande classique de la bd : lire Astérix le gaulois par exemple). L’histoire est très bien menée. On peut presque se sentir effrayé par la voiture « hantée » et se demander si nos héros réussiront à vaincre Radar.

L’histoire se marque aussi par Radar. Franquin n’en fait pas qu’un simple robot. Il en fait un personnage à part entière doté de sentiments. Il agit à la fin pour venger son maître, où il est tout gêné quand Samovar le présente comme une merveille. Samovar peut lui nous apparaître comme un ancêtre du grand Zorglub, en peut être moins maladroit, mais plus dangereux.

Franquin pose là ses premières idées. Il commence à prendre ses marques et pourra par la suite développer son style dans de grands albums.
Un album que j’ai adoré comme le Hors Série 1.