46 616 Avis BD |20 224 Albums BD | 7 891 séries BD
 

Spider-Man - La saga du clone, tome 1 : Volume 1

 
 

Résumé

Spider-Man  - La saga du clone, tome 1 : Volume 1Afin d'acceder au résumé de Spider-Man - La saga du clone, tome 1 : Volume 1, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Spider-Man  - La saga du clone, tome 1 : Volume 1Souvenez-vous des épisodes #144-151 d’Amazing Spider-Man (05/1975 – 12/1975), marquant la fin de la troisième année de Gerry Conway au scénario et regroupés dans le septième tome de la série "Spider-Man - Les incontournables". Cette histoire prenante fit traverser à Spider-Man la plus grande crise d’identité qu’il n’ait jamais connu. Une histoire de clones qui débuta avec un kidnapping à Paris et qui est à la base de cette deuxième et fort controversée saga du clone vingt ans plus tard.

Souvenez-vous du début de l’épisode #151 d’Amazing Spider-Man, où Spider-Man jette irrespectueusement un corps dans la cheminée d’un incinérateur, ne sachant probablement pas, qu’à l’inverse d’une cheminée de feu-ouvert, celle d’un incinérateur ne débouche pas directement dans les flammes. Un clone que l’on croyait mort et qui en revenant sous le nom de Ben Reilly donna naissance a l’une des sagas les plus controversées de l’histoire de Marvel dans les années ’90 : la saga du clone !

Tandis que la première saga du clone, datant des années ’70 ne couvrait que quelques épisodes, cette nouvelle saga qui se déroule 5 ans plus tard dans la vie de Spider-Man (5 ans en temps Marvel, 20 années réelles) va contaminer toutes les séries régulières de Spider-Man, ainsi que plusieurs séries limités et one-shots entre 1994 et 1997. Cet album imposant de plus de 900 pages de la Collection Omnibus n’est d’ailleurs que la première partie de cette saga et rassemble plus de 30 épisodes de Spider-Man, ainsi que deux numéros spéciaux Maximum Clonage. C’est le premier point frustrant de cette intégrale : le fait de terminer l’album sur un cliffhanger concernant le futur de Spider-Man et de ne donc pas avoir une histoire totalement terminée.

Il n’est pas contre pas indispensable d’avoir lu la saga datant des seventies car le début de cet album revient amplement sur les événements de la première saga du clone et sur l’origine du clone créé par le Chacal. Comme la plupart des compilations, cet album contient des hauts et des bas, aussi bien au niveau du scénario que du graphisme.

Les points forts du scénario sont le personnage de Kaine, ainsi que la mort de Tante May et la grossesse de MJ. Les points faibles sont les épisodes manquants qui introduisent cette saga du clone, principalement l’histoire concernant le virus inoculé à Peter Parker par le Vautour. Un petit texte d’introduction en début d’album afin de mettre les lecteurs dans le bain n’aurait, à cet effet, pas été un grand luxe afin d’augmenter le plaisir de lecture. Si le personnage de Ben Reilly est également assez plaisant, certains passages jouant sur l’identité du Spider-Man original au milieu des différents clones sont moins réussis. On a vraiment l’impression que les auteurs veulent parfois en faire de trop afin de relancer l’intrigue de «l’original versus les clones». De plus, certains de ces revirements tombent soit dans la facilité scénaristique ou sont trop capilotractés.

Mais dans l’ensemble, la lecture de cette brique s’avère assez fluide et le prix élevé est compensé par de nombreuses heures de lecture. Quant à la saga elle-même …


Chronique rédigée par yvan le 19/05/2008
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de yvanReflet de l'avatar de yvan
Statistiques posteur :
  • 2374 (58,34 %)
  • 1123 (27,60 %)
  • 572 (14,06 %)
  • Total : 4069 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 62,70 62,70 62,70
Acheter d'occasion : 175,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50