46 492 Avis BD |20 156 Albums BD | 7 883 séries BD
Accueil
Tome 4 : La menace du Bouffon vert
 

Spider-Man - Les incontournables, tome 4 : La menace du Bouffon vert

 
 

Résumé

Spider-Man - Les incontournables, tome 4 : La menace du Bouffon vertAfin d'acceder au résumé de Spider-Man - Les incontournables, tome 4 : La menace du Bouffon vert, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Spider-Man - Les incontournables, tome 4 : La menace du Bouffon vertVendu avec un fascicule fac-similé pour moins de 9 Euros, le quatrième tome de cette collection de Panini qui reprend les meilleurs moments de l’homme araignée, est consacré à un de ses pires ennemis : le Bouffon Vert !

Le fascicule fac-similé propose le premier affrontement entre Spider-Man et le Bouffon Vert et remonte donc aux débuts des aventures de Spidey avec cette version collector de l’épisode #14 d’Amazing Spider-Man (1°) paru en juillet 1964 : «The Grotesque Adventures Of The Green Goblin» de Stan Lee et Steve Ditko. Un récit également repris dans la deuxième intégrale de Spider-Man.

Le tome cartonné reprend trois histoires de Stan Lee dessinées par John Romita Sr. La première, issue d’Amazing Spider-Man (1°) #39-40 (08/1966 – 09/1966), raconte la découverte de l’identité secrète et de l’origine du Bouffon Vert par Spider-Man et est reprise dans la quatrième intégrale de Spider-Man. La deuxième histoire, datant de novembre 1968, est tirée du deuxième volume de Spectacular Spider-Man Magazine. Une histoire qui propose la suite de la première histoire de ce tome et qui continue de jouer sur l’identité secrète des deux protagonistes.

La dernière histoire est issue d’Amazing Spider-Man (1°) #50 (07/1967). Un récit qui n’a rien à voir avec le Bouffon Vert et qui montre un Peter Parker à la limite du ras-le-bol, qui a du mal à combiner sa vie privée avec ses activités de super-héros. Un épisode intéressant, également repris dans la cinquième intégrale de Spider-Man, mais qui n’a pas vraiment sa place dans un album dédié au Bouffon Vert.

Finalement, même si ces histoires sont incontournables étant donné qu’elles constituent la base de la relation entre Spider-Man et le Bouffon Vert, le graphisme et le scénario datent un peu et le fait de placer ces histoires impliquant le Bouffon Vert à la queuleuleu crée un petit côté répétitif parfois agaçant.


Chronique rédigée par yvan le 21/08/2007
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de yvanReflet de l'avatar de yvan
Statistiques posteur :
  • 2374 (58,34 %)
  • 1123 (27,60 %)
  • 572 (14,06 %)
  • Total : 4069 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 2,50 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album Comics Spider-Man - Les incontournables, tome 4 : La menace du Bouffon vert, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

23 1 2010
   

Un supplément qui réédite la première apparition du bouffon et une compilation d'histoires qui vous ramènent de 1964 à 1966, 1967 et 1968 ! Amateur old school, savourez ce bonheur...
Il est vrai que le côté répétitif, autant lié à la sélection des épisodes qu'au procédé narratif typique de Stan Lee peut lasser, mais je préfere aborder cet album comme une petite collection de pièces historiques qu'il est bon de connaître. Il est très juste de noter que le dernier épisode n'a aucun rapport avec la série du Bouffon, qu'il ne se justifie que pour des raisons de pagination, mais il met en scène un P.P angoissé et stressé à souhait, dans la continuité du sentiment quasi paranïoaque généré par l'alter ego d'Osborn...
Je vous l'avoue, j'ai retrouvé des souvenirs d'enfance à la lecture de ce tome, et c'est sans aucun doute pour des raisons affectives que je l'aime tant, car le scénario et les dialogues sont désuets. Par contre, les dessins sont délicieusement rétro, quoique le style de Romita Sr était déjà moderne, avec des poses spectaculaires, ses fameuses perspectives et un costume en évolution.. Enfin, la qualité de la réimpresson met bien en valeur les couleurs souvent flashy.
Pour le prix, s'en passer aurait été une vraie bouffonnerie...

7 11 2007
   

Comme Yvan l'a souligné avant, ce tome de la collection "Les incontournables" a de grandes qualités qui vont de pair avec des faiblesses.

Les qualités principales, comme le titre de la collection l'indique, c'est qu'on nous propose des épisodes-clef de la vie du Tisseur par le biais de ses différents combats et ennemis récurrents : ici, le Bouffon Vert.
Alors bien sûr, la succession d'aventures qui étaient séparées à l'origine peut sembler lassante. On ne peut pas dire le contraire : en même temps, quand on achète ce titre, on sait à quoi s'attendre.

Bien sûr, les dessins ont vieilli (à noter que j'ai trouvé la qualité de réimpression plutôt bonne) mais c'est l'occasion de retrouver les dessins de Papa Romita.
Bien sûr, les dialogues font parfois rigoler par leur naiveté.
Bien sûr, le scénario est manichéen au possible, voire limite cuculapraline, surtout quand Tante May est dans les parages.

Mais comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire dans un autre avis, il faut prendre ce tome (et d'autres de la collection) comme des documents historiques (si vous êtes historien), comme une séance de rattrappage (si vous êtes trop jeune pour avoir connu ces épisodes en kiosque dans "Strange", "Spidey" ou "Nova"), comme une alternative intéressante aux innombrables volumes de "Spider-Man - L'intégrale" (si vous êtes fauché, radin ou les deux) ou comme une délicieuse madeleine au parfum subtil de nostalgie (si vous êtes assez vénérable pour avoir connu ses épisodes en kiosque mais aussi assez distrait pour les avoir égarés dans des déménagements / donnés au petit cousin qui prend le relai mais on regrette après / nettoyages forcés par madame qui ne voyait là qu'un tas de paperasse bon à alimenter la cheminée pendant l'hiver 54).

Bref, si tu fais partie d'une de ces catégories, achète ce tome.