46 524 Avis BD |20 175 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 5 : L'épopée des Fantastic Four
 

Spider-Man - et les héros Marvel, tome 5 : L'épopée des Fantastic Four

 
 

Résumé

Spider-Man - et les héros Marvel, tome 5 : L'épopée des Fantastic FourAfin d'acceder au résumé de Spider-Man - et les héros Marvel, tome 5 : L'épopée des Fantastic Four, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Spider-Man - et les héros Marvel, tome 5 : L'épopée des Fantastic FourAprès la collection "Spider-Man - Les incontournables", qui revenait sur les meilleures aventures de Spidey, et la série "Marvel - Les Incontournables", qui mettait en scène les plus grands héros Marvel, voici déjà le cinquième tome de cette nouvelle série d’incontournables lancée par Panini. Chaque tome de cette collection met en scène Spider-Man accompagné d’un autre héros Marvel. Après Wolverine, Daredevil, Hulk et quelques Femmes Fatales, c’est au tour des Quatre Fantastiques d’accompagner Spider-Man, alors que les suivants seront respectivement les X-men, les Vengeurs, Iron Man, Captain America et le Ghost Rider.

Le tome cartonné reprend pas moins de quatre histoires et ne m’a pas du tout emballé. La première histoire (Fantastic Four #347-349, de Walter Simonson et Arthur Adams) date du début de 1991 et propose une nouvelle équipe de Quatre Fantastiques, composée de Spider-Man, Wolverine, Hulk et Ghost Rider. Je ne suis pas trop fan des histoires qui impliquent les Skrulls et ce récit mettant en scène l’Homme Taupe et de nombreux monstres ne fait pas exception. La deuxième histoire (Untold Tales of Spider-Man ‘96, de Kurt Busiek et Mike Allred) met en scène un Spider-Man qui invite Invisible Girl au resto. Une histoire de jalousie impliquant Namor et reposant sur une dispute entre Spidey et La Torche, qui n’a rien d’extraordinaire. Les deux dernières histoires (Amazing Spider-Man #1, de Stan Lee et Steve Ditko, et Fantastic Four Annual 1, de Stan Lee et Jack Kirby) reviennent sur la sollicitation spontanée de Spider-Man au sein des Fantastiques Four (la deuxième plus en détail que la première). Si le fait est marquant, l’histoire n’a à nouveau rien d’exceptionnel.

Le fascicule fac-similé reprend quant à lui à nouveau une histoire issue de la série Mythos de Paul Jenkins et Paolo Rivera. Malgré quelques planches un peu trop sombres, les dessins de Paolo Rivera valent à nouveau le détour. L’histoire, une nouvelle fois marquée par l’absence de Spider-Man, revient sur les origines des Quatre Fantastiques et constitue donc une bonne introduction aux FF pour les néophytes.


Chronique rédigée par yvan le 15/09/2009
 
 
Statistiques posteur :
  • 2374 (58,34 %)
  • 1123 (27,60 %)
  • 572 (14,06 %)
  • Total : 4069 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 2,50 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 2,50 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.50
Dépôt légal : Juillet 2009

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album Comics Spider-Man - et les héros Marvel, tome 5 : L'épopée des Fantastic Four, lui attribuant une note moyenne de 2,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

10 1 2010
   

Le cinquième volet de la collection est consacré au crossover Spider-Man/ FF.
L'éditeur nous informe dans l'intro du tome cartonné qu'on va évoluer en plein Marvel surréaliste, avec des Fantastiques aux prises avec des extraterrestres et une équipe alternative composée de Spider-Man, Wolverine, Ghost Rider et Hulk (période grise) ! Nous sommes priés de reposer nos neurones et, pour mieux faire passer la pillule, le tout est qualifié de délire à but totalement lucratif, assumé alors puisqu'on pouvait lire sur la couverture des épisodes des F.F "le comic le plus commercial du monde !".
Les trois premiers épisodes sont eFFectivement très moyens. On nage dans un délire SF où les Skrulls côtoient malgré eux l'homme-taupe. Le dessin très eighties d'Arthur Adams se prête bien au psychédélisme ambiant, mais les arrières plans sont très souvent désesperémment vides...Une aventure qu'on oublie vite. Malheureusement, elle représente à peu près les deux tiers de la pagination...
Le reste du volume est placé sous le parti pris du rétro. J'ai bien aimé mais il faut peut-être avoir l'âme d'un antiquaire du comics pour y trouver son compte.
Enfin, le supplément sous forme de fascicule souple est le seul réel intérêt de cette publication. Il est entièrement consacré aux origines des F.F. Tiré de la série "Mythos", les 22 planches de toute beauté, peintes par Paolo Silvera constituent une maigre consolation pour les acheteurs de cette collection.